La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Révolutions, libertés, nations, à laube de lépoque contemporaine 15-16 h cest un tiers du programme Questions obligatoires Mise en œuvre La Révolution.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Révolutions, libertés, nations, à laube de lépoque contemporaine 15-16 h cest un tiers du programme Questions obligatoires Mise en œuvre La Révolution."— Transcription de la présentation:

1 Révolutions, libertés, nations, à laube de lépoque contemporaine h cest un tiers du programme Questions obligatoires Mise en œuvre La Révolution française : laffirmation dun nouvel univers politique La question traite de la montée des idées de liberté avant la Révolution française, de son déclenchement et des expériences politiques qui lont marquées jusquau début de lEmpire. On met laccent sur quelques journées révolutionnaires significatives, le rôle dacteurs, individuels et collectifs, les bouleversements politiques, économiques, sociaux et religieux essentiels. Libertés et nations en France et en Europe dans la première moitié du XIXe siècle - Un mouvement libéral et national en Europe dans la première moitié du XIXe siècle : révolutions politiques, révolutions sociales, en France et en Europe. - Les abolitions de la traite et de lesclavage et leur application

2 La Révolution française : laffirmation dun nouvel univers politique, quel sens? LE CHOIX DE LA DEMARCHE EST 1 ER Questions pour le professeur: Évolutions historiographiques sur la révolution et les débuts de lempire Bornage chronologique??Quelles phases adopter? Sources, HIDA, Sujets détude: espaces, acteurs, idées; notion de bouleversement, de révolution; Place du récit Lévénement: quest-ce quune journée révolutionnaire? La montée des idées de liberté avant la Révolution française, de son déclenchement 1h des expériences politiques qui lont marquées jusquau début de lEmpire.4h On met laccent sur quelques journées révolutionnaires significatives, 1h le rôle dacteurs, individuels et collectifs, 1h les bouleversements politiques, économiques, Sociaux religieux. 1h

3 Une des périodes clés de lhistoire de France Fondamentale pour comprendre la France daujourdhui: nos actuelles démocratie et société reposent encore sur nombre dinstitutions et de créations législatives: La Révolution française est un lieu privilégié de la mémoire collective fondateur des valeurs républicaines Enseigner la Révolution française est toujours un défi en raison de la richesse de la chronologie et des thématiques. La délimitation chronologique pose problème. Si lannée 1789 marque la naissance de la Révolution française et leffondrement de lAncien Régime quel est son point final ? Doit-on considérer lexécution du roi comme le terme ultime de la Révolution ? Arrêter la Révolution, comme Michelet, au coup dEtat du 18 Brumaire ? Ou faut-il écrire comme le suggère François Furet «une version longue et étalée sur plus de 100 ans entre Turgot et Gambetta » de la Révolution qui aurait mis un siècle pour aboutir à linstauration dun régime républicain définitivement accepté au terme dune évolution chaotique. Descendue de son piédestal mythique et rendue à des réalités plus complexes, la Révolution française nen est que plus intéressante pour tous ceux qui désirent mieux appréhender une des sources majeures de lhistoire contemporaine (j solé: La Révolution en questions, Collection Point Seuil, 1988.)

4 « Idées de liberté »: y voir les Origines et bilan culturels de la Révolution française? La désacralisation du roi: crise du système de la représentation monarchique; Nouvelle légitimation politique, via la diffusion des livres, apparition dun nouvel espace public avec une nouvelle classe (voir R CHARTIER) Les études récentes apportent un nouvel éclairage sur les origines de la Révolution française. -les limites de linfluence sociale de la pensée des Lumières à la noblesse éclairée. -La Révolution serait-elle alors une défaite du despotisme ? -On a aussi beaucoup insisté sur les origines économiques de la Révolution; -remettre la Révolution dans une perspective mondiale? - la thèse du dérapage sur les bases dune monarchie constitutionnelle, la Révolution aurait dérapé à partir de 1791 et se serait radicalisée dans un contexte de guerre civile et étrangère. Lidée dune « révolution culturelle » à reprendre dans le bilan

5 Une époque créatrice dimages et de textes investis du pouvoir de « dire »la révolution. Représenter une action, désacraliser un pouvoir (ex: louis XVI après larrestation de Varennes) La production dessinée peinte gravée sculptée a joué un rôle majeur, actrice dune culture politique et iconographique La presse et les pamphlets Les mémoires: la rupture révolutionnaire libère la parole; leur publication commence dès thermidor, puis la Restauration Limage, la caricature

6 En appui de lidée de liberté et sa diffusion: Lencyclopédie (littérature et société) 1h l'œuvre de près d'un quart de siècle ( ), qui fit vivre ouvriers et enrichit quatre libraires : 17 volumes de texte, 11 de planches, 2 d'index, 5 de suppléments, 2 de table analytique ; articles, gravures ; collections diffusées à travers l'Europe à la veille de 1789.

7 Les femmes dans la Révolution? La période de la Révolution française offre le paradoxe dune nation proclamant le droit naturel, et donc luniversalité des droits de lêtre humain, et qui exclut, dans le même temps, la moitié de la population de la citoyenneté en violation du principe de légalité des droits. Le Club patriotique des femmes interdit en 1793 Quoique privées des droits civiques des citoyennes lisent les décrets de la Convention Voir le Musée Carnavalet Madame Roland, femme dinfluence (girondins) arbore lhabit citoyen Les études consacrées aux femmes soulignent à la fois leur mobilisation dans les journées révolutionnaires et le bilan mitigé à l'issue de la Révolution. Si elles ont acquis des droits civils et un renforcement de leur statut au sein de leur famille, elles se voient par contre refuser les droits civiques.

8 Une journée des femmes? 5/6 Octobre 1789, les femmes et le pain Les femmes chez la Reine le 5 Octobre musée carnavalet

9 Querelles historiographiques issues des conflits après 1789 jusquà nos jours 1789: « année sans pareille » (Louis-Sébastien Mercier) Lopposition entre A Soboul et f Furet qui fit les beaux jours de lhistoriographie révolutionnaire des années 1960/70 Survivance dun courant qui honnit la RF entendue comme synonyme darbitraire de guillotine, de terreur voire de génocide (la Vendée) ou encore perçue comme une sorte dancêtre des régimes totalitaires du XXème siècle.

10 Echelles de temporalités et despaces: lannée 1789, «année sans pareille » 1h - 5 mai : Séance royale douverture des États généraux - 17 juin : Le Tiers état sintitule « Assemblée nationale » - 20 juin : Serment du Jeu de Paume - 9 juillet : proclamation de lAssemblée nationale constituante - 14 juillet : Prise de la Bastille - 4 août : Abolition des privilèges - 26 août : Vote de la Déclaration des Droits de lHomme et du Citoyen - 11 septembre : Débat à lAssemblée sur les pouvoirs du Roi octobre : Marche des Parisiens sur Versailles ; le roi et sa famille ramenés à Paris - 2 novembre : Les biens du Clergé sont mis à la disposition de la nation - décembre : Nouvelle organisation territoriale (création des départements et des municipalités) une rupture capitale marquée, dans un laps de temps très court, par une triple révolution : - institutionnelle et juridique (17 juin 89 = institution de lAssemblée nationale qui le 7 juillet devient constituante ; Nuit du 4 août 89 = abolition des privilèges et des droits féodaux ; 26 août 89 = Déclaration des Droits de lHomme et du Citoyen, véritable machine de guerre dressée contre lAncien Régime). - parisienne et urbaine ou municipale (14 juillet 89 = prise de la Bastille), - paysanne et rurale (La Grande Peur à partir du 20 juillet).

11 Il faut donc faire des choix et hiérarchiser Attention aux dérives du « trop », pour la montée des idées de libertés aussi. Bien définir ce quest un nouvel univers politique. Notion de « journée révolutionnaire » : il ny en a pas tant que cela ; quid de laction de Bonaparte ? Ne pas oublier. recenser et aider à la hiérarchisation, notamment par rapport à la rupture de Faire la différence par rapport à la 4 e Pas de bornage chronologique. Un nouvel univers politique : principes, valeurs, acteurs, apprentissage des libertés, de la souveraineté nationale…

12 Donc, Un nouvel univers politique principes, valeurs, acteurs, apprentissage des libertés, de la souveraineté nationale… comment éviter le pensum? Les espaces, Lévénement, les acteurs, les idées et leur diffusion, Idée de révolution

13 lidée de liberté en Europe Goethe et la Révolution française (penser le temps long, prendre ce texte en fil rouge?) « Qui pourrait nier quau premier rayon du nouveau soleil montant sur lhorizon lorsquon entendit parler des droits communs à tous les hommes, de la liberté vivifiante et de légalité chérie, qui pourrait nier quil nait senti son coeur sélever et frappé de mouvements plus vitaux son sein plus libre ? Chacun alors espérait jouir de son existence ; les chaînes qui assujettissaient tant de pays … semblaient se délier. Tous les peuples opprimés ne tournaient-ils pas leurs regards vers la capitale du monde ? Titre glorieux que cette ville portait depuis si longtemps avec justice et quelle navait plus mérité quà cette époque … La guerre commença, et les Français en bataillons armés sapprochèrent, mais ils parurent apporter le don de lamitié. Leffet répondit dabord à cette espérance ; tous avaient lâme élevée ; ils plantèrent gaiement les arbres riant de la liberté, nous promettant de ne pas envahir nos possessions ni le droit de nous régir nous-mêmes … » Tiré de « Hermann et Dorothée » 1797 de Goethe

14 Suivre un personnage fondateur du nouvel univers politique : SIEYES 1/2h Fils d'un employé des impôts et maître de poste, il fait ses études à Draguignan puis au séminaire de Saint-Sulpice à Paris. Il entre dans les ordres comme prêtre en 1774 mais sans vocation. Par la suite, il devient chanoine de Tréguier 1775, vicaire général de Chartres 1787 et conseiller commissaire à la chambre supérieure du clergé. DraguignanséminaireSaint-SulpiceParisprêtre lécrivain patriote» et le législateur Quest-ce que le Tiers-Etat ? Sieyès énonce son questionnement initial de la manière suivante : trois questions à poser : 1° Quest-ce que le Tiers-Etat ? Tout 2° Qua-t-il été jusquà présent dans lordre politique ? Rien 3° Que demande-t-il ? A devenir quelque chose.» (Sieyès, Œuvres, tome 1, d. 3, p. 1) le 16 juin en faveur de lexpression simplifiée d«Assemblée Nationale» est retenue: cette expression acquiert alors une dimension fortement performative en tant que sujet dun acte déclaratif de la toute puissance de la Nation française

15 Le « protagonisme révolutionnaire », quel retour sur les biographies historique?1/2h La politique atteint la vie ordinaire et pousse des gens du commun à se lancer dans un domaine inconnu Des individus adhèrent à lévénement, parlent, racontent: une volonté de sortir de lanonymat pour sinscrire dans lhistoire Un exemple significatif: Varennes

16 La fuite du roi 20/21 juin 1791, une des grandes dates de lhistoire Un épisode qui a profondément changé le cours de la Révolution Un tournant fondamental dans la biographie personnelle de Louis XVI La vie de Jean-Baptiste Drouet, fils de la maîtresse de poste de St Menehould qui reconnut le roi se lança à cheval à sa poursuite et fit arrêter la famille royale à Varennes

17 Le récit: une vie mouvementée et aventureuse… « Au passage de la berline royale Drouet à 28 ans. Il a servi pendant 7 ans dans le régiment des dragons de Condé Depuis 1784 aide sa mère au relais de poste Le rôle quil joua lors de la fuite du roi en fit une célébrité à léchelle nationale Il entame une carrière politique en qualité délu suppléant à la Législative et de député à la Convention Envoyé dans lArmée du nord il est fait prisonnier à Maubeuge, libéré 2 ans plus tard Il siège aux cinq cents Se solidarise avec Babeuf et est arrêté avec les Egaux Quitte la France revient après le 18 fructidor milite parmi les néo- jacobins, nommé commissaire du directoire dans la marne et sous- préfet de St Menehould… »

18 Les journées révolutionnaires, faut-il choisir? Échelles despaces et de temps Il ny en a pas tant que cela: on peut en choisir une comme étude de cas ou les inscrire comme moment de passage dune expérience politique à lautre 14/07/1789: le mythe des origines? 05/06/10/1789: les femmes et le pain (la dimension économique et sociale de la Révolution) 14/07/1790: la fête de la Fédération: stabilisation politique? Union nationale? 10/08/1792: la radicalisation Lévénement et son récit Les acteurs, les espaces Les ruptures: le coup dEtat du 18 brumaire(An VIII, 9 novembre 1799) de Napoléon Bonaparte marque la fin du Directoire et de la Révolution française

19 Choisir un événement significatif? la prise de la Bastille Commencée le lendemain de linsurrection, la démolition sacheva à la fin de 1789, sous la direction de lentrepreneur Palloy qui fit fortune en fabriquant des « souvenirs » avec les pierres de lédifice.. Le peuple ny a jamais été incarcéré. Sont embastillés les auteurs irrévérencieux, les faussaires, les adversaires politiques. La forteresse du Moyen Age nen est pas moins la plus abhorrée des prisons royales, car les détenus ny sont pas soumis à la loi, mais au pouvoir de discrétionnaire du roi et de sa lettre de cachet. Le 14 juillet 1789, ce symbole de larbitraire nest plus guère quun coûteux vestige. Après quelques heures de siège, les artisans du faubourg Saint-Antoine ont raison de la garnison de quatre-vingts invalides et de trente soldats suisses. Ils libèrent…sept détenus. Mais de ces échauffourées incertaines, on a tout de suite fait un mythe : la victoire du peuple contre le despotisme. Le mythe des origines? la toile de Thévenin recompose une scène épique: Sur fond de canonnades, un petit groupe de patriotes sempare du gouverneur, M. de Launay, A cette figure blême, cette silhouette contournée, le peintre oppose la stature herculéenne des jeunes révolutionnaires, la dynamique harmonieuse de leurs attitudes et léclat du jaune, du rouge et du bleu primaires de leur costumes.

20 Lévénement majeur: la journée du 10 août 1792 Prise du palais des Tuileries le 10 août 1792, durant la Révolution française. Tableau au musée du Château de Versailles

21 Un lieu: Palais des Tuileries Victoire des Gardes nationaux et des Sans-CulottesPalais des Tuileries Forces en présence 950 gardes suisses 200 à 300 nobles armés à gardes nationaux (dont une partie déserte) hommes 12 canons Pertes 650 morts au combat ~ 300 prisonniers (dont ~ 200 meurent en prison) entre 200 et plus de 400 morts (dont 316 tués et blessés parisiens Belligérants Garde suisseGarde suisse, Bataillon des Filles-Saint- Thomas Bataillon des Filles-Saint- Thomas Garde nationale Garde nationale de MarseilleMarseille et de Brest, Sans-CulottesBrest Sans-Culottes Commandants Louis XVI Augustin-Joseph de Mailly Louis XVIAugustin-Joseph de Mailly Charles-Alexis Alexandre Charles-Alexis Alexandre Claude Fournier-L'Héritier Claude François Lazowski Antoine Joseph Santerre François-Joseph WestermannClaude Fournier-L'HéritierClaude François LazowskiAntoine Joseph SanterreFrançois-Joseph Westermann

22 Echec de la monarchie constitutionnelle (une expérience politique) La journée du 10 août 1792, décisive pour la Révolution, est, après le 14 juillet 1789, la plus importante des grandes journées révolutionnaires.Révolution 14juillet1789 La plupart des historiens la qualifient de seconde Révolution. La préparation de cette journée, lourde de conséquences pour lavenir du pays et de la Révolution, est organisée et menée par la Commune insurrectionnelle de Paris et par les sections parisiennes ;paysCommune insurrectionnelleParissections parisiennes après plusieurs assauts, le peuple prend le palais des Tuileries, siège du pouvoir exécutif. cest aussi la première fois, depuis le début de la Révolution, quune journée révolutionnaire est dirigée également contre lAssemblée.Assemblée Cette journée révolutionnaire consomme la chute de la monarchie constitutionnelle. Notion de « journée révolutionnaire »

23 Des acteurs: Quest-ce quun sans-culotte? La sans-culotterie est au coeur du dynamisme révolutionnaire de fin 1793 au printemps Louis-Léopold Boilly (1761–1845Portrait d'un sans-culotte Louis-Léopold Boilly Les sans-culottes sont des personnages emblématiques de la Révolution française, protagonistes par excellence des journées révolutionnairesRévolution française Figures des « patriotes vertueux », les sans-culottes sont des révolutionnaires issus de la partie modeste et laborieuse du peuple.patriotes Être sans-culotte, cest avant tout une affirmation fondée sur des distinctions. -il est habillé simplement, -Il revendique le tutoiement, - Il sinterpelle par le vocable « citoyen »,citoyen Fraction du peuple, il parle en son nom en se réclamant de la démocratie directe. Le sans-culotte veut exercer un contrôle permanent sur les parlementaires et leurs décisions. Lenjeu que représente le sans-culotte, cest lentrée de la problématique sociale dans une révolution qualifiée de « bourgeoise ». Animé par la « passion égalitariste », Cependant, le sans-culotte ne constitue pas un groupe socio-économique homogène et ne forme donc pas une classe sociale à part entière.

24 La vente des biens nationaux: montée de la bourgeoisie? Les historiens sont partagés quant à limpact de la Révolution française sur léconomie nationale Parcourir lœuvre de Balzac (littérature et société) ces biens de lEglise mis à la disposition de la nation en novembre 1789 auxquels sajoutent les biens des émigrés à partir de 1792/93

25 Une révolution culturelle? La volonté de régénération culturelle des dirigeants et militants de la Révolution qui voulaient rompre avec la société dAncien Régime. une nouvelle culture politique marquée par des représentations symboliques (cocarde, arbre de la liberté, bonnet phrygien largement présentes lors des fêtes révolutionnaires.

26 Les interprétations de la Terreur: porter leffroi parmi les opposants à la révolution (1 expérience politique) La Terreur reste lépisode le plus controversé. Associée à la phase la plus radicale de la révolution, liée à ses violences les plus graves Le chiffre approximatif de victimes incluant les victimes vendéennes de la guerre civile et celles de la Terreur est avancé. Chronologie: septembre 1793/ été 1794 Les rouages essentiels: les représentants du peuple en mission, le tribunal révolutionnaire, les comités de surveillance, le comité de salut public Si pour les libéraux, la Terreur est la période la plus tragique de la Révolution, précurseur du despotisme moderne, lhistoriographie robespierriste voit dans cette période, et ce malgré la Terreur, un progrès vers la Démocratie. Selon les tenants de ce courant, elle scelle lunion entre le mouvement populaire et la fraction la plus radicale de la bourgeoisie et crée les premiers éléments dune démocratie sociale grâce au maximum et à la mise en place de léconomie dirigée. Elle se serait développée dans un contexte de menace intérieure et extérieure et aurait été linstrument indispensable au salut de la patrie. Les personnages: Robespierre est toujours le 1 er des « monstres » La Terreur inscrite dans les gènes de la Révolution? La violence contre-révolutionnaire quil convient de ne pas oublier

27 Terminer la révolution? 18 Brumaire (9 novembre 1799) Bonaparte fossoyeur de la révolution? Bonaparte se présente devant le Conseil des Cinq-cents par Bouchot Musée National du Château de Versailles et des Trianons 1 expérience politique La Constitution de lan VIIIConstitution de lan VIII promulguée le 14 décembre Les trois Consuls entrent en fonction le 25 décembre, avec ces mots :La Constitution de lan VIIIConstitution de lan VIII promulguée le 14 décembre Les trois Consuls entrent en fonction le 25 décembre, avec ces mots : « Citoyens, la Révolution est fixée aux principes qui lont commencée… Elle est finie.»

28 Quels temps dévaluation? Et dAccompagnement Personnalisé? Sur 9h compter 1h dévaluation donc 8h de cours -origines de la révolution -un nouvel univers politique (incluant le bilan) Quest-ce quune journée révolutionnaire(ses acteurs) Ap (1h): un acteur de la révolution, modèle républicain? Littérature et société: Balzac? Les femmes? (Olympes de Gouges)

29 Bibliographie A Soboul: Dictionnaire historique de la révolution française (flammarion 1988) Jacques Solé, La Révolution en questions, Collection Point Seuil, Michel Vovelle, La Révolution française, A.Colin, François Furet et Mona Ozouf, Dictionnaire critique de la Révolution française, Flammarion, Atlas révolution française, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Roger Chartier: les origines culturelles de la révolution française (seuil 1990) La Documentation française. LA RÉVOLUTION (DOSSIER N.8054)2006 JEAN-CLEMENT MARTIN envisage la période sous l'angle de la constitution d'un espace politique collectif. Il propose un itinéraire chronologique, original dans sa périodisation, qui rend compte de ce qu'est une révolution en train de se faire, une révolution " en marche ". Cette approche permet de cerner au plus près les ruptures, les enchaînements, les phases de radicalisation comme les efforts continus de stabilisation, entre grandes espérances et réalités vécues. Un choix de documents iconographiques variés et de textes d'époque permet à l'auteur d'aborder les nouveaux champs de la recherche historique.JEAN-CLEMENT MARTIN Histoire de France (tome)1789/1815 Michel BIARD, Philippe BOURDIN, Silvia MARZAGALLI Belin 2009 Sites Internet sur la période révolutionnaire - Des textes des grands révolutionnaires : Danton, Robespierre... Des journaux (Le vieux cordelier par exemple) (en français) - Un site avec des textes de la période révolutionnaire : loi Le Chapelier, textes sur la Terreur. (en français) - un site de la fondation Napoléon légèrement hagiographique mais qui propose des centaines de documents : plan, photos... et même des caricatures. Annales historiques de la révolution française, études robespierristes… Institut dhistoire de la révolution française (Paris I)

30 La montée des idées de Libertés et nations en France et en Europe de 1815 au milieu du XIXe siècle 5heures plus 1h évaluation La montée des idées de Libertés et nations en France et en Europe de 1815 au milieu du XIXe siècle La question porte sur laffirmation du libéralisme et des nationalités en Europe. Elle est traitée en prenant appui sur deux études : - Les conspirateurs Carbonari : sociabilité, libéralisme, républicanisme et luttes pour les nationalités : révolutions politiques, révolutions sociales, en France et en Europe. Dans ce cadre sont notamment abordées le suffrage universel masculin et labolition de lesclavage sous la Seconde République.

31 laffirmation du libéralisme et des nationalités en Europe. Le libéralisme nest pas une nouveauté au XIXe siècle ; cette idéologie est née au siècle précédent. Elle trouve son origine au Royaume-Uni et a été largement diffusée dans certains de ces aspects lors de la Révolution française.. LE LIBÉRALISME POLITIQUE accorde la priorité à lindividu dans la société et il affirme que cet individu face à lÉtat et dans la société dispose de libertés et de droits fondamentaux (liberté de conscience, de culte, dexpression, de réunion …). Aussi voit-il très négativement les sociétés dAncien Régime qui enferment les individus dans des ordres auxquels sont associés des privilèges. Cela contrevient à lidée dégalité en droits des individus. Pour les libéraux, la société composée dindividus libres est la seule source de souveraineté politique aussi sont-ils partisans des régimes représentatifs, et plutôt de la monarchie constitutionnelle que de la République. La souveraineté nationale implique donc la rédaction dune Constitution pour que les pouvoirs soient séparés et les intérêts des individus protégés.

32 La grande armée de la liberté? exemple dune aventure Automne 1815, Napoléon est exilé à Sainte-Hélène. La Restauration tente alors de balayer lhéritage de Symbole de lEmpire, la Grande Armée est dissoute. Proscrits par le nouveau régime, plusieurs milliers dofficiers, vétérans des guerres napoléoniennes, désirent toujours défendre la liberté des peuples et des nations. Parfois sans le sou, souvent sans avenir et attachés aux idéaux révolutionnaires, ils sont avides daventure et rêvent de gloire pour oublier lEurope des rois. Professionnels de la guerre, ils vont alors proposer leurs services en Amérique du Sud, rejoindre lEspagne ou conduire le peuple lors des journées révolutionnaires de Leur engagement politique frise parfois lesprit de sacrifice. Ils acceptent de nouveaux risques : lexil, la prison, voire la mort. Car la Sainte-Alliance (Autriche, Prusse, Russie) écrase les foyers libéraux et pourchasse ces officiers, sans répit. Craints pour leur ardeur au combat, leurs rôles au sein des sociétés secrètes et leurs convictions politiques, ils incarnent léventail de la gauche politique du XIXe siècle : libéraux, bonapartistes ou orléanistes, républicains modérés ou radicaux. La Grande Armée est ainsi le creuset de générations dofficiers pour lesquels le combat au nom de lidéal de liberté nest pas un vain mot. Walter Bruyère-Ostells narre leurs parcours, de Naples à Buenos Aires, offrant enfin une histoire vivante, pleinement incarnée, des mouvements révolutionnaires du premier XIXe siècle.

33 Les libéraux Les libéraux forment le principal courant de contestation politique début XIXe ; ils sopposent à labsolutisme monarchique et au légitimisme prôné par le congrès de Vienne. Dans leur quête des libertés, ils ont tendance à soutenir la lutte en faveur des nationalités bafouées comme Polonais, Belges, Allemands En dehors de lAngleterre et de la France de la Restauration, leur action est limitée puisquils sont encore confinés à la clandestinité des sociétés secrètes comme les carbonari à Naples. Ils se font entendre en menant quelques insurrections ou des actions violentes mais spectaculaires ; cela nempêche pas leur relatif échec dans les années sauf en Espagne jusquen La plupart des milieux sociaux aisés sont représentés chez les libéraux : on y trouve beaucoup dintellectuels, duniversitaires, des étudiants, des journalistes et même des artistes …

34 Les carbonari Le carbonarisme ou charbonnerie est une société initiatique et secrète, probablement originaire d'Italie, à forte connotation politique, qui eut un rôle occulte important sous la Revolution Française, et qui contribua efficacement à l'unification de l'Italie. -La première grande vague d'agitation libérale contre le Congrès de Vienne eut lieu en Europe au début des années 1820, grâce à un certain nombre de sociétés secrètes (il n'y avait pas d'autre moyen d'expression politique à cause de la répression) comme les Carbonari (nom italien) ou la Charbonnerie (nom français). La Charbonnerie tire son nom des rites d'initiation des forestiers fabriquant le charbon de bois dans le Jura à l'origine. Chaque section locale s'appelle une vente. Le phénomène de la Charbonnerie fut avant tout italien avec des ramifications en France : l'inquiétude du pouvoir vis-à-vis de ce mouvement transparaît dans plusieurs passages de Lucien Leuwen de Stendhal. À la revendication d'une monarchie constitutionnelle libérale venait s'ajouter la volonté d'unité et d'indépendance nationale. Après 1817, le carbonarisme entretint une agitation endémique dans la péninsule. Elle débuta par le soulèvement de Macerata, dans les Marches pontificales (1817), et elle culmina dans la vague révolutionnaire de , à Naples et en Piémont où Charles-Albert de Savoie-Carignan, héritier du trône, avait encouragé les conspirateurs. En juillet 1820, une insurrection à Naples fut organisée par les Carbonari et dirigée par le général Gabriel Pepe, qui demanda à Ferdinand IV une constitution. En mars 1821, une insurrection au Piémont fut organisée par les Carbonari et dirigée par l'officier Santorre di Santarosa, qui obtint l'abdication du souverain et l'accession au trône d'un roi libéral Charles-Albert. Dans les deux cas, le souverain accorda une constitution. Dans les deux cas, les troupes autrichiennes intervinrent pour rétablir l'absolutisme dans le cadre de la politique des Congrès : congrès de Troppau en octobre 1820 et de Laybach en janvier Dans les deux cas, la constitution fut ensuite abrogée et la répression féroce. Léchec de ces mouvements déclencha une répression, sous forme de procès, dans les États de lÉglise et en Lombardie-Vénétie. Les condamnations, puis les souffrances, dans les cachots du Spielberg, de Silvio Pellico et Piero Maroncelli (1820), de Federico Confalonieri et Pallavicino ( ) sensibilisèrent lopinion européenne à la cause italienne. C'est du Carbonarisme que sortit le mouvement Giovine Italia (Jeune Italie), créé à Marseille en 1831 par des Carbonari en exil, et dirigé par Giuseppe Mazzini. En France, la charbonnerie se signale notamment lors de laffaire des quatre sergents de La Rochelle.

35 1848:Une République démocratique et sociale? Henri Felix Emmanuel (1815–1884) Lamartine devant lHôtel de Ville de Paris le 25 février 1848 refuse le drapeau rouge

36 1848 : révolutions politiques, révolutions sociales, en France et en Europe. Carte interactive

37 La citoyenneté, via le suffrage universel masculin… 1789: « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit » « la revendication de suffrage universel un « mal superficiel, une maladie de la peau » (Guizot 1842) RAPPEL NECESSAIRE: Le suffrage censitaire sous la Révolution Le décret du 11 août 1792 supprime la distinction entre citoyens actifs et passifs. Pour être électeur, il suffit dêtre français, âgé de vingt et un ans, domicilié depuis un an dans le canton, de vivre de son revenu ou du produit de son travail. Pour être éligible, outre les conditions précédentes, il suffit davoir vingt cinq ans. Le nombre délecteurs dans les assemblées primaires passe alors de 4 à 7 millions. Le suffrage universel dans la Constitution montagnarde du 24 juin 1793 ou la Constitution de lan I. La Constitution de 1793, vise aussi à instaurer le suffrage universel masculin.Constitution de 1793 Elle accorde le droit de vote aux étrangers âgés de vingt et un ans accomplis, domiciliés en France depuis une année, y vivant de leur travail, ou y ayant acquis une propriété, ou épousé une Française, ou adopté un enfant, ou nourri un vieillard, ou ayant été jugés par le Corps législatif avoir bien mérité de lhumanité. Les députés sont élus au scrutin uninominal direct dans le cadre de circonscriptions électorales : pas appliquée La Constitution du 5 fructidor an III (22 août 1795 ), Les citoyens sont les hommes âgés de 21 ans, nés en France, y résidant depuis un an, inscrits sur le registre civique du canton, payant une contribution directe ou ayant fait une ou plusieurs campagnes pour létablissement de la République. Jusquen 1814, sans être formellement aboli, le suffrage universel ne s'exerce plus. De 1815 à 1848, le peuple se trouve officiellement exclu de la vie politique. Le suffrage universel, dont le souvenir est associé aux expériences jugées négatives de la Convention et du Consulat, est condamné : il ne peut engendrer que l'anarchie ou le despotisme La loi du 29 juin 1820, après lassassinat du duc de Berry, réserve le droit de vote aux plus riches Le soulèvement du peuple de Paris les 27, 28 et 29 juillet 1830 (les Trois Glorieuses) la charte constitutionnelle du 14 août 1830 renvoie à la loi la fixation du cens électoral et abaisse à trente ans lâge de léligibilité. Le refus du suffrage universel sous la monarchie de Juillet

38 Les débuts quarante-huitards du suffrage " universel " La France est le 1er Etat à adopter le suffrage universel masculin.Etat Suite à la Révolution de février 1848 et l'abdication du roi Louis Philippe, le suffrage universel est proclamé le 2 mars 1848.Révolution de février 1848abdicationroimars Tous les Français de plus de 21 ans sont appelés à élire une Assemblée constituante.Assemblée constituante La restriction du suffrage par la loi du 31 mai 1850 est un épisode majeur de la Seconde République. Elle divise le camp républicain en ravivant la critique du parlementarisme et de la représentation. Le 10 décembre 1848, le suffrage universel masculin porte Louis-Napoléon Bonaparte à la présidence de la République. Le rétablissement du suffrage " universel " par Louis-Napoléon facilita le coup d'État, et personnalisa le plébiscite en accentuant son caractère antiparlementaire au détriment de la majorité conservatrice de l'Assemblée. L'instauration du suffrage universel masculin, en donnant aux consultations électorales l'aspect d'une épreuve de masse, initia durablement les comportements politiques.

39 labolition de lesclavage sous la IIè République Le 27 avril 1848, le gouvernement de la République française publie les décrets d'abolition immédiate de l'esclavage dans les colonies françaises. colonies françaises Sont concernées essentiellement les vieilles colonies héritées de l'Ancien Régime, dont l'économie repose encore sur les grandes plantations sucrières

40 Le long parcours des abolitionnistes Victor SCHOELCHER, acteur emblématique de lémancipation Sous la Révolution, les députés de la Convention abolissent l'esclavage une première fois pour calmer les révoltes dans les colonies des Antilles.abolissent l'esclavagerévoltes Mais Napoléon Bonaparte revient sur cette mesure et légalise l'esclavage le 20 mai 1802.légalise l'esclavage Les Anglais, sous la pression des sociétés philanthropiques d'inspiration chrétienne, se montrent plus hardis : ils abolissent la traite atlantique en 1807 et l'esclavage en 1833.esclavage Les libéraux et philanthropes français sont tout disposés à imiter leurs homologues d'outre-Manche mais ils en sont régulièrement empêchés par les groupes de pression des riches planteurs esclaves noirs ou métis libérés aux Antilles et à la Réunion comme à Saint-Louis du Sénégal

41 Bonne chance ce sera passionnant!


Télécharger ppt "Révolutions, libertés, nations, à laube de lépoque contemporaine 15-16 h cest un tiers du programme Questions obligatoires Mise en œuvre La Révolution."

Présentations similaires


Annonces Google