La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vaccins VPH Dr Nathalie Broutet Département santé et recherche génésiques Au nom du groupe de travail de l'OMS sur les vaccins VPH.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vaccins VPH Dr Nathalie Broutet Département santé et recherche génésiques Au nom du groupe de travail de l'OMS sur les vaccins VPH."— Transcription de la présentation:

1 Vaccins VPH Dr Nathalie Broutet Département santé et recherche génésiques Au nom du groupe de travail de l'OMS sur les vaccins VPH

2 Incidence Cancer du col de l'utérus: 493,000 cas en 2002 (4.5% total) ASR per 100,000 per 100,000 women

3 Cancer du Col (2002) Développé En développement 15.0% de tous les cancers 3.6% de tous les cancers 83,400 cas409,400 cas

4 Cancer du col Cause principale de mort par cancer chez les femmes dans la plupart des pays en développement Tue plus de femmes chaque année, >80 % dans les pays en développement Presque nouveaux cas détectés chaque année dont une grande majorité dans les pays en développement 99.7% des cas de cancer du col sont associés au VPH Human papillomavirus and HPV vaccines. Technical information for policy makers and health professionals, WHO, 2007

5 Associations des différents types de VPH aux maladies Cutané (~60 types) verrues commune ( mains/pied) Muqueux (~40 types) haut risque types (16,18) bas risque types (6,11) anormalités cervicales de bas grade lésions pré cancéreuses néoplasie intraépithélial(CIN 2/3) adénocarcinome in situ (AIS) cancer anogénital anormalités cervicales de bas grade verrues génitales papillomateuse respiratoire

6 Histoire naturelle du VPH et du cancer du col and Cervical Cancer Infection par le VPH initial Infection HPV eliminée CIN* 1 Infection persistente CIN* 2/3 AIS * * Cancer Décades 1 anJusqu'á 5 years * neoplasie cervicale intraépitheliale ** adenocarcinoma in situ

7 8 souches VPH les plus communes dans 14,585 cas de cancer du col invasif par région (CIRC) 70% 72% 67%74% 76% 65%

8 Conditions associée aux souches VPH 16,18, 6, 11 Clifford, BJ Ca 2003; Munoz Int J Cancer 2004; Brown J Clin Micro 1993; Carter Cancer Res 2001; Clifford Cancer Epi Biomarkers Prev 2005; Gissman Proc Natl Acad Science 1983; Kreimer Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 2005 HPV 16, 18 % attribuable éstimé – Cancer du col70 % – Anormalités cervical de haut grade50 % – Anormalités cervical de bas grade 30 % – Cancer anal~70 % – Vulve / Vagin / Penis~40 % – Cancers du cou ~3-12 % HPV 6, 11 – Anormalités cervical de bas grade 10 % – Verrues génitales90 % – Papillomatose respiratoire (RRP)90 %

9 Others Les types VPH dans les cas de cancer du col Adapté de Clifford: Br J Cancer 2003 Types

10 Vaccins HPV 8 juin 2006, FDA des EUA a approuvé le vaccin quadrivalent VPH (types 6, 11, 16, 18) recombinant: GARDASIL Indication: femmes 9-26 ans Vaccin développé par Merck est maintenant enregistré dans plus de 70 pays Indications: prévention des maladies liés au VPH –Cancer du col –Verrues génitales –Lésions précancéreuses ou dysplasie (AIS, CIN 2/3, CIN 1, VIN 2/3, VaIN 2/3)

11 Vaccins VP GSK a fini le développement d'un vaccin VPH bivalent (type 16, 18) recombinant: CERVARIX Le dossier pour l'enregistrement du vaccin GSK en Europe (EMEA) et aux EUA (FDA) est approuvé depuis mi 2007 Indications: prévention des maladies liés au VPH –Cancer du col –Lésions précancéreuses ou dysplasie (AIS, CIN 2/3, CIN 1, VIN 2/3, VaIN 2/3)

12 Vaccins VPH VLP Antigène utilisé pour l'immunisation est la proteine majeure de capside HPV L1 L'expression de la protéine L1 utilise une technlogie recombinante Les protéines L1 s'auto assemblent avec des particules ressemblant au virus (virus-like particles, VLP) Les VLPs ne sont pas infectieux HPV VLP

13 Vaccins VPH: Quelques aspect des programmes de développement clinique Vaccin/ Manufactureur Phase II Essais d'éfficacité* Phase III Essais d'éfficacité ** Immunogénicité des adolescents Essais d'ínocuité Quadrivalent Merck ( 0,2,6 mois) femmes ans femmes ans 9-15 ans Bivalent GSK ( 0,1,6 mois) femmes ans femmes ~15-25 ans ans *puissance pour déterminer les infections incidentes et persistentes comme critère de jugement **puissance pour déterminer CIN 2/3 ou AIS comme critère de jugement

14 Quel est la réponse immune aux vaccins VPH? La base majeure de protection sont les anticorps neutralisants Les données robustes n'existent qu'après l'injection de trois doses Les vaccins VPH induisent des anticorps sérologiques chez tous les individus vaccinés, et persitent pendant 5 ans Les niveaux d'anticorps sont plusieurs fois plus hauts chez les individus vaccinés que chez les individus ayant été infectés naturellement Les niveaux d'anticorps sont plus élevé après vaccination chez les adolescents de moins de 15 ans que chez les femmes plus âgées Le niveau minimun protecteur d'anticorps n'est pas connu

15 Anti-VPH 16 MGT pendant 5 ans Vaccin quadrivalent MGT (Echelle Log) Temps depuis la première vaccination (Mois) ** * Vaccination GARDASIL Placebo (Sero (+) et PCR (-) HPV 16 le jour 1) Merck, données non publiées, Presenté á la réunion ACIP, Juin 2006

16 MGT Anti-VPH 16 pendant 54 mois Vaccin bivalent Vaccine Recipients Type Specific Natural Infection Titers Harper D et al.; Lancet 2006

17 Anti-HPV 16 Antibody Titers after 3 Doses by Age at Enrollment, Quadrivalent HPV vaccine

18 GMTs at month 7 in yr olds >2-fold higher than yr olds yrs yrs Comparison of Antibody titers in and 15 – 25 year olds (Bivalent vaccine) Geometric Mean Titer (EU/ml) HPV-16HPV-18

19 Quel est l'efficacité vaccinale contre les maladies/infections liés aux souches incluses dans le vaccin chez les femmes VPH naïve á l'inclusion? Les résultats pour les deux vaccins sont très comparables, mais les données d'essai de phase III ne sont disponibles que pour le vaccin quadrivalent Efficacité contre les infections persistantes dues aux souches 16 et 18 est de plus de 90% chez les femmes qui ont reçu les trois doses L'efficacité contre CIN 2 (bivalent), ou contre CIN 2/3/AIS (quadrivalent), dues aux souches 16 et 18 est proche de 100% avec un haut degré de certitude pour le vaccin quadrivalent.

20 Quel est l'efficacité vaccinale contre les CIN 2+ lié aux VPH 16/18 chez les femmes déjà exposées á ces souches VPH (vaccin quadrivalent)? 27% des femmes avaient été exposées ou étaient infectées avec un ou plusieurs souches VPH inclues dans le vaccin Overall, no effect of vaccine was seen among women who had already been infected with HPV 16 and 18 against the relevant type-specific events Some evidence of varying effects in different subgroups of women according to the type of previous infection, but further data are needed

21 Existe t-il une protection croisée pour les souches non inclues dans les vaccins Pour le vaccin bivalent, une protection partielle contre de nouvelles infections par deux autres souches a été rapportée: Souche 45 : 95% (63,100) Souche 31 : 55% (12,78) Pour le vaccin quadrivalent, les anticorps neutralisants contre les génotypes 45 et 31 a été démontré après immunisation Smith JF, et al. 23rd International Papillomavirus Conference and Clinical Workshop. September , Prague (Abstract PL 1-6)

22 Résumé, efficacité, et inocuité Efficacité très élevée pour les deux vaccins contre les maladies liées aux types VPH du vaccin et non infectée par le VPH (+/-100%) Les vaccins ne présentent pas d'effet thérapeutiques chez les femmes déjà exposée aux types VPH du vaccin Persistance des anticorps jusqu'á 5 ans Profil d'inoccuité acceptable

23 Réunion de l'OMS-FNUAP sur la place des vaccins VPH dans les programmes de santé sexuelle et santé de la reproduction, Mars 2006 Large consultation en Mars 2006 –Directives stratégiques et programmatiques –Papier publié Agrément sur les questions clefs qui entourent l'introduction des ces vaccins dans les pays S'adresse aux décideurs et responsables de programme

24 Papillomavirus humains et vaccins VPH Information techniques pour les décideurs et professionnels de santé Document basé sur les délibérations d'experts apartenant au groupe d'expert de l'OMS sur les vaccins VPH. Réunion d'Août 2006 Complémente Son but est de donner des informations á jour et basées sur l'évidence sur les vaccins VPH

25 La vaccination contre le VPH est très prometteur pour améliorer la santé dans le monde… … cependant, autorisation de mise sur le marché des vaccins ne veut pas dire que ces vaccins soient: 1- Acceptables et capture automatique 2- Accessibles et abordables

26 Profil des vaccins VPH: un produit cher Plus cher que tous les autres vaccins Il existe un risque pour que ces vaccins augmentent l'inequité dans la santé Le coût est un critère de choix essentiel pour l'introduction de ce vaccin, mais ne devrait pas être le seul critère – d'autre bénéfices sont aussi importants.

27 Profil des vaccins VPH: défis et opportunités La vaccination contre le VPH va ammener les programmes nationaux d'immunisation dans l'environnement, socio-politiquement sensible, de la santé sexuelle des adolescents Mais cela peut renforcer ou stimuler la mise en place programmes d'immunisation dans les ecoles ou pour adolescents, selon les besoins des pays Cela peut être aussi un facteur de liaison entre l'immunisation et les autres interventions de santé publique

28 Profil des vaccins VPH: défis et opportunités Les programmes de control de cancer confronteront des décisions difficiles en regard des interventions prioritaires á mettre en place pour le contrôle et la prévention du cancer du col Mais cela peut aussi stimuler ces programmes á renforcer leurs registres de cancer

29 Profil des vaccins VPH: défis et opportunités Les programmes de santé sexuelle et reproductive devront développer de nouvelles stratégies pour conseiller les jeunes adolescents et femmes sur les vaccins L'expérience acquise avec l'introduction de ces vaccins pourront servir de modèle pour l'introduction des vaccins VIH

30 Ménager les espérances et prendre en compte les doutes Il s'agit d'un vaccin contre les cancer et aussi contre une IST, ce qui peut être sensible politiquement et culturellement Considération de base: comment présenter ces nouveaux vaccins avec des messages clairs et adaptés aux normes socio-culturelles de chacun des pays Plaidoyer, Information et Communication

31 Options pour la délivrance du vaccin aux jeunes femmes A l'école première option attractive á envisager cependant de nombreuses jeunes filles n'ont pas accès á l'école dans de nombreux endroits Délivrance sporadique, à l'école ou lors de journées nationales de vaccination ou de santé de l'enfant permet d'être plus flexible dans le calendriere et réduits la conservation et la chaîne de froid dans les endroits plus isolés Les programmes de la santé sexuelle et reproductive peuvent former et conseiller sur les benéfices de la vaccination des jeunes filles et adolescents

32 Synergies des vaccins avec d'autres interventions de santé pour les adolescents Autres vaccins: tetanos, ROR, hepatiteB,; eventuellement VIH, HSV2 Autres interventions: vitamines, fer, nutrition Education et message de promotion de la santé: santé sexuelle et reproductive, réduction des comportements á risque, lavage des mains

33 Systèmes de santé organisation et financement Partenariat: tous les acteurs de santé devraient être impliqués dans le développement d'une stratégie intégrée pour l'introduction des vaccins VPH (au niveau national et international) Demande: des modèles pour prévoir la demande de vaccins devraient être développés au niveau de chaque pays qui permettront d'estimer le coût mais aussi la couverture nécessaire pour avoir un impact sur la maladies au niveau de la population Financement: comment les pays vont-ils payer les vaccins et leur introduction, particulièrement face á l'introduction de nouveau vaccin. Il est donc important de considérer et d'étudier de nouveaux mécanisme de financement internationaux (e.g. GAVI, UNICEF, PAHO revolving funds)

34 Possibilités très intéressantes avec ces nouveaux vaccins, mais plus de donnée sont encore nécessaire Durée d 'immunité – besoin de rappel? Inocuité et efficacité chez les patients immuno déprimés (HIV+)? Administration simultanée avec d'autres vaccins: tetanos, ROR, Hepatite B, meningite Age: est ce que le calendrier de vaccination peut être simplifié – Vaccination des hommes Protection croisée contre les infections persistentes et lésions CiN2+ dues aux souches HPV 31, 45? Logistique: stabilité / chaîne frois/ capacité des services á faire des injections Coût et mécanismes de financement

35 Conclusions Les vaccins VPH ont un énorme potentiel pour réduire l'importance du cancer du col globalement Le vaccin VPH est un des éléments pour les stratégies de contrôle du cancer du col Le fil conducteur est que dans toute stratégie d'introduction le vaccin VPH doit être positionné dans une approche integrée, et comprehensive. Le partenariat entre programme est clé Parce que le coût de ce vaccin est actuellement très élevé, les questions critiques d'équité doivent être adressées

36 OMS Teresa Aguado Nathalie Broutet Venkatraman Chandra-Mouli Felicity Cutts Dale Huntington Kathleen Irwin Patrick Kadama Andreas Ullrich FNUAP Lindsay Edouard Arletty Pinel Groupe de travail sur les vaccins VPH

37


Télécharger ppt "Vaccins VPH Dr Nathalie Broutet Département santé et recherche génésiques Au nom du groupe de travail de l'OMS sur les vaccins VPH."

Présentations similaires


Annonces Google