La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le « Génocide juif pendant la Deuxième Guerre mondiale : La  « Solution finale », La Shoah, l’Holocauste.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le « Génocide juif pendant la Deuxième Guerre mondiale : La  « Solution finale », La Shoah, l’Holocauste."— Transcription de la présentation:

1 Le « Génocide juif pendant la Deuxième Guerre mondiale : La  « Solution finale », La Shoah, l’Holocauste.

2 L’idéologique criminogène du nazisme
Exemples des lois raciales de Nuremberg (la loi de citoyenneté du Reich et la loi pour la protection du sang et de l’honneur allemands). Allemagne, 15 septembre 1935.

3 Une Europe Judenfrei.

4 Port obligatoire de l’étoile jaune. Berlin, 1941.

5 La ghettoisation. Construction des ghettos, quartiers juifs (ici Varsovie) La vie était très difficile: 300 calories/jour/personne BILAN: victimes.

6

7 La Solution finale de la question juive en Europe.
Auschwitz, camp de la mort

8 La Shoah par balle.

9 Les Einsatzgruppen (unités mobiles d'extermination) étaient des escadrons de SS et de la police allemande qui suivaient l'avancée de l'armée allemande avec pour mission d'exterminer ceux qui étaient perçus comme des ennemis politiques ou raciaux derrière les lignes de front en Union Soviétique occupée. Parmi leurs victimes, il y eut des Juifs, des Tsiganes, et des Soviétiques. BILAN: victimes

10 Massacre de Mizocs, Ukraine, 1942

11 Camp d’extermination et camp de concentration.
La "Solution finale" était le nom de code nazi pour la destruction délibérée, programmée, des Juifs d'Europe. La Conférence de Wannsee (janvier 1942) détermina la façon dont la solution du "problème juif" selon Hitler, par des assassinats de masse, serait transmise aux ministères et fonctionnaires concernés. Reinhard Heydrich, chef de la SD (Service de sécurité)

12

13 L’évacuation des ghettos.

14 Les « trains de la mort »

15 L’arrivée au camp. Auschwitz-Birkenau

16 Arrivée d’un convoi de juifs hongrois, 1944. Tri des déportés.

17 Les déportés, non exécutés dans les chambres à gaz, intègrent le camp de travail. Ils servent de main d’œuvre gratuite. André Rogerie, résistant français déporté à Auschwitz. Tatoué à son arrivée.

18 L’extermination mise en pratique.
BILAN: victimes dont 1 million à Auschwitz

19 Treblinka, camp de la mort.

20

21 Jamais je n’oublierai cette fumée.
Non loin de nous, des flammes montaient d’une fosse, des flammes gigantesques. On y brûlait quelque chose. Un camion s’approcha du trou et y déversa sa charge : c’était des petits enfants. Des bébés ! Oui, je l’avais vu, de mes yeux vu… Des enfants dans les flammes. (Est-ce donc si étonnant si depuis ce temps-là le sommeil fuit mes yeux ?) Voilà donc où nous allions. Un peu plus loin se trouverait une autre fosse, plus grande, pour les adultes. Je me pinçai le visage : vivais-je encore ? Etais-je éveillé ? Je n’arrivais pas à le croire. Comment était-il possible qu’on brûlât des hommes, des enfants et que le monde se tût ? Non, tout cela ne pouvait être vrai. Un cauchemar… (…) Jamais je n’oublierai cette nuit, la première nuit de camp qui a fait de ma vie une nuit longue et sept fois verrouillée. Jamais je n’oublierai cette fumée. Jamais je n’oublierai les petits visages des enfants dont j’avais vu les corps se transformer en volutes sous un azur muet. Jamais je n’oublierai ces flammes qui consumèrent pour toujours ma Foi. Elie Wiesel, La nuit, Editions de Minuit, Rescapé de Buchenwald et d’Auschwitz

22 Le génocide juif et tsigane.
5,5 millions de Juifs ont été exterminés (sur une population de 11 millions en Europe) Auxquels il faut rajouter le génocide des Tsiganes (« Samudaripen » : Tuez les tous en Rom) : environ victimes

23 La libération des camps.
Le Général américain Eisenhower à Ohrdruf, Allemagne, 12 avril 1945

24 Le retour des déportés. Déportés de retour en France, à l’Hôtel Lutétia, Paris, 1945. Après les marches de la mort.

25 Le jugement des crimes nazis.
Le procès de Nuremberg (nov oct. 1946), intenté par les puissances alliées contre 24 des principaux responsables nazis. Est crée la notion de crime contre l’humanité. è DEVOIR DE MÉMOIRE


Télécharger ppt "Le « Génocide juif pendant la Deuxième Guerre mondiale : La  « Solution finale », La Shoah, l’Holocauste."

Présentations similaires


Annonces Google