La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours 2 : Les Web Services Concepts Généraux

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours 2 : Les Web Services Concepts Généraux"— Transcription de la présentation:

1 Cours 2 : Les Web Services Concepts Généraux
Les technologies XML Cours 2 : Les Web Services Concepts Généraux Février 2011 - Version 1.0 -

2 Web Services - Définition
Un service Web est : une « unité logique applicative » accessible en utilisant les protocoles standard d’ Internet Un «composant» fournissant des données et des services à d’autres applications. Les WebServices combinent les meilleurs aspects du développement à base de composants et du Web. Ils s’appuient sur un ensemble de standards (WSDL, SOAP, XML-RPC et UDDI) Définition (http://encyclopedie.journaldunet.com) Web Services : Application web pouvant interagir dynamiquement avec d'autres programmes en utilisant des protocoles d'échanges basé sur XML comme SOAP, XML-RPC ou XMLP. Des procédures de description et de recherche de ces services ont pour nom ebXML (electronic business XML), UDDI (Universal Discovery, Description and Integration) et WSDL (Web Services Description Language). Le but est de permettre à une application de trouver automatiquement sur Internet le service dont elle a besoin et d'échanger des données avec lui. Si le service est payant, la procédure de règlement sera comprise dans la description du service.

3 Web Services - Définition
A Web service is a software application identified by a URI, whose interfaces and binding(1) are capable of being defined, described and discovered by XML artefacts and supports direct interactions with other software applications using XML based messages via Internet-based protocols. (W3C definition) Un service Web est une application logicielle identifiée par une URI dont les interfaces et les liaisons sont définies, décrites et découvertes en XML. Il supporte une interaction directe avec les autres applications logicielles en utilisant des messages XML via un protocole Internet.

4 Web Services - Objectifs
Système ouvert et performant capable d'inter-opérer avec les applications existantes capable d'inter-opérer avec le monde extérieur : Extranet (B2B) capable d'inter-opérer avec le monde intérieur : Intranet (B2C) indépendant des technologies implémentées offrant un accès rapide, intégré et généralisé à l’information pertinente offrant des outils de travail, de communication, … Système réduisant les coûts développement rapide d’applications (RAD) utilisation de composants distribués et de ressources distantes réduction des coûts de développement Système fournissant une administration simplifiée depuis le Web avec des outils d'assistance

5 Web Services - Objectifs
Les Web Services sont une des solutions utilisables dans une architecture orientée service (SOA). Ils facilitent l’interopérabilité entre des applications développées pour des plates-formes et dans des langages différents. Ils permettent « d’ouvrir » des applications existantes sur le monde Internet

6 Web Services - Pourquoi
Évolution des solutions Middleware RPC : Remote Procedure Call MOM : Message Oriented Middleware (MQ Series, JMS) Objet Distribué (COM, DCOM, CORBA, RMI, EJB) Base de Données Orientées Middleware

7 Web Services - Pourquoi
Historique des protocoles d’interopérabilité Ces protocoles ne s’intègrent pas facilement avec le monde internet.

8 Web Services - Pourquoi
Remote Procedure Call (RPC) Principe d’appel de procédure type client/serveur s’exécutant sur une machine distante dans un environnement d’applications distribuées. Un des plus vieux middlewares Fonctionne de manière synchrone Facile à comprendre et à coder Nécessite beaucoup de ressources Complexe à administrer Pas de standards / Implémentation spécifique à un vendeur Ne supporte pas la POO

9 Web Services - Pourquoi
Message Oriented Middleware – Utilisation de messages asynchrones pour faire communiquer les applications Les avantages – Faible couplage – Garantie de livraison – Mécanisme de persistance Les inconvénients – Risque de surcharge du système – Implémentation propriétaire ( msg + architecture) – Plus le système est grand et hétérogène, plus l’administration est difficile – Peu portable et peu interopérable

10 Web Services - Pourquoi
Les objets distribués CORBA : Common Object Request Broker Architecture Norme de communication utilisée pour l'échange entre objets logiciels hétérogènes. Un langage, IDL (Interface Definition Language) décrit les traitements effectués et les formats de données en entrée et en sortie. Un bus applicatif, ORB (Object Request Broker) constitue le coeur de CORBA par lequel les requêtes sur les objets transitent.

11 Web Services - Pourquoi
Les avantages: Indépendant du système d’exploitation et du langage de programmation. Permet l’intégration des systèmes propriétaires grâce à l’IDL CORBA standardisé par l’OMG CORBA intègre les aspects métiers. La version 2.3 interopère avec RMI Les inconvénients Incompatibilité entre les implémentations CORBA complexe à appréhender et à mettre en place. Problème de pare-feu Sécurité et administration Pas aussi simple qu’on pense, nécessite des changements dans les applications…

12 Web Services - Pourquoi
RMI : Remote Method Invocation Le but de RMI est de permettre l'appel, l'exécution et le renvoi du résultat d'une méthode exécutée dans une machine virtuelle différente de celle de l'objet l'appelant

13 Web Services - Pourquoi
Avantages Plus simple que le développement des sockets JAVA Supporte la POO Rend Transparent les communications entre objets Permet une gestion distribuée des ressources Inconvénients Limité à la plate-forme JAVA Architecture fortement couplée Pas de gestion de session

14 Web Services - Pourquoi
COM/DCOM : Component Object Model Modèle de Microsoft pour le développement de composants logiciels réutilisables, orientés objet et indépendants du langage de programmation. DCOM est le successeur de COM et intègre le multi-machine.

15 Web Services - Pourquoi
Les avantages Simple d’utilisation. Portabilité binaire Les inconvénients Spécifique à Microsoft Problème de gestion des états et de sessions Pas de portabilité du code

16 Web Services - Intérêt Ils utilisent XML pour l’échange des données et messages. Ils permettent l’intégration de plates-formes hétérogènes via le protocole HTTP L’utilisation du protocole HTTP facilite le passage des pare-feux Les développeurs ont l’embarras du choix en matière de langage de programmation : Java, C, C++, Perl, Python, Ruby, C#, et/ou Visual Basic, Ils nécessitent peu ou pas de modification des applications existantes Ils permettent un couplage faible, les composants sont simples mais peuvent résoudre des problèmes complexes

17 Il n’existe pas de client propriétaire
Web Services - Intérêt Ils peuvent être créer facilement une fois l’application terminée pour exposer un service sur le net Il n’existe pas de client propriétaire Des outils de développement et de déploiement sont fournis par les principales plateformes J2EE et Microsoft .NET La localisation et l’invocation dynamique d’autres services est possible à partir de registres privés ou publics

18 Web Services : technologies utilisées
XML (eXtensible Markup Language) Échange de messages XML entre client et serveur Lisible, structuré HTTP, SMTP… Réutilisation des standards usuels d’Internet SOAP (Simple Object Access Protocol) Protocole définissant les échanges XML entre entités WSDL (Web Services Description Language) Langage de description technique des services web proposés UDDI (Universal Description Discovery and Integration) Annuaire des services web disponibles et des fournisseurs de ces services

19 Web Services : Les Acteurs
Service Provider (Fournisseur de service) Application s'exécutant sur un serveur et comportant un module logiciel accessible par le Web en XML Service Registry (Annuaires de service) Annuaire des services publiés par les providers (UDDI) Géré sur un serveur niveau application, entreprise ou mondial Service Requester (Demandeur de service) Application cliente se liant à un service et invoquant ses fonctions par des messages XML (SOAP)

20 Web Services : Mécanismes 1/3
Annuaire UDDI WebServices référencés 1°) Publication d’un service Fournisseur de Web Services Description WSDL Description WSDL Description WSDL Back Office Et Système d’ entreprise Serveur web d’application Business Object Description WSDL Web Service 2 1

21 Web Services : Mécanismes 2/3
Annuaire UDDI 2°) Recherche d’un service WebServices référencés Fournisseur de Web Services Back Office Et Système d’ entreprise Serveur web d’application Business Object Web Service 2 1 Description WSDL Description WSDL Description WSDL Description WSDL Client du Web Service Business Object Description WSDL

22 Web Services : Mécanismes 3/3
Annuaire UDDI 3°) Invocation d’un service WebServices référencés Fournisseur de Web Services Back Office Et Système d’ entreprise Serveur web d’application Business Object Web Service 2 1 Description WSDL Description WSDL Description WSDL Requête SOAP Client du Web Service Business Object Description WSDL

23 Web Services : .NET et J2EE
.Net (Microsoft) .net Framework SDK (//msdn.microsoft.com/webservices) Support depuis Visual Studio .Net Développement en tout langage (VB, C++, C#) Deux composants essentiels Common Language Runtime (MSIL) .net class Libraries (GUI, DB, ASP, …) J2EE (Sun) API spécialisée pour Java-XML (JAX) Java API for XML Processing (JAXP) Java Architecture for XML Binding (JAXB) Java API for XML Messaging (JAXM) Java API for XML-based RPC (JAX-RPC) Java API for XML Registries (JAXR) Java API for XML Web Services (JAX-WS)

24 Web Services : Produits
Apache SOAP (Apache project) Servlet permet de déployer les services Appel servlet depuis SOAP Web Services Toolkit (IBM, alphaWorks) Générateur WSDL à partir de classe Java ou EJB Générateur de Proxy client Java Metro Implémentation de référence (jax-ws) Autres BEA (Oracle), Broadvision, etc.

25 Web Services : Synthèse
Invocation dynamique de services WEB décrits en WSDL Intégrité et typage des données (schémas XML) Possibilité de découvrir dynamiquement les services (UDDI) Lisibilité et sécurité renforcée (filtrage dans les pare-feu) Indépendance des constructeurs (W3C) Intégration des transactions, des workflows et de la sécurité en cours SOAP : protocole d'invocation de services Web sur HTTP Lisible et extensible Intégré à HTTP Passant les firewalls Description en WSDL Pousser par Microsoft, IBM, Ariba

26 Web Services : Les Inconvénients
Sécurité faible Entête SOAP n’implémente pas nativement la sécurité Attaques par DOS (Deny Of Service) Problèmes liés à HTTP / Internet Absence de qualité de service Temps de transmission variable Pas d’accusé de réception Blocage d’application SOAP inadapté à l’approche synchrone Temps d’exécution variable Latence du réseau Pas d’information d’avancement Pas d’information de « panne »


Télécharger ppt "Cours 2 : Les Web Services Concepts Généraux"

Présentations similaires


Annonces Google