La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CANCEROGENES (hors amiante). INTRODUCTION : Le cancer est en France un problème de santé publique majeur. Chaque année,280 000 nouveaux cas de cancer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CANCEROGENES (hors amiante). INTRODUCTION : Le cancer est en France un problème de santé publique majeur. Chaque année,280 000 nouveaux cas de cancer."— Transcription de la présentation:

1 CANCEROGENES (hors amiante)

2 INTRODUCTION : Le cancer est en France un problème de santé publique majeur. Chaque année, nouveaux cas de cancer et décès dus à cette pathologie sont observés. Augmentation de lincidence entre 1978 et 2000(+ 63%)

3 DEFINITION: Un cancérogène est un agent capable: De provoquer le cancer Daugmenter la fréquence des cancers dans une population exposée De favoriser une survenue plus précoce de tumeurs dans une population

4 Prolifération anarchique de cellules,extension local,loco régionale, générale. Organes touchés les plus fréquemment: Poumons Appareil digestif Voies aerodigestives Seins prostate

5 Cancer et travail: Daprès un rapport de la commission dorientation sur le cancer: 7 à20 % des décès seraient imputables à des facteurs environnementaux La part attribuée aux expositions liées à une activité professionnelle serait de 4 à 8,5% Selon différentes études(SUMER 94,CAREX), 1à5 millions de salariés seraient exposés.

6 La connaissance précise de la part attribuables aux facteurs professionnelle est difficile: Apparition des cancers longtemps après lexposition Origine multifactorielle et multicirconstancielle Méconnaissance de lexposition Sous déclaration des maladies professionnelles

7 MECANISME DACTION INITIATION: Mutations géniques ou chromosomiques Liaison covalente entre le site nucléophile de lADN et le dérivé électrophile de la substance mutagène(adduits) Réparations par les systèmes enzymatiques Gènes de la P53 et proto oncogènes

8 PROMOTION: Phénomène dactivation pouvant survenir des années après linitiation Inducteurs de division cellulaire ou inhibiteurs de communications intercellulaires Phase de progression(tumeur maligne) Mesure de la P53 et recherche de mutations sur les lymphocytes(en pratique impossible)

9 DIFFERENTS AGENTS CANCEROGENES RECONNUS AGENTS CHIMIQUES: Liés à lenvironnement ou le mode de vie: Fumée de tabac(HPA,benzène,arsenic..) Gaz déchappement des véhicules (métaux lourds) Dioxines et polychlorodibenzofuranes Liés au milieu professionnel: Métaux lourds et métalloïdes(cadmium, nickel..) Benzène Chlorure de vinyle,nitrosamines, poussières de bois..

10 Les secteurs dactivité les plus concernés: BTP, construction ferroviaire, navale Métallurgie, industrie du verre et des métaux Industrie chimiques, pharmaceutiques, laboratoires de recherche Industrie du bois Industrie pétrolières..

11 AGENTS PHYSIQUES: RAYONNEMENTS IONISANTS: Toute dose dexposition aux RI peut entraîner un risque accru de cancer Risque cancérogène à partir dune exposition de 200mSv Niveau moyen des expositions dorigine naturelle est de 0,75mSv Les secteurs dactivité utilisant des sources radioactives: Lindustrie nucléaire Le secteur médical Des secteurs divers

12 RAYONNEMENTS NON IONISANTS : CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES : Le CIRC a classé les champs électromagnétiques à basse fréquence comme possiblement cancérogène pour lhomme(catégorie 2B) Les secteurs susceptibles dêtre exposés à des CEM: Les télécommunications, lindustrie électronique Lindustrie sidérurgique et du travail des métaux Production dénergie électrique et sa distribution

13 RAYONNEMENTS OPTIQUES: Les UV en cas dexposition intense, présentent à long terme des effets cancérogènes sur la peau(Mélanomes) Les principales professions exposées: Celles sexerçant en plein air( agriculteurs, jardiniers, travailleurs forestiers, BTP, personnels des stations balnéaires..) Celles exposés à des sources artificielles(soudeurs à larc électrique, chaudronniers..)

14 AGENTS BIOLOGIQUES: 4 types de risques: Infectieux Toxinique Immunoallergique Cancérogène Le CIRC a classé comme cancérogène : Virus dEB ou des papillomavirus(type 16 et 18) Virus Hep B ou C Toxines(champignons microscopiques)

15 Probablement cancérogènes ou cancérogènes possibles (2A et2B): Papillomavirus type 31 et33 Certaines mycotoxines(exposition par voie alimentaire) Les secteurs concernés: Santé Secteur des déchets(collecte, tri..) Secteurs concernés par une exposition possible aux mycotoxines( danger cancérogène): Lagriculture Lagroalimentaire

16 AUTRES CAUSES: TABAGISME: Survenue de cancers du poumon surtout associés à dautres expositions (amiante) Autres cancers: oLèvres, cavité buccale oPharyngo larynx, œsophage oVessie Tabagisme passif concerne une fraction importante de la population ( professions sexerçant dans les bars, boites de nuits, restaurants concernés)

17 ALCOOLISME: Cancer des voies aériennes supérieures, de lœsophage et du foie Effet amplifié par le tabac FACTEUR INDIVDUEL/SUSCEPTIBILIT2 GENETIQUE.

18 PREVENTION DU RISQUE PROFESSIONNEL : CONTEXTE REGLEMENTAIRES Tous les agents utilisés en milieu professionnel ont une utilisation réglementée(art L du code du travail)

19 DISPOSITIONS SPECIFIQUES A DES AGENTS CANCEROGENES Substances classés catégorie 1 et 2 (art R du code du travail modifiés par les décrets 2001 et 2003) Substances classés catégorie 3 soumises aux dispositions générales relatives à la prévention du risque chimique en milieu du travail(Art R du code du travail) Travaux ou procédés exposant à des agents cancérogènes(arreté du 5 janv. 93): exposition aux HPA présents dans la suie, goudron;poussières de bois inhalables; fabrication dauramine..

20 Obligations prioritaires de lemployeur(substances catégorie 1ou 2): Évaluation des risques Substitution obligatoire de la substance dangereuse Travail en système clos Captage des polluants à la source Limitation du nombre de travailleurs exposés Délimitation et balisage des zones à risque, étiquetage des récipients Formation et information des travailleurs Suivi médical

21 DISPOSITIONS SPECIFIQUES AUX RI: Art à du code du travail Les obligations prioritaires de lemployeur: Respect des principes de radioprotection(justification, optimisation et limitation des doses pour tous) Évaluations des risques par lanalyse des postes de travail Délimitation des zones dans les locaux de travail Contrôles techniques de radioprotection et contrôles techniques dambiance Formation et information des travailleurs Suivi des salariés Limites dexposition: limites annuelles de 6 ou 20 mSv par an suivant la catégorie de travailleurs exposés en dose efficace sur 12 mois consécutifs

22 DISPOSITIONS SPECIFIQUES AUX AGENTS BIOLOGIQUES : Art R àR du code du travail. Deux grands types de situations: Activités impliquant lutilisation des agents biologiques de façon délibérée Activités nimpliquant pas leur utilisation délibérée mais pouvant conduire à lexposition des travailleurs(exposition potentielle) Obligations prioritaires de lemployeur: Évaluation des risques Remplacement des agents biologiques dangereux par dautres qui ne le sont pas ou moins Établissement des consignes de sécurité Formation et information des salariés

23 RECONNAISSANCE ET REPARATION DES CANCERS PROFESSIONNELS: 20 tableaux RG 9 tableaux pour RA

24 SUIVI POST PROFESSIONNEL: Toute personne ayant été exposé durant sa vie professionnelle: A des agents cancérogènes figurants dans les tableaux de maladies professionnelles A des substances ou préparation dont létiquetage comporte une mention indiquant le caractère cancérogène A des rayonnements ionisants

25 Surveillance accordé si attestation dexposition(employeur et médecin du travail) et après signature dun protocole entre la SS et le méd. traitant But: dépistage précoce dun cancer (facilitant la prise en charge thérapeutique) La PEC de cette surveillance: CPAM Les dépenses : FASS

26 MISE SUR LE MARCHE

27 SUBSTANCES CHIMIQUES: Règles de classification et détiquetage Obligation dinformation via la fiche de donnés de sécurité CLASSIFICATION REGLEMENTAIRES DES SUBSTANCES CANCEROGENES: La directive 67/548/CEE fixe les critères de classifications sur la base des éléments scientifiques disponibles Létiquetage doit être appliqué par les fabricants, fournisseurs, et responsables de la mise sur le marché de ces substances

28 Les 3 catégories de lUnion Européenne qui a valeur réglementaire: CATEGORIE 1: substances que lon sait être cancérogène pour lhomme CATEGORIE 2: substances devant être assimilés à des substances cancérogènes pour lhomme CATEGORIE 3: substances préoccupantes pour lhomme en raison deffets cancérogènes possibles mais pour lesquelles les informations disponibles ne permettent pas une évaluation satisfaisante

29 CAS DES SUBSTANCES MUTAGENES : Agent augmentant la fréquence dapparition de mutations génétiques Contrairement à la classification cancérogène, la classification UE indique que les substances catégorie 3 ont montré dans des essais sur lanimal leur capacités à induire des mutations sur des cellules somatiques

30 ETIQUETAGE DES SUBSTANCES: Toutes les substances classé par lUE doivent être assortis dun pictogramme de danger et de phrases de risques. Dans le cas de cancérogène non répertoriés dans la directive 67/548 CEE,: étiquetage provisoire représentatif des risques de la substance. Étiquetage des cancérogènes ou mutagènes: Catégorie 1 ou 2: symbole TOXIQUE et phrase de risque « peut provoquer le cancer » ou « peut provoquer le cancer par inhalation »(R45 et R49). Pour les mutagènes, même symbole mais phrase de risque »peut provoquer des altérations génétiques héréditaires »(R46) Catégorie 3: Symbole NOCIF(Xn) et phrase de risque « effets cancérogène suspecté. Preuves insuffisantes »(R40).Pour les mutagènes, même symbole mais « possibilités deffets irréversibles »(R68)

31 CLASSIFICATION DU CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHE SUR LE CANCER Pas de caractère réglementaire 5 catégories: GROUPE 1: lagent est cancérogène pour lhomme GROUPE 2A: Lagent est probablement cancérogène pour lhomme GROUPE 2B: Lagent est un cancérogène possible pour lhomme GROUPE 3: Lagent ne peut être classé du point de vue de sa cancérogènicité pour lhomme GROUPE 4: Lagent est probablement non cancérogène pour lhomme

32 SUBSTANCES RADIOACTIVES: Régime de déclaration ou autorisation définie par le code de la santé publique. Dans le domaine médical, il couvre: La fabrication, la détention, la distribution de radio nucléotides Lutilisation des RI pour la médecine, lart dentaire, la recherche biomédicale Dans les autres domaines: la fabrication,détention de radio nucléotides, lutilisation dappareils émetteurs de RX, de sources radioactives, lirradiation de produits de toute nature

33 Lautorité instruisant les demandes dautorisations: Le Préfet La direction générale de la sûreté nucléaire et de la radioprotection(DGSNR) Ou lagence française de sécurité sanitaire des produits de santé(AFSSAPS).(autorisation de mise sur le marché) Obligation de traçabilité des sources: Pour chaque détenteur dune autorisation Au plan national, par linstitut de radioprotection et de sûreté nucléaire(IRSN)

34 AGENTS BIOLOGIQUES Pas de réglementation pour la mise sur le marché en dehors de dispositions spécifiques concernant des agents biologiques ou des toxines pouvant être détournées pour un usage de bio terrorisme.


Télécharger ppt "CANCEROGENES (hors amiante). INTRODUCTION : Le cancer est en France un problème de santé publique majeur. Chaque année,280 000 nouveaux cas de cancer."

Présentations similaires


Annonces Google