La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Olivier PRONIER Chargé dAffaires Maritime & Côtier St Dié des Vosges - 06 Octobre 2007 Surveillance par Satellite des pollutions par hydrocarbure FIG 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Olivier PRONIER Chargé dAffaires Maritime & Côtier St Dié des Vosges - 06 Octobre 2007 Surveillance par Satellite des pollutions par hydrocarbure FIG 2007."— Transcription de la présentation:

1 Olivier PRONIER Chargé dAffaires Maritime & Côtier St Dié des Vosges - 06 Octobre 2007 Surveillance par Satellite des pollutions par hydrocarbure FIG 2007

2 © Spot Image Sommaire Spot Image SA Généralités et principes de base Apport de la télédétection satellite Avantage du Radar/Optique Acquisition en temps réel et différé Pollutions accidentelles et dégazages sauvages Les projets de détection de pollution par HC Une collectivité locale: Conseil Général des Alpes Maritimes Une Compagnie pétrolière: Petrobras (Brésil) Un programme International: RAC/REMPEICT Zone Caraïbes Les perspectives Nouvelle dimension internationale : EMSA, Coopérations Nouveaux capteurs Conclusions

3 © Spot Image employés 5 filiales 2 bureaux SICORP Spot Image S.A. Beijing SI Spot Asia Spot Imaging Services Tokyo SI Mexico Sao Paulo Le Groupe Spot Image

4 © Spot Image Cartographie, Cadastre Défense, Renseignement Agriculture Forêts Aménagement du territoire Télécoms Pétrole et ressources naturelles Prévention et gestion des risques Pêche et Surveillance Maritime Spot Image au service de nombreuses applications

5 © Spot Image Apport de la télédétection par Satellite Importance des surfaces observées Jusquà km² en une seule image Facteur prioritaire pour la surveillance des espaces maritimes Coûts très inférieurs aux moyens traditionnels Navires ou avions Quelles que soient les conditions météo pour le Radar

6 © Spot Image Limagerie SAR SAR (Synthetic Aperture Radar) ou RSO Radar à synthèse douverture ( permet la haute résolution) Caractéristiques techniques: Nombre dorbites: 14/jour Couverture: Fauchée large: Max 400 x 400km Revisite temporelle: heures Capacité dobservation : Résolution spatiale 150 m à 75m Indépendante des cycles jours/nuits Indépendante de la couverture nuageuse Instrument le plus utilisé de manière opérationnelle pour la surveillance maritime Pollution du Prestige - Image Envisat acquise le 20 Novembre, 2002.

7 © Spot Image Pas de vent ou mauvaise incidence Détection impossible Vent modéré & incidence adaptée Bonne détection Conditions adaptées - 6 < vitesse du vent < 16 nœuds (direction du vent stable) - hauteur des vagues < 1.0 m - Angle dincidence faible - Polarisation spécifique Le SAR analyse la rugosité de la surface de leau: - le vent augmente la rugosité de la mer - la nappe dhuile amortie leffet du vent. Principe danalyse et effet du vent

8 © Spot Image Longueur: 121 km Présence confirmée par surveillance aérienne (PolRep) Toulon Fréjus Cannes Pollution du 3 Août 2004 vue par Envisat

9 © Spot Image Temps réel ou mémoire de bord Capacité à acquérir les images grâce à une station de réception directe sans utiliser la mémoire de bord. Cercle de Visibilité de la station Antenne de la station SEAS en Guyane

10 © Spot Image Les pollutions accidentelles Dans les eaux Européennes t de brut en 40 ans CatastropheDateLieuConséquences principales Torrey Canyon18-mars-67 Entre les îles Sorlingues et la côte britannique t de pétrole brut sont déversées Amoco Cadiz16-mars-78 Sur les côtes du Finistère en Bretagne t de pétrole brut souillent plus de 300 km de littoral Tanio07-mars-80 Nord de l'île de Batz, Finistère Au moins t de fuel n°2 coulent avec la partie avant Cason05-déc-87 Côtes espagnoles près du Cap Finisterre Une partie de la cargaison (1 100 tonnes de produits chimiques, toxiques et corrosifs) se déverse en mer et brûle Haven11-avr-91 Côte Ligure, côte dAzur française t de brut Braer05-janv-93 Pointe sud des îles Shetland t se déversent en mer Sea Empress05-févr-96 Port de Milford Haven, Pays de Galles t de brut léger souillent une centaine de kilomètres de côte Erika12-déc-99 Large des cotes du Finistère t de fuel lourd du type 2 se déversent en mer et souillent le littoral Le Prestige19-nov-02 Large des côtes de Galice, Espagne Jusqu'à tonnes de fioul souillent les côtes espagnoles et le littoral atlantique français

11 © Spot Image Les pollutions volontaires: dégazages Accident/dégazages tonnes de pétrole rejetées accidentellement chaque année. Une goutte deau comparée au 1,5 million de tonnes dhydrocarbures relarguées – a minima – lors dopérations sauvages de dégazage ou de déballastage. Ensemble des océans Estimation haute: 4 à 5 millions de t/an Estimation basse: 1.5 à 2 millions de t/an En méditerranée Selon les chiffres issus des études POLMAR + WWF (2003): ~1 Millions de t/an Le dégazage représente au moins dix fois plus que la pollution par marée noire. Et seulement 1% des infractions constatées sont effectivement sanctionnées.

12 © Spot Image Détecter les navires et les nappes en même temps

13 © Spot Image Conseil général des Alpes Maritimes

14 © Spot Image Système opérationnel Grimstad Images ITU Zone de surveillance Dérive de nappe WWW Rapports WWW

15 © Spot Image nappes détectées 11 rapports de dérive publiés Bilan

16 © Spot Image Carte récapitulative des nappes détectées Dérive Rapports

17 © Spot Image Compagnie pétrolière Petrobras (Brésil) Possède les capacités de traitement des images Désireuse de lutter contre les pollutions de ses propres navires Un site extrêmement fréquenté Une forte concentration de plateformes de forage et de pétroliers un trafic maritime important (échanges N S) Service Temps réel

18 © Spot Image Nature du service et résultats Service Images acquises et prétraitées en Norvège Fournitures dImages SAR en max 4h après acquisitions Détection des nappes Données analysées par le personnel de Petrobras Résultats Durée: 1 mois 35 images large fauchées (400kmx400km) Test très positif Suite Projet dantenne à Sao Paulo Cofinancé par Petrobras pour lagence spatiale brésilienne

19 © Spot Image Zone Caraïbe Utilisation de lantenne implantée en Guyane Acquisition en temps réel des images satellite Couverture de toute la zone Caraïbe Analyse des images en « pied dantenne » Système opérationnel Rapports de détection sur site dédié Accès à linformation 30 après le passage du satellite Collaboration entre les organismes en charge de lutter contre les pollutions marine Soutien de la Marine pour les observation sur le terrain Action dans le cadre du RAC/REMPEICT-Carib Regional Activities Center/ Regional Marine Pollution, Emergency, Information and Training Center.

20 © Spot Image Initiatives communes de lutte contre les pollutions Marines ROSES et MARCOAST Projets de détection des nappes par imagerie SAR financés par lESA EMSA Agence Européenne de Sécurité Maritime établit à Lisbonne en Projet sur 3 ans 2007 à 2010: Système opérationnel de détection et de suivi des nappes de pétrole en cas daccident COOPERATION Accords internationaux visant à lutter contre les pollutions en mer Convention de Barcelone (Mer Méditerranée, 1976) Accord de Bonn (Mer du Nord, 1983) Accord de Lisbonne (Atlantique NE, 1990) Accord dHelsinki (Mer Baltique, 1992) Accord de Bucarest (Mer Noire, 1992) Centre et Programmes CEDRE (France, 1975) REMPEC (Mer Méditerranée, 1976) RAC/REMPEITC (Mer des Caraïbes) PACPOL (Océan Pacifique)

21 © Spot Image Lavènement des nouveaux capteurs et systèmes didentification Capteurs SAR les plus opérationnels et mieux adaptés à la problématique: Européens Cosmo-Skymed (ASI) Terra-SARX (DLR) Sentinel 1, 2 (ESA) Autres Radarsat-2 (CSA) Astro SAR (UK) Constellation Conséquences de laugmentation du nombre de satellites Diminution des temps de revisite Systèmes multi-sources Partage de la ressource satellite et capacité globale dobservation dune zone. Système AIS (Automatic Identification system) doit se développer

22 © Spot Image Conclusions Limagerie satellite de plus en plus présente dans les projets dobservation des pollutions Capacité opérationnelle largement démontrée Principalement basée sur le SAR Optique doit permettre une meilleure identification Réseau dantenne de réception augment chaque année Nouveaux capteurs forment une constellation diminuant les lacunes dacquisition Coopération Régionale basées sur les zones de concentration du trafic Augmentation de la répression envers les contrevenants grâce à une cohésion entre linformation et les moyens dintervention Dissuasion à privilégier: Détecter Intervenir Sanctionner Communiquer Rapports CG06

23 © Spot Image Merci de votre attention


Télécharger ppt "Olivier PRONIER Chargé dAffaires Maritime & Côtier St Dié des Vosges - 06 Octobre 2007 Surveillance par Satellite des pollutions par hydrocarbure FIG 2007."

Présentations similaires


Annonces Google