La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne Suivi et évaluation des processus Jean-Pierre Gervasoni, Françoise Dubois-Arber.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne Suivi et évaluation des processus Jean-Pierre Gervasoni, Françoise Dubois-Arber."— Transcription de la présentation:

1 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne Suivi et évaluation des processus Jean-Pierre Gervasoni, Françoise Dubois-Arber Unité dévaluation de programmes de prévention, Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne Module suivi/évaluation, cours international sur infection VIH et IST dans les pays à ressources limitées. Paris, IMEA, 25 au 27 novembre 2009

2 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 2 Évaluation des processus Examine la mise en oeuvre et le déroulement d'un programme deux domaines de questionnement, dans un contexte particulier 1. couverture 2. système de prestation de services

3 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 3 Types de questions posées dans une évaluation de processus Est-ce que le programme atteint la population cible ? De façon équitable? Est-ce que l'intervention se déroule conformément à ce qui était prévu ? Quels sont les problèmes rencontrés ? Est-ce que le programme est conduit de manière efficace et efficiente ? L'essentiel de l'activité évaluative est descriptive (qualité et quantité)

4 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 4 Le cycle de lévaluation Office fédéral de la santé publique. Guide pour la planification de lévaluation de projets ou programmes de santé. Berne: Office fédéral de la santé publique; 1997, p. 19. Contrôle bilan EVALUATION Opérationalisation Mise en oeuvre efficienceBesoins, pertinence efficacitéprocessus

5 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 5 1. Couverture Cible atteinte (qui et combien ?) Accès au service (qui et combien ?) Problèmes ? Ces questions ont un rapport avec l'efficacité et l'équité du processus

6 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 6 Couverture : éléments à examiner Atteinte/attraction de la population-cible Biais de couverture (attraction différentielle, "écrémage", sur-couverture, etc.) La valeur varie entre +100 (toutes les personnes en besoin sont servies et il n'y a pas cible non éligible servie) et -100 (toutes les personnes servies sont non éligibles).

7 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 7 Couverture vaccinale nécessaire pour garantir limmunité de groupe Couverture nécessaire Diphtérie et poliomyélite 80-85% Rubéole 85-87% Oreillons 90-92% Coqueluche et rougeole 92-95% Suisse bas âge (24-35 m) Di 95.4 (3 doses), Pol 95.3 (3 doses) 80.8 (1 dose) 81.1 (1 dose) 92.9 (3 doses), 82.3 (1 dose)

8 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 8 Non-participation à un programme de dépistage de cancer du sein par mammographie

9 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 9 Proportion (%) de personnes testées pour le VIH* dans divers groupes d'exposition au risque n moyen Ensemble de la population Aucun de ces risques hommes femmes Multi-partenaires** hommes femmes Toxicomane i/v Contacts avec prostituées (vie) Contacts homosexuels (vie) * inclut test lors de don du sang ** quartile supérieur pour leur catégorie d'âge et de sexe

10 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 10 Sur-couverture exemple de cours de rattrapage pour ceux qui ont des difficultés en mathématiques On découvre que des bons élèves viennent aussi aux classes de rattrapage en plus de ceux qui ont des difficultés Conséquence 1 effectifs trop grands, l'enseignant n'a pas assez de temps à consacrer à chacun, davantage d'enseignement en commun Conséquence 2 les meilleurs imposent leur rythme Conséquence 3 les meilleurs font un meilleur usage des classes de rattrapage Conséquence 4 l'écart entre meilleurs et moins bons risque de s'agrandir, même si les moins bons ont progressé

11 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 11 Couverture données provenant de statistiques de population (dénominateur) enquêtes de population enquête auprès de participants / non participants à un programme études de dossiers La mesure / lanalyse de la couverture peut se faire à laide de :

12 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne Système de prestation de services Le suivi et lévaluation de ce système a pour but de : décrire le fonctionnement réel repérer les forces et faiblesses tenter de comprendre et dexpliquer

13 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 13 Système de prestation de services du programme Trois sources principales de déficiences du système : 1. service (programme) incomplet ou pas de service fourni 2. pas le service prévu fourni 3. service non standardisé ou non contrôlé (variation dans le temps et dans l'espace) Beaucoup dinterrogations possibles dans la logique du système

14 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 14 Exemple de questionnement de processus dans un programme – pilote de prévention par les pairs c/o prostituées Recrutement Comment se fait-il ? Qui recrute et avec quels critères ? Quel cahier des charges? Formation et suivi Contenu et modalités de la formation Suivi des médiatrices, durée dactivité, critères defficacité Répercussions sur la vie des médiatrices Activité sur le terrain Comment développent-elles leurs action Groupes-cibles faciles/difficiles à atteindre? Suivi des contacts? Réception par le groupe-cible Visibilité et légitimité des médiateurs? Importance du problème pour le groupe-cible? Utilisation des médiatrices, besoins nouveaux ? Réplicabilité du programme Critères déterminants pour la réussite?

15 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 15 Les données pour l'évaluation du système de prestation de services peuvent être récoltées par Observation directe (ouverte ou avec une grille) Étude de dossiers ou de systèmes de gestion de l'information Étude des équipes engagées dans le programme Étude des participants au programme (clients, usagers) Étude de l'environnement du programme

16 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 16 Liste de tâches pour lobservation de laccessibilité des préservatifs « sur le terrain » Indiquer la date, le lieu (marché, dispensaire, pharmacie, etc.) Présence dincitatifs (affiches, matériel éducatif, etc) concernant les préservatifs ou leur utilisation? Si oui où, visible facilement? Visibilité et accessibilité des préservatifs eux-mêmes (étalage? Comptoir, près du comptoir? Vitrine? Si libre service, facilement accessibles, etc..) Si marché, rue, dispensaire, appréciation de lintensité de lincitation et de laccessibilité (échelle de 1 à 6) Exemples de bonnes pratiques

17 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 17 Les données pour l'évaluation du système de prestation de services peuvent être récoltées par Observation directe (ouverte ou avec une grille) Étude de dossiers ou de systèmes de gestion de l'information Étude des équipes engagées dans le programme Étude des participants au programme (clients, usagers) Étude de l'environnement du programme

18 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 18 Etude de dossiers: Évolution de la prise en charge à 6 mois et une année, centre de référence pour toxicomanes, Centre SM T06 mois Centre SM Drop - out Réseau ext Drop - out Réseau Ext. Centre SM 1 an

19 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 19 Système de gestion : marché des préservatifs (estimation> 80% du marché Suisse )

20 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 20 Les données pour l'évaluation du système de prestation de services peuvent être récoltées par Observation directe (ouverte ou avec une grille) Étude de dossiers ou de systèmes de gestion de l'information Étude des équipes engagées dans le programme Étude des participants au programme (clients, usagers) Étude de l'environnement du programme

21 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 21 Suivi des participants à un programme: Proportion de médecins recherchant de routine une exposition au risque de VIH chez différents types de patients / situations,

22 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 22 Les données pour l'évaluation du système de prestation de services peuvent être récoltées par Observation directe (ouverte ou avec une grille) Étude de dossiers ou de systèmes de gestion de l'information Étude des équipes engagées dans le programme Étude des participants au programme (clients, usagers) Étude de l'environnement du programme

23 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 23 Etude des participants: déclaration des accidents par piqûre / blessure : personnel soignant et de maison Infirmiers(ères) (N=78) Déclaration n % oui non ne sait pas pas de réponse TOTAL % Médecins (N=88) Déclaration n % oui non ne sait pas pas de réponse TOTAL % Personnel de maison (N=33) Déclaration n % oui non TOTAL % Incidence des accidents, taux annuel/ personne

24 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 24 Suivi minimum de base d'un projet Description et documentation en continu ou à intervalles réguliers structures services / produits profil des clients / usagers problèmes rencontrés événements marquants avec influence sur le projet changements opérés et raisons

25 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 25

26 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne 26


Télécharger ppt "IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Lausanne Suivi et évaluation des processus Jean-Pierre Gervasoni, Françoise Dubois-Arber."

Présentations similaires


Annonces Google