La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle à la rentrée 2009 Académie de Nantes Animations filière métal, aluminium, verre et matériaux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle à la rentrée 2009 Académie de Nantes Animations filière métal, aluminium, verre et matériaux."— Transcription de la présentation:

1 Mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle à la rentrée 2009 Académie de Nantes Animations filière métal, aluminium, verre et matériaux de synthèse du bâtiment Mai 2009

2 Mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle à la rentrée 2009 Mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle à la rentrée Cadre national 2. Organisation pédagogique 3. Certification des baccalauréats professionnels de la filière métal, aluminium, verre et matériaux de synthèse du bâtiment Présentation qui fait suite à celle effectuée lors de la réunion académique du jeudi 28 septembre 2006 (cf. diaporama)

3 1. Les textes de référence 2. Lorientation des élèves 3. Lorganisation des parcours de formation et de la certification 4. La certification 5. Lorganisation des enseignements 6. La certification intermédiaire – Principe I. Cadre national

4 Décret N° du relatif à lorganisation de la voie professionnelle et modifiant le code de léducation (partie réglementaire) Décret N° du relatif au baccalauréat professionnel et modifiant le code de léducation (partie réglementaire) Décret N° du relatif au brevet détudes professionnelles et modifiant le code de léducation (partie réglementaire) Décret N° du relatif au certificat daptitude professionnelle et modifiant le code de léducation (partie réglementaire) Arrêté du relatif aux voies dorientation Arrêté du relatif aux champs professionnels Arrêté du relatif aux enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au baccalauréat professionnel Arrêté du relatif à lépreuve de contrôle de lexamen du baccalauréat professionnel + note de service N° pour lorganisation de lépreuve de contrôle Circulaire N° du relatif à la mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle à la rentrée 2009 Bulletin officiel spécial n° 2 du 19 février Rénovation de la voie professionnelle 1 - Les textes de référence

5 Bulletin officiel spécial n° 2 du 19 février Rénovation de la voie professionnelle 1 - Les textes de référence

6 Les voies dorientation après la troisième seront : la classe de 2nde générale et technologique ; la classe de 2nde professionnelle (1ère année du cycle de préparation en 3 ans du baccalauréat professionnel) et la classe de 1ère année BEP (pour le cycle de deux ans des 4 spécialités de brevet détudes professionnelles maintenues); 1. Carrières sanitaires et sociales, 2. Conduite et services dans les transports routiers, 3. Métiers de la restauration et de lhôtellerie, 4. Optique lunetterie la 1ère année du cycle en deux ans conduisant à une spécialité de CAP. Remarque : Il ny aura plus de cursus de formation autonome conduisant au brevet détudes professionnelles (BEP) sauf pour les quatre spécialités mentionnées ci-dessus. 2 - Lorientation des élèves

7 * Cursus autonome pour 4 BEP Des passerelles permettant une adaptation des parcours sont organisées entre les voies générale, technologique et professionnelle ainsi quentre les cycles de la voie professionnelle. Bac professionnel Certification intermédiaire Enseignement supérieur Bac général Bac technologique Insertion professionnelle CAP Voie générale et Voie technologique Après la 3éme Voie professionnelle * 2 - Lorientation des élèves BTS

8 La plupart des secondes professionnelles sont rattachées à un champ professionnel regroupant les baccalauréats professionnels comportant des éléments communs. 55 spécialités de baccalauréat professionnel sont rattachées à 18 champs professionnels. Les autres classes de seconde, qui, à la rentrée 2009, correspondent à 20 spécialités, sont constituées en filières, chaque seconde conduisant alors à un seul baccalauréat professionnel. 2 - Lorientation des élèves

9 Liste des champs professionnels auxquels peuvent être rattachés les classes de seconde professionnelle 1. Production et conception mécaniques 2. Electrotechnique et systèmes électroniques 3. Conduite et pilotage de systèmes industriels 4. Maintenance industrielle 5. Maintenance des véhicules et des matériels 6. Etudes et topographie du bâtiment et des travaux publics 7. Equipements techniques énergie 8. Gros œuvre du bâtiment et travaux publics 9. Finition et ouvrages du bâtiment 10. Conduite de procédés industriels et transformations 12. Métiers du bois et de lameublement 13. Industries graphiques 14. Logistique et transport 15. Métiers de la relation aux clients et aux usagers 16. Métiers des services administratifs 17. Hôtellerie-restauration Champ professionnel relevant du secteur maritime : 18. Métiers de la mer 2 - Lorientation des élèves

10 Les jeunes qui prépareront un baccalauréat professionnel en trois ans se présentent, en cours de cursus, aux épreuves dune certification intermédiaire de niveau V. ll sagira, selon le baccalauréat préparé, soit dun BEP rénové (cas le plus fréquent) soit dun CAP. Terminale professionnelle Première professionnelle Seconde professionnelle Bac professionnel 1. Voie scolaire a) Entrée dans le nouveau régime à la rentrée 2009 Certification intermédiaire (CAP ou BEP ) * * En CCF – Enseignements généraux (hormis une épreuve ponctuelle pour le BEP) et professionnels 3 - Lorganisation des parcours de formation et de la certification

11 Les élèves entrés en formation de BEP à la rentrée 2008 termineront leur cursus en et passeront le BEP ancien régime à la session Tous les élèves ayant obtenu un diplôme de niveau V à la session 2009 pourront intégrer une première professionnelle. Les élèves entrés en formation de baccalauréat professionnel en deux ans à la rentrée 2008 termineront leur cursus en vue de passer lexamen à la session Les élèves entrés en formation de baccalauréat professionnel en trois ans à la rentrée 2008 continueront leur cursus en intégrant une première professionnelle et passeront une certification intermédiaire (CAP ou BEP). 1. Voie scolaire b) Cas des élèves déjà en formation à la rentrée 2009 Première professionnelle Élèves issus de CAP ou BEP BEP ou CAP Terminale professionnelle Bac professionnel Seconde BEP Première année CAP Terminale BEP Deuxième année CAP 3 - Lorganisation des parcours de formation et de la certification

12 A la rentrée 2009, le baccalauréat professionnel pourra faire lobjet dun contrat dapprentissage dune durée de trois ans, à lissue de la classe de troisième. Comme la voie scolaire, lapprentissage est concerné par la rénovation. Les élèves optant pour lapprentissage pourront donc signer soit : - un contrat de 2 ans vers un CAP ou lun des 4 BEP maintenus, - un contrat de 3 ans vers le baccalauréat professionnel. 2. Apprentissage 3 - Lorganisation des parcours de formation et de la certification Le cadre réglementaire sera défini par un arrêté interministériel, pris en application de larticle R du code du travail.

13 Nouveau dispositif Institution dune épreuve de contrôle à compter de la session La certification Scolaires + Etablissements Habilités Autres candidats Bac. Pro. CCF + Epreuves Ponctuelles Même configuration que les épreuves actuelles Epreuves ponctuelles Certification intermédiaire BEP CCF EG (1 seule épreuve ponctuelle EG1 : Français, Histoire, Géographie et Education civique) & CCF EP ou CAP CCF EG & CCF EP En règle générale : situations dévaluation en première Pour les scolaires qui suivent le cycle de trois ans Epreuves ponctuelles

14 4 - La certification Les candidats qui ont obtenu une moyenne générale au moins égale à 8 et inférieure à 10 sur 20 ainsi quune note au moins égale à 10 sur 20 à lépreuve dévaluation de la pratique professionnelle peuvent se présenter à lépreuve de contrôle. Les candidats qui ont obtenu une note au moins égale à 10 sur 20 à lissue de lépreuve de contrôle sont déclarés admis, après délibération du jury. Cette note est la moyenne entre la note obtenue à cette épreuve et la note moyenne obtenue aux différentes épreuves. Lépreuve prend la forme dun entretien de 20 minutes. La commission chargée dinterroger le candidat est composée de deux personnes : - un professeur denseignement général de lycée professionnel, - un enseignant de la spécialité concernée ou un professionnel. Nouveau dispositif Institution dune épreuve de contrôle

15 4 - La certification Un document établi selon le modèle en annexe de larrêté du dûment renseigné par le candidat constitue le support de lentretien. Ce document est remis aux examinateurs et fait lobjet dune brève présentation par le candidat. Lentretien doit permettre dapprécier la capacité du candidat à sexprimer et à argumenter et de vérifier son niveau de maîtrise des connaissances scientifiques et techniques définies dans le référentiel de certification. Un document dévaluation national sera remis aux examinateurs. Lépreuve de contrôle se déroulera entre la communication des résultats du premier groupe donnés après délibération du jury et une date arrêtée par le ministère EN (exemple S : 7 et 11 juillet). A lissue de cette date, une dernière délibération du jury aura lieu. Doc.

16 Ses objectifs… : - Participer à faire diminuer les sorties du système de formation sans qualification. - Permettre la sécurisation des parcours pour les jeunes engagés dans un Bac Pro 3 ans. A partir de RS 2009, le BEP nest plus une voie de formation (sauf, à titre provisoire, pour 4 diplômes). La certification intermédiaire nest pas lobjet de la formation, il sagit bien de préparer le baccalauréat professionnel. 5 - La certification intermédiaire - Principe L élève qui n'aura pas obtenu la certification intermédiaire (CAP ou BEP) pourra se présenter au baccalauréat professionnel et se représenter à l'examen (certification intermédiaire) d'autant plus qu'il pourra conserver le bénéfice des unités qu'il aura déjà acquises.

17 Les formes possibles… : Principe important : Tous les élèves inscrits dans un parcours Bac Pro 3 ans seront inscrits par l'établissement aux épreuves. La certification intermédiaire est facultative pour les apprentis (cf. code du travail) Diplômes et examens possibles : le BEP ou le CAP Le choix du diplôme, support de la certification intermédiaire, est opéré au sein des CPC. Exemple : Bac Pro PSPA CAP CSI Bac Pro ELEEC BEP ELEEC 5 - La certification intermédiaire - Principe Liste certif. inter. Liste certif. inter. CAP CSI : Conduite des Systèmes Industriels Baccalauréat professionnel PSPA : Pilotage des systèmes de production automatisée Baccalauréat professionnel ELEEC : Electrotechnique Energie Equipements Communicants

18 La réglementation… 1. Cas du CAP : les référentiels et le règlement dexamen préparant au CAP nont pas été modifiés. Certificat dAptitude Professionnelle Conduite de Systèmes Industriels Candidats voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section dapprentissage habilité, formation professionnelle continue dans un établissement public Candidats voie scolaire dans un établissement privé, CFA ou section dapprentissage non habilité, formation professionnelle continue en établissements, candidats libres ÉpreuvesUnitéCoefModes - Durée DOMAINE PROFESSIONNEL EP1 : Préparation, approvisionnements, réglages, essais et mise en route UP16 CCF Ponctuelle pratique 3H max EP2 : Conduite en mode normal, exploitation et production en entreprise UP28 CCF Ponctuelle pratique 2H max EP3 : Conduite en mode dégradé, assistance à la maintenance UP34 CCF Ponctuelle pratique 2H max DOMAINES GENERAUX Français Histoire -Géographie UG1 3 CCF Ponctuelle écrite + orale 2H15 Mathématiques Sciences-Physiques UG2 2 CCF Ponctuelle écrite2H EPSUG3 1 CCF Ponctuelle EPREUVE FACULTATIVE Langue VivanteUFPonctuelle orale20minPonctuelle orale20min Toutes les épreuves sont en CCF ! Exemple du CAP CSI 5 - La certification intermédiaire - Principe

19 2. Cas du BEP : les BEP ont été rénovés. Les référentiels et le règlement dexamen ont été modifiés. Pour les candidats de la voie scolaire, les épreuves sont évaluées en CCF (sauf une épreuve UG1 en EG). Lépreuve EP2 (UP2) comporte une situation dévaluation en entreprise. La durée de la PFMP nécessaire pour pouvoir mettre en œuvre cette épreuve est de 6 semaines. Lexamen du BEP comporte 5 unités obligatoires : - 2 unités professionnelles Partie théorique : UP1 Partie pratique : UP2 - 3 unités générales Français-Histoire-Géographie-Education civique : UG1 Mathématiques - Sciences : UG2 Éducation Physique et Sportive : UG3 La réglementation (suite) … 5 - La certification intermédiaire - Principe

20 Exemple BEP Systèmes Électroniques Numériques Brevet dÉtudes Professionnelles SYSTEMES ÉLECTRONIQUES NUMERIQUES Candidats voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section dapprentissage habilité, formation professionnelle continue dans un établissement public Candidats voie scolaire dans un établissement privé hors contrat, CFA ou section dapprentissage non habilité, formation professionnelle continue dans un établissement privé, enseignement à distance, candidats libres EpreuvesUnitéCoef.Mode Durée DOMAINE PROFESSIONNEL EP1 : Étude dun système techniqueUP14CCFPonctuel écrit3H EP2 : Intervention sur systèmesUP28CCFPonctuel pratique8H DOMAINES GENERAUX EG1 : Français, Histoire, Géographie et Education civique UG16?Ponctuel écrit EG2 : Mathématiques Sciences Physiques UG24CCFPonctuel écrit EG3 : Éducation Physique et Sportive UG31CCFPonctuel La réglementation (suite) … 5 - La certification intermédiaire - Principe

21 Lorganisation des enseignements repose sur deux grilles horaires comportant : - soit un enseignement de sciences physiques et chimiques, - soit une deuxième langue vivante. Au total des heures denseignement sajoute un volume complémentaire dheures professeurs pour les activités à effectif réduit et les activités de projet (en moyenne 11h30 hebdomadaire). Les deux grilles horaires maintiennent un équilibre entre lenseignement général et lenseignement professionnel. Les grilles de référence donnent la durée horaire sur le cycle de 3 ans ainsi quune répartition annuelle indicative. Les horaires hebdomadaires relèvent de lautonomie des établissements. Les horaires réglementaires sont, en moyenne, de 34,5 heures pour les spécialités rattachées à la grille Lorganisation des enseignements

22 Les périodes de formations en milieu professionnel 22 semaines de PFMP sont prévues sur les 3 ans incluant celles nécessaires à la validation du diplôme de niveau V. La répartition annuelle de ces périodes relève de lautonomie de létablissement. La durée globale ne peut-être partagée en plus de 6 périodes et la durée de chaque période ne peut-être inférieure à 3 semaines. 6 - Lorganisation des enseignements

23 Il peut se concrétiser par la mise en place de : - un soutien, - une aide individualisée, - un tutorat, - des modules de consolidation, - une pédagogie différenciée, - une pédagogie de projet, - un suivi. Dans le cadre de lorganisation des enseignements, lélève doit bénéficier dun accompagnement personnalisé. Cest avant tout amener chaque élève à aller le plus loin possible dans un projet professionnel réussi. 6 - Lorganisation des enseignements Laccompagnement personnalisé

24 Ses finalités : - redonner confiance à lélève, - sinterroger sur ses difficultés, - aider lélève à : * prendre conscience de ses besoins, * acquérir de lautonomie, * gérer son travail scolaire (aide méthodologique), * résoudre certaines difficultés disciplinaires, * acquérir des compétences transversales clés, * préparer une poursuite détudes… 6 - Lorganisation des enseignements Laccompagnement personnalisé

25 Son organisation : - Groupes constitués en fonction de la typologie des besoins mise en évidence lors du positionnement individuel. - Évolution de la composition des groupes en cours dannée en fonction des objectifs poursuivis. - Objectifs fixés pour une période déterminée. - Contrat personnalisé et explicité. - Évaluation formative au terme du contrat pour mettre en évidence les progrès, les acquis. 6 - Lorganisation des enseignements Laccompagnement personnalisé

26 Dans le cadre des enseignements obligatoires, des activités de projet sont proposées aux élèves. Elle peuvent prendre différentes formes : - projet pluridisciplinaire à caractère professionnel, - projet spécifique en enseignement général, en enseignement professionnel, en enseignement artistique et culturel, - activités disciplinaires et pluridisciplinaires autour la PFMP. 6 - Lorganisation des enseignements Les activités de projet Les projets sont organisés sur une partie du cycle ou de lannée.

27 II. Organisation pédagogique 7. Le parcours de formation sur trois années 8. Quelques éléments de méthode 9. Le positionnement 10. Les acquis des élèves de troisième 11. Les compétences en baccalauréat professionnel 12. Les compétences du bac pro et du BEP 13. Lacquisition des compétences 14. Les savoirs technologiques 15. Lorganisation des enseignements technologiques 16. Lenseignement de la construction Ces points sont communs aux deux baccalauréats professionnels de la filière.

28 7 - Le parcours de formation sur trois années Organisation pédagogique (principe) 1 Trim.2 Trim.3 Trim. Sept. Juil. Sept.Juil.Sept. 3 Trim. 1 Trim.2 Trim.1 Trim.2 Trim.3 Trim. Diagnostic - Positionnemen t Niv. V Niv. IV CCF BEP Certification : Utilisation du Référentiel BEP CCF BAC PRO PFMP X semaines PFMP X semaines PFMP X semaines PFMP X semaines PFMP X semaines PFMP X semaines STRATEGIE DE FORMATION – Référentiel bac pro – x Projets Activités et tâches confiées aux élèves en relation avec de réelles situations professionnelles Pour accéder au niveau de compétences du bac pro Situations professionnelles issues du RAP du baccalauréat professionnel Niveau de compétence

29 7 - Le parcours de formation sur trois années Organisation pédagogique Les documents de référence à utiliser : Référentiel baccalauréat professionnel pour organiser la formation sur trois ans (activités, compétences, savoirs technologiques) et mettre en œuvre la certification REFERENTIEL BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REFERENTIEL BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REFERENTIEL BEP REFERENTIEL BEP Référentiel BEP pour mettre en œuvre la certification intermédiaire Pourquoi un référentiel BEP ? Cest une certification reconnue de niveau V classée dans le répertoire national des certification professionnels (RNCP). Dans ce cadre, il a été nécessaire de rédiger un référentiel dactivités professionnelles (RAP) et un référentiel de certification (RC). Le référentiel BEP découle du référentiel baccalauréat professionnel.

30 8 - Quelques éléments de méthode Partir dun projet global de formation sur 3 années Etablir un calendrier (sur 3 ans) en plaçant les PFMP, et les recommandations calendaires (quand elles existent) des situations de CCF. Situer la possibilité de réalisation dactivités éducatives dans loffre de létablissement ou dans loffre Régionale ou Nationale (Accueil délèves en mini-stages, Entreprendre au Lycée, Les Olympiades des métiers, Concours général, etc…). Positionner dans le calendrier les compétences inscrites dans le référentiel de certification, en relation avec les supports de formation envisagées (exploiter le tableau des ouvrages référence), en les priorisant en fonction de ce qui peut être acquis au cours des PFMP ainsi que la progressivité dans la maîtrise attendue dans le cursus de formation de 3 ans. Identifier les activités et tâches qui vont être à réaliser en fonction des compétences à acquérir en prenant en compte : lieu, équipements, outils, ressources, autonomie… et en exploitant le tableau des ouvrages référence et le tableau de mise en relation tâches compétences dans le référentiel. Identifier les niveaux taxonomiques des savoirs associés à acquérir en fonction compétences qui vont être mises en œuvre (exploiter le tableau de mise en relation compétences savoirs associés dans le référentiel).

31 8 - Quelques éléments de méthode Ces quelques éléments de méthode sappliquent à tous les types de formation (CAP, bac pro…) et à leur durée (1 an, 2 et 3 ans). Partir dun projet global de formation sur 3 années Cibler les compétences du référentiel que les enseignants de la construction peuvent contribuer à développer. Répartir, au sein des équipes pédagogiques, les savoirs technologiques associés que chaque enseignant doit assurer afin daméliorer la coordination des enseignements professionnels et dans le but de mieux exploiter les temps de formation. Intégrer dans la réflexion la certification intermédiaire. Construire des outils de positionnement et de suivi de lacquisition des compétences des parcours individualisés pour mettre en œuvre cette planification.

32 Partir dun projet global de formation sur 3 années Objectifs à privilégier en seconde Mettre en œuvre des activités qui vont conduire « lélève collégien » à devenir le plus rapidement possible un lycéen professionnel dont le but est dacquérir une qualification pour exercer un métier (travailler sur la PFMP en début de seconde pour que lélève relève dans lentreprise le rôle de chacun, les règles établies pour que lentreprise produise un travail de qualité et respecte son engagement vis à vis du client…). Exploiter les retours de stage et de visites en entreprise pour utiliser ce qui a été observé dans le but de transférer les règles de lorganisation du travail collectif dune communauté de personnes dont le rôle de chacun est défini et dappréhender lorganisation du travail dun professionnel de niveau IV. Développer systématiquement auprès de lélève un travail danalyse, de méthode et dorganisation pour résoudre un problème (structurer, ordonner…) à partir de situations professionnelles qui sont celles du professionnel de niveau V. Faire prendre conscience à lélève quelles sont les démarches et méthodes quil a utilisées pour résoudre le problème posé. 8 - Quelques éléments de méthode

33 Le positionnement dynamique 9 - Le positionnement cf. chapitre Accompagnement personnalisé Pourquoi ? Pour faire un état des lieux des acquis. Pour construire des parcours personnalisés (pour un groupe ou des individus). Pour adapter les démarches pédagogiques au profil des jeunes. Qui le réalise ? L équipe pédagogique dans son ensemble (EG – EP). Quand ? A lentrée en formation : - en classe de seconde au début de lannée, - en classe de première pour les nouveaux entrants. Au cours de la formation : - Plusieurs fois par an sur les 3 ans.

34 9 - Le positionnement Dans quels buts ? Pour mesurer : - des acquis, - des compétences transversales clés, - des compétences spécifiques (pour les jeunes qui intègrent la 1ère pro avec un diplôme de niveau V), - des comportements, des attitudes, des habiletés, - la motivation du jeune pour la formation, - lavancement de son projet professionnel. Pour repérer : - les styles dapprentissage (visuel, auditif…). cf. chapitre Accompagnement personnalisé Le positionnement dynamique

35 9 - Le positionnement Le positionnement dynamique cf. chapitre Accompagnement personnalisé Avec quoi ? Des outils propres à léquipe pédagogique : - Fiches de positionnement individuel. - Fiches de positionnement dun groupe classe. - Tableaux de mise en relation des compétences transversales avec les différentes disciplines. Sous quelle forme ? Entretien (s) avec le professeur référent. Tests dévaluation.

36 Le positionnement doit prendre appui sur les acquis des élèves de troisième de collège et de troisième module découverte professionnelle 6 heures de lycée professionnel. Il est donc essentiel d être informé des contenus du programme de technologie de collège Les acquis des élèves de troisième De nouveaux programmes de la technologie au collège publiés au BOEN n°6 spécial du 28 août 2008 ; ils sont applicables pour les 4 années du collège à la rentrée approches sur 4 niveaux : Lanalyse du fonctionnement de lobjet technique (6 ème ) devient « Lanalyse et conception de lobjet technique » (5 ème, 4 ème et 3 ème ). Les matériaux utilisés. Les énergies mises en œuvre. Lévolution de lobjet technique. La communication et gestion de linformation. Les processus de réalisation de lobjet. 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI

37 De la découverte à lusage raisonné de lENT via les systèmes automatiques De lanalyse du fonctionnement à la conception via la représentation De la découverte des propriétés au choix des matériaux Des sources dénergie à leur gestion et à leur choix De la découverte des principes à la veille technologique De lorganisation à la réalisation de projets 6 ème 5 ème 4 ème 3 ème Technologie au collège 10 - Les acquis des élèves de troisième 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI

38 Trois domaines dapplications proches de lélève et représentatifs de son environnement : en 6 ème - Moyens de transport, en 5 ème - Habitat et ouvrages, en 4 ème - Confort et domotique. Les connaissances et capacités propres à lenseignement de Technologie sont déclinées de la 6 ème à la 3 ème indépendamment des supports, des objets techniques ou domaines dapplication étudiés. Ils napportent pas de connaissances spécifiques à ces domaines dapplication. Technologie au collège 10 - Les acquis des élèves de troisième 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI

39 En 3 ème, les domaines dapplication sont laissés au choix des équipes. De nouveaux domaines peuvent être abordés : Biotechnologie Médecine, santé Alimentation Sécurité Météorologie Sports Arts … Technologie au collège 10 - Les acquis des élèves de troisième 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI

40 Ces nouveaux programmes ne devraient pas être sans conséquence sur lenseignement en lycée professionnel. Les élèves auront de nouveaux acquis à partir de la rentrée de septembre 2010 puisque ces nouveaux programmes doivent être mis en place pour tous les niveaux à la rentrée de septembre Technologie au collège 10 - Les acquis des élèves de troisième Une didactique préconisée autour de lobjet technique réel et virtuel à partir dun problème technique clairement identifié. Par exemple : les parties métalliques rouillent est un constat, une situation déclenchante ; ceci conduit à mener des activités pédagogiques à partir dune situation problème : les matériaux nont pas le même comportement en matière de corrosion. Tentons de les classer à partir de certains critères. 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI

41 Les élèves vont être habitués : à monter, démonter, manipuler, … ; à acquérir les mêmes connaissances et compétences à partir dactivités différentes dun groupe à lautre ; à restituer des résultats lors des séances de structuration de connaissances ; en un mot, à la démarche inductive utilisée en LP. Technologie au collège 10 - Les acquis des élèves de troisième Les élèves devraient avoir la maîtrise : des TIC (B2i - DNB) grâce à une mise en œuvre encore essentiellement assurée par les enseignants de technologie ; de la démarche dinvestigation et de la démarche de résolution de problème, démarches préconisées dans le pôle de la culture scientifique et technologique du collège. 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI

42 Les différents domaines dapplications retenus en 6 ème, 5 ème et 4 ème dans une logique dappropriation transversale et non spécifique (6 approches) des connaissances devraient sensibiliser les élèves à différentes technologies, ce qui peut les aider pour construire leur projet personnel voire professionnel. Technologie au collège 10 - Les acquis des élèves de troisième Les liens et les échanges nécessaires à tisser entre les collèges et les LP ou les SEP en termes de moyens techniques (par exemple pour des réalisations dans le cadre de concours ou challenges comme Batissiel), de réalisation de projets (3 ème ), dinformations, daides, de rapprochement des professeurs de technologie avec les PLP, de valorisation des voies professionnelles jusquau BTS devraient avoir un impact positif sur la perception de lenseignement professionnel aussi bien auprès des élèves, de leurs parents que de leurs professeurs. Normalement les élèves vont être sensibilisés aux notions de compétences qui sont à la base de la construction de tous les diplômes professionnels, même si …. la définition européenne retenue pour le collège nest pas celle qui a été retenue pour ces diplômes. 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI

43 C3.1 - Organiser et mettre en sécurité les postes de travail (bac pro) 11 - Les compétences en bac pro Niv. IV Compétences terminales STRATEGIE DE FORMATION – Référentiel bac pro – x Projets Les compétences du BEP sont intégrées dans le référentiel du bac pro. La compétence est mise en œuvre et évaluée dans différents contextes professionnels. Sept. Juil. Sept.Juil.Sept. Contexte 1Contexte 2Contexte 3Contexte n Bac pro Ouvrages du bâtiment… C3.1 - Organiser et mettre en sécurité le poste de travail (BEP) Exemple : C3.1

44 C2.3 - Établir les quantitatifs de matériaux et composants… (BEP) C2.3 - Établir les quantitatifs de matériaux et composants… (bac pro) Niv. IV Compétences terminales STRATEGIE DE FORMATION – Référentiel bac pro – x Projets Sept. Juil. Sept.Juil.Sept Les compétences en bac pro Contexte 1Contexte 2Contexte 3Contexte n Bac pro Ouvrages du bâtiment… Les compétences du BEP sont intégrées dans le référentiel du bac pro. La compétence est mise en œuvre et évaluée dans différents contextes professionnels. Exemple : C2.3

45 12 - Les compétences du bac pro et du BEP Exemple : Baccalauréat professionnel Ouvrages du bâtiment : métallerie

46 SINFORMER ANALYSER C1 1 - Décoder et analyser les données de définition 2 - Décoder et analyser les données opératoires 3 - Décoder et analyser les données de gestion 4 - Relever et réceptionner une situation de chantier TRAITER DÉCIDER PRÉPARER C2 1 - Choisir et adapter des solutions techniques 2 - Établir les plans et tracés et gabarits d'exécution d'un ouvrage 3 - Établir les quantitatifs de matériaux, composants et matriels 4 - Établir le processus de fabrication, de dépose et de pose 5 - Établir les documents de suivi de réalisation FABRIQUER 1 - Organiser et mettre en sécurité les postes de travail 2 - Préparer les matériaux, quincailleries et accessoires 3 - Conduire les opérations dusinage, de conformation 4 - Conduire les opérations dassemblage de montage et de finition de tout ou partie dun ouvrage C35 - Conditionner, manutentionner et stocker louvrage METTRE EN ŒUVRE SUR CHANTIER C4 1 - Organiser et mettre en sécurité la zone d'intervention 2 - Contrôler la conformité des supports et de louvrage 3 - Implanter, tracer, distribuer louvrage 4 - Préparer, ajuster louvrage 5 - Conduire les opérations de pose sur chantier 6 - Installer les équipements complémentaires, les accessoires 7 - Gérer la dépose dun ouvrage et lenvironnement du chantier MAINTENIR ET REMETTRE EN ÉTAT C5 1 - Assurer la maintenance périodique des ouvrages 2 - Maintenir en état, les matériels, les équipements et les outillages ANIMERC6 1 - Animer une équipe 2 - Animer les actions qualité et sécurité 3 - Communiquer avec les différents les partenaires 4 - Rendre compte dune activité Référentiel : bac pro ouvrages du bâtimentRéférentiel : BEP Les compétences du BEP sont intégrées dans le référentiel du bac pro. Compétences spécifiques bac pro 1 - Décoder et analyser les données de définition 2 - Décoder et interpréter les données opératoires 3 - Relever et réceptionner le site de pose et/ou dinstallation 1 - Analyser et choisir des solutions techniques 2 - Établir les plans, tracés et gabarits d'exécution d'un ouvrage 3 - Établir les quantitatifs de matériaux, composants et matériels 4 - Établir le processus de fabrication, de dépose et de pose 5 - Établir les documents de suivi de réalisation 1 - Organiser et mettre en sécurité le poste de travail 2 - Préparer les matériaux, quincailleries et accessoires 3 - Conduire les opérations dusinage, de conformation 4 - Conduire les opérations dassemblage de montage et de finition de tout ou partie dun ouvrage. 5 - Conditionner, manutentionner et stocker louvrage 1 - Organiser et mettre en sécurité la zone d'intervention 2 - Contrôler la conformité des supports et de louvrage 3 - Implanter, tracer, distribuer louvrage 4 - Préparer, ajuster louvrage 5 - Conduire les opérations de pose sur chantier 6 - Installer les équipements complémentaires, les accessoires 7 - Gérer la dépose dun ouvrage et lenvironnement du chantier 1 - Assurer la maintenance de louvrage 2 - Maintenir en état les matériels, les équipements et les outillages 1 - Communiquer avec les différents partenaires 2 - Rendre compte dune activité

47 NON ACQUISACQUIS COMPETENCE C2.1 ACQUISITION DUNE COMPETENCE Le traitement des compétences et leur niveau sont conditionnés par : un contexte professionnel réel ou simulé, la complexité de la réalisation : ouvrage à fabriquer et à mettre en œuvre sur chantier (cf. tableau des ouvrages du référentiel), lautonomie donnée à lélève, les conditions et ressources données à lélève : description concrète de la situation de départ, description des moyens matériels mis à disposition, dossiers techniques, documents, procédures, modes opératoire, machines préréglées…, matériels, matériaux… (cf. référentiel de certification colonne " ressources " des tableaux décrivant les compétences), la description de laction (formulation et déclinaison du travail demandé) que doit maîtriser lélève pour posséder une compétence, un ensemble daptitudes le rendant capable dassumer une tâche dans une entreprise (cf. RAP du référentiel) : savoir-faire, savoir-être, les critères de réussite (indicateurs dévaluation, niveau dexigence) (cf. référentiel de certification "Critères d'évaluation" des tableaux décrivant les compétences), éléments observables de la production de lélève dont les résultats sont comparés à une production décrite en termes de critères chiffrés (quantités, temps, tolérances ±, taux derreurs admises…) Lacquisition des compétences

48 Dossiers techniques entreprises, CCTP réels, DTU, PPSPS…, activités simulées, ouvrages réels (chantiers extérieurs), dossier de définition de louvrage… Les compétences sont développées par des activités intégrées au projet. Les projets couvriront les trois domaines : - structures, - aménagement extérieur, - aménagement intérieur. Les compétences sont développées par des activités simulées en atelier ou sur plate- forme technique (T.P.). Le projet sera le support dévaluation du contrôle en cours de formation. Certaines activités formatives peuvent devenir certificatives. La compétence est mise en œuvre et évaluée dans différents contextes professionnels. ACQUISITION DUNE COMPETENCE Le déroulement dun projet Réalisation chronologique ANALYSE PREPARATION FABRICATION LOGISTIQUE MISE EN ŒUVRE MAINTENANCE SUIVI ET CONTRÔLE NON ACQUISACQUIS COMPETENCE C2.1 Au cours du cursus des trois années de formation (classes de seconde, première et terminale), on sattachera à traiter lensemble des étapes constitutives dun projet. Ainsi, pour chacun dentre eux, les différentes étapes ne seront pas toutes traitées.

49 13 - Lacquisition des compétences La réalisation douvrages dits "ludiques" doit être limitée dans le temps (~ 1 er trimestre). Il sera nécessaire de prendre appui le plus tôt possible (fin du 1 er trimestre) sur des supports techniques réels afin de développer des compétences en lien avec le référentiel des activités professionnelles. Pour ce faire, le professeur doit porter une attention particulière sur la préparation en amont des activités demandées aux élèves (procédures, modes opératoires, machines préréglées, appareillage définis, éléments finis…) afin que les jeunes puissent usiner, assembler, monter tout ou partie dun ouvrage plan ou tridimensionnel représentatif de la réalité professionnelle. ACQUISITION DUNE COMPETENCE

50 13 - Lacquisition des compétences Afin de donner une dimension professionnelle à la formation des jeunes, et de favoriser lacquisition des compétences, il conviendra de traiter d'ouvrages, de chantiers et de dossiers techniques réels caractérisés par : des intervenants professionnels identifiés, un cahier des charges initial disponible, des documents techniques décrivant les ouvrages et/ou les performances prescrites, des contraintes réelles et impossibles à modéliser (travail en hauteur, poids des charges, gestion des situations à risque, respect des délais et coûts, gestion des aléas, travail en équipe, …). ACQUISITION DUNE COMPETENCE

51 13 - Lacquisition des compétences Trois types (au moins) de chantiers réels sont à distinguer ici : ceux conduits par des entreprises qui fournissent des supports dobservation et danalyse, sans intervention des élèves, ceux conduits par des entreprises sur lesquels les élèves font une partie de leur formation, ceux conduits dans un cadre pédagogique, en totalité ou en partie, qui peuvent être réalisés à la demande de «clients» ou effectués dans létablissement de formation. Les activités ne pouvant toutes se dérouler sur un chantier réel seront réalisées dans un cadre uniquement pédagogique à partir de chantiers reconstitués. Il sera alors indispensable de créer lenvironnement resituant ces travaux : support, documents techniques, configuration spatiale, accessibilité, … ACQUISITION DUNE COMPETENCE

52 14 - Les savoirs technologiques Spécification des niveaux dacquisition et de maîtrise des savoirs Terminologie Niveau 1234 CAP BEP Bac ProBTS Le candidat a reçu une information minimale sur le concept abordé et il sait, dune manière globale, de quoi il sagit. Il peut donc par exemple identifier, reconnaître, citer, éventuellement désigner un élément, un composant au sein d'un système, citer une méthode de travail ou dorganisation, citer globalement le rôle et la fonction du concept appréhendé. Niveau dinformation Ce niveau est relatif à l'acquisition de moyens d'expression et de communication en utilisant le registre langagier de la discipline. Il s'agit à ce niveau de maîtriser un savoir relatif à lexpression orale (discours, réponses orales, explications) et écrite (textes, croquis, schémas, représentations graphiques et symboliques en vigueur). Le candidat doit être capable de justifier l'objet de l'étude en expliquant par exemple un fonctionnement, une structure, une méthodologie… Niveau dexpression Cette maîtrise porte sur la mise en œuvre de techniques, doutils, de règles et de principes en vue d'un résultat à atteindre. C'est le niveau d acquisition de savoir- faire cognitifs (méthode, stratégie…). Ce niveau permet donc de simuler, de mettre en œuvre un équipement, de réaliser des représentations, de faire un choix argumenté... Niveau de la maîtrise doutils Il vise à poser puis à résoudre les problèmes dans un contexte global industriel. Il correspond à une maîtrise totale de la mise en œuvre dune démarche en vue d'un but à atteindre. Il intègre des compétences élargies, une autonomie minimale et le respect des règles de fonctionnement de type industriel (respect de normes, de procédures garantissant la qualité des produits et des services). Niveau de la maîtrise méthodologique

53 14 - Les savoirs technologiques Spécification des niveaux dacquisition et de maîtrise des savoirs SConnaissancesLimites de connaissances S 7Les moyens et techniques de fabrication et de mise en œuvre sur chantier (suite) S 7.2Les outillages de coupe Les outillages de coupe Typologie : - terminologie et classification des outillages - domaine dutilisation et moyens associés Caractéristiques de la partie active : - éléments de la partie active : dimension, forme, nature de larête tranchante, angles caractéristiques... - propriétés physiques et mécaniques : matériau, nuance, dureté - limites dutilisation - qualité détat de surface obtenue Choix des outillages : - critères fonctionnels : nature du matériau de la pièce à usiner, géométrie et qualité de la forme à générer - critères techniques : paramètres liés aux moyens de production - critères économiques : productivité, prix, amortissement I DENTIFIER et CLASSER les outils. IDENTIFIER les parties coupantes de loutil. CHOISIR les outils appropriés au matériau et aux spécifications. CLASSER et HIERARCHISER les critères. Réf. BEP Réf. BEP Positionnement du baccalauréat Savoirs technologiques : BEP et baccalauréat Positionnement du BEP et du baccalauréat Exemple bac pro OB

54 14 - Les savoirs technologiques Spécification des niveaux dacquisition et de maîtrise des savoirs SConnaissancesLimites de connaissances S 7Les moyens et techniques de fabrication et de mise en œuvre sur chantier (suite) S 7.8Les moyens et techniques de mise en œuvre sur chantier Les techniques dimplantation Références (origine, trait de niveau, symétrie...) Établissement dune référence : - méthodes et moyens (niveau, laser...) Repères normatifs (I.G.N., réseaux, D.T.U.) Les techniques de mise en œuvre et de mise et maintien en position Techniques de mise en œuvre : - préparation, adaptation, ajustage des ouvrages - mise et maintien en position des ouvrages, - calage des E. D. R. Techniques liées à linstallation déquipements techniques, accessoires, éléments décoratifs Techniques et méthodes de fixation Moyens de fixations (composants, produits) Moyens de mise en œuvre (outillages,…) Relation entre les supports et les moyens de fixation (compatibilité, résistance…) Choix des liaisons et fixations en fonction des supports, ouvrages de menuiserie et dagencement IDENTIFIER les références existantes. ETABLIR les références manquantes sur un support existant. CHOISIR la méthode et les moyens adéquats. LIRE et INTERPRETER les documents normatifs ou les plans nécessaires. DETERMINER un type de maintien provisoire adapté au support et à louvrage à installer. IDENTIFIER les contrôles de mise en œuvre à effectuer (verticalité, horizontalité, jeux,...) CHOISIR et JUSTIFIER les moyens de mise en œuvre à utiliser DETERMINER un type de fixation adapté au support et à louvrage à installer. Réf. BEP Réf. BEP Exemple bac pro OB Positionnement du baccalauréat Savoirs technologiques : BEP et baccalauréat Positionnement du BEP et du baccalauréat

55 15 - Lorganisation des enseignements Répartition des savoirs technologiques à dispenser Afin daméliorer la coordination des enseignements professionnels et dans le but de mieux exploiter les temps de formation, les équipes pédagogiques, en début de chaque année, doivent répartir les enseignements professionnels (savoirs technologiques associés) assurés par chaque enseignant. Cette organisation pédagogique seffectue sur la base de supports détudes et projets communs (dossiers techniques, ouvrages réalisés, chantiers, projets…) représentatifs des activités développées en entreprise (cf. annexe du référentiel des activités professionnelles – R.A.P.). Lenseignement de la construction doit être relié, autant que faire se peut, aux mêmes projets, mêmes activités pratiques ou mêmes dossiers techniques (travaux en atelier, chantiers, …). Les propositions, qui suivent, peuvent être ajustées en fonction des compétences de chaque enseignant.

56 15 - Lorganisation des enseignements Répartition des savoirs technologiques à dispenser Pour ce faire quatre enseignants sont plus particulièrement ciblés : PLP enseignement professionnel (atelier et technologie) PLP Construction PLP Biotechnologies PLP Economie-gestion

57 15 - Lorganisation des enseignements Répartition des savoirs technologiques à dispenser Savoirs technologiques associés PLP Atelier Techno. PLP Cons- truction PLP Eco- Gestion PLP Biotech- nologie S 1 – Contexte administratif et juridique de lacte de construire. S 1.1 – Intervenants. X X S 1.2 – Procédures administratives. X X S 1.3 – Qualifications, garanties et responsabilités. X X X S 2 – Construction et communication technique. S 2.1 – Outils, normes et représentation.XX S 2.2 – Dossiers techniques. X X S 2.3 – Croquis cotés - Réalisation graphique.XX S 2.4 – Documents descriptifs et quantitatifs.XX S 2.5 – Expression technique orale. X X S 3 Confort de lhabitat. S 3 – Confort de lhabitat. S 3.1 – Accessibilité des personnes. X X S 3.2 – Confort des personnes. X X S 3.3 – Protection des personnes. X X S 4 Approche scientifique et technique des ouvrages. S 4 – Approche scientifique et technique des ouvrages. S 4.1 – Analyse et étude dun ouvrage.X X S 4.2 – Mécanique appliquée et résistance des matériaux. X X S 4.3 – Phénomènes physiques et chimiques.X X S 5 Technologie de construction. S 5 – Technologie de construction. S 5.1 – Ouvrages du bâtiment. X X S 5.2 – Matériaux du bâtiment. X X S 5.3 – Ouvrages du secteur professionnel.X X S 5.4 – Matériaux et composants du secteur professionnel.X X S 5.5 – Histoire des techniques.XX Implication des PLP concernés par les enseignements à dispenser PLP concernés par les enseignements à dispenser en fonction de leurs compétences Savoirs technologiques à enseigner LEGENDE x Professeur référent pour dispenser le savoir technologique associé x Professeur(s) concerné(s) contribuant à dispenser le savoir technologique associé Référentiel baccalauréat professionnel Ouvrages du bâtiment…

58 15 - Lorganisation des enseignements Répartition des savoirs technologiques à dispenser Savoirs technologiques associés PLP Atelier Techno. PLP Cons- truction PLP Eco- Gestion PLP Biotech- nologie S 6 – La santé et la sécurité au travail. S 6.1 – Les principes généraux, prévention, connaissance des principaux risques. XX S 6.2 – La conduite à tenir en cas daccident.XX S 6.3 – Les manutentions manuelles et mécaniques, lorganisation du poste de travail. XX S 6.4 – La protection du poste de travail et de lenvironnement. X X S 6.5 – Les risques spécifiques. X X S 7 - Les moyens et techniques de fabrication et de mise en œuvre sur le chantier. S 7.1 – Les moyens et techniques de fabrication.X S 7.2 – Les moyens et techniques dusinage par coupe.X S 7.3 – Les moyens et techniques dusinage par déformation plastique.X S 7.4 – Les moyens et techniques dassemblage et de montage.X S 7.5 – Les moyens et techniques de mise en forme et de placage.X S 7.5 – Les moyens et techniques de finition.X S 7.6 – Les moyens et techniques de contrôle.X S 7.7 – Les moyens et les techniques de manutention, conditionnement, stockage et chargement. X S 7.8 – Les moyens et les techniques de mise en œuvre sur chantier.X Implication des PLP concernés par les enseignements à dispenser PLP concernés par les enseignements à dispenser en fonction de leurs compétences Savoirs technologiques à enseigner LEGENDE x Professeur référent pour dispenser le savoir technologique associé x Professeur(s) concerné(s) contribuant à dispenser le savoir technologique associé Référentiel baccalauréat professionnel Ouvrages du bâtiment…

59 15 - Lorganisation des enseignements Répartition des savoirs technologiques à dispenser PLP Atelier Techno. PLP Cons- truction PLP Eco- Gestion PLP Biotech- nologie S8 – Lorganisation et la gestion de fabrication et de chantier. S 8.1 – 0rganisation du processus de fabrication et de mise en œuvre sur chantier. X S 8.2 – Gestion des temps et des délais. X X S 8.3 – Gestion des coûts. X X X S 8.4 – Gestion de la qualité.X X S 8.5 – Gestion de la maintenance.X S 8.6 – Gestion de la sécurité.X X S.8.7 – Gestion de lenvironnement et des déchets.X X Le principe de cette répartition vaut aussi pour les trois autres baccalauréats professionnels Implication des PLP concernés par les enseignements à dispenser PLP concernés par les enseignements à dispenser en fonction de leurs compétences Savoirs technologiques à enseigner LEGENDE x Professeur référent pour dispenser le savoir technologique associé x Professeur(s) concerné(s) contribuant à dispenser le savoir technologique associé Référentiel baccalauréat professionnel Ouvrages du bâtiment

60 16 - Lenseignement de la construction Quelques principes Le poids de cet enseignement doit être estimé selon les niveaux suivants et la répartition des savoirs technologiques précitée: Enseignement de base apportant les connaissances nécessaires à lexercice dun métier, nécessitant des compétences de lecture, de décodage, de compréhension des systèmes et solutions techniques… Enseignement exigeant des compétences de définition de solutions techniques amenant à la maîtrise des modes dexpression graphique. Enseignement demandant des compétences relatives à la description et à lutilisation des comportements des systèmes techniques. Culture technique de représentation Besoins, outils techniques de représentation Objectifs techniques, outils danalyse des comportements Sources Inspection générale STI

61 16 - Lenseignement de la construction Quelques principes 4 critères de positionnement : Compétences de représentation : en lecture et en écriture Connaissances des solutions techniques du champ professionnel concerné : en décodage et en codage : Compétences dans lanalyse des comportements : qui passe presque toujours, lorsque cela est nécessaire au métier, par des connaissances de mécanique et des méthodes de calcul associées ; Utilisation de loutil CAO : déjà utilisé au collège, cet outil peut participer à toutes les étapes de formation dans ce domaine, que ce soit en analyse et décodage comme en représentation, codage et prédétermination de solution. Sources Inspection générale STI

62 16 - Lenseignement de la construction Quelques principes Les compétences du référentiel baccalauréat professionnel que peuvent cibler, tout ou partie, les enseignants de la construction et contribuer à leur développement : SINFORMER ANALYSER C1 1 - Décoder et analyser les données de définition 2 - Décoder et analyser les données opératoires 3 - Décoder et analyser les données de gestion TRAITER DÉCIDER PRÉPARER C2 1 - Choisir et adapter des solutions techniques 2 - Établir les plans et tracés d'exécution d'un ouvrage 3 - Établir les quantitatifs de matériaux et composants… 4 - Établir le processus de fabrication, de dépose et de pose 5 - Établir les documents de suivi de réalisation ANIMERC6 1 - Animer une équipe 2 - Animer les actions qualité et sécurité 3 - Communiquer avec les différents les partenaires 4 - Rendre compte dune activité Compétences de référenceCompétences auxiliaires Exemple bac pro OB…

63 17 - Potentialité pédagogique des supports de formation Quelques principes PROJET n SUPPORT DE FORMATION n PROJET n SUPPORT DE FORMATION n MISE EN SITUATION et TRAVAIL DEMANDE … MISE EN SITUATION et TRAVAIL DEMANDE … DOSSIER TECHNIQUE n ou DOSSIER DACTIVITES n … DOSSIER TECHNIQUE n ou DOSSIER DACTIVITES n … Quelle fonction ? Quelles activités ? Quelles tâches ? REFERENTIEL DACTIVITES PROFESSIONNELLES - FONCTION - ACTIVITES - TACHES REFERENTIEL DACTIVITES PROFESSIONNELLES - FONCTION - ACTIVITES - TACHES REFERENTIEL DE CERTIFICATION - COMPETENCES - SAVOIRS REFERENTIEL DE CERTIFICATION - COMPETENCES - SAVOIRS EVALUATION N°… - COMPETENCES - SAVOIRS - CONTEXTE - PERIODE - DUREE EVALUATION N°… - COMPETENCES - SAVOIRS - CONTEXTE - PERIODE - DUREE A partir des éléments définissant le projet, une analyse de sa potentialité pédagogique doit être faite. Quelles compétences ? Quels savoirs ? Quels indicateurs dévaluation ? Les questions à se poser Quelle évaluation ? CCF Sit. N°… - COMPETENCES - SAVOIRS - CONTEXTE - PERIODE - DUREE CCF Sit. N°… - COMPETENCES - SAVOIRS - CONTEXTE - PERIODE - DUREE Activités et Ouvrages listés dans le RAP

64 III. Certification des deux baccalauréats professionnels Ouvrages du Bâtiment … 18. Rappel des épreuves des baccalauréats professionnels Ouvrages du bâtiment 19. Sous-épreuve E.11 des baccalauréats professionnels Ouvrages du bâtiment 20. Epreuve E2. des baccalauréats professionnels Ouvrages du bâtiment 21. Sous-épreuve E.31 des baccalauréats professionnels Ouvrages du bâtiment 22. Sous-épreuve E.32 des baccalauréats professionnels Ouvrages du bâtiment 23. Sous-épreuve E.33 des baccalauréats professionnels Ouvrages du bâtiment 24. La certification intermédiaire : les épreuves des BEP 25. Relation entre unités et compétences

65 III. Certification des deux baccalauréats professionnels Ouvrages du Bâtiment … 26. Lintégration de la certification intermédiaire BEP au baccalauréat professionnel 27. La planification des situations dévaluation 28. Les outils du contrôle en cours de formation en baccalauréat professionnel 29. Les outils du contrôle en cours de formation en BEP 30. Recommandations sur les outils du contrôle en cours de formation 31. Les ressources 32. Les ressources spécifiques

66 Epreuves Bac Pro Ouvrages du bâtiment…CoefModeNb sit. E.1 : Épreuve scientifique et technique 5 Sous-épreuve E.11 : Analyse technique d'un ouvrage 2Ponct._ Sous-épreuve E.12 : Mathématiques et sciences physiques 2Ponct._ Sous-épreuve E.13 : Travaux pratiques de sciences physiques 1Ponct._ E.2 : Épreuve de technologie Préparation d'une fabrication et d'une mise en œuvre sur chantier 2Ponct._ E.3 : Épreuve pratique prenant en compte la formation en milieu professionnel 9CCF Sous-épreuve E.31 : Présentation dun dossier dactivité 3CCF_ Sous-épreuve E.32 : Fabrication d'un ouvrage 3CCF2 sit Sous-épreuve E.33 : Mise en œuvre d'un ouvrage sur chantier 3CCF2 sit 18 - Rappel des épreuves des baccalauréats professionnels OB… Forme ponctuelle - ALUVMS : 12 à 14 h - OM : 14 à 17 h Forme ponctuelle - ALUVMS : 12 à 14 h - OM : 14 à 17 h Candidats de la voie scolaire dans un établissement public ou privé sous-contrat, CFA ou section dapprentissage habilitée.

67 SE.11 Analyse technique dun ouvrage 19 - Sous-épreuve E.11 des bac pro OB… Evaluation des compétences du candidat liées à la compréhension et à lanalyse des dispositions constructives dun dossier de définition dun ouvrage de la spécialité. Ces ouvrages sont des ouvrages tridimensionnels ou des ensembles douvrages simples du bâtiment. Compétences évaluées : - C1.1 - Décoder et analyser les données de définition. - C2.1 - Choisir et adapter des solutions techniques. - C2.2 - Établir les plans, tracés et gabarits d'exécution d'un ouvrage. Epreuve ponctuelle

68 E.2 Préparation dune fabrication et dune mise en œuvre sur chantier 20 - Epreuve E.2 des bac pro OB… Evaluation des compétences du candidat liées à la détermination des besoins prévisionnels pour la fabrication et la mise en œuvre dun ouvrage de la spécialité. Ces ouvrages sont des ouvrages tridimensionnels ou des ensembles douvrages simples du bâtiment. Compétences évaluées : - C1.2 - Décoder et analyser les données opératoires. - C1.3 - Décoder et analyser les données de gestion. - C2.3 - Etablir les quantitatifs de matériaux, composants et des matériels. - C2.4 - Établir le processus de fabrication, de dépose et de pose. - C2.5 - Établir les documents de suivi de réalisation.. Epreuve ponctuelle

69 E. 31 Présentation dun dossier dactivité 21 - Sous-épreuve E.31 des bac pro OB… Evaluation qui s'appuie sur les activités du candidat en entreprise soit au cours de sa période de formation en milieu professionnel, soit au cours de son activité salariée ou indépendante. Evaluation sur : - les connaissances du candidat liées à lorganisation, au fonctionnement et à la gestion de lentreprise. - les compétences du candidat liées à lutilisation des outils et techniques de communication habituellement utilisés dans les entreprises du secteur dactivités pour rendre compte du travail réalisé. Compétences évaluées : - C6.1 - Animer une équipe. - C6.2 - Animer les actions qualité et sécurité. - C6.3 - Communiquer avec les différents partenaires. - C6.4 - Rendre compte dune activité.

70 E. 31 Présentation dun dossier dactivité 21 - Sous-épreuve E.31 des bac pro OB… Contrôle en cours de formation : la Lévaluation seffectue sur la base d'un contrôle en cours de formation à loccasion de deux situations dévaluation organisées dans létablissement, lune relative à léconomie- gestion, lautre relative à la présentation de la réalisation et des ouvrages effectués en entreprise. - Situation d'évaluation relative à la présentation de la réalisation et des ouvrages effectués en entreprise en lien avec le référentiel du domaine professionnel La situation dévaluation seffectue en fin de formation. Le rapport dactivité rédigé par le candidat est composé dune seule partie (~ 30 pages annexes comprises) : B. Les activités professionnelles exercées pendant la période de formation en milieu professionnel. B1. Inventaire des situations professionnelles vécues en entreprise. B2. Compte rendu de réalisation d'un ouvrage organisé et animé par le candidat.

71 E. 31 Présentation dun dossier dactivité 21 - Sous-épreuve E.31 des bac pro OB… Contrôle en cours de formation (suite) : : La présentation orale du rapport : 1. Exposé de la partie B2 : durée 10 minutes. Le candidat expose oralement le compte rendu de son activité d'organisation et d'animation de la réalisation d'un ouvrage en entreprise au cours de sa formation. 2. À l'issue de lexposé, au cours d'un entretien, le jury questionne le candidat sur l'organisation du travail, les solutions techniques et moyens de mise en œuvre retenus et leur justification, durée 10 minutes.

72 E. 32Fabrication dun ouvrage 22 - Sous-épreuve E.32 des bac pro OB… Evaluation qui s'appuie sur une réalisation tridimensionnelle ou des ensembles simples constituant un ouvrage complexe du bâtiment. Compétences évaluées : - C3.1 - Organiser et mettre en sécurité les postes de travail. - C3.2 - Préparer les matériaux, quincailleries et accessoires. - C3.3 - Conduire les opérations dusinage… - C3.4 - Conduire les opérations dassemblage, de montage et de finition de tout ou partie douvrage. - C3.5 - Conditionner, manutentionner et stocker les ouvrages. - C5.2 - Maintenir en état, les matériels, les équipements et les outillages.

73 E. 32Fabrication dun ouvrage 22 - Sous-épreuve E.32 des bac pro OB… Contrôle en cours de formation : Lévaluation seffectue à loccasion de deux situations dévaluation, dégale pondération, organisées au cours de la deuxième partie de la formation, lune en entreprise, lautre en létablissement de formation. - Situation dévaluation n° 1 : situation d'évaluation en centre de formation Elle est organisée dans l'établissement et dans le cadre des activités habituelles de formation. - Situation dévaluation n° 2 : situation d'évaluation en milieu professionnel Elle comporte plusieurs séquences d'évaluation, chacune faisant lobjet dun document. Elle est organisée dans lentreprise daccueil du candidat et sappuie sur des situations professionnelles concrètes.

74 E. 33Mise en œuvre dun ouvrage sur chantier Evaluation des compétences du candidat liées aux activités de mise en œuvre d'un ouvrage tridimensionnel ou des ensembles douvrages simples du bâtiment sur chantier. Compétences évaluées : - C1.4 - Relever et réceptionner le site de pose et/ou dinstallation. - C4.1 - Organiser et mettre en sécurité la zone d'intervention. - C4.2 - Contrôler la conformité des supports et des ouvrages. - C4.3 - Implanter, tracer, distribuer les ouvrages. - C4.4 - Préparer, adapter et ajuster les ouvrages. - C4.5 - Conduire les opérations de pose sur chantier. - C4.6 - Installer les équipements complémentaires, les accessoires. - C4.7 - Gérer la dépose des ouvrages et lenvironnement du chantier. - C5.1 - Assurer la maintenance des ouvrages Sous-épreuve E.33 des bac pro OB…

75 E. 33Mise en œuvre dun ouvrage sur chantier Contrôle en cours de formation : Lévaluation seffectue à loccasion de deux situations dévaluation, dégale pondération, organisées au cours de la deuxième partie de la formation, lune en entreprise, lautre en létablissement de formation. - Situation dévaluation n° 1 : situation d'évaluation en centre de formation Elle est organisée dans l'établissement et dans le cadre des activités habituelles de formation. Le candidat exécute en autonomie l'ensemble des opérations de contrôle, d'implantation, de mise en position, dadaptation, de réglage, de fixation de l'ouvrage, de finition et applique l'ensemble des accessoires et produits associés selon les données techniques et normes en vigueur. Il est ainsi amené, avant et en cours d'exécution, à installer et gérer les dispositifs de sécurité. - Situation dévaluation n° 2 : situation d'évaluation en milieu professionnel Elle comporte plusieurs séquences d'évaluation, chacune faisant lobjet dun document. Elle est organisée dans lentreprise daccueil du candidat et sappuie sur des situations professionnelles concrètes. Rappel : Pour les 2 unités U.32 et U.33, la durée cumulée des situations ne peut être inférieure à la durée de lunité correspondante, passée sous la forme ponctuelle, ni excéder le double de celle-ci Sous-épreuve E.33 des bac pro OB…

76 Cette épreuve s'appuie sur le projet de réalisation dun ouvrage du bâtiment représentatif du domaine de la spécialité. Lévaluation porte sur tout ou partie des compétences suivantes et des savoirs qui leur sont associés : - C1.1 - Décoder et analyser les données de définition - C1.2 - Décoder et interpréter les données opératoires - C2.1 - Analyser et choisir des solutions techniques - C2.2 - Établir les plans, tracés et gabarits d'exécution d'un ouvrage - C2.3 - Établir les quantitatifs de matériaux, composants et matériels - C2.4 - Établir le processus de fabrication, de dépose et de pose - C2.5 - Établir les documents de suivi de réalisation EP.1 Etude technologique et préparation 24 - La certification intermédiaire : les épreuves du BEP Réalisation douvrages …

77 Cette épreuve doit permettre d'évaluer les compétences du candidat concernant lanalyse de lenvironnement, du dossier technique, la préparation de la fabrication et de la mise en œuvre de louvrage. Le dossier support de l'évaluation est constitué de tout ou partie des documents mentionnés, pour chacune des compétences ciblées, à la colonne "conditions" du référentiel de certification. Il doit permettre dévaluer la préparation des activités de : - fabrication unitaire ou sérielle dune partie douvrage, - mise en œuvre sur site. EP.1 Etude technologique et préparation 24 - La certification intermédiaire : les épreuves du BEP Réalisation douvrages …

78 A partir du dossier technique et de ses connaissances technologiques personnelles, le candidat procède à l'analyse des données de définition du projet afin de : - analyser et extraire les informations utiles à la résolution dun problème de réalisation douvrage, - lister et quantifier les matériaux et composants, - élaborer ou vérifier des bordereaux de commande de matériaux, - choisir un moyen de réalisation et proposer un mode opératoire, - exploiter un planning à barres simples, - vérifier la conformité de solutions constructives dun dimensionnement à partir dabaques, - représenter graphiquement les solutions techniques retenues (plan de détail, schéma, croquis explicatif) à main levée. EP.1 Etude technologique et préparation 24 - La certification intermédiaire : les épreuves du BEP Réalisation douvrages …

79 - Contrôle en cours de formation : Lévaluation seffectue sur la base d'un contrôle en cours de formation à loccasion d une situation dévaluation dans létablissement de formation au cours de la première professionnelle et dans le cadre des activités habituelles de formation. La durée de la situation dévaluation, éventuellement découpée en séquences, ne peut être inférieure à la durée de lunité correspondante, passée sous la forme ponctuelle (3 heures), ni excéder le double de celle-ci. EP.1 Etude technologique et préparation 24 - La certification intermédiaire : les épreuves du BEP Réalisation douvrages …

80 EP.2 Fabrication et mise en œuvre Cette épreuve s'appuie sur la réalisation dun ouvrage du bâtiment représentatif du domaine de la spécialité. Lévaluation porte sur tout ou partie des compétences suivantes et les savoirs qui leur sont associés : Partie fabrication : - C3.1 - Organiser et mettre en sécurité le poste de travail. - C3.2 - Préparer les matériaux, quincailleries et accessoires. - C3.3 - Conduire les opérations dusinage, de conformation. - C3.4 - Conduire les opérations dassemblage de montage et de finition de tout ou partie dun ouvrage. - C3.5 - Conditionner, manutentionner et stocker louvrage. - C5.2 - Maintenir en état les matériels, les équipements et les outillages La certification intermédiaire : les épreuves du BEP Réalisation douvrages …

81 EP.2 Fabrication et mise en œuvre Partie mise en œuvre sur site : - C1.3 - Relever et réceptionner le site de pose et/ou dinstallation. - C4.1 - Organiser et mettre en sécurité la zone d'intervention. - C4.2 - Contrôler la conformité des supports et de louvrage. - C4.3 - Implanter, tracer, distribuer louvrage. - C4.4 - Préparer, ajuster louvrage. - C4.5 - Conduire les opérations de pose sur chantier. - C4.6 - Installer les équipements complémentaires, les accessoires. - C4.7 - Gérer la dépose dun ouvrage et lenvironnement du chantier. - C5.1 - Assurer la maintenance de louvrage. - C6.1 - Communiquer avec les différents partenaires. - C6.2 - Rendre compte dune activité La certification intermédiaire : les épreuves du BEP Réalisation douvrages …

82 EP.2 Fabrication et mise en œuvre Cette épreuve doit permettre d'évaluer les compétences du candidat concernant la fabrication dun ouvrage simple et la mise en œuvre sur site dun ouvrage mis à sa disposition. Le dossier support de l'évaluation est constitué de tout ou partie des documents mentionnés, pour chacune des compétences ciblées, à la colonne "conditions" du référentiel de certification. Il doit permettre de réaliser tout ou partie douvrage simple et dévaluer les activités de : - fabrication unitaire ou sérielle dune partie douvrage, - mise en œuvre sur chantier La certification intermédiaire : les épreuves du BEP Réalisation douvrages …

83 A partir du dossier, de son savoir-faire et de ses connaissances personnelles concernant : - les moyens et techniques de fabrication, - les méthodes de tracé, d'assemblage et de contrôle, - les règles d'hygiène, de santé et de sécurité au travail, - l'organisation de la fabrication et de la mise en œuvre, - les techniques dentretien et de maintenance de louvrage. Le candidat fabrique et met en œuvre sur site tout ou partie d'un produit ou ouvrage et pour cela : - il organise et prépare le poste de travail, - il réalise les opérations d'usinage, d'assemblage et de finition, - il installe ou pose sur site louvrage simple réalisé, - il contrôle la qualité et la conformité des matériaux et ouvrage réalisé, - il entretient les machines, matériels et outillages, - il assure la maintenance dun ouvrage La certification intermédiaire : les épreuves du BEP Réalisation douvrages … EP.2 Fabrication et mise en œuvre

84 - Contrôle en cours de formation : Lévaluation seffectue à loccasion de deux situations dévaluation, dégale pondération, organisées par létablissement de formation au cours de la première professionnelle, dans le cadre des activités habituelles de formation. Situation dévaluation n° 1 : Situation d'évaluation en centre de formation. Il est souhaitable que cette situation soit conçue pour permettre une complémentarité avec lévaluation des compétences effectuée en entreprise. La durée de la situation dévaluation, éventuellement découpée en séquences, ne peut être inférieure à la durée de lunité correspondante, passée sous la forme ponctuelle (10 à 12 heures), ni excéder le double de celle-ci La certification intermédiaire : les épreuves du BEP Réalisation douvrages … EP.2 Fabrication et mise en œuvre

85 - Contrôle en cours de formation (suite) : Situation dévaluation n° 2 : Situation d'évaluation en milieu professionnel. Elle comporte plusieurs séquences d'évaluation, chacune faisant lobjet dun document. L'évaluation s'appuie sur des situations professionnelles et sur des critères définis par le référentiel. Une complémentarité entre les deux situations dévaluation sera recherchée La certification intermédiaire : les épreuves du BEP Réalisation douvrages … EP.2 Fabrication et mise en œuvre

86 25 - Relation entre unités et compétences CAPACITESCOMPETENCES BEPBAC UP1U11U2O SINFORMER ANALYSER C1 1 - Décoder et analyser les données de définition XX 2 - Décoder et interpréter les données opératoires XX 3 - Décoder et analyser les données de gestion X 3 ( 4 )* - Relever et réceptionner le site de pose et/ou dinstallation TRAITER DÉCIDER PRÉPARER C2 1 - Analyser ( choisir et adapter )* et choisir et adapter des solutions techniques XX 2 - Établir les plans, tracés et gabarits d'exécution d'un ouvrage XX 3 - Établir les quantitatifs de matériaux, composants et matériels XX 4 - Établir le processus de fabrication, de dépose et de pose XX 5 - Établir les documents de suivi de réalisation XX Epreuves écrites professionnelles * Spécifique au bac pro

87 25 - Relation entre unités et compétences CAPACITESCOMPETENCES BEPBAC EP2U31U32U33 C1 4 - Relever et réceptionner le site de pose ou dinstallation XX FABRIQUER C3 1 - Organiser et mettre en sécurité le( s ) poste( s )* de travail XX 2 - Préparer les matériaux, quincailleries et accessoires XX 3 - Conduire les opérations dusinage, de conformation XX 4 - Conduire les opérations dassemblage de montage et de finition de tout ou partie dun ouvrage. XX 5 - Conditionner, manutentionner et stocker louvrage ( les ouvrages )* XX METTRE EN ŒUVRE SUR CHANTIER C4 1 - Organiser et mettre en sécurité la zone d'intervention XX 2 - Contrôler la conformité des supports et de louvrage ( des ouvrages )* XX 3 - Implanter, tracer, distribuer louvrage ( les ouvrages )* XX 4 - Préparer, ajuster louvrage ( les ouvrages )* XX 5 - Conduire les opérations de pose sur chantier XX 6 - Installer les équipements complémentaires, les accessoires XX 7 - Gérer la dépose dun ( des ) ouvrage( s )* et lenvironnement du chantier XX MAINTENIR ET REMETTRE EN ÉTAT C5 1 - Assurer la maintenance de louvrage ( des ouvrages )* XX 2 - Maintenir en état les matériels, les équipements et les outillages XX ANIMER COMMUNIQUER C6 1 ( 3 )* - Communiquer avec les différents partenaires XX 2 ( 4 )* - Rendre compte dune activité XX ( 1 )* - Animer une petite équipe X ( 2 )* - Animer des actions qualité et sécurité X Epreuves écrites pratiques

88 26 - Lintégration de la certification intermédiaire BEP au baccalauréat professionnel La certification intermédiaire prend appui sur le projet en cours. Elle est intégrée aux activités qui en découlent. Les ressources seront quasiment identiques : Activités mises en œuvre en baccalauréat professionnel et conduites dans le cadre dun des projets Certification intermédiaire BEP Dossiers techniques entreprises, dossier de définition de louvrage, CCTP réels, DTU, normes, PPSPS… Lévaluation sera organisée en prenant comme référence et en faisant varier les items ci-dessous : un contexte professionnel réel ou simulé, la complexité de la réalisation, les conditions et ressources, la description de laction, les critères de réussite.

89 27 - La planification des situations dévaluation Situation en établissement Situation écrite et orale en établissement Epreuves Unités Seconde prof.Première prof.Terminale prof. 1 er trim.2 ème trim.3 ème trim.1 er trim.2 ème trim.3 ème trim.1 er trim.2 ème trim.3 ème trim. EP1 écrite EP2 pratique S/E.11 écrite E.2 écrite S/E.31 Oral/prat S/E.32 pratique S/E.33 pratique Stagiaires de la formation Continue Période de formation en milieu professionnel Situation pratique en milieu professionnel Bac pro BEP PFMP = 22 semaines Certification intermédiaire BEP Certification Bac pro Simulation de la planification des situations dévaluation Baccalauréats professionnels : Ouvrages du bâtiment…

90 U.31 U.32 U.33 Cahier des charges pour la rédaction du dossier dactivité Dossier dévaluation du dossier dactivité Dossier dévaluation en entreprise Dossier dévaluation en entreprise Dossier dévaluation en établissement de formation Dossier dévaluation en établissement de formation 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels

91 U.31 U.32 U.33

92 U.31Présentation dun dossier dactivité Cahier des charges du rapport dactivités 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels

93 Evaluation de loral Exposé + Entretien Dossier dévaluation du rapport dactivités Evaluation du compte rendu écrit Description des activités U.31Présentation dun dossier dactivité 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels

94 Activités - compétences à évaluer Critères dévaluation - exigences Procès-verbal Bilan global du professeur - formateur Dossier dévaluation Professeur- Etablissement de formation U.32Fabrication dun ouvrage – Etablissement de formation Echelle de lévaluation Description de louvrage à réaliser 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels

95 Description de louvrage à réaliser Echelle de lévaluation Dossier dévaluation Tuteur- Entreprise Critères dévaluation - exigences Activités - compétences à évaluer Procès-verbal Bilan global du tuteur – formateur Prestation du stagiaire U.32Fabrication dun ouvrage – Entreprise 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels

96 Dossier dévaluation Professeur- Etablissement de formation Dossier dévaluation Tuteur-Entreprise Lorganisation des évaluations en C.C.F. de lunité U.33 est identique à celle de lunité U.32 et les fiches sont semblables. U.33Mise dun ouvrage sur chantier 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels 28 - Les outils du contrôle en cours de formation des baccalauréats professionnels

97 29 - Les outils du contrôle en cours de formation du BEP 29 - Les outils du contrôle en cours de formation du BEP Les fiches dévaluation sont en cours de rédaction. Elles sont une synthèse des dossiers CAP et baccalauréats déjà confectionnés. Elles seront disponibles au cours du 1 er trimestre de lannée scolaire

98 RAPPEL RAPPEL : Quelques recommandations complémentaires - cf. référentiels annexes règlements des deux examens 30 - Recommandations sur les outils du contrôle en cours de formation 30 - Recommandations sur les outils du contrôle en cours de formation A lissue des situations dévaluation, léquipe pédagogique de létablissement de formation constituera, pour chaque candidat, un dossier comprenant : - lensemble des documents remis pour conduire le travail demandé pendant la situation dévaluation, - la description sommaire des moyens matériels mis à sa disposition, - les documents écrits et graphiques produits par le candidat lors de lévaluation, - la fiche dévaluation du travail réalisé conclue par la proposition de note établie conjointement par l'équipe pédagogique et le(s) professionnel(s) associé(s). Une fiche type dévaluation du travail réalisé, rédigée et mise à jour par lInspection Générale de lÉducation Nationale, est diffusée aux services rectoraux des examens et concours. Cette fiche sera obligatoirement transmise au jury. Lensemble du dossier décrit ci-dessus, relatif à la situation dévaluation sera tenu à la disposition du jury et de lautorité rectorale jusquà la session suivante. Le jury pourra éventuellement en exiger lenvoi avant délibération afin de le consulter. Dans ce cas, à la suite dun examen approfondi, il formulera toutes remarques et observations quil jugera utiles et arrêtera la note. Ces fiches correspondent aux dossiers dévaluation présentés en amont. Ces outils sont nationaux, validés par linspection générale STI – filière bois. Leur utilisation pour évaluer les candidats est obligatoire. Ces fiches correspondent aux dossiers dévaluation présentés en amont. Ces outils sont nationaux, validés par linspection générale STI – filière bois. Leur utilisation pour évaluer les candidats est obligatoire.

99 Ce diaporama sera adressé aux établissements Les ressources 31 - Les ressources

100 32 - Les ressources spécifiques bac pro OBM

101

102 Mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle à la rentrée 2009 Académie de Nantes Animations filière métal, aluminium, verre et matériaux de synthèse du bâtiment Mai 2009

103 5. Annexes

104 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI Baccalauréat Professionnel Diplôme intermédiaire Aéronautique Option « mécaniciens, systèmes – cellules » Option « mécaniciens, systèmes – avionique » CAP Mécanicien cellules daéronefs CAP Électricien systèmes d'aéronefs Carrosserie, option Construction CAP Carrosserie Construction Maintenance des équipements industriels BEP Maintenance des produits et équipements industriels Maintenance des véhicules automobiles Option VP, Option VL, Option motocycles Question non posée en CPC, donc soit : CAP Mécanicien en maintenance de véhicules, soit BEP Maintenance des véhicules et des matériels à rénover pour ça Maintenance des matériels Option : Agricoles Option : Travaux Publics et Manutention Option : Parcs et Jardins CAP Maintenance Des Matériels » Option : Tracteurs et Matériels Agricoles Option: Matériels de Travaux Publics et de Manutention Option: Matériels de Parcs et Jardins Maintenance nautique Question non posée en CPC, mais CAP Réparation et entretien des embarcations de plaisance Maintenance des systèmes mécaniques automatisés, option systèmes ferroviaires En voie de suppression (on oublie) Sinon renvoyer vers BEP Maintenance des produits et équipements industriels Réparation des carrosseries CAP Carrosserie Réparation Technicien aérostructures CAP Mécanicien cellules daéronefs

105 Baccalauréat Professionnel Diplôme intermédiaire Aménagement et finitions du bâtiment BEP Aménagement finition (nouveau ) Interventions sur le patrimoine bâti Pas de certification intermédiaire pour linstant Ouvrages du bâtiment : aluminium, verre et matériaux de synthèse BEP Réalisation douvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse (nouveau) Ouvrage du bâtiment : métallerie BEP Réalisation douvrages de métallerie du bâtiment (nouveau) Technicien d'études du bâtiment : option Études et Économie BEP études du bâtiment » (nouveau Technicien d'études du bâtiment : option Assistant en Architecture Technicien du froid et du conditionnement de lair Pour linstant pas de certification intermédiaire Technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros-œuvre BEP Réalisations du gros-œuvre (nouveau) Technicien géomètre topographe BEP Topographie (nouveau) Technicien en installation des systèmes énergétique et climatiques BEP Installation des systèmes énergétiques et climatiques » (nouveau) Technicien de maintenance des systèmes énergétique et climatiques BEP Maintenance des systèmes énergétiques et climatiques (nouveau) Travaux publics BEP Travaux publics (nouveau) 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI

106 Baccalauréat Professionnel Diplôme intermédiaire Électrotechnique, énergie, équipements communicants BEP Électrotechnique Microtechniques BEP Maintenance des produits et équipements industriels Pilotage de systèmes de production automatisée CAP CSI Plasturgie BEP Plasturgie Technicien constructeur bois BEP Bois option : Construction bois Technicien de fabrication bois et matériaux associés BEP Bois option : Fabrication bois et matériaux associés Technicien de scierie BEP Bois option : Scierie Technicien menuisier agenceur BEP Bois option : Menuiserie agencement 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI

107 Baccalauréat Professionnel Diplôme intermédiaire Étude et définition de produits industriels BEP Représentation informatisée de produits industriels (spécifique) Productique mécanique, option décolletage BEP Production Mécanique Technicien outilleur BEP Productions Mécaniques Technicien modeleur Rénovation à venir Technicien dusinage BEP Productions mécaniques Baccalauréat Professionnel Diplôme intermédiaire Systèmes électroniques numériques BEP SEN Baccalauréat Professionnel Diplôme intermédiaire Métiers de la Mode BEP créé uniquement pour cette certification intermédiaire Métiers du Cuir BEP créé uniquement pour cette certification intermédiaire 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI

108 Baccalauréat Professionnel Diplôme intermédiaire Environnement nucléaire BEP MPEI option EN Industrie de procédés ??? Industrie des pâtes, papiers, cartons Pas de BEP rénové Bioindustries de transformation BEP Métiers des Industries et des Procédés Métiers du pressing et de la blanchisserie ??? Baccalauréat Professionnel Diplôme intermédiaire Esthétique-cosmétique/parfumerie CAP Esthétique Cosmétique Hygiène et environnement BEP Maintenance Hygiène propreté Environnement Service proximité Vie locale CAP Gardien dimmeuble CAP Agent de Prévention Médiation 3 février 2009 – sources Inspection Générale STI

109 Baccalauréat Professionnel Diplôme intermédiaire Mise en œuvre des matériaux fonderie CAP Métiers de la fonderie Réalisation douvrages chaudronnés et de structures métalliques CAP Réalisations en chaudronnerie industrielle Traitements de surfaces CAP CSI Baccalauréat Professionnel Diplôme intermédiaire Artisanat et métiers dArt Filière en dehors de la rénovation Photographie Rénovation en cours, CAP Photographe rénové à venir Production graphique BEP Industries Graphiques Production imprimée

110 Document support de lentretien dûment renseigné par le candidat

111 Document "évaluation" de lépreuve de contrôle


Télécharger ppt "Mise en œuvre de la rénovation de la voie professionnelle à la rentrée 2009 Académie de Nantes Animations filière métal, aluminium, verre et matériaux."

Présentations similaires


Annonces Google