La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Pédagogie générale appliquée à la plongée Emmanuel Bernier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Pédagogie générale appliquée à la plongée Emmanuel Bernier."— Transcription de la présentation:

1 1 Pédagogie générale appliquée à la plongée Emmanuel Bernier

2 2 Objectifs du stage initial Objectif final : transformer des niveaux 4 maîtrisant leur technique individuelle et les contenus théoriques en MF1 capables Objectif final : transformer des niveaux 4 maîtrisant leur technique individuelle et les contenus théoriques en MF1 capables –d'élaborer un projet pédagogique adapté aux élèves pour former des plongeurs du N1 au N5 –d'assurer la fonction de Directeur de Plongée Objectifs intermédiaires Objectifs intermédiaires –Acquisition d'outils (méthode, objectifs, évaluation, progression, moyens) –Éléments de réflexion (adaptation de contenu) –Comportement (communication, animation) –Responsabilité, respect de la réglementation Pas de catalogue de leçons types Pas de catalogue de leçons types A mettre en pratique pendant le stage pédagogique A mettre en pratique pendant le stage pédagogique

3 3 Plan La pédagogie : définition La pédagogie : définition Les personnages de la pièce : lélève, la discipline, le moniteur Les personnages de la pièce : lélève, la discipline, le moniteur Le scénario : la démarche pédagogique Le scénario : la démarche pédagogique Le rôle du moniteur, ses compétences Le rôle du moniteur, ses compétences La mise en scène : la séance pédagogique La mise en scène : la séance pédagogique

4 4 La péda cest quoi ? Savoir transmettre : nécessaire (actualisation des connaissances), mais pas suffisant Savoir transmettre : nécessaire (actualisation des connaissances), mais pas suffisant Dictionnaire : « science de léducation des enfants » ie permettre à lenfant de se construire Dictionnaire : « science de léducation des enfants » ie permettre à lenfant de se construire Donner les moyens à lélève de construire ses propres connaissances et ses propres expériences, … sa propre pratique adaptation Donner les moyens à lélève de construire ses propres connaissances et ses propres expériences, … sa propre pratique adaptation Objectif ultime : l'élève doit pouvoir se passer du moniteur !!! Objectif ultime : l'élève doit pouvoir se passer du moniteur !!! Idem pour le 2 ème degré vis à vis du 1 er degré : donner les moyens au futur moniteur de construire sa propre pédagogie ! Idem pour le 2 ème degré vis à vis du 1 er degré : donner les moyens au futur moniteur de construire sa propre pédagogie !

5 5 Pédagogie et théâtre Le scénario : la démarche pédagogique Le scénario : la démarche pédagogique L'écriture : les éducatifs L'écriture : les éducatifs La mise en scène : la séance pédagogique La mise en scène : la séance pédagogique Le jeu de rôle : candidat et jury Le jeu de rôle : candidat et jury

6 6 Un ménage à 3 connaissance s attentes, aptitudes pédagogie Moniteur ÉlèveDiscipline Moniteur = médiateur (donc communicateur) pédagogie

7 7 Lélève : comment fonctionne-t-il ? Les 4 composantes de la personnalité : Cognitive: connaissance, mémoire, raisonnement expérience Cognitive: connaissance, mémoire, raisonnement expérience Conative: motivation, volonté, positionnement social Conative: motivation, volonté, positionnement social Affective: émotions, spontanéité enfants !… Affective: émotions, spontanéité enfants !… Physique: image, morphologie, capacités Physique: image, morphologie, capacités Quest-ce quon en fait ?…

8 8 La discipline : 3 axes de compétences pratiques Ventilation AppuisPropulsion Sur quel(s) axe(s) se situe lexercice ? Sur quel(s) axe(s) se situe lexercice ? Sur quel(s) axe(s) lélève échoue-t-il ? Sur quel(s) axe(s) lélève échoue-t-il ? …

9 9 La logique de la démarche La loi (arrêté de 98) prérogatives acte pédagogique où ? salle, quai, piscine, 20m, 40m quand ? pré-requis, progression comment ? technique péda, moyens pourquoi ? réalisme Les règlements fédéraux (contenus de formation) Expérience (P4, cadre) profil compétences qui ? acquis, évaluation quoi ? objectif, critères dévaluation

10 10 Les compétences du moniteur Actualiser ses connaissances Actualiser ses connaissances Analyser sa propre pratique Analyser sa propre pratique Sélectionner Sélectionner Fixer des objectifs Fixer des objectifs Construire une progression Construire une progression Évaluer Évaluer Structurer Structurer Organiser (moyens) Organiser (moyens) Communiquer Communiquer

11 11 Approfondir et actualiser ses connaissances Théorie : nouveautés sur la décompression, évolution de la législation,… Théorie : nouveautés sur la décompression, évolution de la législation,… Pratique : nouveaux matériels, nouveaux pratiquants,… Pratique : nouveaux matériels, nouveaux pratiquants,… Sources dinformation : Sources dinformation : Subaqua (et les autres revues de plongée) Subaqua (et les autres revues de plongée) CTN info CTN info Web (attention au sérieux et à la légitimité des sources) Web (attention au sérieux et à la légitimité des sources) –http://ctn.ffessm.fr/ (CTN) –http://www.ulg.ac.be/physioan/chapitre/ (physiologie) –http://www.ednes.com/gds/gaz.htm (physiologie) –http://www.medsubhyp.org/ (médecine hyperbare) –http://perso.wanadoo.fr/aresub/ (accidents) –http://www.ctrbpl.org/ (planches matériel) –http://hlbmatos.free.fr/ (matériel) –Sites des fabricants (matériel)

12 12 Analyser sa propre pratique Une évidence : il faut comprendre avant denseigner !!! Une évidence : il faut comprendre avant denseigner !!! Pratique devenue automatique tentation de la démonstration (efficacité pédagogique ???) Pratique devenue automatique tentation de la démonstration (efficacité pédagogique ???) Quelques questions à se poser par rapport à sa pratique devenue automatique : Quelques questions à se poser par rapport à sa pratique devenue automatique : –Comment je fais ? –Dans quel ordre je le fais ? –Quels muscles travaillent ? –Quelles sont mes sensations ? –Quels repères jutilise ? –Quels appuis jutilise ? –Quand est-ce que jinspire ? … jexpire ?

13 13 Sélectionner les connaissances Tamis fin : de quoi mon élève a vraiment besoin pour ses prérogatives ? Tamis fin : de quoi mon élève a vraiment besoin pour ses prérogatives ? Tamis large : quelles attentes pour quels profils ? Tamis large : quelles attentes pour quels profils ? Quelques exemples de questions : Quelques exemples de questions : –Découvrir ?– Prévenir ? –Utiliser ?– Anticiper ? –Comprendre ?– Prévenir ? –Interpréter ?– Adapter ? –… ? Pas de théorie pour la théorie, pas de technique pour la technique ("le mieux est l'ennemi du bien") Pas de théorie pour la théorie, pas de technique pour la technique ("le mieux est l'ennemi du bien") Coller à la réalité de la plongée loisir Coller à la réalité de la plongée loisir La plongée, un loisir pour tous… (pas d élitisme) La plongée, un loisir pour tous… (pas d élitisme)

14 14 Fixer des objectifs Objectifs généraux Objectifs spécifiques Objectifs opérationnels prérogatives compétences capacités (savoirs, savoirs-faire, savoirs-être) plonger en autonomie à 20m sous la responsabilité d'un DP plonger en autonomie à 20m sous la responsabilité d'un DP porter assistance à un plongeur niveau 2 en difficulté porter assistance à un plongeur niveau 2 en difficulté savoir s'orienter sous l'eau savoir s'orienter sous l'eau être capable de s'arrêter à tout moment pendant une remontée individuelle être capable de s'arrêter à tout moment pendant une remontée individuelle être capable de relater un parcours subaquatique avec une précision de 10m être capable de relater un parcours subaquatique avec une précision de 10m Démultiplication Valeur ajoutée

15 15 Construire une progression Objectif final : déterminé par les prérogatives Objectif final : déterminé par les prérogatives Objectifs intermédiaires : Objectifs intermédiaires : –Objectifs spécifiques : compétences –Objectifs opérationnels : aptitudes / capacités (savoirs-faire, savoirs-être, savoirs) Coller à la réalité de la pratique Coller à la réalité de la pratique AcquisObjectif final évaluation Objectifs intermédiaires évaluation

16 16 Différents types d'objectifs (synthèse) temps détail X XXXX XXXXX X finalintermédiaires général spécifiques opérationnels

17 17 Pré-requis / Acquis Pré-requis : capacités qui doivent être maîtrisées avant d'entreprendre l'acquisition d'une nouvelle capacité (avenir de l'élève) Pré-requis : capacités qui doivent être maîtrisées avant d'entreprendre l'acquisition d'une nouvelle capacité (avenir de l'élève) Acquis : ensemble des capacités maîtrisées (passé de l'élève) Acquis : ensemble des capacités maîtrisées (passé de l'élève) Les pré-requis relatifs à une nouvelle capacité doivent être acquis avant d'en entreprendre l'enseignement (évaluation) Les pré-requis relatifs à une nouvelle capacité doivent être acquis avant d'en entreprendre l'enseignement (évaluation) 2 types de pré-requis 2 types de pré-requis –Pédagogiques : poumon-ballast avant gilet –Sécurité : vidage de tuba avant canard OBLIGATION DE MOYENS NB : les pré-requis peuvent dépendre des conditions de réalisation (nb d'élèves, profondeur,...)

18 18 Phases d'apprentissage Découverte / Initiation Acquisition Perfectionnement NB : formulation des sujets d'examen Remédiation

19 19 Des objectifs opérationnels Objectif opérationnel intention (améliorer lélève, former un niveau 1) Objectif opérationnel intention (améliorer lélève, former un niveau 1) Sadresse à lélève Sadresse à lélève Verbe daction Verbe daction Résultat attendu observable et quantifiable Résultat attendu observable et quantifiable Conditions de réalisation Conditions de réalisation Critères de réussite Critères de réussite Ex : Lélève devra vider son masque, préalablement entièrement rempli, en appui sur un fond de 5m, en une seule expiration Ex : Lélève devra vider son masque, préalablement entièrement rempli, en appui sur un fond de 5m, en une seule expiration

20 20 Conditions de réalisation Profondeur Profondeur Appuis Appuis Statique / en déplacement Statique / en déplacement Quantité d'eau introduite Quantité d'eau introduite Délai de réaction Délai de réaction Durée (nombre de cycles ventilatoires) Durée (nombre de cycles ventilatoires) Repères visuels Repères visuels Exemple du vidage de masque : que peut-on faire varier ?

21 21 L'évaluation Pas de formation efficace sans évaluation cohérente Pas de formation efficace sans évaluation cohérente But de l'évaluation : But de l'évaluation : –Tracer les progrès : repères pour le formateur et l'élève –Valider les acquis (compétences) –Entretenir la motivation –Adapter la pédagogie (objectif non atteint)

22 22 Savoir évaluer 3 types dévaluation : Formative : progression Formative : progression Sommative : évaluation initiale, synthèse Sommative : évaluation initiale, synthèse Normative : référentiel (niveau 4) Normative : référentiel (niveau 4) Qualité des critères : Objectifs donc mesurables (durée, distance,…) par opposition à subjectifs (avec aisance, rapidement,…) Objectifs donc mesurables (durée, distance,…) par opposition à subjectifs (avec aisance, rapidement,…) Compréhensibles par lélève (simples) Compréhensibles par lélève (simples) Communicables à lélève Communicables à lélève Auto-évaluation de lélève Auto-évaluation de lélève

23 23 Structurer les connaissances Le plan Sous-tend la démarche pédagogique doit refléter les objectifs intermédiaires de la progression Sous-tend la démarche pédagogique doit refléter les objectifs intermédiaires de la progression Fil conducteur, cheminement logique (communicable) Fil conducteur, cheminement logique (communicable) Facilite la mémorisation de lélève Facilite la mémorisation de lélève Permet de ne rien oublier Permet de ne rien oublier Exemples : Exemples : –surface – immersion – fond – remontée – surface –de la tête au pieds –du compresseur à lembout –…–…–…–… 2 axes structurants : 2 axes structurants : –Du général au particulier –Du simple au compliqué

24 24 Les méthodes pédagogiques Exposé magistral Exposé magistral Démonstration Démonstration Exposé interactif, participation Exposé interactif, participation Découverte / échec Découverte / échec Active : travail de groupe / travail individuel Active : travail de groupe / travail individuel Attention à la sécurité de latelier avec les méthodes démonstratives et de découverte Attention à la sécurité de latelier avec les méthodes démonstratives et de découverte Attention à la faculté d'imitation des élèves ( exemplarité) Attention à la faculté d'imitation des élèves ( exemplarité)

25 25 Efficacité de la mémorisation On retient : 20% de ce qu'on entend 20% de ce qu'on entend 30% de ce qu'on voit 30% de ce qu'on voit 50% de ce qu'on entend et voit 50% de ce qu'on entend et voit 90% de ce qu'on établit par soi même 90% de ce qu'on établit par soi même Élèves : Auditifs (briefing, exposé) Auditifs (briefing, exposé) Visuels (démonstration, tableau) Visuels (démonstration, tableau) Kinesthésiques (expérimentaux) Kinesthésiques (expérimentaux) Adapter la forme à l'élève Adapter la forme à l'élève

26 26 Comparaison des méthodes MéthodeFormateurÉlèveDuréeEfficacitéAvantagesInconvénients MagistraleActifPassifRapideMédiocre Auditoire importantAuditoire important HomogèneHomogène Retravail de l'élèveRetravail de l'élève InteractiveActifActifMoyenBon VivantVivant Auditoire réduitAuditoire réduit DécouverteActif Très actif Long Très bon Auto- évaluation immédiateAuto- évaluation immédiate Risque sécurité (?)Risque sécurité (?) Préparation longuePréparation longue ActivePassif Très actif Très long Très bon Enrichiss ement mutuelEnrichiss ement mutuel Mise en route longueMise en route longue

27 27 Lacte moteur Description d'une situation réelle : –J'essaie de tenir un palier à 3m –Je me rends compte que je monte –J'expire pour redescendre –Je vérifie que suis revenu à 3m Analysez le processus décrit Analysez le processus décrit

28 28 Lacte moteur Perceptions Perceptions –Extéroceptives: sens –Intéroceptives: appareil neuro-végétatif –Proprioceptives: positionnement (muscles, articulations, labyrinthes) Traitement Traitement –Réflexe: moelle épinière, « mauvais » réflexes –Régulé: bulbe rachidien, cervelet –Automatisé: conditionnement, répétitions –Cognitif: expérience, catalogue de réponses, adaptation –Affectif: effet positif (plaisir,…) ou négatif (peur,…) perceptions analyse traitement voies sensitives feed-back réponse motrice voies motrices

29 29 Lapprentissage But : améliorer la qualité des perceptions, de lanalyse et de la réponse But : améliorer la qualité des perceptions, de lanalyse et de la réponse Automatisation : répétitions conscientes exécution inconsciente Automatisation : répétitions conscientes exécution inconsciente Automatisme Réflexe !… Automatisme Réflexe !… H. Piéron : "L'apprentissage est une modification adaptative du comportement au cours d'épreuves répétées" H. Piéron : "L'apprentissage est une modification adaptative du comportement au cours d'épreuves répétées" Types d'épreuves : Types d'épreuves : –Identiques : apprentissage par exercices (ex : PB) –Similaires : apprentissage par transferts (ex : capelage / décapelage)

30 30 Cycle de l'apprentissage conscience compétence

31 31 Types dapprentissage Apprentissage analytique : Apprentissage analytique : –décomposition du geste technique en gestes élémentaires –acquisition dissociée de chaque geste élémentaire –synthèse –exemple : le canard Apprentissage global : Apprentissage global : –répétition intégrale, modulation de la vitesse dexécution, jeux –exemple : la bascule arrière, la RSE Niveau de difficulté versus motivation : s'adapter à l'élève Niveau de difficulté versus motivation : s'adapter à l'élève

32 32 Communiquer pour transmettre Adopter un langage commun (code de communication) Adopter un langage commun (code de communication) Utiliser le vécu de lélève (sadapter à son niveau) Utiliser le vécu de lélève (sadapter à son niveau) Éviter les références subjectives : être factuel (critères objectifs) Éviter les références subjectives : être factuel (critères objectifs) Éliminer le bruit, les perturbations Éliminer le bruit, les perturbations Évaluer la réceptivité de l'auditoire et adapter la durée (cours, briefing) à la capacité de mémorisation et de concentration Évaluer la réceptivité de l'auditoire et adapter la durée (cours, briefing) à la capacité de mémorisation et de concentration Obtenir du feed-back, reformuler Obtenir du feed-back, reformuler ÉmetteurRécepteur bruit feed-back prisme émetteur prisme récepteur prismes : éducation, instruction, vécu,…

33 33 Déperdition en communication Le formateur : Ce qu'il aurait pu dire Ce qu'il aurait pu dire Ce qu'il a voulu dire Ce qu'il a voulu dire Ce qu'il a réellement dit Ce qu'il a réellement dit L'élève : Ce qu'il a entendu Ce qu'il a entendu Ce qu'il a écouté Ce qu'il a écouté Ce qu'il a compris Ce qu'il a compris Ce qu'il a retenu Ce qu'il a retenu Ce qu'il pourra restituer Ce qu'il pourra restituer Ce qu'il pourra utiliser Ce qu'il pourra utiliser Enseigner, c'est répéter !!! apprentissage Enseigner, c'est répéter !!! apprentissage Reformulation, feed-back Reformulation, feed-back

34 34 Reformulation et feed-back Évaluer l'efficacité de sa communication Évaluer l'efficacité de sa communication Écouter Écouter Se remettre en cause Se remettre en cause Se synchroniser (convergence ?) Se synchroniser (convergence ?) Changer de canal (auditif, visuel, kinesthésique) Changer de canal (auditif, visuel, kinesthésique) Extraire les points clés Extraire les points clés

35 35 Quelques principes de conception de présentations Plan de la présentation Plan de la présentation 1 idée par transparent 1 idée par transparent 6 lignes de 6 mots de 6 caractères (200 caractères) 6 lignes de 6 mots de 6 caractères (200 caractères) Pas de phrases des idées Pas de phrases des idées Lisibilité (taille, capitales, polices, espacement, couleurs,…) Lisibilité (taille, capitales, polices, espacement, couleurs,…) Unité de style Unité de style Sobriété : limiter les effets spéciaux (sons, animations,…) Sobriété : limiter les effets spéciaux (sons, animations,…) Matérialiser le plan Matérialiser le plan Test Test

36 36 Les moyens pédagogiques Dessins (anat-physio) : réalistes mais simples, légendés / non légendés Dessins (anat-physio) : réalistes mais simples, légendés / non légendés Utilisation du tableau (cf. examen !) : titre, plan, développement, éléments clés (synthèse) Utilisation du tableau (cf. examen !) : titre, plan, développement, éléments clés (synthèse) Utilisation des couleurs : mise en évidence, donner du sens, schémas Utilisation des couleurs : mise en évidence, donner du sens, schémas Planches matériel Planches matériel Rétroprojecteur Rétroprojecteur Diaporama : possibilités danimation (matériel,…) Diaporama : possibilités danimation (matériel,…) Attention à ne pas rendre les élèves passifs Attention à ne pas rendre les élèves passifs

37 37 Construire une séance Qui ?Acquis, motivations, culture, niveau d'instruction, profil dentrée, profil de sortie Qui ?Acquis, motivations, culture, niveau d'instruction, profil dentrée, profil de sortie Pourquoi ?Prérogatives, objectif général Pourquoi ?Prérogatives, objectif général Quoi ?Compétences, difficultés, critères d'évaluation Quoi ?Compétences, difficultés, critères d'évaluation Quand ?Pré-requis, progression, objectifs intermédiaires, nb séances Quand ?Pré-requis, progression, objectifs intermédiaires, nb séances Où ?Salle, quai, profondeur, sécurité Où ?Salle, quai, profondeur, sécurité Comment ?Moyens pédagogiques, moyens de sécurité, encadrants, durée, code de communication Comment ?Moyens pédagogiques, moyens de sécurité, encadrants, durée, code de communication

38 38 Animer une séance pratique Préliminaires Préliminaires –Présentation mutuelle moniteur / élève –Administratif (licence, certificat médical,...) Briefing Briefing –Situation dans la progression, justification, vérification des pré-requis –Description de la séance : enchaînement, identification des difficultés, conseils, pièges à éviter –Consignes en cas dincident –Code de communication Équipement (avec les élèves) Équipement (avec les élèves) Déroulement Déroulement –Pas dimprovisation, sécurité –Vérification de l'acquisition (critères d'évaluation) Débriefing Débriefing –Personnalisé, auto-évaluation, constructif –Introduction de la séance suivante

39 39 Animer une séance théorique Présentation mutuelle moniteur / élève Présentation mutuelle moniteur / élève Présentation du plan Présentation du plan Exposé Exposé –Introduction : situation dans la progression, justification –Rappels, évaluation des acquis –Définition des termes nouveaux –Développement : utiliser les compétences de l'auditoire (juristes, médecins,…) –Évaluation formative : exercices, questions –Résumé (points-clé), évaluation « sommative » Introduction de la séance suivante Introduction de la séance suivante

40 40 Quelques réflexions en guise de conclusion Priorités pédagogiques : Priorités pédagogiques : 1.Loi / Règlement, Sécurité 2.Efficacité, Plaisir Pratique : apprendre à plonger c'est apprendre à expirer Pratique : apprendre à plonger c'est apprendre à expirer Théorie : rigueur et simplicité Théorie : rigueur et simplicité Prendre son temps perdre son temps prendre le temps nécessaire à l'élève (séances, cursus,…) Prendre son temps perdre son temps prendre le temps nécessaire à l'élève (séances, cursus,…) Angle d'attaque = prérogatives : penser finalité avant de penser exercices Angle d'attaque = prérogatives : penser finalité avant de penser exercices Être humble : on apprend toujours et de tout le monde… Être humble : on apprend toujours et de tout le monde… Se remettre en cause dans sa pratique et dans sa pédagogie Se remettre en cause dans sa pratique et dans sa pédagogie

41 41 Pour aller plus loin Communication et pédagogie – A. Girod – Amphora (2005) Communication et pédagogie – A. Girod – Amphora (2005) Plongée plaisir Initiateur – A. Foret – Gap (2005) Plongée plaisir Initiateur – A. Foret – Gap (2005) Manuel du moniteur (CTN) – Manuel du moniteur (CTN) – Moniteur de plongée – C. Duboc – aventures.com/docs/MONITEUR_C.Duboc.pdf Moniteur de plongée – C. Duboc – aventures.com/docs/MONITEUR_C.Duboc.pdf aventures.com/docs/MONITEUR_C.Duboc.pdf aventures.com/docs/MONITEUR_C.Duboc.pdf


Télécharger ppt "1 Pédagogie générale appliquée à la plongée Emmanuel Bernier."

Présentations similaires


Annonces Google