La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PORTFOLIO des services SENA – 2008. A.Quest-ce que le SENA? B. Structure et organisation. C.Quelles sont les missions du SENA? D.Comment fonctionne le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PORTFOLIO des services SENA – 2008. A.Quest-ce que le SENA? B. Structure et organisation. C.Quelles sont les missions du SENA? D.Comment fonctionne le."— Transcription de la présentation:

1 PORTFOLIO des services SENA – 2008

2 A.Quest-ce que le SENA? B. Structure et organisation. C.Quelles sont les missions du SENA? D.Comment fonctionne le SENA? E.Espaces de transmission des savoirs. Sommaire

3 C est une institution publique qui a pour mission de lEtat colombien de sinvestir dans le développement humain et technique afin de proposer des cursus de formation visant à immerger les travailleurs dans des activités de production qui contribuent au développement social, économique et technologique du pays A. Quest-ce que le SENA?

4 B. Structure et organisation

5 C. Quelles sont les missions du SENA? 1.il contribue à laccroissement de productivité et de compétitivité des entreprises colombiennes. 2.il accompagne la construction dun capital social. C. Quelles sont les missions du SENA?

6 1. il contribue à laccroissement de productivité et de compétitivité des entreprises colombiennes. 1. Il contribue à la compétitivité.

7 Services pour la compétitivité: 1.1. Cursus professionnels complets Programmes à la carte Programme national bilingue Services technologiques Innovation et développement technologique. 1. Il contribue à la compétitivité.

8 Services pour la compétitivité : 1.6. Formation spécialisée et mise à niveau technologique en ressources humaines Transferts de connaissances et de technologies Contrats dapprentissage Programmes dintégration pour lenseignement supérieur 1. Il contribue à la compétitivité.

9 Services pour la compétitivité: Certification de compétences professionnelles Emplois de services publics Consulting en création dentreprise: genèse dentreprises Fonds entrepreneurial. 1. Il contribue à la compétitivité.

10 1.1. Cursus professionnels complets: Formations qualifiantes -Formations technologiques. -Formations de techniciens professionnels. -Formations de techniciens. Mentions complémentaires -Formation continue. -Formation ponctuelle. 1. Il contribue à la compétitivité.

11 1.2. Formations à la carte. Ce sont des cursus conçus pour répondre de façon ponctuelle et spécifique aux nécessités des entreprises et qui sont dune très grande pertinence en regard de leurs activités intrinsèques. 1. Il contribue à la compétitivité.

12 Stratégie de consolidation des bases Formation basée sur les compétences attendues au travail. Travail en réseaux technologiques. Transformation sur lenvironnement. Quatre sources de savoirs. Usages de linformation et de la communication. Technologies – Systèmes de connectivité et dinformation. Utilisation de techniques didactiques pour le suivi de la formation. Virtualité dans les contenus et processus. Projets ou problèmes dans la formation– Pédagogie par objectifs. 1. Il contribue à la compétitivité.

13 Indicateurs de cursus professionnels. RESULTATS 2002 – DECEMBRE AOUT 2007 ANNEE DE CURSUS EXERCICE 2002 EXERCICE 2003 EXERCICE 2004 EXERCICE 2005 EXERCICE 2006 EXERCICE SEPTEMBRE 2007 Intitulé176,164192,531265,994355,613433, Complement966,6342,070,8512,698,8053,497,7393,714, TOTAL1,142,7982,263,3822,964,7993,853,3524,148, OBJECTIFS 2007 – 2010 ANNEE DOBJECTIFS OBJECTIFS 2007 OBJECTIFS 2008 OBJECTIFS 2009 OBJECTIFS 2010 Intitulé 398,574408,590430,498478,041 Complement4,094,8294,414,9454,631,1375,063,083 TOTAL4,493,4034,823,5355,061,6355,541, Il contribue à la compétitivité.

14 Apprentis en cours de formation Centre d électricité and électronique. 1. Il contribue à la compétitivité.

15 Cest une stratégie déscolarisée dapprentissage de la langue anglaise au moyen de: - Un logiciel dapprentissage en autonomie conçu en licence gratuite pour les entreprise qui en font la demande. - La nomination de tuteurs-formateurs en entreprise pour répondre aux questions et assurer le suivi des étudiants - Des salles mise à disposition avec des logiciels et les guides dusages Programme national Bilingue 1. Il contribue à la compétitivité.

16 Le SENA propose trois logiciels spécialisés : -Découverte de la langue anglaise: programme généraliste scindé en trois modules : niveau de langage de base, moyen et confirmé. -Programme hôtelier: destiné à la filière hôtellerie- restauration. -Programme cadre : Anglais couramment parlé. 1. Il contribue à la compétitivité Programme national Bilingue

17 Apprentissage de la langue anglaise avec Internet. 1. Il contribue à la compétitivité.

18 1.4. Services technologiques. Ils permettent à tous les acteurs des secteur de léconomie daccéder à des ressources et de rencontrer des experts dans lobjectif de promouvoir, soutenir et sponsoriser les processus innovants. 1. Il contribue à la compétitivité.

19 Innovation et développement technologique : 1. Services techniques dinformation. 2. Services de laboratoires. 3. Services de conseils. 4. Services de consulting. 5. Services dassistance technique. 6. Services de recherche appliquée et production de haute technologie 1. Il contribue à la compétitivité.

20 1.5. Innovation et développement technologique : Cofinancement de projets pour améliorer la productivité et la compétitivité des entreprises dans la recherche pour linnovation technologique et le développement 1. Il contribue à la compétitivité.

21 Innovation et développement technologique Actuellement 1,700 projets ont été finalisés. FINANCEMENT Nombre de projets2,309 Montant en US$ (Milliers) Il contribue à la compétitivité.

22 Développement dune méthodologie de production déléments en plastique pour des motocyclettes – Yamaha S.A. Moules pour bavettes et garde-boues. 1. Il contribue à la compétitivité.

23 1.6.Formation spécialisée et mise à niveau technologique en ressources humaines : Formation à la carte répondant aux besoins des entreprises et des groupes de producteurs et de travailleurs. Formation pour développer les capacités dinnovation en production et compétitivité. 1. Il contribue à la compétitivité.

24 Portfolio de compétitivité: Il répond aux besoins de formations de haut niveau en gestion: Gestion technologique. Processus et développement de produits. Innovation, productivité et compétitivité. Environnement. Education. Information, communication et gestion des connaissances. 1. Il contribue à la compétitivité.

25 Programme spécialisé et actualisé en gestion des ressources humaines. Périodes Septembre 2007 Nombre de projets Montant en US$ (Millions) Il contribue à la compétitivité.

26 Souscription pour une convention de formation spécialisée 1. Il contribue à la compétitivité.

27 1.7. Echanges internationaux de savoirs et de technologies : Les accords internationaux sont primordiaux au SENA pour: Apporter à la Colombie la technologie de pointe au niveau mondial, ainsi que les connaissances et méthodes davant-garde. Proposer de nouvelles offres de formation aux forces vives du pays pour accéder à une compétitivité et une pertinence supérieures au service des besoins des chefs dentreprises. 1. Il contribue à la compétitivité.

28 Lignes directrices déchanges internationaux de savoirs et savoir- faire: accords stratégiques avec 42 institutions de ving-trois pays 1. Technologie. 2. Design. 3. Outils et matériaux. 4. Service après-vente. 5. Production et transformation. 1. Il contribue à la compétitivité.

29 TECHNOLOGIE ACCORDS PAYSINSTITUTIONCHAMP DE COMPETENCES 1. TECHNOLOGIES DINFORMATION ET DE COMMUNICATION Mexique Institut Technologique de Monterrey Progiciels de développement et de design USAGoogle Technologies de linformation et de la communication 1. Il contribue à la compétitivité.

30 TECHNOLOGIE ACCORDS PAYSINSTITUTIONCHAMP DE COMPETENCES 2. DESIGNING FRANCE Ecole nationale dingénieurs de Metz (ENIM) Conception de produits

31 TECHNOLOGIE ACCORDS PAYSINSTITUTIONCHAMP DE COMPETENCES 3. PRODUCTION ET TRANSFORMATION Brésil Service National dApprentissage Commercial (SENAC) Technologie des services de soins médicaux France Ecole nationale dingénieurs de Metz (ENIM) Technologie de production industrielle Brésil Service National dApprentissage Commercial (SENAC) AllemagneSLV ChineINBAR 1. Il contribue à la compétitivité.

32 TECHNOLOGIE ACCORDS PAYSINSTITUTIONCHAMP DE COMPETENCES 3. PRODUCTION AND TRANSFORMATION Israel Ministère des Affaires étrangères (MASHAV) Aeronautical Maintenance AllemagneInWent Agricultural and Cattle Management Technologies Brésil Servicio Nacional de Aprendizaje Industrial (SENAI) Preventive and Corrective Maintenance technologies France École Nationale d'Industrie Laitière et des Industries Agroalimentaires (ENILIA) Technologies agricoles et agroalimentaires Israel Ministère des Affaires étrangères (MASHAV) Technologies agroalimentaires de lélevage 1. Il contribue à la compétitivité.

33 TECHNOLOGIE ACCORDS PAYSINSTITUTION CHAMP DE COMPETENCES 3. PRODUCTION ET TRANSFORMATION Cuba Institut Pédagogique Latino-Américain et Caraïbe (IPLAC) Technologies de production durables et propres Costa Rica Université des Sciences et Vie de la Terre Equateur Pôle Technologique Equatorien Industrie de productions Technologiques France Escuela de Ingenieros de Metz (ENIM) Maintenance industrielle Venezuela Réservoir Technologique LA C.A. Technologies des énergies EspagneInstitut de lEntreprise - IEMercatique et commerce 1. Il contribue à la compétitivité.

34 TECHNOLOGIE ACCORDS PAYSINSTITUTIONCHAMP DE COMPETENCES 4. OUTILS ET MATERIELS AllemagneInWentMatériels de construction France Ecole nationale dingénieurs de Metz (ENIM) Matériels industriels 1. Il contribue à la compétitivité.

35 TECHNOLOGIE ACCORDS PAYSINSTITUTIONCHAMP DE COMPETENCES 5. SERVICE APRES-VENTE Espagne Institut de lEntreprise - IE Recherche, planification et développement de marchés Mexique Institut Technologique de Monterrey (ITESM) Recherche, planification et développement de marchés pour le secteur du tourisme MexicoCONALEP France Lycée Paul Augier Nice France Lycée de Saint Quentin Guyancourt Brésil Service National dApprentissage Commercial (SENAC) 1. Il contribue à la compétitivité.

36 Transfert international de connaissances et technologies: une idée-force 1. Il contribue à la compétitivité.

37 41 Accords stratégiques dans les programmes suivants: Mobilité des apprentis. Education et formation des fonctionnaires à travers le monde. Evénements Internationaux. Certification internationale de compétences professionnelles. Négociation Internationale de Technologies. 1. Il contribue à la compétitivité.

38 EQUATEUR Institut National de Coopération Educative L'Université nationale Expérimentale de Tachira BRESIL Service National de Formation Industrielle Service National dApprentissage Commercial URUGUAY Centre Inter-Américain de Recherche et de Documentation sur les Formations Professionnelles VENEZUELA Institut Technique et Technologique Equatorien PEROU Service National de Techniques Industrielles BOLIVIE Fondation NFOCAL CHILI Université dAntofagasta International Strategic Alliances 1. Il contribue à la compétitivité.

39 SUITE (PARTIE 2)

40 PANAMA Institut National de Formation Professionnelle et de Capacitation du Développement Humain Autorités du Canal de Panama COSTA RICA Institut National de Formation NICARAGUA Institut National de Technologie SALVADOR Institut Salvadorien de Formation Professionnelle HONDURAS Institut National de Formation Professionnelle GUATEMALA Institut Technique de Capacitation et Productivité CUBA REPUBLIQUE DOMINICAINE Institut Technique de Formation Technologique et Professionnelle 1. Il contribue à la compétitivité. Stratégie dAccords Internationaux

41 MEXICO Directoire Général des Centres de Formation au Travail et à lEmploi UNITED STATES Agence Américaine pour le Développement International CANADA Ambassade du Canada en Colombie Stratégie dAccords Internationaux Ecole Nationale de lEnseignement Technique 1. Il contribue à la compétitivité.

42 ESPAGNE Université Polytechnique de Valence FRANCE Ambassade de France en Colombie Alliance Franco- Colombienne Lycée des Métiers de St-Quentin Equipement Pédagogique Multimédia Ecole Nationale dIngénieurs de Metz ROYAUME UNI Conseil Britannique de Colombie HOLLANDE ALLEMAGNE Capacitation et Développement International 1. Il contribue à la compétitivité. Stratégie dAccords Internationaux

43 JAPON Agence Japonaise pour la Coopération Internationale CHINE Réseau International du Bambou et du Rotin Ministère des Relations Etrangères 1. Il contribue à la compétitivité. Stratégie dAccords Internationaux

44 AUSTRALIE Consulat dAustralie en Colombie 1. Il contribue à la compétitivité. Stratégie dAccords Internationaux

45 Laboratoire de robotique intégrée Manufacture pour lapprentissage. Secteur mécanique industrielle et métallurgie – Israël. 1. Il contribue à la compétitivité.

46 1.8. Contrat dapprentissage. La formation par modules de compétences professionnelles pour les apprentis leur permet dacquérir des qualifications incluses dans le processus de formation et valorisées dans le contrat dapprentissage Cest une stratégie de réponse aux offres demploi et à la compétitivité du secteur industriel de production. 1. Il contribue à la compétitivité.

47 Evolution des Contrats dapprentissage 1. Il contribue à la compétitivité.

48 1.9. Programme dintégration scolaire en enseignement secondaire. Lensemble des actions menées a pour objectif de renforcer le vivier éducatif en Colombie à travers la coordination par le SENA des programmes de tous les centres et instituts de formation. Ainsi les étudiants de niveau 10 et 11 acquièrent des compétences consolidées dans une activité qui leur permet, tout en sinsérant dans le monde du travail, de pouvoir poursuivre ensuite des formations continues professionnelles 1. Il contribue à la compétitivité.

49 ENSEIGNEMENT TECHNIQUE CURSUS TECHNOLOGIQUES PROFESSIONNELS ENSEIGNEMENT SECONDAIRE PROFESSION Apprentissages tout au long de la vie Liens entre les formations du système éducatif et la formation continue professionnelle 1. Il contribue à la compétitivité.

50 Enseignement secondaire 2002 – juillet 2007 ANNEEETUDIANTS EXERCICE EXERCICE 20038,819 EXERCICE ,017 EXERCICE ,155 EXERCICE ,284 OBJECTIFS ,240 RESULTATS JUSQUA JUIL ,671 AGREMENT AVEC 78 SECRETARIATS EDUCATIFS ET 1,368 INSTITUTS DE FORMATION DANS 518 COMMUNES 1. Il contribue à la compétitivité.

51 ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Juillet 2010 CHAÎNES DE FORMATIONS UNIVERSITAIRES INDICATEURSPERFORMANCES Nombres daccord signés avec les IES (Instituts dEnseignement Supérieur). 110 accords signés Accords de partenariats en cours avec des IES (Instituts dEnseignement Supérieur). 58 accords en cours Chaines de formations opérationnelles154 chaines 1. Il contribue à la compétitivité.

52 Programme dIntégration Scolaire. 1. Il contribue à la compétitivité.

53 1.10.Certification de compétences professionnelles: Un standard reconnu conjointement par les salariés et les employeurs. Il montre les résultats quun travailleur doit atteindre dans sa fonction, dans quels contextes ces objectifs peuvent être atteints, les connaissances quil doit mettre en œuvre et comment il peut valoriser ses compétences. 1. Il contribue à la compétitivité.

54 Forums de concertation où sont proposées et définies les politiques de formations en corrélation avec les objectifs de normalisation et de certification de compétences professionnelles. 66 Secteurs sont concernés. Tableaux de répartition par Secteurs. 1. Il contribue à la compétitivité.

55 Some Sectorial Boards. NOMREGIONCENTRE Industrie de la maroquinerie, de la peausserie et de la chaussure en cuir Antioquia Manufacture de Chaussures et Cuirs Centre d Antioquia Industrie AéronautiqueAtlántico Industrie Aéronautique Centre dAtlántico Téléinformatique et communications Bogotá Centre de Commerce et Gestion, Technologies de la logistique et de linformation – Bogota TransportsBogotá Centre de mécanique automobile et des transports – Bogota Industrie PétrochimiqueBolivar Centre dIndustrie Pétrochimique - Bolivar Mines et extractionsBoyacáCentre Minier - Boyacá 1. Il contribue à la compétitivité.

56 Programme Certifications de Colombie 1. Il contribue à la compétitivité.

57 1.11. Le Service Public pour lEmploi. Il sert dinterface entre les demandeurs demploi et les entreprise qui cherchent à recruter et facilité les démarches et les contacts. 1. Il contribue à la compétitivité.

58 Le Service Public pour lEmploi RESULTATS de 2002 à DECEMBRE 2006 INDICATEURS EXE 2002 EXE 2003 EXE 2004 EXE 2005 EXE 2006 TOTAL % Postes vacants 40,745,650,446,948,9233 Inscrits237,817320,113407,673409,892678,897 2,054,392 Vacants106,760130,632153,160178,493149,773718,818 Placements43,46259,61577,14683,62773,260337,110 Orientations120,408164,824186,258215,587206,151893,228 Engagements 36,55744,94574,47788,59395,094339, Il contribue à la compétitivité.

59 1. Il contribue à la compétitivité.

60 1.12. Conseil dans la Création d Enterprises : des écloseries dentreprises. Soutien et assistance au système national de création dentreprises. Co-financement de la création dentreprises nouvelles de technologies. 1. Il contribue à la compétitivité.

61 Eclosion dEntreprises 2002 – INDICATEURS EXE TOTAL Nouvelles Eclosions Entreprises Créées ,143 Plus value des ventes nationales025,47341,628,9086,059,7021,513,40174,675 Emplois nouveaux dans les entreprises créées02,7832,2891, , Il contribue à la compétitivité.

62 Bionique et robotique. 1. Il contribue à la compétitivité.

63 1.13. Fonds entrepreneurial Facilite laccès à des capitaux non- remboursables pour de nouvelles unités de production, à destination dapprentis et/ou diplômés, étudiants ou professionnels ayant obtenu leur diplôme depuis moins de Il contribue à la compétitivité.

64 Fonds entrepreneurial It Contributes to the Competitiveness. DEMANDES No. de Projets Montant (millions de pesos)Déploiement Première89$ 4,998,40 36 Municipalités 18 Departements Seconde350$ 21,134, Municipalités 25 Departements Troisième338$ 21,040, Municipalités 27 Departements Régionales19$ 1,142,60 8 Municipalities 4 Departements TOTAL796$ 48,315, Municipalités 74 Departements Valeur des projets créés par le fonds entrepreneurial$ 48,315,20

65 Four de désydratation (Energie éolienne). 1. Il contribue à la compétitivité.

66 C. Quelles sont les missions du SENA? 2. Il conduit à la construction dun capital social. C. Quelles sont les missions du SENA?

67 Services pour la construction dun capital social : 1.Renforcement entrepreneurial. 2.Spectre élargi dopportunities. 3.Programmes demploi: 3.1. Orientation active Jeunesse rurale Jeunesse en action. 2. Construction dun capital social.

68 Services pour la construction dun capital social : 3.4. Developements leaders Populations fragiles Programme de déminage (mines antipersonnel. 4. Flux migratoires internationaux. 2. Construction dun capital social.

69 1.Force entrepreneuriale : Orientation et suivi dentreprises sur des thèmes comme le renforcement entrepreneurial et administratif, le management financier. Enterprises : 33 au plan national. Cabinets de conseil: 704 au plan national. 2. Construction dun capital social.

70 Renforcement entrepreneurial. Cellule de Conseil du Technopark pour les entrepreneurs 2. Construction dun capital social.

71 2. Banque dopportunités: Engendrer, identifier et renforcer les idées en affaires et pour les unités de production en offrant les outils et les éléments conceptuels qui permettent un investissement rentable et de qualité. Ces mesures sont destinées aux populations défavorisées, aux développements prioritaires, aux jeunesses rurales et actives. 2. Construction dun capital social.

72 La banque dopportunités Les leaders de ces plans ont reçu la visite de conseillers du SENA qui les a aidé dans la gestion de leurs affaires REGIONS PLANS PROPOSES PLANS APPROUVES Sommes allouées par le système bancaire No. Worth US$(mill) Antioquia Norte de Santander Sucre Bogota Atlántico Bolívar Córdoba Quindío Tolima TOTALS6,4302,9662, Construction dun capital social.

73 Banque dopportunités 2. Construction dun capital social.

74 3. Services pour lemploi: 3.1. Orientation active: Pour apprendre aux usagers au moyen de différentes sortes d'ateliers à réaliser une recherche de travail appropriée qui aboutira à une réinsertion 2. Construction dun capital social.

75 Orientation active 2002 – RESULTATS 2002 – DECEMBRE 2006 INDICATEUR EXERCICE TOTAL Personnes orientées 120,408164,824186,258215,587206,151893, Construction dun capital social.

76 3.2. Jeunesse rurale: Apprentissage au travail en milieu rural les rendant aptes à rejoindre le monde du travail et/ou à créer des unités de production. 2. Construction dun capital social.

77 Jeunesses rurales RESULTATS 2002 – DECEMBRE 2006 INDICATEUR EXE TOTAL Engagés dans le programme04,972102,500147,106154,188408,766 Diplômés au cours du programme04,51032,69175,607111,200224, Construction dun capital social.

78 Desserts crème caramel à la patate douce Batata et gelée aux graines de sésame. 2. Construction dun capital social.

79 3.3. Les plus jeunes en action: Le programme de formation professionnelle se poursuit avec les entreprises à destination des populations marginalisées des grandes agglomérations. 2. Construction dun capital social.

80 Les plus jeunes en action 2002 – RESULTATS 2002 – DECEMBRE 2006 INDICATEURS EXE TOTAL Engagés dans le programme 34,18319,101026,58517,61597,484 Diplômés au cours du programme 30,86028,68718,09822, , Construction dun capital social.

81 Cérémonie de remise des diplômes pour la journée des jeunes en action 2. Construction dun capital social.

82 3.4. Leaders de dévelopement Cest un programme de formation pour les plus jeunes issus de milieux défavorisés et qui consiste en placement dans des centres technologiques de très haut niveau, avec les conditions les meilleures afin quils soint capabls, dans le futur, de retourner dans leurs cités et dy développer des projets de production. Le SENA finance le programme, les outils et équipements, ainsi que laccueil et lhébergement des jeunes en formation. 2. Construction dun capital social.

83 Leaders de dévelopement. Ce programme est mis en place dans les centres suivants: Center of Ressources Naturelles et Renouvelables, La Salada – Antioquia. Center Biotechnologique dAgriculture, Mosquera Cundinamarca. AgricoleCentre Agricole El Porvenir, Córdoba. La Granja Center, Espinal. Centre International de Production Propre et Durable, Lope. 2. Construction dun capital social.

84 Apprentis de Miraflores et Saravena. 2. Construction dun capital social.

85 3.5. Populations précaires: Les formations professionnelles offrent une qualification aux populations défavorisées facilitant leur accès au monde du travail. 2. Construction dun capital social.

86 Suivi des populations précaires Personnes en situation déloignement. Handicapés. Indigènes. Minorités ethniques. Retour à la vie civile (conscrits). Soldats de proximité. 2. Construction dun capital social.

87 Populations précaires 2002 – RESULTATS 2002 – DECEMBRE 2006 INDICATEURS EXE TOTAL Nombre dapprentis54,112141,574195,208528,355763,4121,682,661 Unités de production crééesNA Béneficiaires de formations victimes de violences9,19912,21814,40560,120137,110233, Construction dun capital social.

88 Remise de diplômes aux soldats de proximité. 2. Construction dun capital social.

89 3.6. Programme de déminage. Ce programme a pour objectif: 1.Eduquer les populations aux risques inhérents aux manipulations de mines antipersonnel et aux MUSE (munitions sans explosions). 2. Programmes techniques de travail pour les victimes de mines antipersonnel. 3.Programmes de suivi, de droit et de soutien psychologique. 2. Construction dun capital social.

90 Programme de déminage RESULTATS 2002 – DECEMBRE 2006 INDICATEURS EXE EXEC JUILLET TOTAL Personnes handicapées 7951,5271,87511,20711,54311,18338, Construction dun capital social.

91 Victimes de mines antipersonnel. 2. Construction dun capital social.

92 4. Flux migratoires internationaux: Pour lutter contre limmigration clandestine et lexploitation abusive au travail dans des statuts illégaux de Colombiens à létranger. 2. Construction dun capital social.

93 Flux migratoires COLOCADOS Nombre de Colombiens placés dans Des emplois en Espagne ,113 1,512 1, Construction dun capital social.

94 Cuisiniers et médecins dans le monde. 2. Construction dun capital social.

95 D. Comment fonctionne le SENA? Il est présent sur lensemble du territoire national. 33 Régions. 115 Centres de formation. Il est présent dans 1098 communes sur les 1099 que compte le pays. D. Comment fonctionne le SENA?

96 Une envergure nationale D. Comment fonctionne le SENA?

97 E. Espaces de transmission des savoirs. 1.TICE – Technologies de lInformation et de la Communication dans lEducation. 2.Technopark de Colombie. 3.Classes à la journée. 4.Classes mobiles. 5.Web TV. 6.Virtual SENA 7.Bibliothèque virtuelle. E. Espaces de transmission des savoirs.

98 1. TICE – Technologies de lInformation et de la Communication dans lEducation. Pour garantir un niveau de service et non pas de production Connectique WAN/LAN/WLAN Internet Centre de données Contact Center Téléphone Vidéoconférence Video streaming Gestion des échanges Energie Tables daides E. Espaces de transmission des savoirs.

99 Projet de Connectique : usage intensif des TICE E. Espaces de transmission des savoirs.

100 Le nouveau rôle du tuteur à la fois promoteur et leader. E. Espaces de transmission des savoirs.

101 2. Technopark de Colombie. Développement technologique, innovation et esprit dentreprise en Colombie. Le nouveau style de vie des entrepreneurs du XXI ème siècle. E. Espaces de transmission des savoirs.

102 Travail déquipe. E. Espaces de transmission des savoirs.

103 Changer l environnement de production. E. Espaces de transmission des savoirs.

104 Utilisation de nouvelles technologies. E. Espaces de transmission des savoirs.

105 24 Horaires de classe E. Espaces de transmission des savoirs.

106 4. Classes mobiles. Cest un environnement de travail déplacé dans les lieux où le SENA na pas de présence physique permanente. Il permet daccéder aux régions les plus inaccessibles du pays. Classes mobiles : 141 au niveau national. E. Espaces de transmission des savoirs.

107 Classe mobile dautomatismes. E. Espaces de transmission des savoirs.

108 Dans une classe mobile dautomatismes. E. Espaces de transmission des savoirs.

109 Classe mobile pour les engins hors bord. E. Espaces de transmission des savoirs.

110 Dans une classe mobile pour les engins hors bord. E. Espaces de transmission des savoirs.

111 5. Web TV. Emission quotidienne de programmes de formation sur la chaîne institutionnelle. Les programmes sont diffusés du lundi au vendredi de 6 à 7 heures du matin avec des rediffusions de midi à 17 heures. E. Espaces de transmission des savoirs.

112 Formations sur la Web TV de janvier à août Assistance et suivi par Internet Nombre total de formations proposées 14 EMISSIONS HEBDOMADAIRES 5 émissions QUOTAS DE FORMATION 7,251 étudiants au niveau national. E. Espaces de transmission des savoirs.

113 6. SENA virtuel Cest une formation complémentaire dune durée comprise entre 40 et 200 heures, qui se déroule exclusivement à travers Internet.. E. Espaces de transmission des savoirs.

114 SENA Virtuel ANNEEETUDIANTS EXERCICE EXERCICE ,888 EXERCICE ,623 EXERCICE ,103 EXERCICE ,019 OBJECTIFS ,200,000 Pays participants : 91 Modules virtuels: 400. Durée: 40 – 200 heures. E. Espaces de transmission des savoirs.

115 Formation dans des environnements virtuels E. Espaces de transmission des savoirs.

116 7. Bibliothèque virtuelle. Elle permet laccès aux publications internationales majeures pour lensemble de la communauté, y compris pour les secteurs niche et le publications réalisées par le SENA. E. Espaces de transmission des savoirs.

117 qui composent avec la compétitivité et le développement social du pays. Des Colombiens totalement formés avec: un esprit critique, des leaders and entrepreneurs Resultat final :

118 Contact : Centre de Bogota: Numéro dappel gratuit pour les autres centres: Site Internet :

119 MERCI


Télécharger ppt "PORTFOLIO des services SENA – 2008. A.Quest-ce que le SENA? B. Structure et organisation. C.Quelles sont les missions du SENA? D.Comment fonctionne le."

Présentations similaires


Annonces Google