La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FRBR 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FRBR 1."— Transcription de la présentation:

1 FRBR 1

2 Notices informatisées
Le contexte actuel : Nos catalogues sont régis par des règles qui datent des années 1960/70 (Époque des catalogues sur fiches et de la documentation imprimée) Principes de Paris 1961 Points d’accès ISBD 1970- Description bibliographique Formats MARC 1969- Notices informatisées échanges Avant de parler de FRBR, on va parler du contexte de l’information bibliographique depuis 1960 et donc de ce qui amène le changement Constat : à l’heure actuelle, nos catalogues sont encore régis par des règles qui datent des années 60 : Faites pour les agences bibliographiques et pas pour les usagers, pour des catalogues sur fiches et pas des OPAC. Les règles et les formats ont bien sûr évolué mais pas suffisamment Elles ne sont pas adaptées à la documentation d’aujourd’hui et répondent mal aux besoins des utilisateurs, Normes nationales : AFNOR AACR2 RAK Etc. UNIMARC (1978) MARC 21 (1997) Etc.

3 Années : la réflexion Modélisation de l’information bibliographique FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records) : publiés en 1998 FRAD (Functional Requirements for Authority Data) : publiés en 2009 Nouveaux principes de catalogage PIC (Principes internationaux de catalogage) : publiés en 2009 À partir des années 90, l’IFLA entame une réflexion pour changer tout ça : modélisation FRBR publié en 98, puis FRAD modèle voisin pour les autorités, et enfin publie de nouveaux principes de catalogage en 2009 qui remplacent les principes de Paris de 1961. Principes de catalogage : Orientés usager Inspirés de FRBR 3

4 Modélisation FRBR ou Comment représenter tout un catalogue dans un seul schéma ?
Functional Requirements for Bibliographic Records = Fonctionnalités Requises des notices bibliographiques Un modèle conceptuel pour les notices bibliographiques FRBR est le résultat d’un travail mené par un groupe d’experts de l’IFLA lancé en 1990 et achevé en 1997 Les FRBR : un modèle qui fait partie d’un rapport d’un groupe de travail de l’IFLA qui date de 1998. ce que ne sont pas les FRBR : un format de catalogage une norme de catalogage Les FRBR sont : un modèle conceptuel « relationnel » réalisé à partir d’une analyse de l’information bibliographique et des besoins des usagers centré sur les œuvres, leurs relations, leur contexte bibliographique. 4 4

5 Qu’est-ce qu’un modèle conceptuel ?
Une représentation abstraite et simplifiée d’une activité Termes à connaître dans un modèle relationnel Entités les catégories d’objets concernées par cette activité par exemple : « œuvre » « personne » Instances : « Germinal » est une instance de l’entité « œuvre » « Emile Zola » est une instance de l’entité « personne » Attributs Ce sont les caractéristiques d’une entité Par exemple, le titre d’une œuvre, le nom d’une personne relations Il existe des relations entre entités : Par exemple, relation de « création » entre l’entité « œuvre » et l’entité « personne » Un modèle conceptuel c’est une représentation simplifiée d’une activité : on en fait (notamment des modèles relationnels) pour développer des Bases de données. Termes à connaître dans un modèle relationnel Entité : des catégories d’objets (des classes) « œuvre », « personne » Attribut (une caractéristique d’une entité) : « titre de l’œuvre », Relation (entre deux entités) : « création » de l’œuvre par une personne Instance : par exemple « Germinal » pour l’entité Oeuvre 5

6 Que trouve-t-on dans une notice ?
6

7 Des informations sur un exemplaire physique
On trouve des informations sur un exemplaire précis : par exemple la cote 7

8 Des informations sur une édition précise (produit éditorial)
On trouve des informations sur une édition bien précise à laquelle caractérisée par son ISBN, le lieu de publication, le nom de l’éditeur, la descrition matérielle 8

9 Des informations sur le contenu de ce produit
On trouve aussi des infos sur le contenu intellectuel : le titre propre, les auteurs, traducteurs, etc. (indépendant du contenant donc de la publication) 9

10 Une relation à un autre contenu
On trouve aussi des infos qui vont permettre de relier cette édition particulière à un autre contenu : ici le titre original en anglais : indépendant d’une édition commerciale particulière : 10

11 Tout ça dans une seule notice...
On voit que dans la même notice on a des infos qui se rapportent à différentes choses :un exemplaire physique , une édition matérielle précise , le titre original qui n’est pas lié à une édition particulière 11

12 Le modèle FRBR Que dit-il, au juste ?

13 Schématisation du processus de catalogage
Que fait-on, quand on catalogue ? On commence par examiner un objet matériel… On examine un livre

14 Schématisation du processus de catalogage
… On déduit (extrapole) les caractéristiques de la publication à laquelle il appartient… Publication Publication Publication Publication À partir d’un exemplaire unique, on déduit les caractéristiques des milliers d’exemplaires d’une publication commerciale en s’intéressant au contenant

15 Schématisation du processus de catalogage
Famille de contenus … On cherche si le contenu intellectuel de cet objet est en relation directe avec le contenu intellectuel d’autres objets Exemple : traduction / texte original, etc. Si c’est le cas, on explicite cette relation Exemple : titre original suivi du nom de la langue de traduction Contenu Contenu Publication Publication Ensuite, on cherche si le contenu intellectuel de l’objet est en relation avec le contenu intellectuel d’autres objets : Par exemple, je vois que ce livre « l’origine des espèces » est une traduction : je vais expliciter la relation en créant une zone 454 Unimarc en y faisant figure le titre original : c’est ce titre original qui est le point commun, la racine qui permet d’identifier une famille de contenus (par exemple les # langues des publications)

16 L'objet matériel La publication Le contenu Ce qui identifie une famille de contenus

17 FRBR : un 1er groupe d'entités
Ce livre est en usuel en salle de lecture Ce livre a été publié par Flammarion en 1992 Ce livre est accessible à un public francophone Ce livre a révolutionné notre vision du vivant Item un objet matériel Manifestation un produit défini par des caractéristiques communes en termes de contenu, d’aspect physique et de circonstances de production Expression un contenu textuel spécifique Œuvre un contenu conceptuel accessible via divers contenus textuels

18 FRBR : en tout, 3 groupes d'entités
un qui correspond à la notice catalographique (ISBD + données d'exemplaire) deux qui correspondent aux points d’accès Groupe 1 Groupe 2 Groupe 3

19 Les entités du modèle FRBR
Groupe 1 : produits d’une activité intellectuelle ou artistique décrits dans une notice bibliographique Œuvre , Expression, Manifestation, Item Groupe 2 : responsabilité Personne, Collectivité Groupe 3 : sujet Entités du groupe 1 et 2 + concept, objet, événement, lieu Les entités représentent les objets fondamentaux du modèle. Elles sont réparties en trois groupes Groupe 1 : produits intellectuels ou artistiques nommés ou décrits dans 1 notice bibliographique. Groupe 2 : entités ayant une responsabilité sur le groupe 1 : personne ou collectivité (accès auteurs, etc.) Groupe 3 : entités sujet : Entités du groupe 1 et 2 + concept, objet, événement, lieu (accès sujet) Par rapport à une notice bibliographique classique, on peut dire que le groupe 1 = description et les groupe 2 et 3, les points d’accès 19

20 Les entités du Groupe 1 Origin of species (français). Flammarion Tolbiac 16Y2-2161 Œuvre Expression L’œuvre, concept central du modèle, est ici entendue au sens de création de l’esprit, au sens abstrait : « presque avant » qu’elle soit exprimée sur le papier ou un film, etc. Elle est réalisée dans une expression 1 expression ne peut avoir qu’une seule œuvre. Les expressions peuvent être les traductions, ou adaptations au cinéma Une expression se matérialise (se concrétise) en une ou plusieurs manifestations. Ce seront par exemple des éditions commerciales (1ere ed, 2e ed) Une manifestation peut être représentée (exemplifiée) par un ou plusieurs documents (exemplaires) (l’exemplaire que jai acheté, celui qui est à la bibliothèque). Manifestation Item

21 Entités du groupe 1 : exemple
Origin of species Oeuvre Traduction française Texte original Expression Manifestation Exemple pour l’origine des espèces L’œuvre origin of species a plusieurs expressions ou versions, adaptations : ici, nous avons choisi le texte original de Darwin, en anglais, et sa traduction en français «l’origine des espèces » (en fait il y a des expressions pour toutes les langues ds lesquelles ce livre a été traduit) Les traductions sont en effet des formes différentes d’une même œuvre, de par leur forme linguistique, mais elles se réfèrent au même contenu ; elles ne délivrent pas un sens ou un message différent de l’œuvre originale. Ces expressions ont elles mêmes plusieurs manifestations : il s’agit des différentes publications commerciales du texte. Ici, nous en avons indiqué deux pour le texte original mais il y en a des centaines. Enfin, ces manifestations ont donné lieu à des centaines de milliers d’items – les exemplaires qui y sont attachés. Nous en avons indiqué 3 : pour l’édition penguin, on pourra trouver un exemplaire à la BU de Noumea ; je possède un exemplaire de l’édition « modern library » de 1993 dans ma bibliothèque personnelle ; et la BU de Angers détient un exemplaire de l’édition parue chez Flammarion… New York : Modern Library, 1993 Penguin books 1985 Flammarion 2008 Mon exemplaire personnel BU Noumea 570 DAR BU Angers DAR Item 21

22 Entités du groupe 2 : responsabilité
Œuvre création Personne Expression réalisation collectivité production Manifestation entités : personne et collectivités Ce groupe englobe les responsables de la venue à l’existence de l’une ou l’autre des entités du Groupe 1 ; il répond à la question « Qui a fait ça ? ». Par exemple : Œuvre : relation de création à un auteur, un compositeur, un réalisateur… Expression : réalisation : un traducteur, un éditeur scientifique, un interprète… Manifestation :production : un éditeur commercial Document : un propriétaire, passé ou présent (bibliothèque, relieur, etc). possession Item 22

23 Les entités du Groupe 2 Origin… (français). Flammarion DARWo a conçu a réalisé a produit possède Charles Darwin En reprenant notre exemple, D. Becquemont E. Barbier Flammarion BnF. Département Sciences et techniques Personne Collectivité

24 SCD d’Angers. Bibliothèque
Entités du groupe 2 et relations de  responsabilité exemple   Œuvre Origin of species … création Darwin, Charles L'origine des espèces au moyen de la sélection naturelle ou La préservation … Becquemont Daniel réalisation Expression L'origine des espèces au moyen …/ texte établi par Daniel Becquemont -  Paris : Flammarion, p. : couv. ill. en coul. ; 18 cm. - (GF). ISBN (br.) : 60 F Flammarion production Manifestation Reprise de l’exemple avec les entités des groupes 1 et 2 et leurs relations possession SCD d’Angers. Bibliothèque Item Angers SCD Cote : DAR 24

25 FRBR : un 3e groupe d’entités
Œuvre C’est à quel sujet ? Lieu Concept Groupe 1 Ex. : chenilles Ex. : Europe (œuvre, expression, manifestation, item) Le groupe 3 est un ensemble d’entités dont une instance peut-être le sujet d’une œuvre (seule une œuvre peut avoir un sujet) Une œuvre (Les Misérables) peut avoir pour sujet : des entités des groupes 1 et 2 et les entités suivantes : Concept : notion ou idée abstraite : Darwinisme, Objet : réalité matérielle : la tabatière de Victor hugo Événement : la Mort de Victor Hugo Lieu : Guernesey Événement Groupe 2 Objet (personne, collectivité) Ex. : Guerre de 14 Ex. : sonde Curiosity 25

26 Attributs des entités du groupe 1
Oeuvre Titre, forme, date, etc. Titre, forme, date langue, etc. Titre, mentions de responsabilité et d’édition, lieu de publication, éditeur, date de publication, présentation matérielle, ISBN, etc. localisation, provenance, état matériel etc., Expression manifestation Caractéristiques des entités du groupe 1 item

27 Relations entre entités
Moyen d’organiser l’information et de naviguer dans le catalogue : Relations primaires entre entités du groupe 1 Relations de responsabilité et de sujet Autres relations Autres relations : très nombreuses exemples De tout à partie (entre œuvres) de reproduction (entre manifestations) Suite de (entre œuvres) est une traduction de (entre deux expressions) 27

28 FRBR : les relations Œuvre Expression Manifestation Item
réalisée dans Expression matérialisée dans relations primaires du groupe 1 : œuvre réalisée à travers une expression (expression est une réalisation d’une œuvre) Expression matérialisée dans manifestation Manifestation représentée par l’item (exemplaire) Manifestation exemplifiée par Entités Groupe 1 Item Relations structurelles au sein du Groupe 1 Cohésion de la notice catalographique 28 28

29 FRBR : les relations Personne Œuvre Collectivité Expression
créée par Personne Œuvre réalisée par Collectivité Entités Groupe 2 Expression produite par Manifestation possédé par Entités Groupe 1 Item Relations Groupe 1 / Groupe 2 Relations de responsabilité 29

30 FRBR : les relations Personne Concept Œuvre Collectivité Objet
est au sujet de Personne Concept Œuvre Collectivité Objet Entités Groupe 2 Expression Événement Lieu Relation de sujet Entités Groupe 3 Manifestation Entités Groupe 1 Item Relation Œuvre / Groupes 1, 2 et 3 Relation de sujet 30

31 FRBR : Autres relations
Intellectuellement en relation avec De tout à partie De reproduction De présentation alternative éditions d'une même œuvre entre traductions d'un même texte (expression) entre une œuvre et ses adaptations (autres œuvres) Il existe de nombreuses relations dans le modèle FRBR Ici quelques exemples: relation intellectuelle entre une oeuvre et une autre oeuvre : adaptations (entre l’oeuvre de Darwin) et l’opéra “Sextuor: l’origine des especes » de tout à partie entre deux oeuvres ou deux expressions Exemple : entre l’introduction de Origin des espèces qu’on trouve dans une expression en français) et le texte original De reproduction : fac similé De présentation alternative : ebook, livre audio

32 Autour du modèle FRBR Une commande de l’IFLA en 1990
étude visant à évaluer scientifiquement les fonctions d'un catalogue (objectif : réduire les coûts) Cahier des charges Définir les fonctions d’une notice bibliographique Définir les éléments d’une notice de base pour une agence bibliographique nationale Mise en place d’un groupe de travail en 1992 Publication du Rapport final sur les fonc-tionnalités requises des notices bibliographiques en 1998 Origine : commande de l’IFLA objectifs du groupe de travail : 1 mettre en adéquation les données bibliographiques avec les besoins des utilisateurs (d’où le terme functional requirements) = Faire des notices adaptées aux besoins des usagers 2 Définir un niveau de catalogage minimal mais efficace pour les agences bibliographiques nationales car : surabondance de documents à cataloguer = rationnaliser le catalogage Pourquoi ? l’ISBD et les principes de Paris (1970) sont centrés sur l’auteur et pas tellement sur l’œuvre. Ils ont été pensés pour les catalogues papier (pas assez de recul sur les catalogues informatisés). Du coup, un réel décalage existe entre les besoins actuels des usagers et le contenu actuel des notices. Rationaliser le catalogage : avec le catalogage partagé, la multiplicité des ressources, les problèmes de coût, nécessité d’avoir des notices minimales mais efficaces. Objectifs : Rationaliser le catalogage : notices minimales 32

33 Le Rapport final sur les Fonctionnalités requises des notices bibliographiques
Définit quatre "tâches utilisateur" (user tasks) correspondant à ce que l'on est présumé vouloir faire quand on consulte un catalogue de bibliothèque Évalue la pertinence par rapport à ces "tâches utilisateur" de chaque attribut défini pour chaque entité et de chaque relation les plus pertinents doivent figurer dans les notices produites par les agences bibliographiques nationales les autres peuvent être rendus optionnels

34 Les "tâches utilisateur"
FRBR : tâches utilisateur sur les données bibliographiques trouver les ressources correspondant à une recherche identifier confirmer que la ressource trouvée correspond bien à la recherche distinguer entre des ressources analogues sélectionner entre des ressources analogues, choisir celle qui correspond à ses besoins obtenir avoir accès à une ressource

35 Après le modèle FRBR 1999 : création d’un autre groupe de travail pour étendre le modèle FRBR aux données d'autorité 2009 : publication du Rapport final sur les fonctionnalités requises des données d’autorité (FRAD, Functional requirements for authority data) le modèle FRAD n’en est qu’une partie Tous ces rapports sont disponibles sur le site de la BnF

36 FRAD Functional Requirements for Authority Data (2009)
FRAD vise à identifier les entités des points d’accès des notices bibliographiques Seuls les points d’accès sont concernés (FRAD ne modélise pas les notices d’autorité) 36

37 FRAD Ajoute une 3e entité au Groupe 2 : Famille
Ajoute 1 groupe d’entités : Groupe des Noms et des Identifiants Ajoute 3 autres entités : Point d’accès contrôlé Règles [de catalogage] Agence [de catalogage] FRAD est un modèle qui analyse les données d’autorité et qui vient en complément des FRBR Il est également orienté vers les besoins des usagers : dans le modèle FRAD (autorités) les tâches utilisateurs sont : trouver, identifier, contextualiser, justifier. Le modèle traite de l’identification des entités qui figurent en points d’accès des notices bibliographiques :entités FRBR + « famille » 2 entités sont au coeur du modèle : nom et identifiant 3 autres entités : points d’accès contrôlés, règles, agence Chaque entité bibliographique est connue par un nom ou (et) un identifiant qui sert de base pour établir les points d’accès contrôlés Les pts d’accès st gérés par des règles qui sont appliquées par des agences. 37

38 Point d’accès contrôlé
FRAD : les entités « Entités bibliographiques » Groupe 1 Groupe 2 Groupe 3 Nom Identifiant a pour appellation se voit attribuer Point d’accès contrôlé sert de base à ; Les relations fonctionnent dans les deux sens Règles est régi par Agence crée/modifie applique 38

39 Un catalogage FRBRisé ? Rôle croissant des notices d’autorité
notices bibliographiques pour les manifestations notices d’exemplaires pour les exemplaires notices d’autorité pour les œuvres personnes collectivités familles concepts objets événements lieux pour les expressions nouveau ! Les notices d’autorité deviennent systématiques pour les Œuvres et gèrent le point d’accès autorisé à l’Œuvre dans toutes les notices bibliographiques. Les notices d’autorité sont établies pour les Expressions lorsqu’il est nécessaire de distinguer différentes Expressions d’une même Œuvre ; dans le cas d’une Œuvre n’ayant fait l’objet que d’une seule Expression (souvent elle-même matérialisée dans une seule Manifestation), les informations descriptives de l’Expression et le point d’accès autorisé identifiant celle-ci sont gérés directement dans les notices bibliographiques qui sont des notices composites, car elles continuent de contenir des informations sur les entités Œuvre et Expression contenues dans la Manifestation, en plus des informations décrivant la Manifestation elle-même. établir systématiquement des notices d’autorité pour les œuvres si nécessaire de distinguer différentes expressions 39

40 Où FRBR est-il mis en œuvre ?
Médiathèque de la Cité de la Musique Catalogue construit autour des entités Œuvres et Manifestations Samarcande Interface FRBRisée du catalogue collectif des bibliothèques publiques de la communauté française de Belgique Libellule Catalogue de l’Université catholique de Louvain. Affichage d’une arborescence FRBR intégrant les titres uniformes des oeuvres Data.bnf.fr Exposition sur le web de pages sur les auteurs et les œuvres via une ébauche de FRBRisation des catalogues de la BnF Recherche dans Libellule : Eloge de la folie d’Erasme Dans la notice, un lien « frbr » permet d’afficher une arborescence du type FRBR. Les titres uniformes sont également ferberisés. Ce qui permet de distinguer l’œuvre » de ses différentes expressions. A partir du titre On distingue bien les 4 niveaux du modèle Recherche sur Eloge de la folie d’Erasme par titre. Clic sur frbr. Choisir la notice de titre uniforme Médiathèque de la cité de la musique notices d’œuvres musicales Affichage de toutes les « manifestations » des œuvres Pas de notices d’expression

41 oeuvre expression manifestation item
Le niveau de l’œuvre : la notice de titre uniforme monae encomum Niveau expression : les differentes monographies dans différentes langues Niveau manifestation : 1 edition précise Niveau item (exemplaire possédé par la bibliothèque) item 41

42 FRBR et RDA RDA est entièrement construit sur une interprétation du modèle FRBR  Il est utile de connaître FRBR pour comprendre et appliquer RDA… 42

43 RDA

44 RDA RDA Ressources : Description et Accès
Nouveau code de catalogage à vocation internationale Remplace les normes anglo-américaines AACR 2e édition Publication juin 2010 sous forme de site Web payant : RDA-toolkit Qui gère RDA ? Joint Steering Committee for the Development of RDA : Australie, Canada, USA, UK + Allemagne (depuis 2011) Code = ensemble global de règles concernant tous les aspects d’une ressource indépendamment du support. Par opposition avec les normes de type AFNOR Membre du JSC :American Library Association Australian Committee on Cataloguing The British Library Canadian Committee on Cataloguing CILIP: Chartered Institute of Library and Information Professionals Library of Congress Deutsche Bibliotek (depuis 2011) Ce sont les mêmes qui géraient AACR : Les bibliothèques nationales de Canada, GB, Australie et USA Allemagne CILIP : anglais

45 RDA caractéristiques RDA Ressources : Description et Accès
Objectif 1 : Appliquer les principes internationaux de catalogage (PIC) Aider l’usager à : Constat: Inadaptation des règles de catalogage actuelles trouver identifier sélectionner Obtenir naviguer Objectif 2 : Mettre le modèle FRBR au cœur des règles de catalogage Inadaptation des règles de catalogage actuelles Pas de possibilité de rapprocher automatiquement toutes les données disponibles sur une œuvre ou un auteur Pas de vraie prise en compte des liens entre les ressources apparentées (éditions, traductions, adaptations, …) Difficultés pour identifier les ressources numériques Les objectifs très ambitieux de RDA : Appliquer les PIC : principes internationaux de catalogage : tâches utilisateurs trouver identifier Sélectionner obtenir naviguer Les FRBR (modèle conceptuel) n’incluent pas le code de catalogage nécessaire à leur mise en oeuvre Créer un réseau de données interconnectées : c’est l’objectif du web de données : RDA a vocation à aller ds le web de données et cataloguer : c’est produire des métadonnées Objectif 3 : Adapter les catalogues de bibliothèques à l’univers du Web : Produire des métadonnées créer un réseau de données interconnectées S’ouvrir à d’autres communautés d’utilisateurs

46 RDA RDA : un sigle significatif RDA = ressources description et accès
Œuvre / Expression / Manifestation / Item tout type de support (voire pas de support…) Description et accès Code complet : Description bibliographique Points d’accès et notices d’autorité Indexation matière (… encore à venir) RDA parle de ressouces (terme générique) pour désigner les 4 entités du groupe 1 de FRBR C’est un code complet : description, accès autorités 46

47 RDA RDA Ressources : Description et Accès
RDA reprend la terminologie FRBR : Entités Attributs Relations Utilise constamment : les noms des entités FRBR/FRAD Œuvre / Expression / Manifestation / Item Personne / Famille / Collectivité les noms des « tâches utilisateur » Indispensable d’être à l’aise avec tous ces termes Les noms des entités FRBR/FRAD reviennent constamment dans RDA Exemple : l’ISBN est un identifiant de la manifestation, langue de l’expression, titre de l’œuvre, etc. Chaque chapitre commence par l'énoncé des "tâches utilisateur" que doivent permettre les éléments d'information traités dans le chapitre

48 RDA Ressources : Description et Accès
Structure du code : en 10 sections directement liées à FRBR et FRAD Attributs: Section 1. Attributs des manifestations et des exemplaires Section 2. Attributs des œuvres et des expressions Section 3. Attributs des personnes, familles et collectivités Section 4. Attributs des concepts, objets, événements et lieux [place réservée] Relations : Section 5. Relations primaires entre oeuvre, expression, manifestation et exemplaire Section 6. Relations avec des personnes, des familles et des collectivités associées à une ressource Section 7.Relations avec des concepts, des objets, des événements et des lieux associés à une oeuvre Section 8.Relations entre oeuvres, expressions, manifestations et exemplaires Section 9.Relations entre personnes, familles et collectivités Section 10.Relations entre concepts, objets, événements et lieux [place réservée] La structure du code est significative de son lien étroit avec FRBR et FRAD On voit que l’on a vraiment une rupture avec le passé (AACR et ISBD) 4 sections décrivent les attributs des entités FRBR + famille (vient de FRAD) 6 sections concernent les relations entre entités FRBr : notamment la section 5 pour les relations primaires du groupe 1 La place des relations, et donc des liens entre entités (bibliographiques ou autorités) est extrèmement importante puisqu’elle occupe 6 sections.

49 RDA Organisation générale
Attributs des entités Section 1  manifestation / item Section 2  œuvre / expression Section 3  personne / famille / collectivité Section 4  concept / objet / événement / lieu Description bibliographique et données d’exemplaire Entités Groupe 1 données « d’autorité » titres Entités Groupe 2 données « d’autorité » auteurs L’ordre des sections correspond à la démarche du catalogueur qui a d’abord l’objet Entités Groupe 3 données « d’autorité » matière 49

50 Exemple pour l’entité FRBR « manifestation, attribut titre
RDA Définition des éléments de données modèle FRBR : attributs RDA : élément avec typologie détaillée Titre de la manifestation Titre Titre propre Titre parallèle Complément du titre Complément du titre parallèle Variante de titre Titre précédent Titre suivant Titre clé Titre abrégé Exemple pour l’entité FRBR « manifestation, attribut titre Exemple pour l’entité FRBR manifestation attribut titre les attributs et relations des modèles FRBR/FRAD sont déclinés sous la forme d’éléments de données qui sont utilisés pour réaliser une description selon RDA Chaque élément de RDA correspond à un attribut ou à une relation FRBR/FRAD. Un élément peut comprendre des sous-types d’éléments ou des sous-éléments : cela permet d’établir des correspondances avec d’autres schémas de métadonnées (ex. : ISBD, MARC, …) 50

51 RDA Définition des éléments de données
modèle FRBR : relations RDA : éléments personne / collectivité / famille est associé à œuvre Créateur Autre personne / collectivité / famille associée à une œuvre personne / collectivité / famille est associé à expression Contributeur personne / collectivité / famille est associé à manifestation Producteur Éditeur Distributeur Fabricant Autre personne / collectivité / famille associée à une manifestation Exemple des relations en RDA entre oeuvre, manifestation, expression et entités du groupe 2 51

52 RDA cataloguer en RDA Eléments fondamentaux (« core elements »)
Obligatoires (si applicables) définis à partir de leur importance pour répondre aux principales tâches des utilisateurs RDA définit des éléments fondamentaux obligatoires si applicables Une notice ne peut pas être considérée comme conforme à RDA si tous les éléments fondamentaux définis par RDA n’y sont pas présents. Parmi ces éléments fondamentaux, certains sont obligatoires dans tous les cas et d’autres seulement s’ils sont nécessaires pour identifier précisément une instance d’une entité (et la distinguer d’une autre instance de cette entité) 52

53 RDA cataloguer en RDA Elimination des règles liées aux catalogues sur fiches : Abandon du schéma général de l’ISBD (exit les 8 zones et la ponctuation) Terminologie : (« vedette » devient « point d’accès », etc.) abandon de la règle de trois (multiplication des points d’accès) Fin de l’emploi des abréviations Transcription des informations descriptives telles qu’elles figurent sur la ressource RDA et l’ISBD : nombreuses règles qui divergent, Un mapping RDA/ISBD est présenté en annexe du code : ISBD devient une simple option d’affichage ISBD n’est plus (ou pas) le cadre de référence.de RDA type et forme du contenu forme  attributs de l’œuvre  « form of work » (§ 6.3) exemples : poème, film, symphonie,… type  attributs de l’expression  « content type » (§ 6.10) exemples : texte, parole, son, interprétation musicale, musique notée, … type et forme de la présentation matérielle  attributs de la manifestation deux niveaux de précision générique  « media type » (§ 3.2) exemples : pas de médiation, microforme, audio, vidéo, électronique,… spécifique  « carrier type » (§ 3.3) exemples : feuille, volume / ressource en ligne, disque, disquette,…

54 RDA cataloguer en RDA Distinction claire entre Type de contenu / Média / Support Abandon de l’indication générale du type de documents (200$b en UNIMARC) Forme de l’œuvre : poème, film, … Type d’expression : texte, interprétation musicale, … Type de media pour une manifestation : pas de médiation, microforme, video, … « carrier type » pour une manifestation : volume, DVD, … À la place du 200$b : 4 informations différentes mais plus claires

55 RDA Evolution en 2 étapes
Compatibilité avec MARC la plupart des bibliothèques qui vont appliquer RDA utilisent aujourd’hui un SIGB fondé sur MARC21 premières applications de RDA en MARC 21 évolutions de MARC 21 et UNIMARC RDF et Web sémantique Nouveaux systèmes (SIGB, etc.) Nouveaux formats (Bibframe ?) Évolution en 2 étapes : Actuellement : ajustement des formats Marc (scénario 1 et 2) 2e temps : aller vers un format du web sémantique :

56 RDA : 3 scénarios d’implémentation
Scénarios 3 et 2 : structure des catalogues en MARC notices bibliographique + notices d’autorité Scénario 3 : aucun lien entre notices Scénario 2 : liens entre notices Scénario 1 : nouvelle structure fondée sur les liens entre entités Aucune recommandation sur le choix d’un scénario Scénarios : 1 : implémentation complète de RDA > éclatement de la notice bibliogr. > notices d’œuvres, d’expression de manifestation et d’exemplaires + liens entre notices : des réticences > ne sera pas mis en place tout de suite. 2 maintien de la structure de la notice biblio avec adaptation MARC pour exprimer Rda correctement et généralisation des liens aux autorités : scénario retenu pour le court terme 3 idem mais sans les liens Je vous ai mis le lien vers les diagrammes des trois scénarios.

57 Philippe Le Pape -- ABES
Scénario 3 Notice bibliographique Manifestation Fichiers d’autorité Noms de personne Noms de collectivité Noms de famille Concepts Lieux etc. Identification de l’Œuvre Identification de l’Expression Accès Auteurs Accès Matières A ce jour (3/12/2012) la LC fournira en avril 2013 des données en RDA selon le scénario 3 Item 3 avril Bordeaux -- Urfist/Médiaquitaine Philippe Le Pape -- ABES 57 57 57

58 Philippe Le Pape -- ABES
Scénario 2 Notice bibliographique Manifestation Fichiers d’autorité Noms de personne Noms de collectivité Noms de famille Concepts Lieux etc. Identification de l’Œuvre Identification de l’Expression Accès Auteurs Accès Matières Œuvre Points d’accès reliés aux notices d’autorité : ce qu’on connait plus ou moins dans le sudoc en Unimarc (avec liens aux oeuvre en plus) Item 3 avril Bordeaux -- Urfist/Médiaquitaine Philippe Le Pape -- ABES 58 58 58

59 Philippe Le Pape -- ABES
Scénario 1 Entités du groupe 1 Œuvre Entités du groupe 2 Noms de personne Noms de collectivité Noms de famille Expression Manifestation Entités du groupe 3 Concepts Objets Lieux Événements En France, on dit que RDA ne vaut la peine que si on adopte le scenario 1 : full FRBR. Sinon, autant rester dans la situation actuelle avec quelques améliorations des normes AFNOR Pour avoir une image plus concrète des nouveaux processus de catalogage induits par la FRBRisation, on peut se reporter à une démonstration de VTLS : Cet exemple illustre parfaitement bien notre propos il est très pédagogique Item 3 avril Bordeaux -- Urfist/Médiaquitaine Philippe Le Pape -- ABES 59 59 59

60 RDA nouvelle pratique du catalogage
Catalogage moins centré sur la transcription Les mêmes infos bibliographiques … Mais réparties différemment Création de valeur ajoutée - Contrôle, validation / correction des métadonnées récupérées - Données d’autorité Faire des liens (au sein du catalogue ou vers d’autres ressources externes) Récupération de métadonnées existantes métadonnées créées par les éditeurs ou déjà présentes dans les ressources Les mêmes infos réparties différemment entre œuvre manifestation expression et un catalogage moins centré sur la transcription Récupération automatique des métadonnées des éditeurs. A cet effet des référentiels communs ont été faits avec ONIX (RDA/ONIX) Valeur ajoutée : contrôle, liens, autorités (ce qu’on fait dans le sudoc avec notices z3950) + enrichir, compléter les descriptions des bibliothèques, réutiliser des données extérieures et les lier… 60

61 RDA une norme de contenu
Accessible à travers un outil en ligne RDA Toolkit Code de catalogage Gestion des profils Mappings RDA / MARC 21 RDA / MODS Exemples de notices en RDA Documentation complémentaire RDA est indépendant des formats : c’est donc une norme de contenu : on peut choisir le mode de présentation ou format de son choix (ISBD es juste une option d’affichage dans RDA : annexe D1 RDA toolkit : accès vpn enssib 3 onglets : RDA (code), outils, ressources On y trouve : profils, des mappings avec marc21 et Mods et des exemples 61

62 62

63 description de manifestation en RDA
Titre propre : L’origine des espèces au moyen de la sélection naturelle ou La préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie Mentions de responsabilité : Charles Darwin texte établi par Daniel Becquemont à partir de la traduction de l'anglais d'Edmond Barbier présentation, chronologie et bibliographie par Jean- Marc Drouin Mention d’édition : Édition mise à jour en 2008 Lieu de publication : Paris Nom de l’éditeur : Flammarion Date de publication : DL 2008 Mention de collection : GF Numéro dans la collection : 1389 Mode de publication : Unité isolée Identifiant : ISBN Type de médiation : Sans médiation Type de support : Volume Importance matérielle : 619 pages Dimensions : 18 cm description de manifestation en RDA Exemple de description d’une manifestation, conforme à RDA (en juillet 2012) On a simplement des intitulés pour chaque élément , comme l’affichage public d’un OPAC 63

64 Scénario 1 Œuvre Item 1 Item 2 Expression Manifestation
Localisation : BnF. Sciences et techniques - Magasin Cote : Œuvre Item 1 Identifiant : xxxxxx Point d’accès autorisé : Darwin, Charles ( ). On the origin of the species by means of natural selection Titre privilégié : On the origin of the species by means of natural selection Variantes de titre : The preservation of favoured races in the struggle for life De l'origine des espèces au moyen de la sélection naturelle Date de l’œuvre : 1859 Nature du contenu : Traité d’histoire biologique Créateur de l’œuvre : Darwin, Charles ( ) Fonction : auteur Localisation : BnF. Philosophie, histoire, sciences de l’homme – Salle J Cote : DARW o Item 2 Titre propre : L’origine des espèces au moyen de la sélection naturelle ou La préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie Mentions de responsabilité : Charles Darwin texte établi par Daniel Becquemont à partir de la traduction de l'anglais d'Edmond Barbier présentation, chronologie et bibliographie par Jean-Marc Drouin Mention d’édition : Édition mise à jour en 2008 Lieu de publication : Paris Nom de l’éditeur : Flammarion Date de publication : DL 2008 Mention de collection : GF Numéro dans la collection : 1389 Mode de publication : Unité isolée Identifiant : ISBN Type de médiation : Sans médiation Type de support : Volume Importance matérielle : 619 pages Dimensions : 18 cm Point d’accès à l’Œuvre : Darwin, Charles ( ). On the origin of the species by means of natural selection Point d’accès à l’Expression : Darwin, Charles ( ). On the origin of the species by means of natural selection. Français (Becquemont) Scénario 1 Identifiant : xxxxxx Point d’accès autorisé : Darwin, Charles ( ). On the origin of the species by means of natural selection. Français (Becquemont) Type de contenu : texte Date de l’expression : 1992 Langue de l’expression : français Contenu supplémentaire : Bibliographie : pages Index Contributeur : Becquemont, Daniel Fonction : éditeur Contributeur : Barbier, Edmond (1834?-1880) Fonction : traducteur Contributeur : Drouin, Jean-Marc ( ) Fonction : auteur de commentaire ajouté Description d’une ressource selon le scénario 1 : les attributs permettant d’identifier et de décrire chacune des entités du Groupe 1 sont associés à cette entité, sans redondance au niveau de la Manifestation. L’information bibliographique est répartie entre les entités du Groupe 1. La description est conforme à RDA (tel qu’en juillet 2012). Certains choix de RDA illustrés dans cette description sont contestés par le Groupe technique sur l’adoption de RDA en France et feront l’objet de demandes d’évolution du code. Dans cet exemple, il s’agit en particulier de la description du « contenu supplémentaire » au niveau de l’Expression, et non au niveau de la Manifestation. La même remarque s’applique aussi à la description de l’illustration au niveau de l’Expression. Expression Manifestation 64

65 Scénario 1 Item 1 Œuvre Sujet Sujet Personne Manifestation Expression
Localisation : BnF. Sciences et techniques - Magasin Cote : Item 1 Identifiant : xxxxx Indice : Libellé : Théories de l’évolution Classification: CDD Édition : 22 Identifiant : xxxxx Point d’accès autorisé : Origine des espèces Formes rejetées : Espèces (biologie) -- Origines Théories sur l'origine des espèces Référentiel : Rameau Identifiant : xxxxxx Point d’accès autorisé : Darwin, Charles ( ) Date de naissance : Date de mort : Lieu de naissance : Shrewsbury (G.B.) Lieu de mort : Down House, Kent (G.B.) Pays : Grande-Bretagne Langue : anglais Sexe : masculin Profession ou occupation : Naturaliste et géologue Informations biographiques : Auteur de la théorie de l’évolution Identifiant : xxxxxx Point d’accès autorisé : Darwin, Charles ( ). On the origin of the species by means of natural selection Titre privilégié : On the origin of the species by means of natural selection Variantes de titre : The preservation of favoured races in the struggle for life De l'origine des espèces au moyen de la sélection naturelle Date de l’œuvre : 1859 Nature du contenu : Traité d’histoire biologique Créateur de l’œuvre : Darwin, Charles ( ) Fonction : auteur Œuvre Sujet Sujet Personne Titre propre : L’origine des espèces au moyen de la sélection naturelle ou La préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie Mentions de responsabilité : Charles Darwin texte établi par Daniel Becquemont à partir de la traduction de l'anglais d'Edmond Barbier présentation, chronologie et bibliographie par Jean-Marc Drouin Mention d’édition : Édition mise à jour en 2008 Lieu de publication : Paris Nom de l’éditeur : Flammarion Date de publication : DL 2008 Mention de collection : GF Numéro dans la collection : 1389 Mode de publication : Unité isolée Identifiant : ISBN Type de médiation : Sans médiation Type de support : Volume Importance matérielle : 619 pages Dimensions : 18 cm Point d’accès à l’Œuvre : Darwin, Charles ( ). On the origin of the species by means of natural selection Point d’accès à l’Expression : Darwin, Charles ( ). On the origin of the species by means of natural selection. Français (Becquemont) Manifestation Scénario 1 Identifiant : xxxxxx Point d’accès autorisé : Darwin, Charles ( ). On the origin of the species by means of natural selection. Français (Becquemont) Type de contenu : texte Date de l’expression : 1992 Langue de l’expression : français Contenu supplémentaire : Bibliographie : pages Index Contributeur : Becquemont, Daniel Fonction : éditeur Contributeur : Barbier, Edmond (1834?-1880) Fonction : traducteur Contributeur : Drouin, Jean-Marc ( ) Fonction : auteur de commentaire ajouté Expression Description d’une ressource selon le scénario 1 : chaque agent est associé à l’entité du Groupe 1 sur laquelle il a exercé une responsabilité, le lien étant représenté ici par le point d’accès autorisé pour le créateur ou les contributeurs. De même, l’indexation matière s’applique à l’œuvre. Identifiant : xxxxxx Point d’accès autorisé : Barbier, Edmond (1834?-1880) Date de naissance : 1834? Date de mort : Domaine d’activité : Traduction scientifique Personne Identifiant : xxxxxx Point d’accès autorisé : Becquemont, Daniel Date de naissance : 19.. Profession ou occupation : Historien des idées et des sciences Identifiant : xxxxxx Point d’accès autorisé : Drouin, Jean-Marc (1948-….) Date de naissance : 1948 Profession ou occupation : Philosophe et historien des sciences Personne Personne 65

66 RDA Un référentiel pour le web sémantique
Définition d’un espace de noms pour RDA enregistrement de RDA dans l’Open Metadata Registry avec attribution d’identifiants pérennes (URI) éléments (jeu de métadonnées) listes de valeurs permet l’expression en RDF des données créées avec RDA 66

67 "L’origine des espèces…"
Cette publication a pour titre propre "L’origine des espèces…" Cette publication matérialise l’Expression Darwin, Charles. On the origin of species… Français (Becquemont) Cette Expression a pour forme de contenu Texte Cette Expression réalise l’Œuvre Darwin, Charles. On the origin of species… Ecriture de triplets RDF selon RDA Cette Œuvre a pour titre "On the origin of species…" Cette Œuvre a pour auteur Darwin, Charles ( ) 67

68 Limites de RDA : cadre général peu contraignant
peu d’éléments obligatoires nombreuses options « alternative » « optional addition » / « optional omission » totale liberté pour l’encodage des données plusieurs formats possibles choix entre plusieurs scénarios d’implémentation possibilité de définir des profils d’application Souci d’interopérabilité… En étant habitués aux normes AFNOR, ce caractère peu contraignant pose souci

69 Limites de RDA : Un code trop proche des AACR et encore incomplet
Règles dans le prolongement des AACR persistance de règles traditionnelles point de vue anglo-américain prédominant documents internationaux (IFLA, ISO) ignorés Interprétation particulière du modèle FRBR Règles insatisfaisantes (ou insuffisantes) pour certains types de ressources Ressources audiovisuelles Ressources continues Ressources cartographiques Images fixes Encore rien sur l’indexation matière RDA propose une interprétation particulière du modèle FRBR. Il semble en effet avoir utilisé le modèle FRBR dans un certain sens, afin de ménager une transition aisée à partir des AACR et permettre ainsi la continuité avec les notices existantes. Ceci induit donc des choix d’interprétation du modèle conceptuel, voire des torsions par rapport à celui-ci, et parfois des incohérences dans les choix de traitement. Par exemple, pourquoi ne définir le Titre de l’Expression qu’à partir du Titre de l’Oeuvre et donner toutes les variantes linguistiques du titre au niveau de l’Oeuvre ... alors que la langue est associée à l’Expression ?

70 RDA et la communauté internationale
Passage à RDA en 2013 Library of congress: Passage à RDA en mars 2013 Partenaires du JSC : Passage à RDA courant 2013 Europe : Allemagne Autriche Pays-Bas Espagne

71 RDA en Europe Création d’un Groupe d’intérêt sur RDA EURIG : EUropean RDA Interest Group Objectif : Concertation sur les choix de mise en œuvre de RDA en Europe Propositions d’évolution de RDA à transmettre au JSC Eurig : À l’initiative de 4 pays : Allemagne, Espagne, Royaume-Uni, Suède Groupe informel au départ ( ), puis officialisé en 2011 (statuts, membres, bureau) : 19 pays représentés La France y est très active : proositions d’évolution sont transmises et étudiées par le JSC 22 mai 2012 : La Bibliothèque du Congrès engage la création d’un nouveau modèle de données ds le cadre du Bibliographic framework initiative Passer de MARC au Web de données (Linked Data) Travail confié à une société de service, Zepheira Le modèle fourni constituera une base de discussion avec les utilisateurs et partenaires septembre 2012 : Présentation d’un premier modèle Premières expérimentations Bibliothèque du Congrès Avec des partenaires = autres utilisateurs de MARC 21 : BL, DNB, BNE Billet de P Le Pape sur Bibframe : 5/2/13 Eurig : Disponible en ligne :

72 Bibliographic Framework Transition Initiative
22 mai 2012 : La Bibliothèque du Congrès engage la création d’un nouveau modèle de données Passer de MARC au Web de données (Linked Data) Travail confié à une société de service, Zepheira Le modèle fourni constituera une base de discussion avec les utilisateurs et partenaires septembre 2012 : Présentation d’un premier modèle Premières expérimentations Bibliothèque du Congrès Avec des partenaires = autres utilisateurs de MARC 21 : BL, DNB, BNE Un site d’expérimentation Bibframe vient d’ouvrir : au

73 Schéma du modèle Bibframe au 5/2/2013
Au vu du modèle : on voit que l’expression n’est pas dans le modèle : on a work et instance (pour manifestation) Il semble que ce soit une simple transposition de Marc21 pour RDF : on s’éloignerait de FRBR Affaire à suivre car le projet est loin d’être fini. Sally McCallum, Bibliographic Framework Initiative Approach for MARC Data as Linked Data , International Group of Ex Libris Users, Zürich,

74 RDA / FRBR et UNIMARC L’adaptation du format bibliographique été réalisée par le CFU et validée par le comité Unimarc permanent de l’IFLA à titre provisoire en mars Ces évolutions ne sont pas encore publiées. : Œuvre et expression = notices d’autorité UNIMARC A Manifestation : notices bibliographiques UNIMARC B Items : UNIMARC H Nouvelles zones pour les données FeRBérisées Maintien des zones existantes (pour les catalogues non ferberisés) quelques avantages sur MARC 21 : UNIMARC A 3e édition a intégré FRAD Liens entre notices :déjà largement pratiqué en UNIMARC Malgré ces évolutions, Les formats MARC ne sont pas adaptés au scénario 1 de RDA Présentation de Philippe le Pape en juin 2011 dans le cadre des rencontres avec les fournisseurs de SIGB

75 Unimarc/B -- Manifestation Record (creator’s name associated with title of work)
2001#$aPelléas et Mélisande$fClaude Debussy, comp.$gÉric Tappy, BAR (Pelléas)$gGérard Souzay, BAR-B (Golaud)$gErna Spoorenberg, S (Mélisande)$gChœur du Grand Théâtre [de Genève]$gPhilippe Cart, chef de chœur$gOrchestre de la Suisse romande$gJean-Marie Auberson, dir. 210##$aThun (Suisse)$cClaves records$a[Paris]$cdistrib. Intégral distribution$d[DL 2008] 57601$3W $aDebussy, Claude ( )$tPelléas et Mélisande$sFL 93 57711$3E $aDebussy, Claude ( )$tPelléas et Mélisande $sFL 93$nMusic, performed$wAuberson$wOrchestre de la Suisse romande$o1969 71202$3<Authority Record Identifier>$aClaves records$4650 71202$3<Authority Record Identifier>$aIntégral distribution$cParis$4310 Example 10 Exemple pour une manifestation : 200 Pelléas et Melisande = titre de la manifestation (transcrit de la page de titre) 576 Auteur titre – identification de l’oeuvre (lien à la notice d’autorité de l’ oeuvre) 577 Auteur titre – Identification d’une expression( lien à la notice d’autorité expression) 712 : points d’accès aux éditeur commerciaux Philippe Le Pape -- Agence bibliographique pour l'Enseignement supérieur (ABES) 75

76 RDA et SIGB RDA et les SIGB
Si les bibliothèques nationales anglo-américaines et les catalogues collectifs comme OCLC fournissent leurs notices en RDA, les fournisseurs de SIGB des pays qui l’adoptent devront l’implémenter : Adaptation à MARC 21 et (ou) UNIMARC importantes et nécessaires Difficultés probables : Incompatibilités de certaines bases de données avec le scénario 1 Nouveaux types de notices Nouveaux liens entre notices Affichage OPAC pour prise en compte de FRBR Index Imports/exports Le développement de nouveaux logiciels dépendra de la demande Soyons optimistes : Certains ont déjà implémenté le scénario 1 de RDA VTLS : Virtua (demo très bien réalisée à partir de copies d’écran du module catalogage

77 RDA en France aussi ? Nos normes sont caduques
l’ISBD intégré (2011) n’a pas été impacté Besoin et volonté de mettre en œuvre FRBR Quel choix ? Révision des normes Adopter RDA à la place des normes AFNOR nos normes sont caduques : isbd intégré (zone 0 : remplace $b texte imprimé) non impacté Une réflexion nationale est en cours pour étudier l’opportunité d’adopter RDA en France les modalités de cette implémentation

78 RDA et nous RDA en France aussi ? Dans le cadre de l’AFNOR depuis 2010
Groupe stratégique prend les décisions Groupe technique (CG46/CN357/GE6) instruit le dossier Orientations Adopter le modèle FRBR Scénario 1 de RDA seul intéressant Ne pas adopter RDA en l’état, mais le faire évoluer (via Eurig) pour le rendre acceptable -réviser nos normes (publication 2015) pour assurer la transition Le Gr strat :A décidé en mai 2011 de ne pas retenir immédiatement RDA comme code applicable en l’état. A décidé de préparer l’avenir = faire évoluer les règles pour se rapprocher de RDA et l’adopter à terme

79 RDA en France – travaux du Groupe technique (GE6)
Comparaison de RDA avec les normes françaises = réalisé Révision des normes françaises de catalogage = pour fin 2013 Manifestations, Frbérisation, Données d’autorité enquête pour évaluer l'état des lieux des SIGB dans les bibliothèques = réalisé Sensibilisation et Formation aux prérequis Mise en place de formations de formateurs et de supports d’information sur FRBR et RDA = réalisé Étude de « FRBRisation » du Sudoc et du catalogue général BnF Normes de transition avant passage à RDA projet de norme intégrée pour la description bibliographique prévu pour fin 2013 (basé sur ISBD intégré). projet de norme sur les Personnes et les Familles pour la fin 2012. Les travaux sur les règles françaises pour les données d’autorité sur les Œuvres et les Expressions d’une part, et pour les accès à la description bibliographique d’autre part devraient commencer à l’automne 2012, voire début 2012 pour les points qui ne posent pas de problème de modélisation, pour aboutir fin 2013

80 RDA en France – Création du Comité Stratégique Bibliographique
Rapport d’orientation demandé à la BnF et l’ABES Formaliser les enjeux identifiés Fixer les grands principes des évolutions qui se profilent Proposer une trajectoire partagée au niveau national Réunion le 13 novembre 2012 et publication du rapport La Question de la diffusion de l’info bibliographique dépasse les compétences du Comité stratégique, mais relève des tutelles 15 février 2012 : Création du Comité stratégique bibliographique en novembre 2012 le rapport demandé a été présenté par R Berard et G Ilien dispo sur le Web : Le rapport confirme qu’il faut aller vers le web de données, FRBR

81 Comment anticiper? Ce que peut déjà faire le catalogueur :
être particulièrement attentif aux données susceptibles de faciliter une automatisation de la FRBRisation des catalogues Et en particulier : Bloc 1 de l’UNIMARC : données codées et notamment les langues (101) : langue de la publication et langue originale, en cas de traduction Dates : mentionner la date de copyright Mention d’édition (205) : 2ème éd. Traductions : transcrire systématiquement le titre original de l’œuvre (454) Liens Accès de responsabilité : choix de la bonne étiquette (7XX) et codes fonction ($4) Identifiants des ressources et des notices Référence : billet du 24/04/2012 de Ph. Le Pape sur le blog ’une des difficultés à surmonter au cours du processus du passage aux FRBR sera la mise à niveau des données rétrospectives, qu’il faudra « FRBRiser » à coup de procédures informatiques reposant sur des algorithmes de conversion (on va pas recataloguer l’existant) Ces algorithmes s’efforceront d’identifier les Œuvres et si possible les différentes Expressions de celles-ci contenues dans chacune des Manifestations décrites dans le catalogue, puis de créer automatiquement les notices et/ou les points d’accès correspondants.  Ceci bien entendu à partir des données du catalogue. La qualité du résultat sera donc fonction de celle des données à traiter. orsqu’on décrit une traduction, il est nécessaire de transcrire systématiquement le titre original de l’œuvre (Unimarc 454) : c’est le seul lien entre les différentes versions linguistiques de ladite oeuvre Le cas échéant, la transcription fidèle des titres des œuvres contenues et des responsabilités associées sera d’un grand secours le moment venu. choix de l’étiquette Unimarc (7×0, 7×1 ou 7×2) est correct le(s) code(s) de fonction est / sont présent(s) et juste(s) Une édition, au sens donné à ce terme dans l’ISBD (zone 2) constitue une Expression particulière d’une Œuvre donnée. Des dates saisies dans les notices bibliographiques, on pourra dans certains cas inférer celle de l’Œuvre correspondante : par exemple pour les travaux universitaires, thèses et mémoires. En revanche il sera difficile de dater les Expressions à partir des données présentes, cette notion étant depuis toujours absente des règles de catalogage. Pour les œuvres textuelles, la date de copyright y correspond assez bien, mais elle est rarement saisie vu que les normes actuelles n’en font pas grand cas. Il serait utile de le faire désormais, en Unimarc 210$d, exemple : $d impr. 2012, cop. 2004

82 SUDOC : De nouvelles consignes de catalogage dès 2013
Pourquoi ? FRBRisation de masse des données retrospectives du Sudoc Procédures informatiques (algorithmes) Pour identifier œuvres, expressions, manifestations afin de les regrouper Objectif des consignes : faciliter ces regroupements futurs en agissant sur les nouvelles notices créées Voir aussi les billet suivants sur le blog

83 SUDOC : De nouvelles consignes de catalogage en 2013
1ere vague publiée en février 2013 2e vague : Mécanisme d’appariement des titres d’œuvre contenues 3e vague : consignes pour les titres normalisés des oeuvres Voir aussi les billet suivants sur le blog Elles sont en cours de définition. Une première vague sera publiée très prochainement, probablement dès janvier. Il s’agit essentiellement d’une formalisation des indications fournies dans le billet Préparer la FRBRisation des données du 20 avril En voici les têtes de chapitre : 1. Traductions 2. Note de contenu et accès aux titres des œuvres contenues 3. Accès au titre parallèle (Unimarc 510) 4. Accès au titre de couverture (Unimarc 512) 5. Les accès auteurs (Unimarc 7xx) 6. Identifiants normalisés et autres identifiants 7. Dates Deux autres vagues devraient suivre, introduisant successivement : le mécanisme d’appariement des titres d’œuvres contenues avec les accès auteurs et contributeurs correspondants les consignes pour les titres normalisés des œuvres.

84 SUDOC : De nouvelles consignes de catalogage en 2013
1. Traductions 2. Note de contenu et accès aux titres des œuvres contenues 3. Accès au titre parallèle (Unimarc 510) 4. Accès au titre de couverture (Unimarc 512) 5. Les accès auteurs (Unimarc 7xx) 6. Identifiants normalisés et autres identifiants 7. Dates

85 SUDOC : De nouvelles consignes de catalogage en 2013
Traductions : Objectif : identifier les expressions Faire un accès au titre original (454) même s’il est identique au 200 $a Bien renseigner la zone 101 (langue) Accès aux titres contenus Objectif : identifier des œuvres Zone 327 abandonnée Faire des accès 464 ou 423 à la place

86 SUDOC : De nouvelles consignes de catalogage en 2013
Titre parallèle Devient obligatoire Titre de couverture Devient Obligatoire s’il diffère du titre propre Objectif : distinguer ou regrouper des manifestions

87 SUDOC : De nouvelles consignes de catalogage en 2013
Accès auteurs Choix de l’étiquette Bien renseigner les codes de fonction Objectif : attribuer automatiquement les auteurs aux entités FRBR pertinentes Identifiants Conserver les identifiants importés ou dérivés Transcription obligatoire ISBN, ISMN, EAN et numéros commerciaux Objectif :distinguer et lier les manifestations ISMN : international standard music number

88 SUDOC : De nouvelles consignes de catalogage en 2013
Dates de copyright: Renseigner obligatoirement la date de copyright (si elle existe) en 100 et en 210 $d même si elle est identique à la date de publ. du 210 $d Exemple : 210 $dImpr. 2013, cop. 2013 Titres originaux : Indiquer les dates de copyrights en 454, 423 et 464 $d Exemple : 454 ## original] $dcop 2013 Objectif : identifier les expressions

89 SUDOC : De nouvelles consignes de catalogage en 2013
Sources : billet sur le blog Guide méthodologique Fichiers de la BNU (fournis en annexe)

90 RDA en France - pour en savoir plus
Site du Groupe technique sur l’adoption de RDA en France Blog de l’ABES sur RDA Site de la Fulbi

91 Pour approfondir La modélisation FR..
Site du FRBR Review Group de l’IFLA Page d’information sur le site de la BnF Les modèles conceptuels FRBR et FRAD / Pat Riva Modèle FRBR Traduction française

92 Pour approfondir Principes internationaux de catalogage
Page sur les Principes sur le site de l’IFLA Page d’information sur le site de la BnF Texte des Principes - Traduction française

93 Pour approfondir RDA officiel
Site du JSC Information and resources in preparation for RDA Préparation de la mise en application de RDA à la Bibliothèque du Congrès Profil d’application Supports de formation, exemples de notices en MARC Bibliographic Framework Transition Initiative Vers l’après MARC

94 Pour approfondir RDA en France EURIG
Site du Groupe technique sur l’adoption de RDA en France : blog sur RDA Présentation de RDA sur le site de la BnF EURIG Site d’EURIG


Télécharger ppt "FRBR 1."

Présentations similaires


Annonces Google