La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le tabac. Sommaire 1-composition dune cigarette - historique - législation 2- limpact du tabac sur le cœur 3- la prévention 4- le sevrage tabagique 5-

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le tabac. Sommaire 1-composition dune cigarette - historique - législation 2- limpact du tabac sur le cœur 3- la prévention 4- le sevrage tabagique 5-"— Transcription de la présentation:

1 Le tabac

2 Sommaire 1-composition dune cigarette - historique - législation 2- limpact du tabac sur le cœur 3- la prévention 4- le sevrage tabagique 5- contacts et bibliographie

3 Quest-ce que cest ?? Le tabac est une plante annuelle herbacée (nicotiana tabaccum) atteignant 1,50 m à 2m de haut. Les feuilles entières peuvent mesurer 80cm de long sur 40cm de large.

4

5

6

7 Composition dune cigarette

8 Composition du tabac Les cigarettes se composent de 4 grands poisons principaux : Le monoxyde de carbone : il est libéré par la combustion de la cigarette. Il prend la place de loxygène dans le sang et du coup il devient très toxique pour les artères. La nicotine : se trouve dans la fumée de la cigarette. Cest elle qui rend dépendant. Les irritants : plusieurs de centaines sont présents dans le filtre. Ils sont très toxiques pour les bronches car ils empêchent dévacuer correctement les impuretés. Plusieurs centaines de types de goudrons et autres toxiques se trouvent dans la fumée. Ils sont responsables dau moins 30% des cancers.

9 Historique Le début de la culture du tabac est supposée il ya plus de 8000 ans en Amérique du sud. Depuis plus de 2000 ans les amérindiens utilisent le tabac dans des rituels religieux et pour ses vertus médicinales (surtout comme analgésique). En 1494 Christophe Colomb ramène du tabac séché en Europe où celui-ci sera également utilisé pour ses supposés propriétés médicinales. Il sera surtout utilisé pour les maladies majeures. En France le tabac est introduit par Jean Nicot ambassadeur de la famille des Médicis. En 1588, apparition du premier promoteur connu du tabac, thomas Haret qui préconisait un usage du tabac fumé ou en prise nasale. Il meurt quelques années plus tard dun cancer du nez.

10 Historique (2) Cest au 18ème siècle que les scientifiques commencent à sintéresser aux effets néfastes du tabac surtout du tabac fumé. En 1826 des recherches sur la nicotine découverte et isolée font avancer lidée de sa dangerosité et de son potentiel daccoutumance. 19ème siècle début de la commercialisation par deux grandes marques. Les cigarettes deviennent très populaires chez les soldats ; 20ème siècle la production mondiale annuelle de cigarettes est de 3,5 milliards de cigarettes et de 6 milliards de cigares.

11 Historique (3) Avec la première guerre mondiale la consommation explose. Après la guerre conquête du marché féminin avec la fabrication de tabac doux. Dans les années 50 des données indubitables mettent en causes le tabac dans de nombreuses maladies. En 1964 une première demande de mise en évidence sur les paquets de cigarettes davertissement sur les effets néfastes du tabac. Dans les années 80 suite aux signes dalerte lancées par les pouvoirs publics fumer devient « politiquement incorrect ». Les personnalités nosent plus se montrer avec des cigarettes à la mains alors que cela était très à la mode quelques années auparavant. Le nombre de lieux interdits aux fumeurs augmentent.

12 Historique (4) Les données médicales deviennent inquiétantes avec une prise de conscience de la gravité du tabagisme passif. Dans les années 90/2000 le tabac fait mauvais genre, la prévention devient de plus en plus prévalente et un courant anti tabac apparait. Cest également à ce moment là quapparaissent les différentes lois sur le tabac.

13 Législation Loi Veil 1976 Pas de publicité concernant le tabac Pas de distribution gratuite Le paquet doit indiquer la composition intégrale Pas de marque de tabac sponsor de manifestations sportives

14 Législation (2) Loi Evin Depuis 29/05/1992 : interdiction de fumer dans les gares, les aéroports, les hôpitaux. Obligation dune zone fumeur (sauf pour les écoles et les hôpitaux). Depuis 01/02/2007 : interdiction de fumer dans tous les lieux publics et dans les transports en commun et augmentation des consultations pour le sevrage tabagique. Remboursement des substituts nicotiniques jusquà 50 euros par an pour les bénéficiaires. Dérogation pour les lieux dit de convivialité. Depuis 01/01/2008 : interdiction de fumer dans les lieux dit de convivialité Casinos, discothèques, débits de tabac, hôtels, restaurants… Le paquet de cigarettes doit comporter un bandeau « nuit gravement à la santé ». Amende de 68 euros pour le contrevenant et de 135 à 1500 euros pour le chef détablissement.

15 Législation (3) Loi du 12/02/2003 Vente interdite aux mineurs de moins de 16 ans. Un an de prison et une amende allant de 3750 à 7500 euros.

16 Limpact du tabac sur le coeur

17

18 Le tabac est, avec le cholestérol, lhypertension artérielle et le diabète, un des grands facteurs de risque cardiovasculaire.

19 Risques à court terme Le tabac altère la capacité de dilatation des vaisseaux, ce qui peut provoquer des spasmes artériels, avec une interruption brutale de la circulation sanguine. Ces mécanismes expliquent la brutalité des accidents cardiovasculaire: infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, mort subite.

20 Risques à long terme Le tabac abîme progressivement les artères: il favorise la constitution de plaques dathérome. Ces plaques, constituées de cholestérol et recouvertes dun tissu fibrineux, rétrécissent les artères, limitant le passage du sang, donc de loxygène vers les organes.

21 Risques a long terme (2) Le tabac est surtout responsable de la formation de caillots (thromboses) venant obstruer les artères.

22 Leffet du monoxyde de carbone (CO) Il provient de la combustion de la cigarette et pénètre dans le sang en prenant la place de loxygène nécessaire au cœur et aux autres organes. Il contribue à les « asphyxier ».

23 Différentes pathologies Hypertension artérielle, Tachycardie Infarctus du myocarde Insuffisance cardiaque Accident vasculaire cérébral Angine de poitrine Troubles de la circulation sanguine dans les artères des membres inférieurs: risque dartérite.

24 Hypertension artérielle, Tachycardie Comme le tabac, lhypertension artérielle favorise le développement de lathérome (formation de plaques constitué principalement de cholestérol) qui diminue le calibre des vaisseaux, qui finissent pas se boucher (thrombose). Les plus menacés sont les artères coronaires qui apportent le sang au muscle cardiaque, les artères du cerveau et les artères des jambes.

25 Infarctus du myocarde Linfarctus est consécutif a locclusion dune artère coronaire. Il se produit généralement dans une région où lartère est déjà réduite par une plaque dathérome (favorisée par le tabac). En se bloquant dans cette zone de rétrécissement un thrombus ou un caillot, achève dobstruer lartère. Lassociation tabac -pilule multiplie par 10 le risque dinfarctus du myocarde.

26 Insuffisance cardiaque En cas de maladies des valves, des artères ou du muscle du cœur, on parle dinsuffisance cardiaque lorsque le cœur narrive plus à compenser: il nest plus capable dassurer un débit de sang suffisant pour couvrir les besoins de lorganisme en oxygène, cela se produit dabord à leffort puis même au repos.

27 Accident vasculaire cérébral La cause la plus fréquente est un rétrécissement voire une occlusion dune grosse artère cérébrale (lautre cause est lhémorragie). Lassociation tabac pilule multiplie par 20 le risque daccident vasculaire cérébral.

28 Angine de poitrine ou angor Cest une diminution significative de lalimentation sanguine du muscle cardiaque. Elle entraîne une douleur ou une sensation doppression dans la poitrine qui irradie typiquement dans le bras gauche. Elle est favorisée par les plaques dathéromes (tabac).

29 Troubles de la circulation sanguine dans les artères des membres inférieurs, risque dartérite Cest une maladie des artères qui se caractérise par la présence de sténoses (rétrécissements localisés du diamètre de lartère) ou docclusions (thrombus ou caillot) au niveau des artères qui assurent la vascularisation des membres inférieurs. Il en résulte une mauvaise irrigation des tissus et muscles irrigués par les artères atteintes.

30 La prévention

31 La prévention (2) Arrêter de fumer, oui mais pourquoi ? Chaque année, en France, on estime à environ le nombre de personnes qui arrêtent de fumer, soit arrêts par jour. En 2005, 75 % des fumeurs réguliers ont déjà arrêté de fumer pendant au moins une semaine au cours de leur vie et près de 60 % ont actuellement envie darrêter. Ceux qui se sont déjà arrêtés au moins une semaine lont fait plus de 3 fois en moyenne.

32 La prévention (3) Les motivations à larrêt du tabac: La raison la plus souvent évoquée par les fumeurs est une prise de conscience des conséquences du tabac (20,2 %). Viennent ensuite : La peur de tomber malade (14,9 %). La grossesse ou la naissance d'un enfant (14,9 %). Un sentiment de lassitude (13 %). La recherche d'une meilleure condition physique (12 %). Le prix des cigarettes (10,9 %). Le fait d'avoir déjà une maladie liée au tabac est une raison évoquée par 8 %, se défaire de la dépendance par 5,7 % des personnes interrogées. Le fait d'éviter de gêner un proche par 3,7 %, l'envie de se débarrasser de l'odeur du tabac par 3,1 % (3,8 % pour les femmes, 2,6 % pour les hommes) et le fait d'avoir un proche atteint d'une maladie due au tabac par 2,1 %

33 La prévention (4) Des résolutions éphémères… Selon que lon a ou non-repris la cigarette après une période de sevrage, les motivations initiales varient. Ainsi, on constate que la naissance d'un enfant et le prix des cigarettes sont plus souvent évoqués par ceux qui ont finalement repris la consommation de tabac. À l'inverse, une prise de conscience plus profonde des conséquences du tabac sur la santé ou le fait d'avoir déjà une maladie ou un problème de santé lié au tabac, est plus souvent rapporté par ceux qui n'étaient plus fumeurs lors de l'enquête. Notons que même si l'avis du médecin est évoqué par un pourcentage très faible des personnes interrogées (0,7%), ceux qui mentionnent cette motivation sont beaucoup plus souvent les anciens fumeurs. Si la peur de tomber malade est quasi équivalente, quel que soit l'âge, le coût élevé des cigarettes est lune des principales motivations chez les jeunes, alors quelle est rarement évoquée chez les plus âgés.

34 Médias et prévention …

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53 Le sevrage tabagique

54 Le sevrage tabagique (2) La préparation à larrêt Avant darrêter de fumer, il est important de faire le point sur son rapport au tabac : sa consommation, ses habitudes… Pourquoi est-ce que je fume ? Détente, plaisir, habitude, lien social… Pourquoi je veux arrêter de fumer ? Odeur de tabac, mauvaise haleine Coût Risque pour la santé Refus dêtre dépendant Effets sur la peau (vieillissement), sur les dents, sur lodorat. Diminution des activités sportives Pour ses proches, lors dune grossesse…

55 Le sevrage tabagique (3) Les craintes face à larrêt Peur de léchec, de se décevoir, de décevoir ses proches… Son degré de motivation Arrêt volontaire ? Pour soi-même ou pour faire plaisir à son entourage ? Contraint pour raison médicale ? Connaître son degré de dépendance Test de Fagerstrom (cf. page suivante)

56

57 Le sevrage tabagique (4) Il nest jamais trop tard pour arrêter de fumer, car les bénéfices du sevrage sont immédiats : Après… 20 minutes : La TA et le pouls se normalisent. 24 heures : Le monoxyde de carbone est éliminé du sang. 48 heures : lodorat, le goût des aliments et la qualité du sommeil saméliorent. 2 semaines à 3 mois : la toux et la fatigue diminuent, le souffle saméliore. 1 an : Le risque dAVC est équivalent à celui dun non fumeur. 5 ans : le risque dIDM est équivalent à celui dun non fumeur

58 Le sevrage tabagique (5) Les moyens Les substituts nicotiniques : patchs, comprimés, gommes à mâcher… Délivrent des doses de nicotine au cerveau, donc réduisent le manque physique, ce qui permet de gérer plus sereinement la dépendance psychique et comportementale. Les médicaments Le Bupropion (antidépresseur) : Augmente la concentration de la dopamine, substance présente dans le cerveau et responsable des sensations de plaisir, ce qui a pour effet de diminuer lenvie de fumer. La Varénicline : Bloque les récepteurs nicotiniques : ceux-ci deviennent insensibles et lenvie de fumer disparaît. Les TTC (Thérapies Cognitives et Comportementales) Fondées sur lécoute, les TCC peuvent prendre différentes formes : Entretiens motivationnels pour aider la personne à mûrir sa décision darrêt. Analyse du comportement qui conduit le fumeur à identifier les circonstances liées à chaque cigarette fumée. Les TCC permettent ainsi à la personne désirant arrêter de fumer de mieux gérer son stress et déviter les situations à risque. Ne pas hésiter à se faire aider par son entourage, son médecin, la ligne Tabac info service… La Sécurité Sociale rembourse les substituts nicotiniques et la Varénicline à hauteur de 50 Euros / an.

59 Le sevrage tabagique (6) Les 10 clés de larrêt Fixez-vous une date et faites la connaître à votre entourage Débarrassez vous des briquets, cigarettes et cendriers, aérez votre maison / appartement : ne laissez rien traîner qui pourrait vous rappeler la cigarette. Evitez absolument de prendre une seule cigarette, ne serait-ce quune bouffée : cest la cause majeure de rechute. Attention aux cigares et à la pipe ! Ces écarts vous ramèneront rapidement vers la cigarette et ils sont aussi toxiques ! Dans les premiers temps, évitez les endroits ou lon fume et demandez à votre entourage de ne pas fumer en votre présence. Trouvez votre propre « truc » pour compenser le vide laissé par la cigarette (chewing- gum, eau…) Lenvie de fumer ne dure que 2 minutes environ. Lorsquelle survient, faites diversion : changez dactivité ou de pièce, buvez un verre deau, occupez vous les mains… Evitez les contextes déclencheurs : consommation dalcool, de café… Reprenez une activité physique pour évacuer le stress, soulager lenvie de fumer et diminuer les risques de prise de poids. Noubliez pas ! Aucune tentative nest une perte de temps ou dénergie, même en cas déchec : chacune vous rapproche de larrêt définitif ! Le meilleur moyen darrêter est de ne jamais commencer !

60 Contacts et bibliographie Téléphone : Tabac Info Service (8h-20h du lundi au vendredi, 0.15 euro/minute) Ligne daide à larrêt qui permet de connaître le centre de sevrage le plus proche.

61 Auteurs Marie Leschallier de Lisle Sara Trocmé Élodie Wittevert Guillaume Pigache Lucille Couenon

62 FIN MERCI A TOUS POUR VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Le tabac. Sommaire 1-composition dune cigarette - historique - législation 2- limpact du tabac sur le cœur 3- la prévention 4- le sevrage tabagique 5-"

Présentations similaires


Annonces Google