La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

une brève histoire des sons, entre théories et instruments de mesure Patrick Flandrin CNRS - Laboratoire de Physique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "une brève histoire des sons, entre théories et instruments de mesure Patrick Flandrin CNRS - Laboratoire de Physique."— Transcription de la présentation:

1

2 une brève histoire des sons, entre théories et instruments de mesure Patrick Flandrin CNRS - Laboratoire de Physique

3 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 sources et crédits Des Cordes aux Ondelettes Bernard Escudié (+) Claude Gazanhes Henri Tachoire Vicenç Torra Publications de lUniversité de Provence, 2001

4 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 une histoire des sons ? un exemple de construction scientifique naissance, évolution, extensions les sons comme objets de science de la musique à lacoustique le rôle des instruments de mesure médiateurs de laller-retour théorie-expérience

5 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 antiquité lécole pythagoricienne les sons procèdent du mouvement : « Si tout demeurait dans le repos et limmobilité, il y aurait silence […] aucun bruit ne frapperait loreille. Donc, pour que lon puisse entendre quelque chose, il faut nécessairement quil y ait eu percussion et mouvement. […] les sons seront plus aigus sils résultent de mouvements plus denses et plus nombreux, […] plus graves sils résultent de mouvements plus rares et en plus petit nombre. » Euclide le monocorde de Pythagore ( av JC) hauteur des sons et rapport de longueurs

6 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 de lantiquité au moyen-âge lhéritage pythagoricien lharmonie des sphères de Platon ( av JC) la pensée est réservée à un « Monde des Idées » au-delà des phénomènes Aristote ( av JC) référence dominante jusquà Thomas dAquin et sa condamnation en 1277 la naissance de la science expérimentale Roger Bacon ( ) « Le raisonnement ne prouve rien, tout dépend de lexpérience »

7 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 XVIIème siècle lobservation comme base des théories les lois de Kepler ( ) impossibilité de concilier le système de Copernic et les polyèdres platoniciens lexpérimentation au-delà de lobservation Galilée ( ) introduction de la notion de fréquence (« numeri delle vibrazioni ») loi des longueurs pour le pendule simple Marin Mersenne ( ) lois des cordes vibrantes

8 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 vers une science des sons de la musique… de Pythagore à Mersenne lharmonie comme maître-mot … à lacoustique Joseph Sauveur ( ) « Jai donc cru quil y avait une science supérieure à la Musique, que jai appelée Acoustique, qui a pour objet le Son en général, au lieu que la Musique a pour objet le Son en tant quil est agréable à louïe »

9 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 XVIIIème siècle le calcul et lobservation 1747 : léquation de dAlembert ( ) et sa solution propagative « arbitraire » 1748 : la condition initiale arbitraire de Leonhard Euler ( ) et sa réfutation par dAlembert en : la solution trigonométrique de Daniel Bernoulli ( ) basée sur les expériences de Sauveur et sa mise en doute par Euler 1759 : larbitrage de Lagrange et la confirmation des résultats dEuler et des solutions de Bernoulli

10 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 Joseph Fourier ( ) 1807 Théorie de la propagation de la chaleur dans les solides note non publiée 1811 Théorie mathématique de la chaleur et sa vérification expérimentale Prix de lAcadémie 1822 Théorie analytique de la chaleur « Létude approfondie de la nature est la source la plus féconde des découvertes mathématiques »

11 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 les bases de lanalyse spectrale son « pur » fréquence hauteur de note amplitude intensité, volume son « réaliste » timbre structure harmonique accord notes multiples J. Fourier (1822) : « tout signal (ou son) réaliste peut se représenter comme une superposition de sons purs »

12 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 analyse de Fourier associe à une suite dévénements dans le temps (signal) une collection de fréquences (son spectre) … et vice-versa !

13 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 Fourier et son héritage de léquation de la chaleur… …à celle des cordes vibrantes… …et à lensemble des sciences physico- mathématiques optique, électricité, etc. Fourier = citations sur Google (Einstein = , Newton = , Madonna = , etc.)

14 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 une théorie en action coefficients de Fourier ? analyse/synthèse XIXème siècle mécanique, optique, acoustique XX(I)ème siècle électrotechnique, électronique, informatique

15 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 mécanique analyseur de Thomson (1878) calcul des coeeficients de marée pour le Royal Meteorological Office de Londres intégration du produit de 2 fonctions par un système « disque - sphère - cylindre » 7 intégrateurs pour 7 coefficients complété par le synthétiseur de Kelvin

16 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 de loptique à la mécanique Lissajous composition de deux vibrations battements analyseur de Henrici table oscillante planimètre

17 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 acoustique analyser les sons ? seconde loi dOhm (1843) « direct » vs. « différé » « direct » théorie de laudition de Helmholtz (1862) principe de résonance « différé » paléophone de Cros (1877) phonographe dEdison (1878)

18 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 acoustique analyseur de Koenig (1862) résonateurs dHelmholtz flammes manométriques

19 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 électro-mécanique spectrographe de Potter (1930), puis de Koenig, Dunn & Lacy (1946) tambour enregistreur filtrage passe-bande asservi à la rotation papier électrosensible « visible speech »

20 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 un exemple « palindrome phonétique » Luc Etienne, La Bibliothèque Oulipienne, No. 27

21 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 électronique et informatique Bardeen, Schockley & Brattain (1947) transistor sonagraphe électronique de Kay Electric Co. (1965) Shannon (1948) théorie de linformation et de la communication Cooley & Tukey (1965) FFT (Fast Fourier Transform) du matériel au logiciel

22 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 des possibilités nouvelles représenter de la physique aux mathématiques dématérialisation reproduire synthèse, perception transmettre codage, compression comprendre analyse, transcription, ré-éducation modifier traitement, débruitage, extraction, artefacts (Shepard & Risset)

23 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 au-delà de Fourier : intuition la notation musicale hauteur des notes (fréquence) durée (temps) intensité une portée mathématique ? décomposer sur des « grains » localisés en temps et en fréquence « déployer » lintensité spectrale au cours du temps temps-fréquence, ondelettes (1980-)

24 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 analyse/synthèse principe utiliser une transformation inversible sommer des « grains » temps-fréquence applications transformations, manipulations (transposition, débruitage, etc.) transmission, codage, compression (paramétrisation, reconstruction partielle) ré-éducation création dartefacts

25 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 débruitage

26 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 séparation et transcription mélange sonore superposition temporelle et fréquentielle

27 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 séparation et transcription violoncelle flûte (Vincent, 2004)

28 janvier 2007 Université Ouverte Lyon 1 pour conclure une perspective historique des théories en devenir observer et agir analyser, synthétiser les instruments de mesure comme médiateurs et comme révélateurs « Les instruments sont des théories matérialisées » G. Bachelard (Le Nouvel Esprit Scientifique, 1934)


Télécharger ppt "une brève histoire des sons, entre théories et instruments de mesure Patrick Flandrin CNRS - Laboratoire de Physique."

Présentations similaires


Annonces Google