La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EVALUER LA PARTIE PRATIQUE DE LEPREUVE DE SPECIALITE AU BAC STG Inspection Pédagogique Régionale en Economie-Gestion Académie de Versailles – Session 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EVALUER LA PARTIE PRATIQUE DE LEPREUVE DE SPECIALITE AU BAC STG Inspection Pédagogique Régionale en Economie-Gestion Académie de Versailles – Session 2010."— Transcription de la présentation:

1 EVALUER LA PARTIE PRATIQUE DE LEPREUVE DE SPECIALITE AU BAC STG Inspection Pédagogique Régionale en Economie-Gestion Académie de Versailles – Session 2010

2 P ROGRAMME DE TRAVAIL. Résultats Le pilotage pédagogique de lépreuve. Les principes qui guident notre action… …En formation …A lexamen La fiche dévaluation Les réponses à vos questions.

3 R ÉSULTATS ACADÉMIQUES 2009 Par spécialité Note moyenne obtenue à la partie pratique de lépreuve de spécialité: CFECGRHGSIMER Toutes sp é cialit é s Rappel 2008 Rappel ,9611,2211,2911,1211,15 11,2011,24

4 R ÉSULTATS ACADÉMIQUES 2009 FranceVersaillesEcart ,4 %77,5 %0,9 % ,1 %79,5 %0,6 % ,3 %77,89 %3,31 %

5 LE PILOTAGE ACADÉMIQUE DE LÉPREUVE. Organisation session 2010 : le SIEC affecte et convoque les candidats ET les évaluateurs des trois académies (Paris, Créteil, Versailles). Les dates retenues : Du mardi 18 au mercredi 26 mai : Spécialité CFE Du jeudi 20 au vendredi 28 mai : Spécialité CGRH Du lundi 31 mai au mardi 8 juin : Spécialité Mercatique Du mardi 8 au lundi 14 juin : Spécialité GSI

6 LE PILOTAGE ACADÉMIQUE DE LÉPREUVE (SUITE). 1 professeur de spécialité par centre Auto-désignés Transmettent quotidiennement un compte-rendu numérique 2 par département Assurent les réponses de 1 er niveau Globalisent les notes reçues des centres et les transmettent quotidiennement Relaient les questions délicates 2 par département Assurent un suivi pédagogique quotidien de lépreuve pratique COORDONNATEURS MEDIATEURS IA-IPR

7 LE PILOTAGE ACADÉMIQUE DE LÉPREUVE (SUITE). Au sein de chaque centre dexamen, lharmonisation des pratiques dévaluation : Une réunion dentente organisée par le chef de centre, Des réunions dharmonisation quotidiennes animées par le coordonnateur, Une remontée quotidienne du compte-rendu numérique (notes, questions et incidents éventuels) par le coordonnateur, Une harmonisation finale animée par le coordonnateur, Un compte-rendu à lissue de la session dans chaque centre sera diffusé aux médiateurs.

8 LE PILOTAGE ACADÉMIQUE DE LÉPREUVE (SUITE). Au sein de chaque département et de lacadémie, lharmonisation du pilotage pédagogique. Un dispositif similaire dans chaque département => cf. liste académique des médiateurs Un suivi quotidien des notes et des éventuels incidents par les médiateurs et les IA-IPR. Objectifs : Réguler plus efficacement le déroulement de lépreuve et garantir légalité académique de traitement des candidats.

9 L ES PRINCIPES QUI GUIDENT NOTRE ACTION. Nos références: B O n°10 du 9 mars 2006 B O n°12 du 23 mars 2006 (rectificatif) B O n°31du 27 août 2009 (thèmes d'études pour l'épreuve de spécialité - session 2010)

10 L ES PRINCIPES QUI GUIDENT NOTRE ACTION. LETUDE « Létude est un travail de recherche et dexploitation dinformations sur un sujet, à partir de ressources documentaires disponibles et/ou directement produites à partir de lobservation dune ou plusieurs organisations ou de situations réelles. Elle vise à sélectionner au regard du sujet, des informations pertinentes, à les analyser et à effectuer une synthèse rédigée dégageant les conclusions de létude. Le sujet est choisi par lélève, avec le conseil et sous lautorité du professeur, à partir de thèmes nationaux […] Létude est un travail personnel de lélève, réalisé sous lautorité de son professeur de spécialité. »

11 L ES PRINCIPES QUI GUIDENT NOTRE ACTION. LE PROJET « Le projet est une production qui mobilise des ressources et des activités coordonnées entre elles, dans un contexte en rapport avec la spécialité. Lélève participe au projet en accomplissant une mission assurée de préférence dans le cadre collectif de travaux en équipe (3 à 4 élèves). Le projet suscite donc la mise en œuvre dactivités cohérentes et complémentaires se traduisant par des réalisations répondant à lobjectif visé. Le choix du projet est effectué avec le conseil et sous lautorité du professeur de spécialité »

12 E N FORMATION … DES QUESTIONS …. Etude => Travail personnel du candidat ; Projet => Travaux en équipe (3 à 4 élèves) avec une contribution personnelle nettement identifiée Durée indicative pendant les séances de travaux dirigés : étude =>12 heures ; projet : 16 h Etude => Respect des thèmes nationaux Quand réaliser létude ? Le projet ? Comment préparer les élèves dès la classe de 1 ère ? Comment sorganiser pendant ces séances ? Comment suivre lensemble des études ? Des projets ? Comment travailler avec le documentaliste ? Quelle place accorder aux TIC ? Quel est le rôle de lenseignant ? Quelles compétences doit-on faire acquérir ?

13 A L EXAMEN … Durée : 45 minutes maximum – Coef. de la partie pratique : 5 Deux phases: Première phase : présentation de létude et du projet (durée 15 minutes maximum) Deuxième phase : démonstration pratique et entretien avec le jury (durée 30 minutes maximum) Lépreuve prend appui sur létude et sur le projet réalisés par le candidat au cours de lannée de terminale. Elle intègre lusage des TIC. Elle nécessite la mobilisation des capacités dexpression, dargumentation et de communication Et finalement… Quelles compétences va-t-on évaluer chez lélève ?

14 A L EXAMEN … Les compétences à évaluer Concernant létude : la rigueur de la démarche de recherche et de validation de linformation collectée la pertinence des documents retenus la qualité des analyses effectuées et des conclusions présentées Concernant le projet : lénonciation du problème ou du besoin (contexte, objectifs, contraintes) la rigueur de la démarche de préparation et de réalisation du projet la maîtrise des techniques et des méthodes utilisée la pertinence des propositions et des résultats présentés

15 A L EXAMEN … Les compétences à évaluer Concernant lusage des technologies de linformation et de la communication : la pertinence des technologies mobilisées la prise en compte des contraintes liées à lenvironnement technologique lusage approprié des fonctionnalités sollicitées le contrôle de la qualité des résultats présentés Concernant la communication orale : la structuration de lexposé la qualité de largumentation la qualité de lexpression

16 LA FICHE DÉVALUATION

17 L ES RÉPONSES À VOS QUESTIONS. Laccueil du candidat Tous les candidats sont accueillis. La commission prend connaissance des dossiers et sassure de la conformité. Aucun dossier Le candidat nest pas interrogé. La note zéro est attribuée. Un début de dossier (le candidat ne présente aucune fiche ou seulement lune des deux, les fiches synthétiques Étude et Projet sont mal remplies, aucun document support…) Le candidat est interrogé. Le questionnement est adapté.

18 L ES RÉPONSES À VOS QUESTIONS. Le déroulement de loral Un seul interrogateur JAMAIS ! Le candidat est un candidat libre. Le réseau informatique de létablissement est en panne.

19 L ES RÉPONSES À VOS QUESTIONS. Les dossiers Le professeur na pas signé lune des deux fiches. Le sujet de létude présenté est hors du champ des thèmes nationaux. Le candidat libre na pas de support numérique.

20 L ES RÉPONSES À VOS QUESTIONS. La conduite de létude et du projet Le projet a été mené seul. La durée inscrite excède les 12 heures pour létude ou les 16 heures pour le projet. Plusieurs groupes d'une même classe présentent exactement le même dossier. …

21 Session 2010 Bon courage !


Télécharger ppt "EVALUER LA PARTIE PRATIQUE DE LEPREUVE DE SPECIALITE AU BAC STG Inspection Pédagogique Régionale en Economie-Gestion Académie de Versailles – Session 2010."

Présentations similaires


Annonces Google