La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Enseignement dexploration Évaluer sans noter (courrier Recteur septembre 2011) Évaluer sans noter (courrier Recteur septembre 2011) Évaluer par compétences.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Enseignement dexploration Évaluer sans noter (courrier Recteur septembre 2011) Évaluer sans noter (courrier Recteur septembre 2011) Évaluer par compétences."— Transcription de la présentation:

1 1 Enseignement dexploration Évaluer sans noter (courrier Recteur septembre 2011) Évaluer sans noter (courrier Recteur septembre 2011) Évaluer par compétences On ne peut évaluer que ce qui est fait en apprentissage. en cohérence avec les modalités denseignement en cohérence avec les modalités denseignement Position des équipes disciplinaires Position des équipes disciplinaires Comment mettre les programmes au service de cette démarche dexploration ? Comment mettre les programmes au service de cette démarche dexploration ?

2 LEVALUATION Qualité de lobservation Recherche de linformation Restitution – orale et écrite conceptualisation Savoirs et concepts Implication de l élève au travail déquipe Qualité de lanalyse

3 3 Ce que dit le référentiel de SES (BO 4 du 29 avril 2010) : la lettre et lesprit Mise en œuvre de lenseignement des Sciences Économiques et Sociales Mise en œuvre de lenseignement des Sciences Économiques et Sociales Le programme est notionnel Le programme est notionnel Cependant les notions ne sont pas premières. Les raisonnements priment sur les notions. Cependant les notions ne sont pas premières. Les raisonnements priment sur les notions. Lélève doit être placé dans une posture de recherche Lélève doit être placé dans une posture de recherche Le professeur conduira le cours en distinguant une phase de sensibilisation et une phase danalyse. Le professeur conduira le cours en distinguant une phase de sensibilisation et une phase danalyse. Lévaluation de lenseignement de SES - Point de vue de lIG - Lévaluation de lenseignement de SES - Point de vue de lIG - Lévaluation est nécessaire Lévaluation est nécessaire Lévaluation par compétence est souhaitable Lévaluation par compétence est souhaitable Une évaluation chiffrée est conforme à un enseignement obligatoire et qui présente des contenus notionnels précis. Une évaluation chiffrée est conforme à un enseignement obligatoire et qui présente des contenus notionnels précis.

4 4 Les pratiques enseignantes couramment observées Pour la phase de sensibilisation Pour la phase de sensibilisationsensibilisation Des pratiques parfois très innovante, en partant du vécu des élèves et à laide de supports variés. Des pratiques parfois très innovante, en partant du vécu des élèves et à laide de supports variés. Pour la phase analyse il en va autrement. Pour la phase analyse il en va autrement. Les enseignants ont tendance à reproduite des pratiques antérieures (dossier documentaire avec ou sans manuel avec jeu de Q/R) sinscrivant dans un cours classique avec un plan où le professeur garde la main. Les enseignants ont tendance à reproduite des pratiques antérieures (dossier documentaire avec ou sans manuel avec jeu de Q/R) sinscrivant dans un cours classique avec un plan où le professeur garde la main. Le fait de disposer de GER ne bouleverse pas cette pratique mais la rend plus supportable. Le fait de disposer de GER ne bouleverse pas cette pratique mais la rend plus supportable. Lévaluation de lEE a évolué. Lévaluation de lEE a évolué. Les supports se diversifient (QCM, textes à trous, schémas à compléter) et leur durée et leur nombre se réduisent. Les supports se diversifient (QCM, textes à trous, schémas à compléter) et leur durée et leur nombre se réduisent. Elle demeure le plus souvent notée. Elle demeure le plus souvent notée.

5 5 Points de vigilance pour appréhender des pratiques innovantes Le programme nest pas une fin Le programme nest pas une fin il est au service dune démarche pédagogique qui met les élèves en activité (vers une approche actionnelle des SES) il est au service dune démarche pédagogique qui met les élèves en activité (vers une approche actionnelle des SES)approche actionnelle approche actionnelle LEE de SES, doit favoriser le développement de compétences. LEE de SES, doit favoriser le développement de compétences. Il est important que léquipe SES explicite les compétences attendues pour passer en première (dont la compétence à sorienter et lutilisation des TICE). Il est important que léquipe SES explicite les compétences attendues pour passer en première (dont la compétence à sorienter et lutilisation des TICE). Autant que possible ces compétences seront partagées avec les autres EE (notamment avec PFEG). Ce qui justifiera la contribution des EE au bilan de lélève en CC. Autant que possible ces compétences seront partagées avec les autres EE (notamment avec PFEG). Ce qui justifiera la contribution des EE au bilan de lélève en CC.

6 6 Points de vigilance pour appréhender des pratiques innovantes La pratique du travail de groupe est un levier pour développer des compétences. La pratique du travail de groupe est un levier pour développer des compétences. Au fil des apprentissages, placer les élèves dans des situations complexes favorise lévaluation de ces compétences. Au fil des apprentissages, placer les élèves dans des situations complexes favorise lévaluation de ces compétences. Il est important que le professeur réfléchisse au dispositif daides quil peut apporter afin de gérer lhétérogénéité. Il est important que le professeur réfléchisse au dispositif daides quil peut apporter afin de gérer lhétérogénéité. Une grille dévaluation sera propice au développement de lautoévaluation. Une grille dévaluation sera propice au développement de lautoévaluation.

7 MA.Lestrade Précautions en PFEG LE CHOIX DES OBJECTIFS en termes de : LE CHOIX DES OBJECTIFS en termes de : - problématiques : clé douverture dun EE - problématiques : clé douverture dun EE - de connaissances (notions spécifiques / repérage sur certains agrégats économiques) - de connaissances (notions spécifiques / repérage sur certains agrégats économiques) - de compétences (transversales et méthodologiques) - de compétences (transversales et méthodologiques) UN TRAVAIL SUR LE QUESTIONNEMENT et la REPRESENTATION des élèves

8 MA.Lestrade Les risques de dérives. Lexhaustivité mais aussi la superficialité Une progression linéaire dans les thèmes avec une approche livresque Une entrée descriptive par les connaissances Notions vues sous lapproche statique Utilisation donnée aux TICE (voir B2i) La gestion des visites ou intervenants Cours dialogué et définitions dictées

9 9 Lenseignement dexploration Quest-ce que la compétence ? Quest-ce que la compétence ?la compétence la compétence De lapprentissage par objectif à lapprentissage par compétences De lapprentissage par objectif à lapprentissage par compétences De lapprentissage par objectif à lapprentissage par compétences De lapprentissage par objectif à lapprentissage par compétences Académie de Rennes à propos du S3C Académie de Rennes à propos du S3C Académie de Rennes à propos du S3C Académie de Rennes à propos du S3C La situation complexe en EE SES La situation complexe en EE SESsituation complexe en EE SESsituation complexe en EE SES Evaluer des compétences en seconde Evaluer des compétences en seconde Académie de Strasbourg Académie de Strasbourg Académie de Strasbourg Académie de Strasbourg Académie de Rennes Académie de Rennes Académie de Rennes Académie de Rennes

10 C'est quoi une compétence ? Notion utilisée et mobilisée dans de nombreux domaines : le travail, le sport, à l'école... Notion utilisée et mobilisée dans de nombreux domaines : le travail, le sport, à l'école... Provient du monde de l'entreprise Provient du monde de l'entreprise Soppose à celle de qualification (en relation avec une formation reconnue et officiellement sanctionnée par l'obtention d'un diplôme) Soppose à celle de qualification (en relation avec une formation reconnue et officiellement sanctionnée par l'obtention d'un diplôme)

11 Une différence avec le monde l'entreprise Comme l'école est un lieu d'apprentissage de la vie sociale, on s'occupe moins de constater si un individu est compétent (ou non) que de savoir comment et en quoi on peut le rendre compétent. Comme l'école est un lieu d'apprentissage de la vie sociale, on s'occupe moins de constater si un individu est compétent (ou non) que de savoir comment et en quoi on peut le rendre compétent.

12 Un point commun avec le monde de l'entreprise Une compétence à l'école c'est aussi la capacité à s'adapter d'une manière nouvelle et non stéréotypée à des situations complexes, inédites. Une compétence à l'école c'est aussi la capacité à s'adapter d'une manière nouvelle et non stéréotypée à des situations complexes, inédites. Ce qui compte, ce n'est pas seulement la maîtrise des procédures (connaissances, capacités ie savoir définir une notion, savoir mesurer des variations, savoir choisir un document adéquat...), c'est surtout de les mobiliser pour faire face à un problème nouveau, original... Ce qui compte, ce n'est pas seulement la maîtrise des procédures (connaissances, capacités ie savoir définir une notion, savoir mesurer des variations, savoir choisir un document adéquat...), c'est surtout de les mobiliser pour faire face à un problème nouveau, original...

13 DONC : DONC : La mission assignée à lécole n'est pas l'inculcation d'automatismes mais plutôt de développer l'autonomie intellectuelle de l'élève. La mission assignée à lécole n'est pas l'inculcation d'automatismes mais plutôt de développer l'autonomie intellectuelle de l'élève. Cette autonomie comporte la capacité à trouver une démarche adéquate à une situation nouvelle Cette autonomie comporte la capacité à trouver une démarche adéquate à une situation nouvelle

14 C'est quoi une compétence ? Aptitude à mettre en œuvre un ensemble organisé de savoirs, savoir-faire et d'aptitudes permettant d'accomplir une tâche Aptitude à mettre en œuvre un ensemble organisé de savoirs, savoir-faire et d'aptitudes permettant d'accomplir une tâche - faire un sondage exige de mobiliser des procédures, des connaissances et des capacités. Sa réutilisation doit face à une nouvelle situation, une situation problème.

15 Faire réaliser une introduction sur un nouveau sujet de dissertation peut être considéré comme une situation problèmes. Faire réaliser une introduction sur un nouveau sujet de dissertation peut être considéré comme une situation problèmes. Mobiliser des connaissances et des capacités (ex : savoir problématiser, savoir définir une notion, savoir organiser ses idées cf annonce du plan...) pour faire face à cette situation Mobiliser des connaissances et des capacités (ex : savoir problématiser, savoir définir une notion, savoir organiser ses idées cf annonce du plan...) pour faire face à cette situation Réaliser une dissertation est une situation problème, complexe (plus large que réaliser une introduction) Réaliser une dissertation est une situation problème, complexe (plus large que réaliser une introduction)

16 Finalité dune compétence ? Débouche obligatoirement sur une action qui prend sens par rapport au but prescrit. Débouche obligatoirement sur une action qui prend sens par rapport au but prescrit. Elle redonne du sens et de la finalité aux savoirs scolaires. Elle redonne du sens et de la finalité aux savoirs scolaires. Elle génère une source de motivation pour lutter contre le décrochage scolaire Elle génère une source de motivation pour lutter contre le décrochage scolaire

17 Comment donner du sens ? Montrer l'utilité dans la vie courante des savoirs et savoir-faire travaillés en classe Montrer l'utilité dans la vie courante des savoirs et savoir-faire travaillés en classe En mathématiques utiliser les outils pour calculer la superficie d'un appartement En mathématiques utiliser les outils pour calculer la superficie d'un appartement En SES, faire passer les notions de crédit et de taux d'intérêt par une situation « réelle » En SES, faire passer les notions de crédit et de taux d'intérêt par une situation « réelle » En SES, faire passer la notion d'action et de la variation des cours (loi de l'offre et de la demande » en les faisant acheter et vendre sur le marché boursier En SES, faire passer la notion d'action et de la variation des cours (loi de l'offre et de la demande » en les faisant acheter et vendre sur le marché boursier

18 Avec un travail sur les compétences, lévaluation n'est pas figée. Avec un travail sur les compétences, lévaluation n'est pas figée. On peut ne pas maîtriser les capacités et connaissances attachées à cette activité aujourd'hui mais y arriver plus tard. DONC Chaque séquence doit être renouvelée périodiquement, dans des situations de plus en plus complexes, afin que la compétence ainsi travaillée continue à se développer. On peut ne pas maîtriser les capacités et connaissances attachées à cette activité aujourd'hui mais y arriver plus tard. DONC Chaque séquence doit être renouvelée périodiquement, dans des situations de plus en plus complexes, afin que la compétence ainsi travaillée continue à se développer.

19 Comment amener les élèves à réussir à résoudre une situation problème Les différents degrés dans la maîtrise d'une compétence - 1er niveau : Savoir résoudre une situation problème en étant guidée par le professeur. Le professeur précise le chemin à suivre et les différentes étapes à respecter. - Bien faire comprendre aux élèves que différents parcours peuvent permettre de résoudre une tâche complexe et que celle que le professeur présente nest qu'une possibilité pour y arriver

20 2ème niveau : l'élève doit savoir choisir parmi différents chemins proposés par le professeur ou par un élève celui qui lui paraît le plus efficace, celui qui lui correspond le mieux... 2ème niveau : l'élève doit savoir choisir parmi différents chemins proposés par le professeur ou par un élève celui qui lui paraît le plus efficace, celui qui lui correspond le mieux... Cest la personnalisation des apprentissages, Cest la personnalisation des apprentissages,

21 3ème niveau : savoir choisir et combiner les procédures (connaissances et savoir-faire) qui conviennent à une situation complexe. 3ème niveau : savoir choisir et combiner les procédures (connaissances et savoir-faire) qui conviennent à une situation complexe. Capacité des élèves à choisir et à combiner parmi les procédures qu'ils connaissent plusieurs d'entre elles afin de résoudre adéquatement un problème nouveau. Capacité des élèves à choisir et à combiner parmi les procédures qu'ils connaissent plusieurs d'entre elles afin de résoudre adéquatement un problème nouveau. Cest ce troisième niveau qui correspond le mieux au sens de compétences.

22 Activité situation problème Si l'élève bloque, il doit pouvoir se reposer sur des « ressources » Si l'élève bloque, il doit pouvoir se reposer sur des « ressources » le professeur doit essayer de voir ce qui bloque. le professeur doit essayer de voir ce qui bloque. doù viennent les difficultés ? incapacité à interpréter une situation nouvelle pour la référer à une procédure connue de lui incapacité à interpréter une situation nouvelle pour la référer à une procédure connue de lui l'ignorance de la procédure requise ou du moins d'une mauvaise maîtrise de celle-ci l'ignorance de la procédure requise ou du moins d'une mauvaise maîtrise de celle-ci

23 Il ne faut pas laisser l'élève seul face à ses difficultés. Il ne faut pas laisser l'élève seul face à ses difficultés. Importance de l'aide apportée à l'élève qui peut être plurielle (ingénierie de formation) Importance de l'aide apportée à l'élève qui peut être plurielle (ingénierie de formation) Une compétence est maîtrisée dans le cas où l'élève résout le problème sans mobiliser d'aide. Une compétence est maîtrisée dans le cas où l'élève résout le problème sans mobiliser d'aide. Les ressources : lui même, ses camarades dans une activité en groupe, des fiches outils (ex : une fiche indices sur Ilias...), le professeur, grille d'autoévaluation... Les ressources : lui même, ses camarades dans une activité en groupe, des fiches outils (ex : une fiche indices sur Ilias...), le professeur, grille d'autoévaluation... Les ressources peuvent être internes, externes Les ressources peuvent être internes, externes

24 Ne pas se contenter d'un repérage de la réussite ou de l'échec face à une tâche complexe car un tel repérage aurait les mêmes effets qu'une évaluation sommative. Ne pas se contenter d'un repérage de la réussite ou de l'échec face à une tâche complexe car un tel repérage aurait les mêmes effets qu'une évaluation sommative.

25 25 Les phases de sensibilisation / analyse La phase de sensibilisation : Variété de supports Importance du questionnement. La phase danalyse : Montrer comment léconomiste ou le sociologue apporte des réponses La notion ne doit pas être première

26 26 Une approche actionnelle des EE : « Les recherches sur lapprendre montrent que ce nest pas quand le professeur dit ou montre que lélève apprend. Bien au contraire, cette pratique quand elle devient permanente démotive ou inhibe lélève ; il apprend à « consommer » des notions. Sans questionnement, sans repères, rien ne fait sens pour lui ; cette méthode unique lui enlève même le désir dapprendre et le goût pour les études. » A.Giordan « Les recherches sur lapprendre montrent que ce nest pas quand le professeur dit ou montre que lélève apprend. Bien au contraire, cette pratique quand elle devient permanente démotive ou inhibe lélève ; il apprend à « consommer » des notions. Sans questionnement, sans repères, rien ne fait sens pour lui ; cette méthode unique lui enlève même le désir dapprendre et le goût pour les études. » A.Giordan Mettre lélève en situation de faire : recourir à des projets, des défis, des travaux de groupe, etc…

27 27 Une approche actionnelle des Sciences Économiques et Sociales


Télécharger ppt "1 Enseignement dexploration Évaluer sans noter (courrier Recteur septembre 2011) Évaluer sans noter (courrier Recteur septembre 2011) Évaluer par compétences."

Présentations similaires


Annonces Google