La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PESTICIDES : QUEL IMPACT SUR LA SANTE ? Pr. Philippe HARTEMANN Département Environnement et Santé Publique Faculté de Médecine de Nancy – Université de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PESTICIDES : QUEL IMPACT SUR LA SANTE ? Pr. Philippe HARTEMANN Département Environnement et Santé Publique Faculté de Médecine de Nancy – Université de."— Transcription de la présentation:

1 PESTICIDES : QUEL IMPACT SUR LA SANTE ? Pr. Philippe HARTEMANN Département Environnement et Santé Publique Faculté de Médecine de Nancy – Université de Lorraine

2 DEFINITIONS n Danger n Risque n Evaluation du risque n Principe de prévention n Principe de précaution

3 EVALUATION DU RISQUE n Etude du danger n Connaissance des fonctions Dose-Effet Dose-Réponse n Etude des expositions n Analyse du risque Scénarios pour préparer la gestion

4 NOTION DE RISQUE ACCEPTABLE 1) Pour les molécules à effet déterministe = risque zéro 2) Pour les molécules à effet probabiliste excès de risque Les pesticides rentrent en général dans la catégorie (cancer – leucémies…)

5 EFFETS SUR LA SANTE 1) SITUATION DE FORTE EXPOSITION ANIMAL HOMME 2) SITUATION DE FAIBLE EXPOSITION ANIMAL HOMME

6 SITUATION DE FORTE EXPOSITION ANIMAL n Aryloxyacides (2,4-D, Mecoprop…) Tumeur (rein- foie) n Amines – Amides (Acetochlore, Alachlore) Tumeur (estomac – thyroïde) n Organochlorés (Aldrine, lindane…) Tumeur (foie) n Organophosphorés (Diazinon, Malathion) Système nerveux (rétine- acetylcholinestarse) n Triazines (Atrazine, Simazine) T. mammaires – Sarcomes – Lymphomes n Urées substituées (Diuron, chlortoluron) Adenomes / carcinomes (rein)

7 SITUATION DE FORTE EXPOSITION (2) HOMME n OMS Million dempoisonnements/an et décès (1) n France – MSA et pratiques agricoles – Effets indésirables aigus chez 1 manipulateur/6 en 1987 – rr = 5,6 pour maladie de Parkinson – rr = 2,4 pour maladie dAlzheimer (Baldi 2003) – chlordecone et cancer prostate n USA : Lymphome – Cancer homme, Lymphomes et leucémies : enfant n Perturbation endocrinienne – Santé Canada : rr = 1,9 pour fausse couche si thiocarbamates, carbaryl rr = 1,7-2,4 pour prématurite si atrazime, glyphosate (1) WHO-UNEP, 1989 Public Health Impact of pesticides in agriculture

8 SITUATION DE FORTE EXPOSITION (3) AGRICULTEURS – ENFANTS DAGRICULTEURS n EXCES DE CANCER (rr de 1,1 à 7) ? LEVRES OVAIRE CERVEAU LEUCEMIES – MYELOMES- LYMPHOMES MELANOME CUTANE SARCOME TISSUS MOUS Mais autres facteurs de risque : tabagisme (lèvres) soleil (lèvres – mélanome) ? Virus (lymphomes – myélomes) n CANCER DU SEIN : études contradictoires selon lactivité ostrogénique des différents congénères (DDE-DDT) n FERTILITE DIMINUEE (indiscutable) – Dibromochloropropane DBCP – Chlordecone – Carbaryl – 2.4D….. n Malformations congénitales ? – Cryptorchidie – Fentes labiopalatines

9 SITUATION DE FAIBLE EXPOSITION ANIMAL n TRIAZINES : perturbation endocrinienne chez les mâles amphibiens (oestrogénonimétique) n ORGANOCHLORES : perturbation endocrinienne n LES AUTRES ??

10 SITUATION DE FAIBLE EXPOSITION ENFANT n Exposition in utero USA : organophosphorés Q.I 5,5 points n Fécondation in vitro : organochlorés perturberaient limplantation de lœuf fécondé (Loury R. Environ. Health Perspective, 2011)

11 PLACE DE LEAU DANS LEXPOSITION De lordre de 5% par rapport à ce qui provient dautres sources, en particulier alimentaire Non négligeable, on doit faire des efforts, car possibilité deffets cocktails, mais les autres apports sont encore plus prioritaires en terme de prévention

12 EXEMPLE 0,1µg/l datrazine (Worst case scenario) DL50rat = 2000mg/Kg pc DJA (OMS) = 0,5µg/Kg pc/j Pour un enfant de 10kg : 1 litre deau/jour représente 1/50 de la DJA PNEC eau douce 0,6µg/L Mais effet cocktail ?

13 CONCLUSIONS n De grandes incertitudes en particulier à faible exposition n Nécessité détudier les interactions entre produits à faible dose n Connaissance améliorée des relations dose-réponse n Populations plus à risque (enfants, femmes enceintes) n Diminution de lexposition (et des usages !) souhaitable

14


Télécharger ppt "PESTICIDES : QUEL IMPACT SUR LA SANTE ? Pr. Philippe HARTEMANN Département Environnement et Santé Publique Faculté de Médecine de Nancy – Université de."

Présentations similaires


Annonces Google