La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DERMITES IRRITATIVES Définition Altération de la barrière cutanée (agression chimique ou physique),sans composante immunologique Physiopathologie Pénétration.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DERMITES IRRITATIVES Définition Altération de la barrière cutanée (agression chimique ou physique),sans composante immunologique Physiopathologie Pénétration."— Transcription de la présentation:

1 DERMITES IRRITATIVES Définition Altération de la barrière cutanée (agression chimique ou physique),sans composante immunologique Physiopathologie Pénétration cutanée Modifications cellulaires:fluidité ou pH membranaire, échanges cellulaires Réaction inflammatoire (cytokines)

2 2 types DERMITE IRRITATIVE AIGUE: Macules, papules, placards érythémateux Réaction inflammatoire Dès le 1er contact Solvants concentrés, très acides/alcalins Quelques minutes/heures suivant le contact Sensations de picotements, de brûlures DERMITES IRRITATIVES

3

4 2 types DERMITE IRRITATIVE CHRONIQUE: Xérose, rugosité, hyperkératose, desquamation Pulpites dusure, crevasses, onychopathies Prolifération de kératinocytes Agression répétée ou prolongée Irritants mineurs (savons, détergents) DERMITES IRRITATIVES

5

6

7

8 Environnement: Température, hygrométrie Occlusion Agent irritant: Nature (irritant, corrosif, caustique) Concentration Fréquence et durée de contact DERMITES IRRITATIVES

9 Variabilité /susceptibilité individuelle Type de peau, site cutané concerné Etat cutané:sécheresse cutanée, transpiration, dermatite atopique ou dermatite dirritation prééxistante Phénomène de rémanence de lirritabilité du tégument (susceptibilité >)

10 AGENTS IRRITANTS: Acides, alcalins (soude, potasse, ammoniaque, ciment, chaux…) Savons, détergents Solvants organiques (benzène, acétone, toluène, térébenthine) Réducteurs, oxydants (oxyde déthylène) Huiles solubles Formol, phénol, enzymes… DERMITES IRRITATIVES

11 Prévention collective: Substitution Ventilation générale et aspiration locale Automatisation Information et formation DERMITES IRRITATIVES

12 INFORMATION

13 DERMITES IRRITATIVES

14 Prévention individuelle: Eviter dutiliser des solvants pour se nettoyer les mains Normes NF T :détergent sans solvant (pH) Laver vêtements souillés séparément Port de gants et crèmes protectrices adaptés DERMITES IRRITATIVES

15 COMBINAISONSCREMES BARRIERESGANTS ADAPTES

16 REPARATION Tableau 8 RG 14 RA Ciments Tableau 12 RG 21 RA Dérivés halogénés des hydrocarbures aliphatiques Tableau 14 RG 13 RA Certains dérivés du phénol Tableau 15 RG Amines aromatiques et leurs dérivés Tableau 16 RG 35 RA Goudrons de houille, huiles de houille, brais de houille et suies de combustion du charbon.

17 REPARATION Tableau 20B RG 10A RA Arsenic Tableau 32 RGFluor, acide fluorhydrique et ses minéraux Tableau 33 RGBéryllium Tableau 84 RG 48B RA Solvants organiques liquides Tableau 36A RA Bois

18 PROFESSIONS EXPOSEES Détergents (produits de nettoyage des toilettes) Solvants Désinfectants

19 Détergents (produits de nettoyage de fours, produits vaisselle) Sucs de fruits et légumes

20 Ciments

21 Produits de décapage (détergents, lessives, acides et alcalins) Solvants Résines plastiques Colles et vernis Conservateurs et additifs (collophane) Brais de houille (peintures bitumeuses)

22 Savons et antiseptiques Désinfectants

23 Amalgames à base dacrylate et de méthacrylates. Antiseptiques, désinfectants, savons

24 Produits de teinture Liquides de permanentes Produits de décoloration Shampoings

25 Dermatite à la fibre de verre Solvants Résines

26 Solvants Encre

27 Produits de dégraissage Solvants Carburants Produits de nettoyage de véhicules

28 Huiles de coupe Solvants Antiseptiques

29 Engrais artificiels Pesticides Désinfectants (trayeuses) Produits de nettoyage Carburant Plantes et grains Aliments pour animaux (vitamine K3)

30 Poussières de bois Lichens Colle Détergents Diluants Solvants

31 Argile Plâtre Solvants Colles

32 Fumiers Engrais artificiels Pesticides Solvants Acides Bases Agents oxydants et réducteurs

33 CAS CLINIQUE N°1 Mlle E, 17 ans. Adressée par son MT pour une dermatose des mains. Aucun antécédents. Pas de notion dallergie. Apprentie coiffeuse depuis 5 mois Shampoings Rinçage des couleurs et des balayages Nutilise pas de gants.

34 Lésions des mains dallure érythémateuse, fissuraire, non prurigineuse atteignant le dos des mains particulièrement les espaces interdigitaux et les articulations métacarpo- phallangiennes avec une extension parfois aux poignets. Il nexiste pas dautre localisation des lésions. Amélioration des lésions lors des périodes de formation théorique.

35 Soins des mains depuis 2 mois par : Dermophil indien Homéoplasmine De quelle dermatose professionnelle sagit-il ? Faut-il préconiser une réorientation professionnelle ?

36 Tests allergologiques : Prick-tests aux pneumallergènes : négatifs. Tests épicutanés avec batterie standard : négatifs. Tests épicutanés avec batterie standard Trolab coiffure : négatifs. Tests avec les produits apportés par la patiente (shampoings, produits de balayage et poudre pour balayage dilués à 1% dans leau et 1% dans la vaseline) : négatifs à 48 et 120 heures.

37 Conclusion : dermite irritative de contact CAT ? Préconiser : une bonne hydratation des mains (ex : Cérat de Galien) Le port de gants pour la réalisation des shampoings et teintures. Suivre lévolution des lésions après le respect de ces 2 prescriptions.

38 CAS CLINIQUE N°2 Mr M., 26 ans. Régleur sur machine. Adressé en consultation de Pathologie Professionnelle par son MT pour un eczéma.

39 Antécédents : intolérance au savon de Marseille. Mère qui a présenté une urticaire dorigine alimentaire Poste de travail : employé dune entreprise demboutissage et de découpe de tôle galvanisée. Le salarié est donc en contact quotidiennement des huiles de coupe sous forme pulvérisée.

40 Depuis 6 mois, apparition de lésions des mains. Amélioration pendant les périodes de congé. EPI : cotte de travail à manches longues et gants de travail dont lusage semble épisodique.

41 Prélèvement mycologique : négatif. Consultation dallergologie : tests épicutanés avec la batterie standard, batterie des huiles industrielles, les gants apportés par le patient, les différentes huiles manipulées sur le lieu de travail et les savons avec lesquels il se lave les mains. Résultat positif uniquement pour le Cobalt. Discussion : Cobalt retrouvé dans les huiles de coupe usagées. Cependant les lésions présentées par Mr M. ressemblent plus à une dermite dirritation.

42 CAT ? Eviter au maximum le contact avec les produits contenant du Cobalt. Hydratation des mains par du Cérat de Galien. Prescrire des gants adéquats et les faire porter de façon systématique.


Télécharger ppt "DERMITES IRRITATIVES Définition Altération de la barrière cutanée (agression chimique ou physique),sans composante immunologique Physiopathologie Pénétration."

Présentations similaires


Annonces Google