La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HISTOIRE 6 ème 2 heures 1. LA GRECE DES SAVANT CONNAISSANCES Les savants grecs déchiffrent le monde en sappuyant sur la raison. DEMARCHES Un exemple au.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HISTOIRE 6 ème 2 heures 1. LA GRECE DES SAVANT CONNAISSANCES Les savants grecs déchiffrent le monde en sappuyant sur la raison. DEMARCHES Un exemple au."— Transcription de la présentation:

1 HISTOIRE 6 ème 2 heures 1

2 LA GRECE DES SAVANT CONNAISSANCES Les savants grecs déchiffrent le monde en sappuyant sur la raison. DEMARCHES Un exemple au choix : - Hippocrate de Cos (vers 460 – vers 370 av. J.-C.), le père de la médecine. - Aristote (384 av. J.-C., 322 av. J.-C.), philosophe et naturaliste, le père de la biologie. - Archimède de Syracuse ( av. J.-C.), mathématicien et physicien. - Eratosthène de Cyrène (276 – 194 av. J.-C.), mathématicien et géographe. CAPACITES Raconter quelques aspects de la vie et de loeuvre du savant étudié. 2

3 POURQUOI CETTE QUESTION EST-ELLE AU CHOIX AVEC ALEXANDRE? POURQUOI CES QUATRE SAVANTS PRÉCISÉMENT? 3

4 POURQUOI CETTE QUESTION EST-ELLE AU CHOIX AVEC ALEXANDRE? 4

5 Cos (Hippocrate) Stagire (Aristote) Syracuse (Archimède) Cyrène (Eratosthène) Origine géographique Les savants étudiés sont tous originaires du monde grec dans son acceptation large. 5

6 Cos (Hippocrate) Stagire (Aristote) Syracuse (Archimède) Cyrène (Eratosthène) Période historique Vè-IVème IVème IIIème Létude porte essentiellement sur les IVème et IIIème siècles: cest une étude de la Grèce hellénistique, et non du rayonnement dAthènes. Il sagit détudier linfluence de lhellénisme, comme au travers dAlexandre. 6

7 Le goût pour le savoir se développe au Vème siècle: - Le savoir vaut pour lui-même. - La raison prend peu à peu le pas sur les causes divines. 7

8 Le goût pour le savoir se développe au Vème siècle. Les conquêtes dAlexandre enrichissent le monde grec: - La langue grecque devient la langue déchanges. - Les Grecs entrent en contact avec dautres cultures. 8

9 Le goût pour le savoir se développe au Vème siècle. Les conquêtes dAlexandre enrichissent le monde grec. Les lieux de recherche et denseignement se développent: - LAcadémie de Platon vers Le Lycée dAristote en Le Musée et la Bibliothèque dAlexandrie vers 280 (pas denseignement). 9

10 Forte émulation par la discussion. Source de revenus pour la recherche: - lenseignement est payant. - Les Ptolémée subventionnent le Musée pour attirer à Alexandrie des chercheurs de renom. - Auparavant les seules sources de financement étaient la fortune personnelle (Archimède) et le travail (médecine, enseignement). 10

11 POURQUOI CES QUATRE SAVANTS PRÉCISÉMENT? 11

12 Il nexiste pas de mots grecs pour « science » ou « savant ». A QUELS POINTS COMMUNS RENVOIE NOTRE ETUDE? QUELS SONT LES DIFFERENTS ASPECTS QUELLE RECOUVRE? 12

13 La philosophie: - Réhabilitation de la raison - « Discours sur… ». La science: - Réhabilitation de lobservation. - « Analyse de… » Les « technè »: - Importance du geste. - Pratique de… hypothèse Preuve, fait 13

14 Aucun philosophe: La philosophie reste dominée par Athènes. Aristote (le plus ancien, qui a vécu à Athènes) est le plus proche des philosophes par sa volonté de trouver un système détude universel (la matière, la forme, la cause, la cause finale). Des scientifiques: - Mathématiques et Physique pour Archimède. - Mathématiques, astronomie et géographie pour Eratosthène. - Biologie et physique pour Aristote. Un praticien: Archimède 14

15 1- Lobservation: Aristote a étudié 500 espèces danimaux, certaines envoyées par Alexandre des pays quil a traversés. 2- La généralisation: « Les parties internes de lhomme sont pour la plupart inconnues, et de la sorte nous devons recourir aux parties dautres animaux qui ressemblent à celles de lhomme pour les soumettre à cet examen. » ARISTOTE La démonstration Elle est surtout utilisée dans les mathématiques mais souvent précédée dune observation mécanique (cf lettre dArchimède à Eratosthène). 15

16 Cest avoir le goût du savoir: Le savoir vaut pour lui-même: 16 -ex: ce que Plutarque dit dArchimède: « Archimède ne considérait pas ses propres inventions comme des ouvrages sérieux. […] Il avait un esprit si élevé et si profond que, sur les inventions qui lui ont valu la réputation dune intelligence non pas humaine, mais divine, il ne voulait laisser aucun écrit. Il tenait tous les arts qui tenaient aux besoins de la vie pour de vils métiers manuels et il consacrait son zèle aux seuls objets dont la beauté nétait mêlée daucune nécessité matérielle. » - ex: la recherche sur les astres a une motivation pratique (mettre à jour le calendrier) mais surtout une motivation « philosophique » de recherche de connaissance. -ex: « Eurêka »: lexcitation de la découverte.

17 Cest croire en la prééminence de la raison: La connaissance est reconnue comme telle quand « nous connaissons la cause dont dépend le fait en tant que cause de ce fait et que nous savons que ce fait ne pourrait être autrement. » ARISTOTE Cest avoir le goût du savoir: Le savoir vaut pour lui-même Létude doit montrer le goût pour la connaissance rationnelle (par opposition au doute philosophique de Socrate) 17

18 L observation ne se fonde que rarement sur lexpérimentation. -Lexpérimentation directe est impossible dans certains domaines: météorologie, astronomie. -Les expériences mises en place sont souvent limitées Ex: Les Hippocratiques ont ouvert un œuf de poule à chacun des 20 jours qui ont suivi la ponte pour étudier lembryon. Les expériences sont souvent entreprises pour venir en appui dune théorie : technique de corroboration, pas de découverte. 18

19 Raphaël,

20 Raphaël, Lensemble des domaines de la pensée est figuré, même si les personnages qui les incarnent diffèrent. Pythagore, les Mathématiques Ptolémée, la Géographie ARISTOTE ARCHIMEDE

21 21 La main de Platon montre le ciel (explication religieuse); la main dAristote montre le sol (explication rationnelle et scientifique)

22 Comme les conquêtes dAlexandre, les travaux des savants grecs permettent de mieux appréhender le monde connu. 22


Télécharger ppt "HISTOIRE 6 ème 2 heures 1. LA GRECE DES SAVANT CONNAISSANCES Les savants grecs déchiffrent le monde en sappuyant sur la raison. DEMARCHES Un exemple au."

Présentations similaires


Annonces Google