La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Dans chacune des activités, lintervention de lenseignant se complète en effet de procédures proposées pour la préparation à leffort, lentraînement. Ainsi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Dans chacune des activités, lintervention de lenseignant se complète en effet de procédures proposées pour la préparation à leffort, lentraînement. Ainsi."— Transcription de la présentation:

1 « Dans chacune des activités, lintervention de lenseignant se complète en effet de procédures proposées pour la préparation à leffort, lentraînement. Ainsi le lycéen y développe simultanément et systématiquement quatre types de compétences de léducation physique et sportive… » (Programmes de lE.P.S dans le cycle terminal des séries générales et technologiques, B.O. Hors série n°5, 30 août 2001). MAQUAIRE PHILIPPE Léchauffement en Eps

2 PLAN 1 Les programmes Légitimité du sujet ? Séchauffer en Éducation Physique et Sportive : Généralités et Controverses… Comment séchauffe-t-on en Eps ? Résultats dune enquête Léchauffement en Eps… 2 Apport de connaissances 3Méthodologie… Un exemple de sujet un exemple dillustration.

3 dorienter lactivité physique en vue de lentretien deux-mêmes… lenseignement favorise lacquisition de connaissances: les informations sur lactivité, les techniques et tactiques significatives de cette activité, les connaissances sur soi… lenseignement favorise lacquisition de connaissances: les informations sur lactivité, les techniques et tactiques significatives de cette activité, les connaissances sur soi… CC5. Orienter et développer les effets de lactivité physique en vue de lentretien de soi. CMs…1. Sengager avec lucidité. 2. Concevoir des projets dacquisition ou dentraînement. 3. Apprécier les effets de lactivité physique (B.O. Hors série n°5, 30 août 2001) 1 ère partie: Que disent les programmes ?

4 Actuellement, quelle est la place de léchauffement dans les textes ? Comment le prendre en compte ? Pour les classes de collège, léchauffement se sous entend à travers les compétences et connaissances générales. On retrouve clairement identifié léchauffement, dans le programme du cycle central, qui stipule que lélève doit « connaître les principes dun échauffement et les mettre en oeuvre avec laide de lenseignant »[1] [1] [1] Programme du cycle central, BO hors série du 13/ février [1]

5 Séchauffer…quen est-il en ? « Inclure la mise en train dans le contrat de formation …. Elle constitue la première partie de la courbe harmonieuse des efforts dune séance dEps équilibrée… Cest le moment privilégié pour : la prise de conscience du corps…, le renforcement systématique des points faibles… Cest loccasion de donner aux jeunes des exercices et un programme « de maintien e condition » pour la vie ; comme on lui apprend à lire, à calculer. Cest une partie importante de la mission du service public quest lEps » (E.Roques).

6 2 ème partie: Apport de connaissances Une définition « Toutes les mesures permettant dobtenir un état optimal de préparation psychologique et motrice (kinesthésie) avant un entraînement ou une compétition, et qui jouent en même temps un rôle important dans la prévention des blessures ». Jürgen WEINECK, Manuel dentraînement, 4ème édition, Edition VIGOT, Novembre 2003

7 Discussions… « À peu près tout le monde sait que lon doit faire dans une période déchauffement avant une session dentraînement ou la pratique dun sport. Par contre, la composition de cette phase préparatoire à lactivité physique reste nébuleuse »[1]. [1] Non seulement remis en question, certaines des habitudes liées à léchauffement sont aujourdhui controversées, notamment la place, la nature et le rôle des étirements. Non seulement remis en question, certaines des habitudes liées à léchauffement sont aujourdhui controversées, notamment la place, la nature et le rôle des étirements. [1] Yvan Campbell, les principes de léchauffement, département de kinésiologie, Univ. MONTREAL. [1] Yvan Campbell, les principes de léchauffement, département de kinésiologie, Univ. MONTREAL.[1]

8 Un peu dhistoire « mise en train de dérouillement »[1]. [1] Les IO de 1959 ne remettent pas en cause cette approche, et souligne une prise en main dans lentrain et un échauffement initial alertement menés Les IO du 19/10/67, invitent à une systématisation des exercices dassouplissement, de musculation, de coordination et soulignent leur efficacité avec la certitude quils contribuent à une réussite immédiate ou à court terme (1) I.O du 1/10/1945, à lusage des professeurs & maîtres dEps, Principes généraux, 5ème paragraphe.

9 Que fait-on? Que faudrait-il faire? « en éducation physique, le moment de léchauffement, sans être une méthode en soi, est un lieu de regroupement et de combinaison de méthodes. Chacun saccorde à considérer quapprendre à séchauffer … relève dun apprentissage méthodologique… »[1]. [1] [1] P.Beunard, IA-IPR, Enseigner des méthodes : récurrence des contenus et chois des stratégies, les cahiers EPS de lacadémie de Nantes n°3, Juin 2004 [1]

10 Du collège … au lycée Comment organiser lenseignement et lapprentissage dun savoir séchauffer? Il faut passer de « connaître les principes dun échauffement et les mettre en oeuvre avec laide de lenseignant » à CC CMs … CC CMs … « 1. Sengager avec lucidité. 2. Concevoir des projets dacquisition ou dentraînement. 3. Apprécier les effets de lactivité physique »

11 Léchauffement en eps? Résultats denquêtes Au niveau de la forme, comment le fait-on ? Au niveau du contenu, que sy fait-il ? Au niveau des effets attendus, pourquoi le fait-on ?

12 Comment séchauffer? Chronologie et méthodologie de léchauffement Échauffement généralisé Échauffement spécifique Principes de Progressivité et dAlternance entre des phases plus ou moins actives, Principes de gestion du temps, de progressivité et dadaptation aux actions qui vont suivent. P. PREVOST, Pourquoi et comment séchauffer, site Sciensport©,2003.

13 Léchauffement en Eps « Lélève doit être à même de posséder les bases relatives à léchauffement sil veut pratiquer de manière autonome et sans risque… » M.PIROT, Savoir séchauffer, Revue Eps n°260, p19-22, Léchauffement intègre « la dimension de la protection organique, la prévention des risques liés à lAPS » GENEVIÈVE COGÉRINO, Des pratiques dentretien corporel aux connaissances daccompagnement, p39-49, dossier Eps n°37,1998 Lun des objectifs est de « prévenir les blessures en élevant la température des muscles concernés par leffort ou en augmentant la lubrification articulaire » P.BERTHON, laboratoire de performance motrice, Léchauffement en Eps, Revue Eps n°290, p49-52, 2001.

14 Revue de littérature Eps –Objet denseignement qui doit garantir une pratique sans risques, et intégrant une dimension préventive, –apprentissages méthodologiques, –Les directives institutionnelles envisageant une action éducative pouvant même être évaluée. Savoir séchauffer Apprendre à séchauffer une volonté dapproche méthodologique une volonté dapproche méthodologique un flou conceptuel entre assouplissements, étirements, nature et types détirement et les effets quils sont censés provoqués la systématisation des étirements dans léchauffement la systématisation des étirements dans léchauffement

15 Les effets de létirement dans lobjectif de prévenir les blessures « De nombreuses vertus ont été attribuées au stretching et en particulier dans le domaine sportif, les croyances ont été à la base de lIntégration systématique des étirements dans la préparation physique des sportifs. Il sagit de reconsidérer non pas les techniques mais les conditions dapplication dans lesquelles les exercices peuvent être réalisés ». PIERRE PORTERO (P.U), université Paris 12, in Sport, santé, et Préparation Physique n°3, juin On atteint un meilleur niveau d'habileté après un échauffement suivi de stretching qu'avec du stretching seul. La plupart des personnes ont interprété l'idée que le stretching évitait les blessures, bien que la plupart des résultats des recherches scientifiques et cliniques tendaient à démontrer autre chose. C'est l'échauffement qui évite, prévient des blessures, alors que le stretching n'a aucun effet sur les blessures. On se doit suggérer aux athlètes devraient augmenter léchauffement au détriment du stretching ». « On atteint un meilleur niveau d'habileté après un échauffement suivi de stretching qu'avec du stretching seul. La plupart des personnes ont interprété l'idée que le stretching évitait les blessures, bien que la plupart des résultats des recherches scientifiques et cliniques tendaient à démontrer autre chose. C'est l'échauffement qui évite, prévient des blessures, alors que le stretching n'a aucun effet sur les blessures. On se doit suggérer aux athlètes devraient augmenter léchauffement au détriment du stretching ». IAN SHRIER, Myths & truths of stretching – individualized recommendations for healthy muscles, The physician & sportsmedecine, vol 28, n°8, août 2000.

16 Question de départ Effet attendu: Une approche préventive des lésions, blessures & accidents. Léchauffement Léchauffement en Eps Supports physiologiques EXPLORATIONS EXPLORATIONS Trois dimensions: La préparation physique, Les étirements, Principe de progressivité et dadaptation.

17 Létat de la question Hypothèse 1 Échauffement Une volonté dapproche méthodologique Une volonté dapproche méthodologique : Un flou conceptuel entre assouplissements, étirements, nature et types détirement et les effets quils sont censés provoquersur le plan de la prévention des blessures Un flou conceptuel entre assouplissements, étirements, nature et types détirement et les effets quils sont censés provoquer sur le plan de la prévention des blessures ORGANISATION DE CONTENUS une mobilisation articulaire (M.art) une activation cardiovasculaire ( ACV) des étirements intégrés (ETIR) des exercices de préparation physique (P.P) Hypothèse 2 Échauffement ÉtirementsPrévention des blessures Objectifs Objectifs A VERIFIER Prévention des blessures Étirements ?

18 à propos des étirements… : Différence entre assouplissements et étirements ? et étirements ? 64,4% 34,4% Si oui, donnez vos définitions … Codage de mots récupération (1), après effort (2) Étirements passifs & récupération (1), après effort (2) Assouplissement s & Augmentation de lamplitude articulaire Nature des étirements et effets attendus H1 H2

19 préparation physique préparation physique Intégrée 75,6% Intégrée 75,6% Régimes de contraction Exercices Régimes de contraction Exercices EXERCICES : Courses, sauts, gainage Régimes de contractions musculaires Non réponses ++ (46%) Autres axes de lenquête Manque de temps effets de la P.P.I Absence de P.P ? Non réponses ++ (84,4%)

20 DISCUSSION constatations & interprétations Échauffement qualitatif prévention des blessures les effets des étirements et phénomènes adaptatifs musculo-tendineux complexes à interpréter avec nuance dans les propositions didactiques & pédagogiques : dans les propositions didactiques & pédagogiques : assouplissements – étirements … Flou assouplissements – étirements … Flou nature et types détirement et prévention des blessures …non justifié nature et types détirement et prévention des blessures …non justifié préparation physique = exercices > principes préparation physique = exercices > principes échauffement construit juxtaposition des 4 contenus et une combinaison dexercices > logique combinatoire échauffement construit juxtaposition des 4 contenus et une combinaison dexercices > logique combinatoire la prévention des blessures la prévention des blessures argument prépondérant La revue de littérature Les résultas de lenquête H1 ( Échauffement = préventif )+( Étirements = préventif)= prévention des blessures !!! vérifié CROYANCES H2 (étirements = éducation posturale et autres intentions éducatives) = Éducation posturale Schéma corporel

21 PISTES Conclusion et perspectives Prévention des blessures Les étirements ? Éducation au placement Application dun DOGME, Croyances, mythes et réalités ! Traumatologie Orthopédie Accidentologie Préparation physique Modélisation dun échauffement dun échauffement Age Nature des APSA Le développement de la condition physique Signaux, indicateurs, marqueurs relatifs à la Perception de la douleur Représentations ?

22 3 ème partie: méthodologie Un exemple de sujet « Dans chacune des activités, lintervention de lenseignant se complète en effet de procédures proposées pour la préparation à leffort, lentraînement. Ainsi le lycéen y développe simultanément et systématiquement quatre types de compétences de léducation physique et sportive… » (Programmes de lE.P.S dans le cycle terminal des séries générales et technologiques, B.O. Hors série n°5, 30 août 2001). Comment est-il possible de répondre à cette demande institutionnelle dans lenseignement secondaire ?

23 À lanalyse du sujet… Attentes et explications Exemple succinct danalyse Exemple dillustration

24 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "« Dans chacune des activités, lintervention de lenseignant se complète en effet de procédures proposées pour la préparation à leffort, lentraînement. Ainsi."

Présentations similaires


Annonces Google