La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Étude de cas La collégiale de Capestang Histoire 5 ème Les ressources patrimoniales au service de lenseignement de lhistoire Lobjectif visé : présenter.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Étude de cas La collégiale de Capestang Histoire 5 ème Les ressources patrimoniales au service de lenseignement de lhistoire Lobjectif visé : présenter."— Transcription de la présentation:

1 Étude de cas La collégiale de Capestang Histoire 5 ème Les ressources patrimoniales au service de lenseignement de lhistoire Lobjectif visé : présenter la puissance de lÉglise à travers « Lexemple au choix dune église romane et dune cathédrale gothique, dans leurs dimensions religieuse, artistique, sociale et politique » (BO spécial n° 6 du 28 août 2008) Le diaporama propose des pistes pour atteindre lobjectif en 11 questions

2 Par une élévation remarquable (26,70 mètres sous la clé de voûte) 1.Comment cette construction rend-elle hommage à Dieu ?

3 Par la luminosité exceptionnelle que donnent les vitraux du chœur et les fenêtres à réseaux Premier élément mémo Lélévation et la lumière sont les deux caractères fondamentaux de larchitecture gothique.

4 2.Par quels moyens est-on parvenu à atteindre de telles proportions? 2 ème élément mémo La croisée de voûtes sur ogives est une autre caractéristique majeure de lart gothique La croisée dogives

5 3.Que représentent les clés de voûte? St Etienne, patron de la collégiale Les armes de la ville Un christ en majesté 3 ème élément mémo La collégiale est construite et entretenue par la communauté pour rendre hommage au Dieu tout- puissant. Elle est placée sous la protection dun saint patron.

6 Matthieu et Marc Pierre et le Christ Moïse et David Luc et Jean Paul et Etienne Isaïe et Jérémie Archanges Raphaël et MichelEvêque (St Just ?) Martyrs Légende Ancien Testament Nouveau Testament 4.Quelle(s) histoire(s) nous racontent les vitraux du choeur?

7 Moise tenant les tables de la Loi. Ces vitraux fournissent naturellement matière à récits bibliques. Le Service éducatif en propose des reproductions sur papier Etienne, saint patron de la collégiale, avec les instruments de son martyre. Le Christ et Pierre

8 5.Pourquoi appelle-t-on cette église « collégiale » ? Les 2 rangées de stalles (stalles hautes et stalles basses) des trois côtés du choeur 4 ème élément mémo Une collégiale est une église où se trouvent des chanoines (des prêtres qui vivent en communauté et qui secondent lévêque)

9 6.Par quelles étapes, quand, comment le fidèle se rapproche-t-il de Dieu ? Pour latelier « la collégiale, lieu de culte » le SE a édité des pochettes de photos confiées aux élèves : selon le niveau denseignement on leur demande soit simplement de retrouver, soit de retrouver et dassocier à des textes (des phrases extraites des évangiles).

10 5 ème élément mémo Deux constructions coexistent : lune romane, du XIème siècle lautre gothique, inachevée 7.Pourquoi le mur Ouest de la collégiale se singularise-t-il ? Extérieur Des croquis polycopiés, à compléter, sont proposés aux élèves Arc en plein cintre

11 Les étapes de la construction de la collégiale

12 14 ème siècle Des croquis polycopiés, à compléter, sont proposés aux élèves 6 ème élément mémo Le projet de construction de la collégiale est à la mesure de la prospérité du début du XIV ème siècle. Capestang, qui bénéficie des richesses de létang, regroupe alors environ 800 feux. 8.Pourquoi un projet si grandiose à Capestang? Faubourg du XII ème siècle Enceinte du XII ème siècle Lexpansion urbaine

13 7 ème élément mémo Les difficultés de tous ordres saccumulent dans la 2ème moitié du 14ème siècle et létang, qui ne communique plus avec la mer, est devenu un marécage qui apporte la malaria. Les revenus de larchevêque déclinent. Les travaux sont interrompus. Une nouvelle campagne de construction au XV ème siècle ne suffira pas à mener le projet à son terme. 9. Pourquoi le chantier a-t-il été interrompu? Devant linsécurité grandissante, en 1356 larchevêque ordonne aux habitants et aux consuls de fortifier la ville. Des croquis polycopiés, à compléter, sont proposés aux élèves

14 10. A quoi voit-on que la collégiale nest pas terminée ? Pierres en attente Ce quaurait été la collégiale une fois terminée Des espaces disproportionnés Un plan polycopié, à compléter, permet aux élèves de distinguer les divers espaces architecturaux et liturgiques

15 11. A quoi sert le clocher ? Sélevant à 43 m. il est visible à des kms à la ronde Le temps rythmé par lÉglise Du haut du clocher on devine dans le lointain la cathédrale et le palais des archevêques à Narbonne Le SE propose une fiche sur les cloches

16 En guise de conclusion remarquer les marques de tâcheron dans le clocher : elles permettent de ramener la perception de la collégiale à léchelle des hommes qui lont construite. 8ème élément mémo La collégiale et le château sont les signes visibles de la puissance de larchevêque à Capestang Du sommet du clocher on aperçoit aussi la façade du château de larchevêque

17 Contact : Service éducatif « Sites et paysages de lHérault » Contribution à la mise en œuvre des programmes de 5ème


Télécharger ppt "Étude de cas La collégiale de Capestang Histoire 5 ème Les ressources patrimoniales au service de lenseignement de lhistoire Lobjectif visé : présenter."

Présentations similaires


Annonces Google