La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La salivation Update septembre 2010 P.L. Toutain.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La salivation Update septembre 2010 P.L. Toutain."— Transcription de la présentation:

1 La salivation Update septembre 2010 P.L. Toutain

2 La salive Première sécrétion digestive Sécrétée par les glandes salivaires Rôle de lubrification (déglutition du bol alimentaire), de protection des premières voies digestives et contrôle du pH gastrique chez certaines espèces ( cheval, ruminants…) Rôle dans la digestion des glucides (amylase nommée ptyaline) pour certaines espèces

3 Glandes salivaires du chien Parotide Sublinguale Mandibulaire Zygomatique

4 Glandes salivaires des bovins Parotides ( de la production) Sous-maxillaires Sublinguales Présence de petites glandes disséminées dans la bouche, palais, mufle etc.

5 Histologie des glandes salivaires: Les glandes salivaires sont formées par des bouquets dacini reliés au canal excréteur Cellule à mucus Cellules séreuse: sécrétion dun liquide filant riche en amylase Possibilité dacinus mixte

6 Le salivon Lunité fonctionnelle est appelé salivon (par analogie au néphron pour le rein) Acinus Canal excréteur sang

7 Formation de la salive Les cellules acineuses sécrètent lamylase, les mucines et les électrolytes (en concentration identique au plasma) Les cellules acineuses sont entourées de cellules myoépithéliales qui assure lexpulsion de la salive Comme pour la plupart des glandes exocrines, la sécrétion primaires est modifiée dans le canal excréteur Les cellules canalaires réabsorbent activement le sodium (contre du K+) et sécrètent du bicarbonate La salive est hypotonique ce qui favorise son rôle de solvant pour la gustation Acinus Canal

8 Formation de la salive: Double réseau de capillaires Capillaires des cellules acineuses Capillaires des tubules Débit 20 fois supérieur à celui dun muscle et à contre courant de la progression de la salive

9 Régulation de la sécrétion salivaire Essentiellement nerveuse Le 2 composantes du système nerveux autonome (essentiellement parasympathique et accessoirement sympathique ) stimulent les sécrétions salivaires Contrôle de la sécrétion, du débit sanguin, de lexcrétion, de la composition.. Stimulus Buccaux (amer…), œsophage, rumen Transmission par le V Commande par le VII et le IX Acétylcholine récepteurs muscariniques (M 3) Récepteurs β pour le sympathique Réflexe conditionné

10 Innervation des glandes salivaires Tractus solitaire Facial

11 Régulation nerveuse de la salivation Stimulation par la présence de nourriture Noyaux dans le bulbe & le pont Le VII & le IX stimulent une production de salive filante Les fibres sympathiques stimulent la sécrétion de mucus Syndrome de la bouche sèche du conférencier Centres nerveux supérieurs peuvent stimuler les centres salivaires expliquant que la vue ou lodeur des aliments puissent faire sécréter de la salive.

12 Réflexe conditionné Existe chez les bovins mais pas le cheval

13 Production de salive (litres par jour) Cheval: 40 Vache:60 Vache à haute production : 120 – 200 Mouton: 10 Truie: 5-10 Le débit salivaire est énorme par rapport à celui des autres glandes digestives ce qui explique que la composition de la salive est dépendante du débit

14 Composition de la salive (1) 1.Eau 97%-99.5% Humidification du bol Assure la flottaison de lherbe Donne un milieu liquide au rumen qui est dépourvu de glandes sécrétoires Solubilise les substances (goût) La salive est hypo-osmotique 2.Mucine (glycoprotéine) lubrification pour la déglutition

15 Composition de la salive (2) Bicarbonates (Na)-tampon pour le rumen et chez le cheval Enzymes Amylase (ptyaline) salivaire chez quelques espèces Homme, Porc, oiseaux.. Agit à pH=7 Chez lhomme la ptyaline peut assurer jusquà 75% de la digestion de lamidon car son activité se déroule dans lestomac avant que les aliments ne soient mélangés au suc gastrique Produits antibactériens IgA (virus, bactéries), Lactoférrine (chélate le fer ce qui prévient la croissance bactérienne), lysozyme (attaque les bactéries)

16 Rôles de la salive 1. Lubrification du bol 2. Solubilisation des substances permettant le goût Rinçage entre 2 bouchées 3. Flottaison de lherbe 4. Déglutition /rinçage de la bouche 5. Contrôle de la flore buccale Propriétés antivirales, antibactériennes & antifongiques 5. Activité enzymatique Porc, homme, oiseaux 6. Thermorégulation 7. Cicatrisation des plaies 8. Entretien de la fourrure, du poil

17 Autres rôles de la salive: ruminants 1. Rôle tampon Produits acides de la fermentation 2. Recyclage de nutriments Na, Cl, K, P, N (cycle de lurée) 3. Propriété Anti-moussante (tensioactive) Météorisation


Télécharger ppt "La salivation Update septembre 2010 P.L. Toutain."

Présentations similaires


Annonces Google