La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Losmolarité Etienne Roux Laboratoire de Physiologie Cellulaire Respiratoire INSERM U 885 UFR des Sciences de la Vie Université Victor Segalen Bordeaux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Losmolarité Etienne Roux Laboratoire de Physiologie Cellulaire Respiratoire INSERM U 885 UFR des Sciences de la Vie Université Victor Segalen Bordeaux."— Transcription de la présentation:

1 losmolarité Etienne Roux Laboratoire de Physiologie Cellulaire Respiratoire INSERM U 885 UFR des Sciences de la Vie Université Victor Segalen Bordeaux 2 contact: support de cours : e-fisio.net site de lUFR des sciences de la Vie Licence Biologie UE physiologie cellulaire et animale

2 losmolarité plan I.mise en évidence de la pression osmotique II. caractéristiques physiques de losmolarité III. osmolarité et volume cellulaire : les cellules dans lorganisme IV. pression oncotique : les compartiments de lorganisme V. eau et osmolarité : lorganisme dans son milieu

3 I. mise en évidence dela pression osmotique I. mise en évidence de la pression osmotique observation expérimentale définitions pression osmotique osmose osmolarité osmolarité – osmolalité concentration ionique

4 mise en évidence dela pression osmotique mise en évidence de la pression osmotique expériences eau 10 mM saccharose membrane semi-perméable = perméable à leau imperméable aux solutés saccharose

5 eau 10 mM saccharose membrane semi-perméable = perméable à leau imperméable aux solutés pression sur le piston saccharose 244 hPa mise en évidence dela pression osmotique mise en évidence de la pression osmotique expériences

6 eau 10 mM NaCl membrane semi-perméable = perméable à leau imperméable aux solutés saccharose NaCl mise en évidence dela pression osmotique mise en évidence de la pression osmotique expériences

7 eau 10 mM saccharose membrane semi-perméable = perméable à leau imperméable aux solutés pression sur le piston NaCl saccharose 453 hPa mise en évidence dela pression osmotique mise en évidence de la pression osmotique expériences

8 mise en évidence dela pression osmotique mise en évidence de la pression osmotique définition pression osmotique La pression osmotique est la pression exercée par les particules en solution, et responsable de losmose. osmose mouvement deau à travers une membrane semi-perméable, du compartiment le moins concentré en particules en solution vers le compartiment le plus en particules en solution. osmolarité Losmolarité dune solution est le nombre de moles de particules en solution dans 1 litre de solution. 1 osmole (osm) correspond à une mole de particules.

9 mise en évidence dela pression osmotique mise en évidence de la pression osmotique définition molarité et molalité La molarité est la concentration exprimée en moles par litre de solution. Une solution qui contient une mole par litre est une solution molaire. La molalité est la concentration exprimée en moles par kg deau. Une solution qui contient une mole par kg deau est une solution molale. osmolarité et osmolalité Losmolarité dune solution est le nombre de moles de particules en solution dans 1 litre de solution. Losmolalité est le nombre de moles de particules en solution dans 1 kg deau.

10 mise en évidence dela pression osmotique mise en évidence de la pression osmotique définition NB : concentration ionique La concentration ionique dune solution est le nombre de moles de charges présentes dans la solution. Son unité est léquivalent (Eq) par volume de solution. exemple : calcul de la concentration ionique dune solution de 10 mM de NaCl NaCl est à la concentration de 10 mM. NaCl se dissocie en Na + et Cl -. Chaque mole de NaCl porte une mole de charges + et une de charges -. La concentration ionique de la solution est donc : 2 x 10 = 20 mEq.l-1. concentration ionique osmolarité

11 II. physique de losmolarité osmolarité dune solution ; coefficient osmotique exemples de calculs coefficient osmotique la loi de vant Hoff définition unités exemples osmolarité dun mélange de solutés osmolarité efficace solutés imperméants solutés perméants dynamique de losmose et conductivité hydraulique

12 physique delosmolarité physique de losmolarité osmolarité Losmolarité dune solution est le nombre de moles de particules en solution dans 1 litre de solution. 1 osmole (osm) correspond à une mole de particules. exemple : calcul de losmolarité dune solution de 10 mM de saccharose 10 mM = 0,001 mol/L = mol/ L = 10 mol/m 3 saccharose = soluble dans leau en solution : ne se dissocie pas 1 molécule de sacharose en solution = 1 particule en solution 10 mM de saccharose 10 milliosmoles de saccharose

13 osmolarité Losmolarité dune solution est le nombre de moles de particules en solution dans 1 litre de solution. 1 osmole (osm) correspond à une mole de particules. exemple : calcul de losmolarité dune solution de 10 mM de NaCl 10 mM = 0,001 mol/L = mol/ L = 10 mol/m 3 NaCl = soluble dans leau en solution : se dissocie en Na + et Cl - 1 molécule de NaCl en solution 2 particules en solution* (*tout le NaCl ne de dissocie pas en Na + et Cl - ) 10 mM de NaCl 20 milliosmoles de NaCl physique delosmolarité physique de losmolarité

14 osmolarité losmolarité dépend de : concentration en solutés nombre de particules effectivement formées par la dissociation du soluté: nombre de particules formées par la dissociation dune molécule de soluté facteur de correction : toutes les molécules de soluté ne se dissocient pas en solution coefficient osmotique physique delosmolarité physique de losmolarité

15 osmolarité osmolarité = (n/V).i. n nombre de moles de soluté V: volume n/V = molarité de la solution i : nombre de particules formées par dissociation du soluté (phi) : coefficient osmotique = facteur de correction coefficient osmotique 1 ( = 1 100% de dissociation) exemples : MgCl 2 : = 0,89 i = 3 NaCl : = 0,93 i = 2 physique delosmolarité physique de losmolarité

16 loi de vant Hoff La pression osmotique dune solution est donnée par la loi de vant Hoff, dérivée de la loi sur les gaz parfaits. = R.T.(n/V).i. R : constante des gaz parfaits T : température n nombre de moles de soluté V: volume (!!! lunité internationale de volume est le m 3, et non le litre) i : nombre de particules formées par dissociation du soluté (phi) : coefficient osmotique = facteur de correction définition physique delosmolarité physique de losmolarité

17 loi de vant Hoff calcul de la pression osmotique en unités internationale : Pascal (Pa) = R.T.(n/V).i. 1 atm = 101,3 kPa = 760 mmHg R = 8,314 (UI) T : en Kelvin (0 K = -273,15°C ; 1 K = 1°C) n sans unité i : sans unité : sans unité V: !!! lunité internationale de volume est le m 3, et non le litre unités Pa osmolarité : en mol/m 3 en mM physique delosmolarité physique de losmolarité

18 loi de vant Hoff calcul de la pression osmotique en unités internationale : Pascal (Pa) = R.T.(n/V).i. 1 atm = 101,3 kPa = 760 mmHg R = 8,314 (UI) T : en Kelvin (0 K = -273,15°C ; 1 K = 1°C) n sans unité i : sans unité : sans unité V: !!! lunité internationale de volume est le m 3, et non le litre unités kPa osmolarité : en mol/L (M) physique delosmolarité physique de losmolarité

19 loi de vant Hoff = R.T.(n/V).i. exemple : calcul de la pression osmotique due à une solution de 10 mM de saccharose, à 20°C. n/V = 10 mM saccharose en solution : ne se dissocie pas i = 1 = 1 = 8,314 x (20+273,15) x 10 x 1 x 1 = Pa 244 hPa exemples physique delosmolarité physique de losmolarité

20 loi de vant Hoff = R.T.(n/V).i. exemple : calcul de la pression osmotique due à une solution de 10 mM de NaCl, à 20°C. n/V = 10 mM NaCl en solution : se dissocie en Na + et Cl - i = 2 = 0,93 = 8,314 x (20+273,15) x 10 x 2 x 0,93 = Pa 453 hPa exemples physique delosmolarité physique de losmolarité

21 osmolarité dun mélange exemple : calcul de losmolarité dune solution contenant 10 mM de sacharose et 10 mM de NaCl osmolarité molarité x(i. osmolarité dun soluté osmolarité dun mélange de solutés osmolarité totale osmolarité de chaque soluté osmolarité du saccharose : 10 x 1 x 1 = 10 mosm. L -1 osmolarité du NaCl : 20 x 2 x 0,93= 18,6 mosm. L -1 osmolarité totale = 28,6 mosm. L -1

22 osmolarité efficace solutés imperméants exemple : calcul de la différence de pression osmotique dune solution A contenant 10 mM de saccharose et dune solution B contenant 10 mM de NaCl physique delosmolarité physique de losmolarité AB saccharose NaCl = R.T.(n/V).i. = R. T. osmolarité B = 8,314 x 293,15x 18,3 = 453 hPa A = 8,314 x 293,15 x 10 = 244 hPa = A - B = = -209 hPa la différence de pression osmotique crée un mouvement deau de A vers B

23 osmolarité efficace solutés imperméants physique delosmolarité physique de losmolarité saccharose NaCl = A – B = P h =.g. (h A – h B ) = masse volumique AB A final > A initial (concentration due à la perte deau) le mouvement deau de A vers B crée, par la différence de hauteur, une pression hydrostatique qui soppose à losmose. B final < B initial (dilution due au gain en eau) h A – h B à léquilibre, la différence de pression osmotique est égale à la différence de pression hydrostatique qui sexerce en sens opposé

24 osmolarité efficace solutés perméants certains solutés traversent la membrane semi-perméable exemple : calcul de losmolarité et de la pression osmotique dune solution contenant 10 mM durée physique delosmolarité physique de losmolarité osmolarité : 10 x 1 x 1 = 10 mosm.L -1 osmolarité molarité x(i. = R.T.(n/V).i. = R. T. osmolarité urée = 8,314 x 293,15 x 10 = 244 hPa

25 osmolarité efficace exemple : calcul de la différence de pression osmotique dune solution A contenant 10 mM de saccharose et dune solution B contenant 10 mM durée physique delosmolarité physique de losmolarité AB saccharose urée = R.T.(n/V).i. = R. T. osmolarité B = 8,314 x 293,15x 10 = 244 hPa A = 8,314 x 293,15 x 10 = 244 hPa = A - B = = 0 hPa si la membrane est imperméable à lurée, il ny a aucun mouvement deau solutés perméants

26 osmolarité efficace exemple : calcul de la différence de pression osmotique dune solution A contenant 10 mM de saccharose et dune solution B contenant 10 mM durée physique delosmolarité physique de losmolarité AB saccharose urée = R.T.(n/V).i. = R. T. osmolarité B = 8,314 x 293,15 x 5 = 122 hPa A = 8,314 x 293,15 x (10 + 5) = = 366 hPa = A - B = = 144 hPa solutés perméants si la membrane est perméable à lurée, les concentrations en urée séquilibrent entre A et B (5 mM) urée

27 osmolarité efficace exemple : calcul de la différence de pression osmotique dune solution A contenant 10 mM de saccharose et dune solution B contenant 10 mM durée physique delosmolarité physique de losmolarité AB saccharose urée = R.T.(n/V).i. = R. T. osmolarité solutés perméants A = 8,314 x 293,15 x (10 + 5) = = 366 hPa B = 8,314 x 293,15 x 5 = 122 hPa = A - B = = 144 hPa si la membrane est perméable à lurée, la pression osmotique est due au saccharose

28 osmolarité efficace physique delosmolarité physique de losmolarité solutés perméants dans le cas dun solution contenant des solutés perméants et non perméants, la pression osmotique à léquilibre est due aux solutés imperméants osmolarité efficace : osmolarité des solutés non perméants NB : les flux deau et de particules nétant pas instantanés, la situation daquilibre nest pas obtenue immédiatement variations transitoires dosmolarité, de pression osmotique et de volume

29 osmolarité efficace physique delosmolarité physique de losmolarité conductivité hydraulique débit deau à travers une membrane : J eau = dV/dt = L x P débit différence de pression de part et dautre de la membrane conductivité hydraulique (perméabilité de la membrane à leau) cas dun soluté perméant : flux du soluté à travers la membrane : AB A < B J particule = perméabilité x C différence de concentration de part et dautre de la membrane NB : les variables sont interdépendantes

30 eau 10 mM urée membrane perméable à leau et à lurée osmolarité efficace physique delosmolarité physique de losmolarité conductivité hydraulique augmentation transitoire de volume deau dans le tube à léquilibre, égalité des concentrations en urée et des pressions osmotiques

31 III. osmolarité et volume cellulaire : les cellules dans lorganisme III. osmolarité et volume cellulaire : les cellules dans lorganisme composition des milieux intérieurs liquide intersticiel milieu intracellulaire osmolarité cellulaire isosmolarité - isotonicité applications pratiques

32 milieux intérieurs sang lymphe liquide extracellaire liquide céphalo-rachidien liquide extracellulaire cérébral liquide synovial urine... osmolarité et volume cellulaire

33 milieux intérieurs osmolarité et volume cellulaire liquide intersticiel ionsintracellulaire (mM)extracellulaire (mM) Na K+K Mg 2+ 0,51-2 Ca 2+ 1x H+H+ 7x (pH = 7,2)4x (pH = 7,4) Cl Pi (en mEq/l)1002 autres composés : glucose, protéines,... ion majoritaire : Na + osmolarité mesurée (osmomètre) : 290 mosm.L -1 osmolarité estimée : [cation majoritaire] x 2 : 290 mosm.L-1

34 milieux intérieurs osmolarité et volume cellulaire liquide intracellaire ionsintracellulaire (mM)extracellulaire (mM) Na K+K Mg 2+ 0,51-2 Ca 2+ 1x H+H+ 7x (pH = 7,2)4x (pH = 7,4) Cl Pi (en mEq/l)1002 autres composés : glucose, protéines,... ion majoritaire : K + osmolarité mesurée (osmomètre) : 290 mosm.L -1 osmolarité estimée : [cation majoritaire] x 2 : 280 mosm.L-1

35 milieux intérieurs osmolarité et volume cellulaire liquides intersticiel et intracellulaire mesure et calcul de losmolarité dune solution : mesure de losmolarité dune solution : osmomètre osmolarité estimée dun liquide biologique intérieur : [cation majoritaire] x 2 (équilibre des charges) osmolarité calculée dune solution de composition déterminée : les milieux extracellulaire et intracellulaire sont isomostiques losmolarité des différents milieux est obtenue différemment osmolarité = (n/V).i.

36 osmolarité cellulaire osmolarité et volume cellulaire isosmolarité - isotonicité deux solutions sont isosmolaires si leurs osmolarités sont égales une solution est isotonique si son osmolarité efficace est égale à losmolarité cellulaire osmolarité et volume cellulaire solution isotonique volume cellulaire constant solution hypotonique augmentation du volume cellulaire solution hypertonique diminution du volume cellulaire

37 osmolarité cellulaire osmolarité et volume cellulaire application pratique détermination de la composition dun solution de NaCl isotonique ex : perfusion sanguine osmolarité cellulaire : 290 mosm.L -1 osmolarité voulue de la solution de NaCl : 290 mosm.L -1 osmolarité = molarité.i. molarité = osmolarité/(i. ) molarité de la solution de NaCl = 290 /(2 x 0,93) = 156 mM

38 IV. pression oncotique : les compartiments de lorganisme IV. pression oncotique : les compartiments de lorganisme mise en évidence de la pression oncotique définition de la pression oncotique pression oncotique due à des colloïdes neutres pression oncotique due aux protéines : effet Donnan pression oncotique plasmatique et pression hydrostatique pression oncotique et filtration glomérulaire

39 exemple : pression osmotique due à une solution dalbumine AB La présence dalbumine crée une pression osmotique dans le compartiment B la pression oncotique mise en évidence 0,65 mM albumine 0,65 mM : concentration sanguine normale en albumine

40 eau + NaCl 154 mM (37 °C) 0,65 mM Dextran la pression oncotique définition pression due à des colloïdes neutres Dextran : colloïde neutre pression osmotique calculée membrane perméables aux ions imperméables aux colloïdes B = 8,314 x 310,15 x 0,65 = 16,8 hPa pression osmotique mesurée 18,6 hPa 12, 6 mmHg

41 eau + NaCl 154 mM (37 °C) 0,65 mM dalbumine la pression oncotique définition pression due aux protéines Dextran : colloïde neutre pression osmotique calculée membrane perméables aux ions imperméables aux colloïdes B = 8,314 x 310,15 x 0,65 = 16,8 hPa pression osmotique mesurée 33 hPa 25 mmHg

42 la pression oncotique définition pression due aux protéines pression oncotique = pression colloïdo-osmotique = pression osmotique due aux colloïdes colloïdes : « aspect de colle » : intermédiaire homogène entre suspension et solution vraie (taille entre 2 et 20 nm) pression oncotique due aux protéines : pression oncotique « vraie » + effet Donnan membrane « de Donnan » : membrane perméable à certaines particules chargées et pas à dautres. effet Donnan

43 la pression oncotique définition pression due aux protéines AB [Z - ] = 1 M [X + ] [Y - ] [X + ] = 2 M [Y - ] = 1 M [Z - ] = 1 M [X + ] [Y - ] exemple: membrane perméable à X et Y, imperméable à Z osmolarité de chaque compartiment ? si les solutés X, Y et Z ne sont pas chargés : osmolarité efficace : osmolarité de Z osmolarité A – osmolarité B = osmolarité Z = 1 osm.L -1 effet Donnan

44 la pression oncotique définition pression due aux protéines AB [Z - ] = 1 M [X + ] [Y - ] [X + ] = 2 M [Y - ] = 1 M [Z - ] = 1 M [X + ] [Y - ] exemple: membrane perméable à X et Y, imperméable à Z osmolarité de chaque compartiment ? si les solutés X, Y et Z sont chargés : équation de Gibbs-Donnan effet Donnan [X + ] A [Y - ] A = [X + ] B [Y - ] B + électroneutralité + conservation de la matière répartition inégale de X + et Y - entre A et B

45 la pression oncotique définition pression due aux protéines AB [Z - ] = 1 M [X + ] = 0,67 [Y - ] = 0,67 [X + ] = 2 M [Y - ] = 1 M [Z - ] = 1 M [X + ] = 1,33 [Y - ] = 0,33 exemple: membrane perméable à X et Y, imperméable à Z osmolarité de chaque compartiment ? effet Donnan répartition inégale de X + et Y - entre A et B A : osmolarité = 1 +1,33 + 0,33 B : osmolarité = 1,33 osmolarité A – osmolarité B = 1,33 osm.L -1 > osmolarité Z

46 la pression oncotique définition pression due aux protéines pression oncotique due aux protéines : pression oncotique « vraie » + effet Donnan membrane « de Donnan » : membrane perméable à certaines particules chargées et pas à dautres. albumine : protéines chargée négativement effet Donnan pression oncotique > pression oncotique vraie (les solutés chargés sont plus concentrés dans le compartiment où se trouvent le soluté chargé imperméant) effet Donnan

47 la pression oncotique pressions oncotique et hydrostatique plasma : protéines (albumine) liquide intersticiel : peu de protéines plasma 3 L liquide intersticiel 9 L eau cellulaire 24 L mouvement deau entre le plasma et le milieu intersticiel individu 60 Kg : 36 L deau (60 %) paroi capillaire perméable à leau perméable aux solutés imperméable aux protéines membrane plasmique perméable à leau perméable à certains solutés imperméable aux protéines

48 la pression oncotique pressions oncotique et hydrostatique plasma : protéines (albumine) liquide intersticiel : peu de protéines plasma 3 L liquide intersticiel 9 L eau cellulaire 24 L mouvement deau entre le plasma et le milieu intersticiel individu 60 Kg : 36 L deau (60 %) paroi capillaire osmolarité efficace = osmolarité oncotique pression oncotique osmose du milieu intersticiel vers le milieu plasmatique

49 la pression oncotique pressions oncotique et hydrostatique mouvement deau entre le plasma et le milieu intersticiel artérioleveinule capillaire sanguin (c) interstitium (i) c = 30 P c =25 = p.oncotique P= p.hydrostatique (mmHg) c = 30 P c =5 i = 12 P i =-5 i = 18 P i =30 i - P i =-12 mmHg i - P i = 8 mmHg i = 18 P i =10 capillaire lymphatique entrée du capillaire = sortiesortie du capillaire = entrée

50 la pression oncotique pressions oncotique et hydrostatique mouvement deau entre le plasma et le milieu intersticiel entrée du capillaire : sortie de liquide du capillaire (filtration) (homme : 20 L/jour) sortie du capillaire : entrée de liquide dans le capillaire (réabsorption) (homme : 18 L/jour) capillaire lymphatique : entrée de liquide dans le S. lymphatique (homme : 2 L/jour) hypoalbuminémie (<20 g.L -1 ) : diminution c augmentation filtration ; diminution réabsorption : oedème

51 la pression oncotique filtration glomérulaire glomérule tube proximal artériole afférente artériole efférente capsule de Bowman ultrafiltration : passage du capillaire glomérulaire dans le tube proximal

52 la pression oncotique filtration glomérulaire t = 0 P t =10 entrée c = 20 P c =45 i - P i =-15 mmHg la différence de pression est responsable de la filtration glomérulaire diminution de pa pression sanguine diminution de la filtration glomérulaire

53 V. osmolarité et milieu de vie : lorganisme dans son milieu osmolarité et milieu marin composition et osmolarité de leau de mer conséquences biologiques animaux osmoconformes et osmorégulateurs animaux osmoconformes animaux osmorégulateurs osmolarité et milieu deau douce composition et osmolarité de leau douce conséquences biologiques osmorégulation des animaux dulçaquicoles

54 osmolarité et milieu de vie milieu marin composition et osmolarité de leau de mer Na + Cl - K+K+ Ca 2+ Mg 2+ SO 4 2- protéine eau de mer principaux ions présents dans leau de mer = sodium et chlore. losmolarité de leau de mer estimée : = 1036, soit environ 1000 mosm/l. conséquence biologique osmolarité importante du milieu marin si osmolarité animal < osmolarité du milieu pertes hydriques par osmose isosmolarité = osmolarité importante du milieu intérieur

55 osmolarité et milieu de vie milieu marin osmoconformes et osmorégulateurs Na + Cl - K+K+ Ca 2+ Mg 2+ SO 4 2- protéine eau de mer méduse , ,80,7 araignée de mer ,613,644,114,5- oursin ,110,653,528,70,3 calmar ,210,655,48,1150 osmoconformes osmolarité comparée de quelques animaux marins animaux osmoconformes : dont losmolarité est égale à losmolarité du milieu pas de phénomène dosmose

56 osmolarité et milieu de vie milieu marin osmoconformes et osmorégulateurs Na + Cl - K+K+ Ca 2+ Mg 2+ SO 4 2- protéine eau de mer méduse , ,80,7 araignée de mer ,613,644,114,5- oursin ,110,653,528,70,3 calmar ,210,655,48,1150 osmoconformes osmolarité comparée de quelques animaux marins osmoconformité et effet Donnan : leffet Donnan : différences passives de concentrations ioniques entre milieu intérieur et extérieur

57 osmolarité et milieu de vie milieu marin osmoconformes et osmorégulateurs osmoconformes estimation de leffet Donnan : Robertson (1956) échantillons de LEC dans un sac semi-perméable en Cellophane, mis dans leau de mer. Les concentrations ioniques séquilibrent de manière passive de part et dautre de la membrane de cellophane (phénomène de dialyse). Les compositions ioniques ainsi obtenues sont comparées avec les concentrations in vivo.

58 osmolarité et milieu de vie milieu marin osmoconformes et osmorégulateurs osmoconformes Na + Cl - K+K+ Ca 2+ Mg 2+ SO 4 2- méduse araignée de mer oursin seiche composition ionique du LEC in vivo exprimée en % de la valeur du LEC après dialyse Les concentrations ioniques 100% ces animaux sont globalement osmoconformes. Léquilibre ionique passif pas toujours réalisé pour tous les ions (sauf Échinodermes) Si différence entre la concentration in vivo et celle obtenue par dialyse mécanisme actif (absorption ou élimination active)

59 osmolarité et milieu de vie milieu marin osmoconformes et osmorégulateurs osmorégulateurs osmolarité comparée de quelques animaux marins concentration en ions et en urée de la myxine (Myxinoïde), du requin (Sélacien) et du flet (Téléostéen) en mM Na + Cl - K+K+ Ca 2+ Mg 2+ SO 4 2- uréemosm/l eau de mer myxine ,88,823,41, requin ,33,21, flet ,2-337 animaux osmoconformes : dont losmolarité est égale à losmolarité du milieu pas de phénomène dosmose animaux osmorégulateurs : dont losmolarité est différente de losmolarité du milieu phénomène dosmose mécanisme actif

60 osmolarité et milieu de vie milieu marin osmoconformes et osmorégulateurs osmorégulateurs osmolarité comparée de quelques animaux marins Na + Cl - K+K+ Ca 2+ Mg 2+ SO 4 2- uréemosm/l eau de mer myxine ,88,823,41, requin ,33,21, animaux osmoconformes : myxines (osmoconformité passive = équilibre des concentrations) requin (osmoconformité active = déséquilibre des concentrations) élimination active de NaCl rôle de lurée dans losmoconformité pas de pertes hydriques

61 osmolarité et milieu de vie milieu marin osmoconformes et osmorégulateurs osmorégulateurs osmolarité comparée de quelques animaux marins Na + Cl - K+K+ Ca 2+ Mg 2+ SO 4 2- uréemosm/l eau de mer flet ,2-337 animaux osmorégulateurs : flet (hypoosmotique / eau de mer) pertes hydriques ; influx de NaCl necessité de captation deau ; délimination hyperosmotique / mer ingestion deau de mer faible élimination durine concentrée (mais hypoosmotique /mer) élimination active de NaCl par les branchies cellules à chlorure : élimination active de Cl -

62 osmolarité et milieu de vie composition et osmolarité de leau douce milieu dulçaquicole Na + Cl - K+K+ Ca 2+ Mg 2+ SO 4 2- uréemosm/l eau de mer eau de rivière* 0,39 6,13 0,23 13,44 0,04 0,11 0,52 5,01 0,21 0,66 0,21 1,40 - <5 <30 *la première valeur est une moyenne des rivières dAmérique du Nord ; la seconde est la composition dune eau dite « dure ». composition variable osmolarité variable mais toujours très faible conséquence biologique osmolarité très faible du milieu deau douce osmoconformité impossible

63 Na + Cl - K+K+ Ca 2+ Mg 2+ SO 4 2- uréemosm/l eau de mer flet ,2-337 cyprin eau de rivière 0,39 6,13 0,23 13,44 0,04 0,11 0,52 5,01 0,21 0,66 0,21 1,40 - <5 <30 concentration en ions et en urée du flet et du cyprin (Téléostéens), en mM osmolarité et milieu de vie osmorégulation en eau douce cyprin : osmolarité plus faible que le flet hyperosmotique / eau douce osmolarité comparée danimaux deau douce et de mer

64 Na + Cl - K+K+ Ca 2+ Mg 2+ SO 4 2- uréemosm/l cyprin eau de rivière 0,39 6,13 0,23 13,44 0,04 0,11 0,52 5,01 0,21 0,66 0,21 1,40 - <5 <30 concentration en ions et en urée du flet et du cyprin (Téléostéens), en mM osmolarité et milieu de vie osmorégulation en eau douce osmolarité comparée danimaux deau douce et de mer osmorégulation en milieu deau douce flet (hypoosmotique / eau de mer) gains hydriques ; pertes ioniques necessité délimination deau ; de captation dions ingestion deau réduite élimination abondante durine très diluée (un tiers du poids de lanimal par jour) captation active de NaCl par les branchies


Télécharger ppt "Losmolarité Etienne Roux Laboratoire de Physiologie Cellulaire Respiratoire INSERM U 885 UFR des Sciences de la Vie Université Victor Segalen Bordeaux."

Présentations similaires


Annonces Google