La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES TRAITES NEGRIERES ET LESCLAVAGE. La pendule dun marchand de La Rochelle (XVIIIe siècle. (Pendule de bronze doré, 37 cm x 27 cm, 1784, Musée du Nouveau.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES TRAITES NEGRIERES ET LESCLAVAGE. La pendule dun marchand de La Rochelle (XVIIIe siècle. (Pendule de bronze doré, 37 cm x 27 cm, 1784, Musée du Nouveau."— Transcription de la présentation:

1 LES TRAITES NEGRIERES ET LESCLAVAGE

2 La pendule dun marchand de La Rochelle (XVIIIe siècle. (Pendule de bronze doré, 37 cm x 27 cm, 1784, Musée du Nouveau Monde, La Rochelle.

3 ¥ Quest-ce que la traite négrière ?

4 Les traites négrières (VIIe-XIXe siècles) :

5 1/ Datez le phénomène de la traite et de lesclavage : 2/ Quelles sont les régions concernées par les traites négrières ? VIIe au XIXe siècles. Régions internes : régions subsahariennes, Afrique du Nord. Régions externes : Moyen Orient, Amérique, Caraïbes, Océan indien, « Indes », etc.

6 I/ Un phénomène ancien (…) : Phénomène ancien, il sétale du VIIe au XIXe siècles. La traite négrière est le commerce des esclaves originaires dAfrique subsaharienne.

7 La traite atlantique, une facette des traites négrières : 1/ Comment évolue la traite atlantique ? 2/ Quels sont les principaux pays marchands desclaves au XVIIIe siècle ? Apogée au XVIIIe siècle. Grande-Bretagne, Portugal, France.

8 II/ (…) aux destinations variées : Cette traite atlantique connaît son apogée au XVIIIe siècle. Ce commerce se développe dans un premier temps dans le monde arabo-musulman (Afrique du Nord, Moyen Orient), puis apparaît une traite atlantique avec les grandes découvertes et la création dEmpires coloniaux Occidentaux.

9 LA TRAITE ATLANTIQUE : DE LA CAPTURE AU MARCHE AUX ESCLAVES :

10 La traite atlantique et le commerce triangulaire :

11 Synopsis : Inspiré dune histoire vraie, le film retrace lincroyable histoire de Cinqué et de ses compagnons enlevés dAfrique et transférés vers le continent américain. Après une mutinerie sanglante, ces captifs semparent du bateau et tentent de rejoindre leur contient natal. Lorsque leur navire, la Amistad, est arraisonné, les esclaves sont conduits aux États-Unis où ils sont emprisonnés en lattente de leur procès pour meurtre. La bataille acharnée autour de leur procès attire lattention de la nation entière sur la question de la liberté des individus et de labolition de lesclavage. ¥ Quel est le sort des Africains lors de la traite atlantique ? Étude dextraits du film Amistad.. Activités I : La capture : les razzias : 1/ Par qui Cinqué est-il enlevé ? Par des hommes noirs dune autre tribu. 2/ Quelles sont les catégories dâge concernées par les rafles (razzias) ? Les jeunes : hommes et femmes jeunes, rares enfants. 3/ Une fois rassemblés, où les captifs sont-ils emmenés ? Fort dun comptoir européen (rives atlantiques). 4/ Contre quoi sont-ils échangés ? Armes. 5/ Qui sont les acheteurs ? Européens (Espagnols).

12 La capture de Cinqué :

13 La capture de Cinqué et les personnes capturées :

14

15 Les captifs et le comptoir européen :

16 Les captifs et les transactions commerciales au comptoir européen :

17 Les captifs et les transactions commerciales au comptoir européen : léchange, le troc : Marchandises échangées contre un captif. 4 fusils boucaniers Ou 30 bassins de cuivre Ou 9 onces de gros corail Ou une caisse de tambour Ou 100 livres de cire jaune Ou 100 pintes deau de vie Ou 4 écharpes de soie Ou 30 barres de fer (…) Ou 4 pièces de toiles indiennes (…). Daprès Savary des Bruslons, Dictionnaire du commerce, Marchandise de traite. Ces tissus imprimés en Europe étaient vendus aux Africains, rois ou dignitaires, impliqués dans la traite.

18 De la liberté à la captivité : les razzias : 1/ Où semble se dérouler la scène? 2/ Que représente-t-elle? 3/Qui sont les ravisseurs? 4/ Quelles sont les catégories visées par les razzias? 5/ Où sont conduits les captifs? 6/ Quelle est leur destination probable? Gravure colorisée du XVIIIe siècle, Musée des Arts africains et océaniens, Paris

19

20

21 I/ Une capture (…) : Capturés en Afrique subsaharienne (razzias), échangés contre des pacotilles* ou achetés par dautres africains, parfois assez loin des côtes, les captifs sont ensuite acheminés, dans de longs voyages à pieds, jusquaux comptoirs européens situés sur les littoraux. Les captifs les plus recherchés sont des adultes masculins mais il y a aussi des femmes et des enfants.

22 Activités II : Le trajet vers lAmérique : 1/ Quel est le moyen de transport utilisé ? Navires marchands dits navires négriers. 2/ Dans quelles conditions seffectue le trajet ? (Relevez quelques traits marquants) : Conditions inhumaines : soutes, entassement, promiscuité, nudité, absence daération et déclairage, alimentation rudimentaire, coups, mauvais traitements, exécutions sommaires, tortures, « éliminations » ponctuelles, etc. 3/ Que peut-on en déduire au plan humain ? Violation de la dignité humaine : déshumanisation, assimilation à de vulgaires marchandises. 4/ Quelle est la conséquence de ce mode de transport ? Mortalité dune partie des esclaves en raison des dures conditions de transport (hygiène, entassement, tempêtes, coups, suicides, etc.

23 Un navire négrier nantais : Le Marie Séraphique : Aquarelle réalisée à la demande de larmateur du Marie-Séraphique, navire négrier nantais, vers Les esclaves représentés ont été acquis par le capitaine Gaugy à Loangue (Golfe de Guinée) le 25 août 1769 et débarqués au Cap français, capitale de la colonie de Saint- Domingue, le 16 décembre. On les voit ici à leur arrivée à Saint-Domingue. A: Chambre du capitaine. B: Chambre du Second. C et D: cabines déquipage. E: cuisine à nègres. F: parc aux femmes. G: parc aux hommes. H: soute à voiles. I: soute à poudre. K: soute à pain. L: soute à fèves. M: soute à riz. N: arche pompe. Q: Barriques deau, etc.

24 Lembarquement sur le navire négrier :

25

26 Un navire négrier nantais: Le Marie Séraphique : Ces navires sont des navires polyvalents, susceptibles, au retour des îles américaines, de transporter des denrées coloniales. Les esclaves, logés dans le faux-pont, entre les cales et lentrepont, étaient entassés de 2 à 5 esclaves par tonneau de jauge (soit 1,44m²). Le navire compte environ 250 tonneaux. La traversée durait en moyenne près de deux mois.

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37 La traversée de lAtlantique : Nom du navire Date de lexpédition négrière Nombre desclaves embarqués sur la côte de Guinée Nombre desclaves débarqués aux Caraïbes Le Gédéon Le Tigre Le Saint- Hilaire Source: Navires qui ont traité et introduit des noirs aux colonies », , Archives départementales de Loire-Atlantique.

38 II/ (…) suivie dune exportation maritime (…) : Transportés sur des navires négriers, ces esclaves subissent un voyage long et éprouvant caractérisé par des conditions « inhumaines » dénoncées par les abolitionnistes et sont frappés par une forte mortalité (environ 10%).

39 Activités III : Larrivée à La Havane et le marché aux esclaves : 1/ Quels traitements subissent les captifs avant dêtre présentés au marché aux esclaves ? Lavage et huilage des corps. 2/ Comment se déroule la vente ? Exposition des esclaves et vente aux enchères. 3/ Comment les négriers privent-ils les esclaves de leur identité ? Nudité, promiscuité, port de chaînes, alimentation sans plat, traitements discriminatoires selon la valeur marchande de lesclave, changement didentité, etc.

40 Larrivée à La Havane : les transactions financières :

41 Le marché aux esclaves : la négation de la dignité humaine :

42

43 La nouvelle identité: la négation de la dignité humaine :

44

45 « Charleston, 14 juillet A vendre Le jeudi, 3 août, UNE CARGAISON de quatre-vingt- quatorze NÈGRES, De premier choix et en parfaite santé se composant de trente-neuf hommes, quinze garçons, vingt- quatre femmes, et seize filles récemment arrivés à bord du brigantin Dembia, commandé par Francis Bare, en provenance de Sierra Leone par David & John Deas. Une affiche de vente desclaves :

46

47 Une vente desclaves aux enchères :

48 III/ (…) aboutissant à un nouveau statut et une déshumanisation : Débarqués en Amérique, ces hommes, considérés comme des marchandises, sont vendus aux enchères, aux colons européens les plus offrants, sur le marché aux esclaves. Leur dignité humaine est bafouée (nudité, nouvelle identité, etc.) : cest la déshumanisation.

49

50 On avait beau redoubler les précautions par les fers, les chaînes, les entraves, les fortes cloisons et les rambardes, tous ces obstacles étaient vaincus par lesprit de liberté et le caractère féroce des esclaves que nous traitions et qui se trouvaient enfermés dans lentrepont des navires […] LAnglais Barry avait une cargaison denviron 200 Noirs contenus par un équipage bien portant parce quil avait été très peu de temps en Afrique. Ce bâtiment était depuis plus de quinze jours en mer et avait avancé 3 à 400 lieues 1 dans sa route. Les esclaves ne furent point découragés par léloignement des terres quils ne voyaient plus depuis deux semaines. La révolte éclata par les femmes qui navaient point de fers. Les hommes se déchaînèrent et se répandirent sur le pont. Léquipage retranché derrière fit feu avec quatre pierriers 2, en tua et en blessa un grand nombre. Ceux qui navaient pas été atteints escaladèrent la rambarde, sélancèrent sur les Blancs, les égorgèrent tous à lexception dun seul quils réservèrent pour le ramener dans leur pays. 1 la lieue est une mesure de distance approximativement égale à quatre kilomètres. 2 petits canons mobiles qui pourraient servir à bord des navires négriers à mitrailler les mutins. Daprès Joseph Mosneron, armateur négrier nantais ( ), journal édité par Olivier Pétré-Grenouilleau, Éditions Apogée, Rennes, 1995 Révoltes à bord des navires négriers :


Télécharger ppt "LES TRAITES NEGRIERES ET LESCLAVAGE. La pendule dun marchand de La Rochelle (XVIIIe siècle. (Pendule de bronze doré, 37 cm x 27 cm, 1784, Musée du Nouveau."

Présentations similaires


Annonces Google