La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La façade sud du château Étude de cas Capestang, une seigneurie ecclésiastique Histoire 5ème Les ressources patrimoniales au service de lenseignement de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La façade sud du château Étude de cas Capestang, une seigneurie ecclésiastique Histoire 5ème Les ressources patrimoniales au service de lenseignement de."— Transcription de la présentation:

1 La façade sud du château Étude de cas Capestang, une seigneurie ecclésiastique Histoire 5ème Les ressources patrimoniales au service de lenseignement de lhistoire Le plafond peint du XV ème siècle

2 Thème 3 - LA PLACE DE LÉGLISE On fait découvrir sa puissance économique et son rôle social et intellectuel sont mis en évidence. Thème 1 - PAYSANS ET SEIGNEURS Lexemple dune seigneurie réelle (avec le château fort, un village et son organisation) Le programme - Que dit le BO ? 1.A Capestang le seigneur est aussi archevêque (ce qui permet de traiter les deux thèmes en même temps) Que gagne-t-on à utiliser létude de cas capestanaise? Les armoiries des Harcourt sont surmontées de la croix archiépiscopale Buget du plafond peint 2.Le travail prend appui sur la lecture des images du plafond (une démarche préconisée par les I.O. ) 3.Une visite de la collégiale (XI ème - XV ème ) peut compléter celle du château. Le programme impose en effet détudier « lexemple au choix dune église romane et dune cathédrale gothique, dans leurs dimensions religieuse, artistique, sociale et politique. »

3 Localisation des vestiges Le château : découverte guidée des extérieurs … Que reste-t-il du château du XIVème siècle?

4 La façade sur cour Ce que lon voit aujourdhui Carte postale 1904 Reconstitution du château du 15 ème siècle -Maquette- Le plafond peint La grande salle (le tinel)

5 Bugets du plafond peint « …images ou récits médiévaux témoignant du mode de vie des hommes et des femmes de laristocratie.» Le programme dans le BO

6 Les loisirs des hommes et des femmes de laristocratie Bugets du plafond peint Joueuse de harpe La chasse

7 Bugets du plafond peint Scènes damour courtois

8 Soixante huit personnes sont présentes parmi lesquelles Les sieurs habituels de la maison dont le clavaire ; le portier avec son aide ; le cuisinier avec son aide. Les occasionnels dont 3 béguins (en prison) ; le clerc qui écrit les registres ; maître Paul, fustier de Mgr avec un collègue pour faire des réparations ; lofficial de Mgr lévêque de Béziers avec un domestique, invités ; le bayle de Salles ; le fils du châtelain de Gruissan ; 2 sergents gardiens de Mgr ; 1 domestique du bayle de Sigean ; 3 hommes pour porter du foin du grenier à foin au palais et pour nettoyer le palais ; le sous-viguier avec 30 sergents de Mgr. Samedi Saint 15 avril 1346 Une proposition dexercice Qui mange à la table de larchevêque ? Quy mange-t-on ? * Fut dépensé pour Poissons = 30 sous, 5 deniers potage et sauce = 1 sou, 6 deniers riz, amandes, sucre = 3 sous, 4 deniers Total = 35 sous, 3 deniers * Extrait des fiches pédagogiques proposées dans les ateliers du SE

9 Soixante huit personnes sont présentes parmi lesquelles Les sieurs habituels de la maison dont le clavaire ; le portier avec son aide ; le cuisinier avec son aide. Les occasionnels dont 3 béguins (en prison) ; le clerc qui écrit les registres ; maître Paul, fustier de Mgr avec un collègue pour faire des réparations ; lofficial de Mgr lévêque de Béziers avec un domestique, invités ; le bayle de Salles ; le fils du châtelain de Gruissan ; 2 sergents gardiens de Mgr ; 1 domestique du bayle de Sigean ; 3 hommes pour porter du foin du grenier à foin au palais et pour nettoyer le palais ; le sous-viguier avec 30 sergents de Mgr. Samedi Saint 15 avril 1346 Une proposition dexercice Qui mange à la table de larchevêque ? Quy mange-t-on ? Fut dépensé pour Poissons = 30 sous, 5 deniers potage et sauce = 1 sou, 6 deniers riz, amandes, sucre = 3 sous, 4 deniers Total = 35 sous, 3 deniers

10 Soixante huit personnes sont présentes parmi lesquelles Les sieurs habituels de la maison dont le clavaire ; le portier avec son aide ; le cuisinier avec son aide. Les occasionnels dont 3 béguins (en prison) ; le clerc qui écrit les registres ; maître Paul, fustier de Mgr avec un collègue pour faire des réparations ; lofficial de Mgr lévêque de Béziers avec un domestique, invités ; le bayle de Salles ; le fils du châtelain de Gruissan ; 2 sergents gardiens de Mgr ; 1 domestique du bayle de Sigean ; 3 hommes pour porter du foin du grenier à foin au palais et pour nettoyer le palais ; le sous-viguier avec 30 sergents de Mgr. Samedi Saint 15 avril 1346 Une proposition dexercice Qui mange à la table de larchevêque ? Quy mange-t-on ? Fut dépensé pour Poissons = 30 sous, 5 deniers potage et sauce = 1 sou, 6 deniers riz, amandes, sucre = 3 sous, 4 deniers Total = 35 sous, 3 deniers

11 Soixante huit personnes sont présentes parmi lesquelles Les sieurs habituels de la maison dont le clavaire ; le portier avec son aide ; le cuisinier avec son aide. Les occasionnels dont 3 béguins (en prison) ; le clerc qui écrit les registres ; maître Paul, fustier de Mgr avec un collègue pour faire des réparations ; lofficial de Mgr lévêque de Béziers avec un domestique, invités ; le bayle de Salles ; le fils du châtelain de Gruissan ; 2 sergents gardiens de Mgr ; 1 domestique du bayle de Sigean ; 3 hommes pour porter du foin du grenier à foin au palais et pour nettoyer le palais ; le sous-viguier avec 30 sergents de Mgr. Samedi Saint 15 avril 1346 Une proposition dexercice Qui mange à la table de larchevêque ? Quy mange-t-on ? Fut dépensé pour Poissons = 30 sous, 5 deniers potage et sauce = 1 sou, 6 deniers riz, amandes, sucre = 3 sous, 4 deniers Total = 35 sous, 3 deniers

12 Soixante neuf personnes sont présentes Présents tous les messieurs habituels comme ci-dessus. Et les occasionnels : 3 béguins ; le clerc qui écrit les registres ; 2 sergents gardiens de Mgr ; un clerc venant dAvignon avec des lettres ; un ami de Mgr lévêque de Béziers ; P. Mir lapothicaire de la maison ; le sous- viguier de Mgr avec 32 sergents… Une proposition dexercice Dimanche de Pâques 16 avril 1346 Fut dépensé pour viandes de bœuf et de mouton = 35 sous 3 chevreaux et 1 agneau = 20 sous 8 livres et demie de fromage = 4 sous, 9 deniers, 1 obole oeufs, potage, laitues = 1 sou, 2 deniers, 1 obole 2 livres damandes= 10 deniers Total = 3 livres, 2 sous

13 Soixante neuf personnes sont présentes Présents tous les messieurs habituels comme ci-dessus. Et les occasionnels : 3 béguins ; le clerc qui écrit les registres ; 2 sergents gardiens de Mgr ; un clerc venant dAvignon avec des lettres ; un ami de Mgr lévêque de Béziers ; P. Mir lapothicaire de la maison ; le sous- viguier de Mgr avec 32 sergents… Une proposition dexercice Dimanche de Pâques 16 avril 1346 Fut dépensé pour viandes de bœuf et de mouton = 35 sous 3 chevreaux et 1 agneau = 20 sous 8 livres et demie de fromage = 4 sous, 9 deniers, 1 obole oeufs, potage, laitues = 1 sou, 2 deniers, 1 obole 2 livres damandes= 10 deniers Total = 3 livres, 2 sous Lexercice permet de découvrir limportance du calendrier religieux (jours gras - le jour de Pâques- ou jours maigres - le samedi saint ), le train de vie du seigneur-archevêque, les hérésies (les béguins en prison)

14 « Lexemple dune seigneurie réelle (avec le château fort, un village et son organisation.» Le programme dans le BO Vers Béziers Un faubourg se crée dès le XII ème siècle Emplacement probable du 1 er château mentionné dès 990 Collégiale Hôpital des pauvres mentionné dès 1262 Un château sinstalle dès le début du XII ème siècle contre lenceinte du castrum Vers Carcassonne Enceinte fortifiée attestée en 1107 Capestang aux XII ème -XIII ème siècles

15 Le château est embelli, une nouvelle collégiale dédiée à Saint-Etienne sélève sur la butte. Vers Béziers Quelle évolution au cours du Moyen-âge? Au XIVe siècle, Capestang se développe rapidement : sa population comprend environ 800 feux.

16 Bugets du plafond peint Dans la plaine on cultive les céréales Sur les pechs, incultes, le paysan peut chasser le sanglier

17 Au « cap de létang » Létang est source de richesses pour le seigneur : il fournit le gibier deau mais aussi le poisson et surtout le sel sur lequel larchevêque prélève de lourdes taxes.

18 Les châteaux de larchevêque Par leurs tours et leurs créneaux les 18 châteaux de larchevêque symbolisent son pouvoir. La plupart de ces châteaux abritent des bayles-receveurs qui lèvent les revenus de larchevêque. Ces revenus proviennent peu de lexploitation de ses domaines mais surtout de ses droits de seigneur : amendes, droits sur la circulation et la vente des marchandises, loyer de la terre fixe ou proportionnel à la récolte (quarts, quints, tasques, septième ou onzième). Le bayle lève aussi les droits ecclésiastiques : une part importante de la dîme que lève le clergé revient à larchevêque. Le bayle est secondé par le clavaire qui tient les comptes ; il est aidé par un petit groupe de domestiques: une servante, un jardinier, deux ou trois sergents. Un des panneaux du musée

19 « Le seigneur archevêque de Narbonne a son propre château avec ses annexes. Il a dans le château une chapelle bien dotée en revenus… Il a dans sa ville, près du château, un grand cellier avec un pressoir et une cour attenante. Il a sur la place de la ville cinq boutiques avec leur grenier dans lesquelles sont vendus les blés. Il a également en ville sur le plan du château une boutique où sont rassemblés les dîmes et les tasques des blés Il a sur le plan du château une belle écurie avec des greniers au-dessus… » Aux environs de 1360 lensemble des droits de larchevêque a été inventorié à sa demande, cest le fameux livre vert de larchevêché de Narbonne, dont plusieurs folios concernent Capestang : Larchevêque de Narbonne est la 3ème fortune ecclésiastique de France. Extrait dun des panneaux du musée

20 Un des panneaux du musée sur lequel figurent Couvents et monastères Commanderies de Templiers ou Hospitaliers Localisations des collégiales avec leurs chapitres

21 Plusieurs bugets évoquent les relations bien peu amènes entre clergé séculier et clergé régulier tel ce moine aux lèvres lippues et aux grandes oreilles Certains voient dans celui-ci une critique de lermite vivant retiré dans sa coquille

22 Larchevêque Bernard de Fargues, dont les armoiries figurent sur les murs du tinel, fonde dans sa maison à Paris, en 1517, un collège pour 7 étudiants pauvres de la province. Bernard de Fargues a été nommé archevêque par le pape Clément V qui est son oncle maternel.

23 « On fait découvrir quelques aspects du sentiment religieux. La volonté de lÉglise de guider les consciences » Le programme dans le BO Bugets du plafond peint

24 Lexpansion de lOccident, dabord économique (développement du commerce, affirmation des marchands et des banquiers), est aussi religieuse et militaire (Reconquista, croisades) Le programme dans le BO Moresques à mettre en relation avec les combats de la Reconquista

25 Service éducatif « Sites et paysages de lHérault » Contact : Contribution à la mise en œuvre des programmes dhistoire de 5 ème


Télécharger ppt "La façade sud du château Étude de cas Capestang, une seigneurie ecclésiastique Histoire 5ème Les ressources patrimoniales au service de lenseignement de."

Présentations similaires


Annonces Google