La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE CHLORURE DE VINYLE MONOMERE EXPOSE THEORIQUE Alain CADIOT : DIJON JDV 4-5-6 Décembre 2006 : BESANCON LE CHLORURE DE VINYLE MONOMERE EXPOSE THEORIQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE CHLORURE DE VINYLE MONOMERE EXPOSE THEORIQUE Alain CADIOT : DIJON JDV 4-5-6 Décembre 2006 : BESANCON LE CHLORURE DE VINYLE MONOMERE EXPOSE THEORIQUE."— Transcription de la présentation:

1 LE CHLORURE DE VINYLE MONOMERE EXPOSE THEORIQUE Alain CADIOT : DIJON JDV Décembre 2006 : BESANCON LE CHLORURE DE VINYLE MONOMERE EXPOSE THEORIQUE

2 NOCIVITE DU CVM LES EFFETS DU CVM FURENT OBSERVES DES SES DEBUTS AVEC LES PREMIERES UTILISATIONS : GAZ MEDICAL ANESTHESIQUE GAZ PROPULSEUR NOCIVITE DU CVM PREMIERS EFFETS ADVERSES … DEBUTS DE LA TOXICOLOGIE

3 LE CANEVAS DE LA DEMARCHE IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE MECANISME DACTION DU XENOBIOTIQUE METABOLISME DU XENOBIOTIQUE INTERACTIONS DES CORPS CHIMIQUES INDUSTRIELS PATHOLOGIE DEPISTAGE TRAITEMENT LE CANEVAS DE LA DEMARCHE CARACTERISATION DE LEXPOSITION

4 IDENTIFICATION La formule : CH 2 = CHCl Numéro CAS : N° Numéros CE : N° EINECS : N° Synonymes : Chlorure de vinyle, monochloroéthylène, chloroéthène CARACTERISTIQUES PHYSIQUES LA NATURE INTRINSEQUE DU XENOBIOTIQUE IDENTIFICATION CARACTERISTIQUES PHYSICO CHIMIQUES EXPRIME LA CAPACITE A REAGIR AVEC LE MILIEU BIOLOGIQUE

5 MECANISME DACTION ABSORPTION PRINCIPALE PAR INHALATION PULMONAIRE DETOXIFICATION MECANISME DACTION METABOLISATION HEPATIQUE LES CATALYSES ENZYMATIQUES : alcools déhydrogénases, péroxydase catalase, mono oxygénase à cytochrome P450 CONJUGAISON DES METABOLITES AU GLUTATHION EMONCTOIRE D ELIMINATION : LES URINES (THIOETHERS )

6 ACTION TOXIQUE DU CVM LIPOSOLUBILITE ==> Toxicité SNC LA VOIE METABOLIQUE : LA CYTO TOXICITE DIRECTE LE CAA (chloro-acétaldéhyde ), LE CEO (chloroéthylène ) LA VOIE IMMUNOLOGIQUE ACTION TOXIQUE DU CVM Le CEO surtout, est un métabolite électrophile très réactif capable de se fixer aux molécules dADN, et d ARN des cellules endothéliales des sinusoides hépatiques. Formation dhaptènes et réponse auto immune classique Immunotoxicité directe sur les lymphocytes T

7 INTERACTIONS DES AGENTS TOXIQUES Nous incluons ce chapitre pour garder un aspect didactique à la présentation. La recherche de ces facteurs doit être systématique - Physico-chimiques ou biologiques - Synergie - Potentialisation - Antagonisme. INTERACTIONS DES AGENTS TOXIQUES

8 PATHOLOGIE, DEPISTAGE (TRAITEMENT) PATHOLOGIE AIGUE PATHOLOGIE, DEPISTAGE, TRAITEMENT_1 Irritation de la peau et des muqueuses (projections oculaires…) Dépression du système nerveux central Troubles du rythme cardiaque

9 PATHOLOGIE, DEPISTAGE (TRAITEMENT) PATHOLOGIE CHRONIQUE PATHOLOGIE, DEPISTAGE, TRAITEMENT_2 LA CANCEROGENESE : ANGIOSARCOME FIBROSE HEPATIQUE : HYPER TENSION PORTALE LES ACRO SYNDROMES Lésions sclérodermiformes, Acro ostéolyse des phalangettes distales, troubles angio neurotiques( doigts, pieds) Avec ou sans thrombopénie, relation dose effet Durées moyennes dexposition, temps de latence sont souvent très longs

10 CARACTERISATION DE LEXPOSITION Importance en toxicologie de la connaissance des relations dose/effet et dose/réponse permettant de définir des niveaux tolérables dexposition et les mesures de prévention nécessaires pour les respecter. Létude de la situation de travail devra faire ressortir de manière exhaustive lensemble des substances toxiques en cause, pour tenir compte de toutes les associations possibles. La métrologie dambiance ( biométrologie ? ) occupe une place primordiale La durée dexposition est souvent difficile à déterminer. Dans le cas du CVM, il faut bien sur remonter très loin dans le temps. Il conviendra de prendre également en compte les expositions accidentelles ( connues ou non de lintéressé ) La fréquence dexposition est elle aussi difficile à établir. Les fiches de poste, fiches dexposition, document unique et fiche dentreprise seront consultées.

11 REGLEMENTATION REGLEMENTATION_2 LE CVM EST CLASSE CIRC 1 Le décret no du 1er février 2001 établissant les règles particulières de prévention des risques cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction et modifiant le code du travail (deuxième partie : Décrets en Conseil dEtat ) a abrogé le décret du 12 mars 1980 qui régissait les obligations réglementaires du CVM. La valeur limite d'exposition professionnelle (valeur limite de moyenne d'exposition professionnelle mesurée ou calculée par rapport à une période de 8 heures) au chlorure de vinyle monomère est de 1 ppm ou 2,59 mg/m 3.

12 REGLEMENTATION REGLEMENTATION_1 Tableau Maladies professionnelles RG : n° 52 Prévention du risque cancérogène, mutagène et reprotoxique Articles R , R à 12 du Code du Travail. Surveillance médicale spéciale Arrêté du 11 juillet 1977 actualisé le 12 septembre Surveillance médicale post-professionnelle Article D du Code de la Sécurité Sociale. Travaux interdits Arrêté du 8 octobre 1990 fixant la liste des travaux pour lesquels il ne peut être fait appel aux salariés sous contrat de travail à durée déterminée ou aux salariés dentreprise de travaux temporaires.

13 LE MEDECIN DU TRAVAIL RECOMMANDATIONS DE LINRS A LEMBAUCHE : Exercer une surveillance particulière pour tout porteur de pathologie hépatique, hématologique, respiratoire, vasculaire, osseuse. Les examens complémentaires qui peuvent être conseillés sont : radiographie des poumons et des mains, NFS, plaquettes et bilan hépatique, recherche daltération des fonctions rénales. Après ladmission au poste : surveillance tous les 6 mois Consignes en cas dexposition aigue Conserver le dossier médical 50 ans

14 BIBLIOGRAPHIE LAUWERIS R, Toxicologie industrielle, Masson INRS : FT 184, BIOTOX, METROPOL CATILINA P, Médecine et risque au travail, Masson DYEVRE P, Médecine du travail, Masson


Télécharger ppt "LE CHLORURE DE VINYLE MONOMERE EXPOSE THEORIQUE Alain CADIOT : DIJON JDV 4-5-6 Décembre 2006 : BESANCON LE CHLORURE DE VINYLE MONOMERE EXPOSE THEORIQUE."

Présentations similaires


Annonces Google