La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La lutte contre les maladies infectieuses depuis Pasteur Roou David-Pierre Lycée Chaptal - Mende Roou David-Pierre Lycée Chaptal - Mende Séance de vaccination.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La lutte contre les maladies infectieuses depuis Pasteur Roou David-Pierre Lycée Chaptal - Mende Roou David-Pierre Lycée Chaptal - Mende Séance de vaccination."— Transcription de la présentation:

1 La lutte contre les maladies infectieuses depuis Pasteur Roou David-Pierre Lycée Chaptal - Mende Roou David-Pierre Lycée Chaptal - Mende Séance de vaccination anti variolique dans le Hall de lHôtel du Petit Journal. Source: Le petit journal, Août 1905 Séance de vaccination anti variolique dans le Hall de lHôtel du Petit Journal. Source: Le petit journal, Août 1905

2 Lutter contre les maladies infectieuses depuis Pasteur Séance de vaccination anti variolique dans le Hall de lHôtel du Petit Journal. Source: Le petit journal, Août 1905 Séance de vaccination anti variolique dans le Hall de lHôtel du Petit Journal. Source: Le petit journal, Août 1905 Une action de prévention contre des maladies infectieuses effectuée par des médecins sur des personnes venues en masse... Un virus peu virulent inoculé à lhomme à partir dun prélèvement réalisé sur une génisse atteinte de vaccine: principe de la vaccination Une action de prévention contre des maladies infectieuses effectuée par des médecins sur des personnes venues en masse... Un journal «grand public» menant à sa manière une campagne de vaccination obligatoire en France depuis 1902: la lutte contre les maladies infectieuses enjeu de société En quoi la lutte contre les maladies infectieuses est tout autant liée à de profonds renouveaux des théories et pratiques médicales quà une mobilisation des sociétés face à ces maladies ?

3 Lutter contre les maladies infectieu- ses Une «révolution scientifique» Lutter contre les maladies infectieuses depuis Pasteur

4 Une «révolution scientifique» Un nouveau «paradigme»: des maladies nées de laction dagents extérieurs à lorganisme («microbes», virus...) Acceptation, résistances et mise en pratique des théories nouvelles dans le milieu médical (vaccinations, a(nti)sepsie...) Activités et entreprises innovantes pour lutter contre les maladies infectieuses (instituts Pasteur, Rockefeller...) Une «révolution scientifique»: - des théories médicales nouvelles -une large acceptation de celles-ci et des pratiques médicales qui changent -le développement dinnovations dans le cadre de la nouvelle théorie.

5 Lutter contre les maladies infectieu- ses Une «révolution scientifique» Une transformation sociale Une «révolution scientifique»: - des théories médicales nouvelles -une large acceptation de celles-ci et des pratiques médicales qui changent -le développement dinnovations dans le cadre de la nouvelle théorie. Lutter contre les maladies infectieuses depuis Pasteur

6 Une transformation sociale Une nécessaire prise en compte collective pour lutter contre des maladies transmissibles en société (virus, milieu de vie...) Laction des pouvoirs publics: éduquer, vacciner, «assainir». Agir sur la collectivité au détriment de la liberté individuelle? En retour, une demande de précaution sanitaire dans les sociétés «éduquées» contre ces maladies (sang contaminé...) Une transformation sociale: - une nécessaire action sur la société et ses milieux de vie -des pouvoirs publics qui éduquent et vaccinent, contre la liberté individuelle? -des sociétés devenues demandeuses de protection contre les infections.

7 Lutter contre les maladies infectieu- ses Une «révolution scientifique» Une transformation sociale Un enjeu de développement Une «révolution scientifique»: - des théories médicales nouvelles -une large acceptation de celles-ci et des pratiques médicales qui changent -le développement dinnovations dans le cadre de la nouvelle théorie. Une transformation sociale: - une nécessaire action sur la société et ses milieux de vie -des pouvoirs publics qui éduquent et vaccinent, contre la liberté individuelle? -des sociétés devenues demandeuses de protection contre les infections. Lutter contre les maladies infectieuses depuis Pasteur

8 Une volonté de lutter contre les maladies infectieuses partout dans le monde (rôle de lOMS et de campagnes de luttes...) Une faible mortalité due aux maladies infectieuses au «Nord», mais des renouveaux de ces maladies Des maladies infectieuses à limpact important dans certains Suds (résistance dagents infectieux, faiblesse des soins...) Un enjeu de développement Un enjeu de développement: - une prise en compte planétaire des maladies infectieuses -malgré certains renouveaux des maladies infectieuses, des conséquences limitées au «Nord» -faiblesse des soins et difficultés à lutter contre les agents infectieux au «Sud»

9 Lutter contre les maladies infectieu- ses Une «révolution scientifique» Une transformation sociale Un enjeu de développement Une «révolution scientifique»: - des théories médicales nouvelles -une large acceptation de celles-ci et des pratiques médicales qui changent -le développement dinnovations dans le cadre de la nouvelle théorie. Une transformation sociale: - une nécessaire action sur la société et ses milieux de vie -des pouvoirs publics qui éduquent et vaccinent, contre la liberté individuelle? -des sociétés devenues demandeuses de protection contre les infections. Un enjeu de développement: - une prise en compte planétaire des maladies infectieuses -malgré certains renouveaux des maladies infectieuses, des conséquences limitées au «Nord» -faiblesse des soins et difficultés à lutter contre les agents infectieux au «Sud» Lutter contre les maladies infectieuses depuis Pasteur

10 Lutter contre les maladies infectieuses depuis Pasteur: Approcher la question: 1. étudier la lutte contre une ou deux maladies infectieuses Elément à aborderRepères factuelsNotions clés 1. Définir les maladies infectieuses: travail en autonomie des élèves et/ou en parallèle avec les collègues de SVT Quelques exemples de maladies infectieuses et de leur mortalité Maladie infectieuse Agent infectieux/ milieu infectieux Mortalité et morbidité liées à ces maladies 2a. Une étude cas de maladie infectieuse ancienne face à laquelle la lutte a été un succès au moins relatif. Ex. la variole Principe de vaccination contre la variole connu dès le 18e siècle. Bases scientifiques renouvelées à la fin du 19e. Amples campagnes de vaccination en Europe dès la fin du 19e siècle Développement et perfectionnement de la vaccination anti-variolique après 1945 Eradication totale de la maladie en 1980 (la seule maladie infectieuse à ce jour éradiquée) à la suite dune mobilisation largement menée par lOMS. approche longtemps empirique des moyens de lutte et de protection contre la variole maladie endémique virus/virologie/vaccination mobilisation de lopinion publique rôle de lOrganisation Mondiale de la Santé décallage de la lutte contre la variole et de ses succès entre Nord et Sud optimisme dans la lutte antivariolique/ scientisme espoir déradication des maladies infectieuses jusquaux années b. Une étude cas de maladie infectieuse plus récente ou ancienne mais encore largement endémique face à laquelle lhomme obtient des succès bien plus mitigés Ex. le sida Une maladie «récente» Un virus très rapidement identifié et analysé Des méthodes de soin mises en place mais pas de vaccin. Des moyens et une mobilisation pour le contrôle de la propagation de lépidémie rapidement mis en oeuvre dans les pays du «Nord» Un demande de protection des habitants contre lépidémie (ex. procès du sang contaminé) Une fracture Nord Sud face à lépidémie et à son traitement Des maladies infectieuses qui se renouvèlent: la vanité des espoirs déradication de ces maladies Une recherche aujourdhui très réactive pour cibler les maladies infectieuses. Epidémie/pandémie La volonté de contrôler les épidémies à défaut de pouvoir les éradiquer Mal développement et maladies infectieuses

11 Lutter contre les maladies infectieuses depuis Pasteur: Approcher la question: Une mise en perspective Elément à aborder Grandes articulations Eléments clés Mise en perspective: une approche thématique 1. Une révolution scientifique 2. Transformer les sociétés et leurs milieux 3. Un enjeu de développement Pasteur/ Koch: une «révolution microbienne» qui ne tombe pas du ciel: vers une médecine expérimentale au 19e siècle, limportance dun progrès technique: le microscope, la découverte des micro-organismes, virus... Une médecine progressivement saisie par les théories et pratiques nouvelles: vers lacceptation des théories nouvelles, des pratiques dhygiène nouvelles, développement de la vaccination puis des soins par antibiotiques... Foyers dinnovation scientifiques et accélération de la recherche dans le temps: la naissance de grands instituts de recherche médicale et leur développement avec des succursales dans le monde entier, la découverte des antibiotiques, une recherche devenue très rapide pour analyser les nouveaux virus (ex. SIDA, prion) et permettre den contrôler la propagation). Une nécessaire action sur lhabitat (salubrité), lenvironnement... et les habitudes dhygiène: un effort déducation à lhygiène, développer un habitat plus salubre dans la mesure du possible, agir sur lenvironnement (ex. campagnes de démoustication avec le DDT...) Se mobiliser face aux maladies infectieuses: isoler les populations à risque par temps dépidémie, obliger les populations à se vacciner non sans empiéter sur la liberté individuelle, vacciner la collectivité au risque dempiéter sur la liberté individuelle, des campagnes de sensibilisation aux maladies infectieuses et de collecte de fonds (timbre antituberculeux) Un effet retour depuis les années 1970, des sociétés devenues demandeuses de protection: le procès du «sang contaminé» révélateur dun refus du fatalisme face aux maladies infectieuses, un «principe de précaution» parfois poussé à lextrême (ex virus grippe AH1N1) Au «Nord», malgré la fin des espoirs déradication, des maladies infectieuses sous contrôle: jusquaux années 1940 des progrès réels face aux maladies infectieuses, après 1940, la «révolution antibiotique», depuis les années 1970 de nouvelles maladies infectieuses sous contrôle Au «Sud», une lutte contre les maladies infectieuses dabord prioritairement destinée aux européens vivant dans ces territoires : rôle des recherches sur les mladies endémiques du «Sud», importance de la ségrégation de lhabitat colonial... mais quelques efforts envers les populations colonisées Après 1945, avec la fondation de lOMS, la décolonisation: volonté et espoirts déradication des maladies infectieuses Au «Sud», des maladies infectieuses aux impacts encore majeurs et qui se cumulent: une question déducation et de pratiques dhygiène publique (ex. eau stagnante et dracunculose en Afrique de lOuest), une insuffisance de structures et de financement des soins et des cumuls de maladies infectieuses (ex. articulation sida/paludisme)

12 Lutter contre les maladies infectieuses depuis Pasteur: Approcher la question: Une mise en perspective Elément à aborder Grandes articulationsEléments clés Mise en perspective: une approche chronologique 1. Le temps dune «révolution scientifique et médicale» (années ) 2. Mieux connaitre les maladies infectieuses et lutter par la prévention (années ) 3. Les espoirs déçus de léradication des maladies infectieuses (depuis les années 1940) -Pasteur/ Koch et une «révolution microbienne» qui ne tombe pas du ciel: vers une médecine expérimentale au 19e siècle, limportance dun progrès technique: le microscope, la découverte des micro-organismes, des virus... -Une médecine progressivement saisie par les théories et pratiques nouvelles :vers lacceptation des théories nouvelles, des pratiques dhygiène nouvelles... -De nouveaux lieux dinnovation scientifiques: la création de grands instituts de recherche médicale... un lien nouveau entre médecins et biologistes -Un large recensement des agents infectieux, un effort de recherche mondial: des antennes des grands instituts partout dans le monde, la découverte dagents infectieux -Des campagnes de prévention, de vaccination et de soutien à la recherche vigoureuses dans les pays développés, moindres ailleurs: le souci dhygiène en Europe (rôle de lécole...), des campagnes de sensibilisation aux maladies infectieuses et de collecte de fonds (timbre antituberculeux), un isolement des populations à risque en cas dépidémie; une lutte plus modeste dans les pays colonisés et inégalitaire selon les origines des populations -Des résultats de la lutte positifs, pour lessentiel dûs à la prévention: baisse de la mortalité, mais peu de soins efficaces pour les malades touchés par des maladies infectieuses -Avec lOMS, les vaccins, les pesticides, les antibiotiques lespoir dune éradication des maladies infectieuses jusquaux années 1970: une nouvelle volonté de lutter contre les maladies infectieuses après 1945 avec lOMS, des campagnes de vaccination, de démoustication contre le palud, lessor des antibiotiques... -Apparition et découvertes de nouveaux agents infectieux (depuis les années 1970): mutation des virus existants devenant plus résistants, nouvelles maladies infectieuses (prion, SIDA...) -Des raisons despérer... et de désespérer: une recherche devenue très rapide pour mettre à jour de nouveaux virus à défaut dantivirus, une prévention réelle, mais des moyens de lutte trop faibles dans certains Etats du Sud et une multiplication des épidémies.


Télécharger ppt "La lutte contre les maladies infectieuses depuis Pasteur Roou David-Pierre Lycée Chaptal - Mende Roou David-Pierre Lycée Chaptal - Mende Séance de vaccination."

Présentations similaires


Annonces Google