La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Calendriers, marqueurs du temps

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Calendriers, marqueurs du temps"— Transcription de la présentation:

1

2 Les Calendriers, marqueurs du temps
Gustave Doré Qu'il y ait des luminaires dans l'étendue du ciel, pour séparer le jour d'avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années Le Pentateuque, Genèse 1-14 Pentateuque (Tora) : cinq livres de Moïse, successivement la Genèse, l’Exode, le Lévitique, les Nombres, le deutéronome.

3 Le mouvement des astres a toujours été la principale mesure du temps …

4 Plan éléments de base d’astronomie calendriers : la naissance des calendriers La longue élaboration du calendrier grégorien (civil), du lunaire au solaire calendrier lunaire : calendrier musulman calendrier luni-solaire : calendrier hébraïque calendrier en base 10 : calendrier révolutionnaire

5 SYSTEME SOLAIRE

6

7

8 Zodiaque Zone de la sphère céleste dans laquelle s'effectuent les mouvements visibles du Soleil, de la Lune et des planètes. Le mot remonte au XIIIème siècle. Il vient du latin zodiacus, lui-même emprunté au grec zôdiacos, de zôdion, qui est une figure du zodiaque, et diminutif de zôon (zôè) qui signifie être vivant, animal. On appelle aussi le zodiaque « Roue des animaux« , « Roue de la vie » ; sur les douze signes du zodiaque, huit symbolisent des animaux.

9 Les phases de la lune - Le mois lunaire
29,53 jours 29,53 jours

10 au cycle lunaire Logiquement, l'homme a fait référence en premier lieu
- un cycle court, - des phases bien identifiées à évolution rapide - facile à observer au cycle solaire (intégrant le rythme des saisons) - plus long - moins apparent : saisons - suivi de l'ombre portée (longueur et déplacement)

11 La TERRE fait un tour sur elle même en 23 h 56 min. 4 secondes parcourt 360° en 365, jours , 365 jours 6 heures doit tourner 3 min. 56 sec. de plus par jour pour que le Soleil revienne au méridien. C'est le jour solaire vrai Le jour solaire vrai ne peut pas être utilisé comme référence (la vitesse de révolution de la Terre est variable). D’où l’adoption du jour solaire moyen qui est un mouvement fictif du Soleil sur l'équateur céleste LA LUNE prend exactement 27.3 jours pour faire le tour de la Terre : mois sidéral durant cette période, la Terre se déplace ; la Lune doit donc parcourir environ 30° de plus pour se retrouver au même endroit par rapport à la Terre, soit 29.5 jours : mois synodique

12 Couplage des observations lunaires/ solaires autres
Types de calendriers lunaire mois de 29/ 30 jours 4 phases de 7 jours (mais 4x7 j = 28 j ) 12 mois de (29)30 j = 360 jours solaire Année de 365 jours luni-solaire Couplage des observations lunaires/ solaires autres

13 Cycle de Méton Cycle de Méton ou cycle métonique (astronomie, établissement des calendriers) : durée de 235 mois synodiques lunaires. 19 années tropiques et 235 mois synodiques ne diffèrent que de deux heures ; donc au bout de 19 ans, les mêmes dates de l'année correspondent avec les mêmes phases de la Lune. Le nom cycle de Méton provient de l‘astronome Grec Méton qui avait déjà remarqué cette coïncidence aux environs de -432, comme le fit l'astronome chaldéen Kidinnu vers Mais des écrits cunéiformes semblent indiquer que ce cycle était déjà connu en Mésopotamie dès le VIe siècle av. J.-C. et était utilisé pour prédire les éclipses.

14 Nombre d’or en astronomie
Rang d’une année dans le cycle de Méton. Il existe alors 19 nombres d’or (de 1 à 19) et chaque année possède son nombre d’or. Ces nombres d’or n’ont aucun rapport avec le nombre d’or φ en mathématiques. Le rang d'une année dans ce cycle s'appelle nombre d'or, parce qu'il était gravé chaque année sur les piliers d'un temple à Athènes. Par la suite, vers l'an 800, il sera utilisé pour le calcul de la date de Pâques.

15 Textes bibliques Genèse : Dieu dit "que la lumière soit !". Et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne, et il sépara la lumière des ténèbres. Dieu appela la lumière Jour, et les ténèbres Nuit. Le soir vint, puis le matin : ce fut le premier jour Dieu créa l'homme à son image ; à l'image de Dieu, il le créa, homme et femme il les créa. Le soir vint puis le matin : ce fut le sixième jour. Exode et deutéronome Les dix commandements Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. 20.10 Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. 20.11 Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour : C'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié.

16 Evangile selon saint Jean
Les Juifs craignirent que les corps ne restent sur la croix durant le shabbat, car c'était la Préparation, et ce shabbat était particulièrement solennel (le sabbat coïncidait cette année-là avec la fête de Pâque. La loi de Moïse prescrivait que les cadavres devient être inhumés avant le coucher du soleil). Joseph d'Arimathie accompagné de Nicomède vinrent enlever le corps afin de l'ensevelir Le premier jour qui suivait le shabbat, Marie de Magdala se rendit au sépulcre ; elle vit la pierre enlevée du tombeau. Pour les chrétiens, le dimanche (jour qui suit le shabbat) célèbre la résurrection.

17 La naissance des calendriers

18 Les calendriers en Mésopotamie
C'est dans cette région (Sumer) qu'apparaît au IVème millénaire l'écriture cunéiforme sur des tablettes d'argile, qui se généralise dans la Basse Mésopotamie ; elle subsistera jusqu'à absorption de l'Assyrie et de la Babylonie par l'Empire Perse (En 539, Babylone est prise par les Perses )

19 Le calendrier Assyrien (mal connu) semble avoir toujours utilisé une année de 12 mois de 30 jours (360 jours) avec des mois intercalaires pour compenser la dérive par rapport à l'année solaire. Le plus ancien calendrier assyrien date du XIX ième siècle av. J.-C. Il a disparu vers 1100 av. J.-C. au profit du calendrier luni-solaire de Babylone. Les Sumériens, seuls au monde, avaient opté pour un système de comptage à base 60 hérité de deux cultures antérieures qui utilisaient respectivement des systèmes quinaire (base 5) et duodécimal (base 12) ; elle cohabitait chez les chaldéos-assyriens avec une numérotation décimale d'origine Akkadienne.

20 Les Chaldéens divisèrent ainsi
- l'heure en soixante minutes et la minute en soixante secondes. le jour en 12 heures "doubles" appelées kaspu mais aussi en "soixantièmes". - La semaine en sept jours (quatre phases de sept jours de la Lune) - une carte du Zodiaque en... douze signes Ce n'est qu'à partir du 21ème siècle av. J.-C. qu'on peut véritablement parler de l'existence d'un calendrier Luni-Solaire dans lequel les mois étaient lunaires et les années solaires. A noter : Les bases 60 et 12 (utilisées par les chaldéens, assyriens) sont encore très usitées de nos jours (division du cercle, de l'heure, des cadrans des montres). C'est grâce aux chaldéens que nous achetons nos œufs, nos escargots ou nos huîtres par douzaine).

21 Calendrier égyptien (établi 10 000 ans avant notre ère)
Le calendrier égyptien suit les crues du Nil. Découpé en trois saisons, le calendrier nilotique commence par la saison Akhet, période de l'inondation des terres, suivi par la saison Peret (prt) durant laquelle germent et poussent les plantes, et se termine par la saison Shemou (Smw), la chaleur.

22 Chaque saison était partagée en quatre périodes de trois décades (30 jours).
L'année comptait donc 360 jours. Vers -4200, on adopta des années vagues qui comprenaient 5 jours supplémentaires appelés épagomènes. En dépit de son mauvais ajustement avec l’année tropique, il resta en vigueur pendant 4 000 ans. En -237, Ptolémée III tenta de le corriger en incorporant un sixième jour épagomène tous les 4 ans ; sa réforme resta confinée aux actes administratifs. Car parallèlement à ce calendrier officiel, subsistait le calendrier « populaire » avec l’alternance des mois de 29 et 30 jours et un calendrier « agricole » uniquement basé sur le lever héliaque des étoiles. L’accord entre calendrier et saisons ne revenait que tous les 1 461 années, cette période était appelée période sothiaque (de Sothis = Sirius).

23 C’est à Héliopolis (Cité du Soleil) que des prêtres remarquèrent que l’arrivée de ces inondations régulières coïncidait avec le lever héliaque de Sothis (aujourd’hui Sirius) alors proche du solstice d’été. C’est ce lever héliaque de Sirius en pleine chaleur, dans la constellation Canis Majoris (le Grand Chien), qui est à l’origine du mot canicule. En raison de la précession des équinoxes cette concordance n’existe plus, aujourd’hui ce lever a lieu début août. Akhenaton, Néfertiti, et l'une de leurs filles offrant des sacrifices au disque solaire Aton, dont les rayons descendent dans leurs mains portant les ankh, le symbole égyptien de la vie éternelle.

24 La longue élaboration du calendrier grégorien
Des romains au pape Grégoire XIII Du lunaire au solaire

25 Calendriers romains Ensemble des calendriers utilisés par les Romains jusqu'à la création du calendrier julien en 45 av. J.-C. Les romains utilisèrent trois calendriers : le calendrier dit romuléen, attribué à Romulus, co-fondateur (753 Av J.C.) et premier des rois de Rome ; le calendrier dit pompilien, attribué à Numa Pompilius, le deuxième roi de Rome ; le calendrier julien, résultant des réformes introduites par Jules César. Selon la tradition, le calendrier romain serait l'invention de Romulus ; il semble cependant avoir été fondé sur le calendrier lunaire grec ou étrusque.

26 Calendrier de Romulus (753/ 715 av J.C.)
Calendrier lunaire. 10 mois commençant à l‘équinoxe vernal (environ du 1er Mars), divisés en 3 décades (decadi) de 10 jours pour un total de 304 (ou 305) jours. Il restait alors environ 55 jours par an hors du calendrier, ajoutés irrégulièrement, à la fin de l'année (entre décembre et mars), pour réajuster le calendrier sur les lunaisons : on s'arrêtait simplement de compter les jours durant l'hiver en attendant les calendes de mars marquant la première lune du printemps.

27 I - Martius, (mars) : 31 jours, nommé ainsi en l'honneur
I Martius, (mars) : 31 jours, nommé ainsi en l'honneur du dieu romain Mars, II - Aprilis (avril) : 30 jours, dédiés à la déesse grecque Aphrodite, et désignant l’ouverture de l'année, III - Maius (mai) : 31 jours, en l'honneur des sénateurs romains ou maiores, IV - Junius (juin) : 30 jours, en l'honneur de la déesse romaine Junon, V Quintilis (Juillet) : 31 jours, VI - Sextilis (aout) : 30 jours, VII - September (septembre) : 30 jours, VIII - October (octobre) : 31 jours, IX November (novembre) : 30 jours, X December (décembre) : 30 jours.

28 Le début de l’année étant le 1 Mars, les mois d’OCTObre, NOVEmbre et DECEMbre étaient bien les 8 ième, 9 ième et 10 ième mois de l’année ; ils sont désormais les 10, 11 et 12 ième de l’année. On a néanmoins conservé les dénominations anciennes.

29 Les calendes : premier jour du mois, début de la nouvelle lune
Les calendes : premier jour du mois, début de la nouvelle lune. Viendrait de Calare (proclamer) ; c'est ce jour là que les dates importantes étaient annoncées par les pontifes et où l’on payait ses dettes lesquelles étaient inscrites dans le calendarium ( registre de comptes, à l’origine de notre calendrier) Les Ides : du mot étrusque iduare, diviser, marquent le milieu du mois (pleine lune): le 15 pour Martius, Maius, Julius et October. Le 17 pour les autres mois. Les Romains avaient une véritable aversion pour les jours pairs. Les Nones : neuvième jour avant les ides. Le premier jour du décompte étant inclus, elles arrivaient donc soit le 5 soit le 7 selon que les ides étaient au 13 ou 17 (premier quartier de lune). « Renvoyer aux calendes grecs ». Les calendes grecs n’existant pas, l’expression s’apparente à la semaine des 4 jeudis, la St Glinglin, …

30 : en 700 av J.C., Numa Pompilius (-715 – 673) décrète l’ajout des mois de février (dieu Februa) et janvier (dieu Janus), faisant passer l’année à 354 ou 355 jours (mois de 29/30 jours et ajout d’un « mens intercalaris » de 29 jours tous les 4 ans. Le calendrier romain républicain (450 av J.C.), inverse les mois de février et janvier ; 10 mois, 304 jours. Les jours restant étaient ajoutés à la fin de l’année. Il commençait début Mars. Le mois intercalaire de 27 jours, tous les deux ans, est repoussé à la fin de l’année. La semaine commerçante est de 8 jours. C’est Jules César qui mit fin à ce calendrier en 45 av JC en instaurant le calendrier julien. Calendrier pompilien

31 Jules César (100 av J.C. - 44 av.J.C.)
Le calendrier julien Jules César (100 av J.C av.J.C.) ajout 90 jours à l'année 46 av J.C. (qui compta donc 445 jours et fut appelée l'année de la confusion) instauration du cycle actuel de 4 ans avec trois années de 365 jours (année commune) et une année de 366 jours (année bissextile). Les années bissextiles sont celles dont le millésime est divisible par 4 ; une année sur 4 est donc bissextile

32 C’est un calendrier solaire
En 44 av. J.-C., sur proposition d'Antoine (-83, - 30 av.J.-C.) quintilis devint julius (Juillet) en hommage à Jules César. Sous Auguste (27 av. J.-C ap. J.-C.) , sextilis devient augustus (Août) en honneur de l’ Empereur. Pour des raisons de dignité, le mois d’augustus ne pouvait pas comporter moins de jour que le mois de julius, d’où les deux mois de 31 jours de juillet et août. Dans le même temps, il devint nécessaire de « récupérer » une journée ; ceci fut fait au niveau du mois de février qui ne comporte que 28 (ou 29) jours.

33 Le jour supplémentaire, obtenu en doublant le 24 février, sixième jour avant les calendes de mars, fut appelé ante diem bis-sextum kalendas Martias, d'où notre année bissextile. Ce calendrier, en usage dans la plupart des nations d'Europe jusqu'au XVIème siècle, est encore utilisé de nos jours pour déterminer les fêtes religieuses orthodoxes

34 Constantin 1er ( ) Premier empereur romain à se convertir au christianisme, introduit la religion dans le calendrier julien : Introduction du dimanche comme jour férié dans la semaine de 7 jours par un édit de 321 : scelle le rythme des semaines. Reconnaissance officielle des fêtes chrétiennes à date fixe : le christianisme investit le calendrier. Convoque en 325 le Concile de Nicée qui entérine la reconnaissance officielle de la fête de Pâques comme fête mobile

35 Date de Pâques Concile de Nicée (325)  : « Pâques est célébré le dimanche qui suit le quatorzième jour de la lune qui atteint cet âge au 21 mars ou immédiatement après » : Premier dimanche après la première pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps. La date ne dépend ni des tables astronomiques, ni d’une observation directe du croissant : l’ « âge de la lune » n’est pas pris dans son sens rigoureux (temps écoulé depuis la nouvelle lune qui va jusqu’à une révolution complète en 29 jours, 12 heures, 44 minutes) ; il est compté en jours entiers, à partir du jour de la nouvelle lune. C’est la lune de comput (dite aussi lune pascale) qui est utilisée, et non la nouvelle lune réelle. Ce n'est pas la date de l‘équinoxe de printemps, mais bien le 21 mars, qui est utilisée comme date de référence (l'équinoxe de printemps tombe souvent un 21 mars, mais aussi le 20 mars).

36 Date de Pâques 2012 21 mars Pleine lune Dimanche suivant la pleine lune

37 Au plus tôt : 22 mars (lunaison pascale commençant le 8 mars -nouvelle lune- et le 22 mars est un dimanche). Au plus tard : 25 avril (lunaison -nouvelle lune- commencant le 7 mars. Le quatorzième jour -dernière pleine lune d’hiver- tombe alors le 20 mars et la pleine lune suivante (première pleine lune du printemps) est le 18 avril (29 jours après). Si ce 18 avril est déjà un dimanche, Pâques tombe le dimanche suivant. La détermination de la date de Pâques chrétienne a fait l'objet de nombreuses études. En 525, c'est Denys le Petit qui a établi le cycle pascal adopté par l'église catholique.

38 La mobilité de la date de Pâques entraine de facto la mobilité d’un grand nombre de fêtes (Ascension, Pentecôte – introduites par le Concordat en 1802) et le calendrier (chrétien) devient complexe à établir. Ce sera la fonction du comput ecclésiastique que de fixer le calendrier. La fixation de la Nativité au 25 décembre date également du IV ième siècle. Le choix de cette date n’est pas très clair : Pâques à l’équinoxe de printemps, Noël au solstice d’hiver Volonté de supplanter des fêtes païennes à la gloire de Mithra, dieu de la lumière. A côté du cycle liturgique va s’établir le cycle des saints et de fêtes (Fête-Dieu, assomption, Toussaint, …) qui fait disparaître peu à peu la mesure scientifique du temps

39 Les Romains nommaient chaque année du nom des consuls en exercice, puis en années de règne des empereurs. Ils comptaient également les années à partir de la date mythique de la fondation de Rome : ab urbe condita (A.U.C.). En 532, le moine Denys le Petit fixa la naissance du Christ au 25 décembre 753 A.U.C. et l'an 1 de l'ère chrétienne équivaut donc à l'an 754 A.U.C. (Il n'existe pas d'année 0). On pense aujourd'hui qu'il s'est trompé de 5 ans, le roi Hérode, contemporain de la naissance du Christ, étant mort en l'an 750 de la création de Rome ; le Christ serait donc né entre l'An 3 et l'An  6 avant l'ère chrétienne. 1997 correspond donc à l'année 2750 A.U.C.

40 Le 9 août 1564, par l'Edit de Roussillon, le roi Charles IX impose le 1er janvier comme point de départ obligatoire de chaque année. La mesure prend effet au 1er janvier 1567.

41 Réforme publiée en 1582 dans la Bulle "Inter Gravissimas" :
Calendrier grégorien (notre calendrier ) Grégoire XIII ( ) Corriger le retard que prenait le calendrier julien sur le Soleil : 10 jours au moment de cette réforme (différence de 11 minutes 14 secondes qui subsistait entre l'année julienne et l'année solaire). Réforme publiée en 1582 dans la Bulle "Inter Gravissimas" : années bissextiles tous les 4 ans, en rendant ordinaires les années centenaires dont les deux premiers chiffres ne forment pas un nombre divisible par 4 et à supprimer dix jours de l'année 1582. années multiples de 400 sont bissextiles (comme 1600 et 2000) mais les autres centaines ne le sont pas (comme 1700, 1800, 1900, 2100, ...). Dans 4000 ans, il faudra supprimer un 29 février et dans ans, il faudra encore supprimer une journée...

42 En France sous Henri III, le lendemain du dimanche 9 décembre 1582 fut le lundi 20 décembre 1582.
A Rome, en Espagne et au Portugal, ainsi que pour l'Eglise catholique, le lendemain du jeudi 4 octobre fut le vendredi 15 octobre 1582. Calendrier solaire. La durée moyenne de l'année, 365, 2425 jours est très voisine de celle de l'année tropique. L’adoption du calendrier grégorien se fit progressivement jusqu’au XVIII ième (états protestants), en 1752 en Angleterre, 1926 en Grèce. Le décalage entre le calendrier julien et notre calendrier (dit grégorien) est actuellement de 13 jours (le 13 mars 1900 était exactement le 29 février julien).

43 Calendrier orthodoxe Certaines Églises orthodoxes ont adopté le calendrier grégorien entre 1923 et 1963. Les Églises de Jérusalem, Russie, Géorgie, Serbie, Mont Athos, utilisent encore le calendrier Julien. Les dates des fêtes religieuses sont décalées par rapport à celles des autres orthodoxes, et par rapport au calendrier civil, qui est partout le calendrier grégorien. Ainsi, ces orthodoxes fêtent bien Noël le 25 décembre dans le calendrier julien. Leur fête tombe donc le 7 janvier du calendrier civil grégorien (avant 1900, elle tombait le 6 janvier).

44 Calendrier orthodoxe Une petite partie des Églises orthodoxes ayant refusé d'adopter le calendrier grégorien, ont également fait scission et se nomment les Eglises orthodoxes vieilles-calendaristes (pendants orthodoxes des catholiques traditionalistes). Cette façon de calculer engendre des écarts variables avec la date déterminée par le calendrier grégorien : certaines années la date est la même, d'autres années il peut y avoir une semaine ou même cinq semaines de différence (Pâques tombe en avril ou en mai pour les orthodoxes, jamais en mars).

45 Calendrier lunaire : le calendrier musulman

46 Calendrier musulman : Calendrier lunaire
Sourate (9:36) du Coran : « le nombre de mois, auprès d'Allah, est de douze mois, dans la prescription d'Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d'entre eux sont sacrés : telle est la religion droite. Durant ces mois, ne faites pas de tort à vous-mêmes. » Sourate suivante (9:37), concernant la neuvième année de l'hégire : « Le report d'un mois sacré à un autre est un surcroît de mécréance. Par là, les mécréants sont égarés : une année, ils le font profane, et une année, ils le font sacré, afin d'ajuster le nombre de mois qu'Allah a fait sacrés. Ainsi rendent-ils profane ce qu'Allah a fait sacré. Leurs méfaits leurs sont enjolivés. Et Allah ne guide pas les gens mécréants. »

47 Le calendrier musulman a commencé le 1er Mouharram de l'an 1 (16 juillet 622 de l'ère chrétienne), lorsque Mohamad a quitté La Mecque pour Médine (Hégire -départ, exode, migration...). Ce calendrier a été adopté dix ans après sa migration. On dit donc, par exemple, le 1er Ramadan 1421 de l'Hégire (ère musulmane). c'est l'observation à l'œil nu de la nouvelle lune (apparition du premier croissant) qui signale le début du mois pour les musulmans, et non le calcul astronomique. le mois de Ramadan avance chaque année de 11 jours par rapport au calendrier occidental (grégorien).

48 la mort de l'imam Husayn, fils de Ali et petit-fils du Prophète (Chiite)
Le voyage nocturne miraculeux du Prophète de La Mecque à Jérusalem première révélation du Coran au prophète Mohammed Rupture du jeûne La fête du sacrifice ou grande fête

49 Années Date ramadan Date du début de ramadan 2012/1433 20 juillet 2012
2013/1434 9 juillet 2013 2014/1435 29 juin 2014 2015/1436 18 juin 2015 2016/1437 7 juin 2016 2017/1438 27 mai 2017 2018/1439 16 mai 2018 2019/1440 6 mai 2019 2020/1441 24 avril 2020

50 Les 11 jours de décalage du calendrier musulman avec le calendrier grégorien rendent le calendrier musulman peu adapté à une utilisation en agriculture car cela provoquerait à long terme un décalage des saisons solaires et des saisons calendaires. Le vendredi, jour saint de l‘Islam, jour de la prière collective. Volonté de se démarquer des deux autres monothéismes abrahamiques. jour où l'Homme et la Femme (Adam et Ève) sont crées dans le récit de la Genèse.

51 Le calendrier hébraïque – IV ième siècle après J.C.
calendrier luni-solaire années solaires mois lunaires, semaines de sept jours commençant le dimanche et se terminant le samedi, jour du shabbat Il prend pour point de départ le commencement (Beréchit) de la Genèse, qu’il fait correspondre à l’an du calendrier grégorien. l'ère de la création appelée aussi ère des Juifs ou Anna Mundi (en abrégé A.M.) Le chandelier commémore, dans la tradition hébraïque, le temps pendant lequel a brûlé une lampe à huile dans le Temple de Jérusalem après la victoire des Maccabées sur les Grecs en 165 avant Jésus-Christ. (fête Hanoucca)

52 Le jour commence au coucher du soleil et s'achève le lendemain au coucher du soleil . Cette méthode s'applique au shabbat et aux jours de fête. La semaine comporte sept jours, chez les Juifs comme chez les chrétiens. Ils sont numérotés à partir du dimanche qui porte le numéro 1, le 6ème jour étant la parascève (Jn 19,14), préparation du shabbat et le 7ème le jour de repos, le shabbat. Le mois commence avec la Nouvelle Lune (néoménie)

53 - Le calendrier s’aligne sur des lunaisons de 29 jours 12 heures 44 minutes et 2,9 secondes et alterne des mois de vingt-neuf et de trente jours. A l'époque du Christ, le Sanhédrin décidait de l'ajout du mois intercalaire, en se basant sur l'observation de la situation agricole plutôt que sur le calcul astronomique . Il assure une durée moyenne du mois (29, jours) très voisine de celle de la lunaison Il assure aussi une durée moyenne de l'année (365,2468 jours) voisine de celle de l'année tropique (12 années communes de 12 mois et 7 années embolismiques de 13 mois à l'intérieur d'un cycle métonique).

54 Adar 2 (mois additionnel)
Pessah 6 7 8 5 4 9 Hanouka 3 10 2 11 1 12 Roch Hashanna Yom kippour Soukkot

55 7 AdarI Nisan 5772 3760 + 2012 Semaine de 7 jours

56 Septembre 2012 : 14 Elul 5772 - 14 Tishri 5773
Shabbat 1er de l’an Grand Pardon

57 Rappel historique de la Pâque juive
Exode 23.19  Tu apporteras à la maison de l'Éternel, ton Dieu, les prémices des premiers fruits de la terre. 23.15  Tu observeras la fête des pains sans levain; pendant sept jours, au temps fixé dans le mois des épis, tu mangeras des pains sans levain, comme je t'en ai donné l'ordre, car c'est dans ce mois que tu es sorti d'Égypte; et l'on ne se présentera point à vide devant ma face.  23.19

58                    La fête juive de Pâque est l'une des fêtes les plus importantes dans la religion juive, elle commémore la sortie d'Égypte, la naissance d'Israël en tant que peuple et plus généralement elle est la fête de la liberté et de la fin de l'asservissement de l'homme par l'homme. D'après la Hagada (rituel récité les 2 premiers soirs de Pessa'h) chaque juif à le devoir de se considérer comme s'il était sorti lui même d'Égypte Pessah dure 8 jours du 15 au 22 Nissan s'appelle aussi la fête des Matzoth. Les matzoth sont des galettes de pâte non levée qui sont consommées durant la fête en souvenir du pain non levé emporté par les hébreux à la sortie d'Égypte. Durant la fête de Pessa'h toute pâte levée (appelée 'Hamets) est interdite, les juifs ne doivent même pas en posséder.

59 Un calendrier en base 10 : le calendrier révolutionnaire

60 Calendrier républicain
Proclamation République Convention : calendrier An II (11 nivôse an XIV) retour au calendrier grégorien 1802 (Consulat) : le dimanche réapparait comme jour de repos pour les fonctionnaires puis comme seul jour possible de publication des mariages.

61 Fabre d’Eglantine Les motivations Rupture idéologique : « Le temps ouvre un nouveau livre à l’histoire ; et dans sa marche nouvelle, majestueuse et simple comme l’égalité, il doit graver d’un burin neuf les annales de la France régénérée » (G.Romme, commission de la Réforme) Volonté d’introduire précision et exactitude : l’ancien système apparaissant comme « un monument de servitude et d’ignorance » Volonté de déchristianiser le calendrier en supprimant le dimanche et faire disparaître les saints du calendrier, « ce dégoutant charnier de prêtres »

62 Année : 12 mois de 30 jours + 5 ou 6 « jours complémentaires », « sans culottides »
Mois : Vendémiaire, brumaire, frimaire, nivôse, pluviôse, ventôse,germinal, floréal, prairial, messidor, thermidor, fructidor Semaine de 10 jours : primidi duodi, tridi, quartidi, quintidi, sextidi, septidi, octidi, nonidi, decadi. Jour de 10 heures Remplacement des prénoms (noms de fleurs, de légumes, d’arbres) : Victor a Melon, Prosper a Cornichon, Frédéric a Champignon

63

64

65 Registre … pour servir à enregistrer les baptêmes et mariages qui se feront pendant l'année mil sept cent quatre vingt douze dans la paroisse de … Chiffré et millésimé par nous … président du tribunal de district de Lamballe le trente et un décembre mil sept cent quatre vingt onze. Le 4 janvier mil sept cent quatre vingt douze a été baptisée par moi soussigné vicaire … née d'aujourd'hui en cette paroisse, fille de .. et de … son épouse. Ont été parrain et marraine …… Le parrain signe. La marraine ne signe pas. Le père présent ne signe pas aussi. Registre des naissances de la commune de … pour l'an trois de la République Française une et indivisible. Le présent registre .. destiné à inscrire les naissances pendant l'an trois de la République Française a été par moi … membre du Directoire du district de Lambale côté et chiffré en conformité de la loi du 20 7bre (vieux style) Fait le 11 fructidor an 2nd de la République … Aujourd'hui, deuxième jour du mois de Vendémiaire de l'an trois de la RF .. Par devant moi, membre du Conseil général de la commune, élu le dix sept décembre mil sept cent quatre vingt douze (vieux style) est comparue en la salle publique de la Maison Commune …

66 Le calendrier lunaire et les travaux agricoles
Lune descendante : tondre, bouturer, récolter, travailler la terre, tailler les arbres et les plantes Lune ascendante : semer, greffer récolter les fruits, les légumes fruits, les légumes feuilles

67

68 Les calendriers aztèques
·        Le calendrier divinatoire sacré ( Tonalpohualli) de 260 jours. Les jours sont désignés par l’association d’un symbole pris dans une liste de 20 et d’un nombre compris entre 1 et 13 (20x13=260). Le Tonalpohualli répartit donc les 260 jours en 20 signes (ou semaines) de 13 jours. Ce calendrier servait à prédire l’avenir et le destin des personnes suivant leur jour de naissance. ·        Le calendrier solaire Il est constitué de 18 mois de 20 jours (18x20=360). Auxquels on ajoutait un « mois » de 5 jours néfastes appelé Nemomtoni ou Nemotemi. Les sculptures de la « piedra del sol » font référence à la fois aux divinités aztèques et aux deux calendriers.

69 Piedra del sol (3,6 m/ 24t) Crocodile Lézard Jours du mois
Jour de l’année (5x52) soleil Années (Serpents)

70 Calendrier chinois Le calendrier chinois, luni-solaire, existe depuis plus de 5000 ans. Des modifications mineures ont été apportées au cours des années. Basé sur un calendrier lunaire adapté et corrigé pour tenir compte des saisons très importantes dans le calendrier. L‘ année chinoise ordinaire comprend 12 mois dont 6 (parfois7) longs. L'année dure 354 jours et parfois 355. Ces mois sont des mois basés sur le cycle de la lune. Nouvel an : jour de la deuxième nouvelle lune qui suit le solstice d’hiver (11ième mois). Le calendrier chinois rythme la vie collective.

71 La semaine Cycle totalement artificiel Ne s’accorde pas aux autres subdivisions du temps (l’année compte 12 mois pleins et 52 semaines et un ou deux jours) Héritage de Babylone (7 est un chiffre néfaste, nombre d’astres connus à l’époque) du judaïsme (Génèse) adopté ensuite par les autres religions monothéïstes

72 Dimanche Le dimanche est le septième et dernier jour de la semaine civile dans plusieurs pays du monde. La norme internationale ISO 8601 considère que le dimanche clôt la semaine et le code avec le chiffre 7. D'un point de vue religieux, il est le premier jour de la semaine chrétienne et de la semaine juive. Il en va de même pour l'islam qui lui donne explicitement le nom de premier jour (Yawm al-Ahad). Le dimanche est considéré comme un jour de repos en Europe, depuis le règne de Constantin Ier (321).

73 Le calendrier et ses fonctions
Décompte du temps Vecteur de communication : Idéologique Politique Commercial Apprentissage de la lecture Support identitaire (coptes en Egypte)

74 Annexes Fête des Lumières chez les juifs Précisions sur les années tropique, sidéral, anomalistique, … Bases 12 et 60

75 Les familles juives ne célèbrent pas Noël, mais elles ont également une fête à célébrer en décembre : pendant Hanouka, la fête des lumières, chacun allume une bougie d’un chandelier à huit branches, chaque soir de la semaine. Cette coutume commémore la reconquête de l’Israël au IIè siècle avant J.C., dirigée à l’époque par un roi gréco-syrien : Antochius. Il avait profané le temple de Jérusalem et voulait imposer au peuple juif l’adoration de divinités grecques. Judas Maccabée incita ses compatriotes juifs à se révolter et réussirent à chasser les Syriens de Jérusalem. Hanouka est célébrée en l’honneur de cette victoire. Le chandelier à 8 branches rappelle le miracle d’une petite fiole contenant assez d’huile pour une journée qui avait été trouvé dans les débris du temple de Jérusalem après sa destruction, et qui aurait miraculeusement permis d’illuminer le chandelier pendant 8 jours. Pendant Hanouka, on s’échange un cadeau par jour pendant 8 jours, et les enfants juifs reçoivent traditionnellement une toupie marquée de quatre initiales hébraïques qui signifient "ce fut là un grand miracle".

76 Première Bougie : La Hanoukia
Deuxième Bougie : La lumière Troisième bougie : Le miracle Quatrième bougie : Shabath Cinquième bougie : L’Heroïsme Sixième bougie : La langue Hébraïque Septième bougie : La solidarité Juive Huitième Bougie : La paix

77 ANNÉES 365, 242 189 8 … jours 365 j 5 h 48 min 45, 96768 … s Soit
ANNÉES                  Année moyenne ou tropique    Période de révolution de la Terre 365, … jours 365 j 5 h 48 min 45, … s Soit , 96768… s    Année sidérale    Temps que la Terre mettra pour revenir dans cette même direction. Effet de précession annuelle de l'équinoxe Le calendrier Grégorien prend un jour d'avance tous les ans environ. Valeur utilisée pour définir l'année-lumière 365, … jours 365 j 6 h 9 min 9,5 s    Année tropique    Temps que la Terre mettra pour revenir dans la direction du point vernal (point de l'équinoxe de printemps) Différente de l’année sidérale: le point vernal évolue pendant que la Terre tourne 365, … jours 365 jours 5 h 48 min 45 s    Année anomalistique    Temps que la Terre mettra pour revenir au point de l´orbite de la Terre le plus près du Soleil - le périgée 365, … jours 365 jours 6 h 13 min 53 s    Année draconitique    Temps la Terre mettra pour revenir dans la direction du nœud de l’orbite lunaire 365,60 … jours 346 jours 14 h 24 min

78 Année et heure Sidérale
  Année sidérale. Laps de temps s'écoulant entre deux passages successifs du centre du soleil à un point fixe du ciel et d'une durée légèrement supérieure à 365 jours solaires. C'est par le calcul astronomique qu'ils déterminent la durée des mois (...). L'année sidérale est évaluée à 365 jours, 6 heures, 12 minutes, 36 secondes (CHAUVE-BERTRAND, Question calendrier, 1920, p. 40).   Heure sidérale. Durée équivalente à la vingt-quatrième partie du jour sidéral.

79 Synodique    ASTRON., adj. Qui est relatif à une conjonction d'astres. Mouvement, période synodique. La rotation synodique du soleil est le temps que met une tache à revenir au méridien central, c'est-à-dire au méridien dont la projection se superpose à celle de l'axe polaire du soleil (DANJON, Cosmogr., 1948, p. 249).   Année synodique. Durée qui ramène la même position relative de la Terre et d'une autre planète sur leurs orbites, c'est-à-dire aussi la même position de la planète par rapport au Soleil vue de la Terre, en particulier ses oppositions   Mois (lunaire) synodique. Synon. lunaison. Le mois synodique correspond à une révolution synodique de la Lune (Astron. 1973).   Révolution synodique. Durée qui s'écoule entre deux passages successifs d'une planète ou d'un satellite dans une situation déterminée par rapport au Soleil et à la Terre comme deux oppositions successives ou deux conjonctions successives de même nature. La durée de la révolution synodique est différente de celle de la révolution sidérale`` (Astron. 1973). La durée de la lunaison, ou du retour de la nouvelle lune, est de 29 jours 12 heures 44 minutes et 3 secondes. C'est ce qu'on appelle la révolution synodique de la Lune (FLAMMARION, Astron. pop., 1880, p. 125).

80 La période synodique d'une planète est le temps mis par cette planète pour revenir à la même configuration Terre-planète-Soleil, c'est-à-dire à la même place dans le ciel par rapport au Soleil, vu de la Terre. Cette durée diffère de la période de révolution sidérale de la planète car la Terre elle-même se déplace autour du Soleil. En conséquence, il s'agit de la période de révolution apparente, la durée entre deux conjonctions planète-Soleil, telle qu'observée depuis la Terre. Le terme désigne de façon générale le temps séparant deux aspects identiques de l'objet (opposition, conjonction, quadrature, etc.) et dépend donc des trois corps impliqués. Les périodes synodiques des lunes de Mars, par exemple, dépendront des vitesses de révolution de Mars autour du Soleil et des lunes autour de Mars, ainsi que de la période de rotation de Mars sur elle-même.

81 Les 19 années tropiques contiennent 6940 jours qui se répartissent en 110 mois caves de 29 jours et 125 mois pleins de 30 jours. Le cycle de Méton est employé dans les calendriers luni-solaires. En effet, dans un calendrier luni-solaire typique, la plupart des années sont des années lunaires de douze mois, mais 7 des 19 années possèdent un mois supplémentaire, connu sous le nom de mois intercalaire ou embolismique. Dans les calendriers babyloniens et hébreux antiques, les années : 3, 6, 8, 11, 14, 17 et 19, sont les années de treize mois du cycle métonique.

82 Système duodécimal (base 12)
La lune passe 12 fois devant le soleil pendant que la terre fait une révolution : 12 lunaisons dans une année. D’où, probablement, les 12 mois de l'année, les 12 heures d'une montre, les 12 divisions traditionnelles du temps dans une journée en Chine, les 12 signes du zodiaque de l'astrologie, etc… Il s'utilise encore dans le commerce (douzaine, grosse, etc.). Certaines populations (Moyen-Orient, Roumanie, etc.) connaissent ce système de longue date en comptant les phalanges de la main L'avantage de divisions qui tombent juste explique que les systèmes de mesure aient longtemps comporté des sous-multiples en douzièmes (12 pouces dans un pied, 12 pence dans un shilling, 12 deniers dans un sou, 12 pièces dans une douzaine, 12 douzaines dans une grosse, 12 grosses dans une grande grosse, etc. etc.). (Grosse : douze douzaines)

83 Système base 60 - Si par ailleurs on utilise les doigts de l'autre main pour les retenues, on a cinq retenues, soit 5×12 = 60 nombres. On peut supposer que la numération en base 60 vient de là. - Si on utilise les phalanges de l'autre main pour les retenues, soit 12 phalanges, on a 12×12 = 144 nombres, ce qui permet donc de compter jusqu'à =156 sur ses doigts. La base 60 a 12 diviseurs (1, 2, 3, 4, 5, 6, 10, 12, 15, 20, 30 et 60), la base 10, 3 diviseurs (1, 2, 5 et 10). Soixante est le plus petit nombre divisible à la fois par 1, 2, 3, 4, 5 et 6. Ceci a pu être un énorme avantage tant que l'algorithme actuel de la division n'était pas connu. La circonférence est partagée en 360 ° (6x60)


Télécharger ppt "Les Calendriers, marqueurs du temps"

Présentations similaires


Annonces Google