La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ETUDE COLLECTIVE SUR LE RISQUE CHIMIQUE AU SEIN DES ATELIERS DE CONTRÔLE TECHNIQUE AUTOMOBILE Journée Dauphiné-Savoie Mars 2006 Groupe Toxicologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ETUDE COLLECTIVE SUR LE RISQUE CHIMIQUE AU SEIN DES ATELIERS DE CONTRÔLE TECHNIQUE AUTOMOBILE Journée Dauphiné-Savoie Mars 2006 Groupe Toxicologie."— Transcription de la présentation:

1 ETUDE COLLECTIVE SUR LE RISQUE CHIMIQUE AU SEIN DES ATELIERS DE CONTRÔLE TECHNIQUE AUTOMOBILE Journée Dauphiné-Savoie Mars 2006 Groupe Toxicologie

2 PRESENTATION DE LETUDE

3 CONTRÔLE TECHNIQUE : GENERALITES Le contrôle technique est obligatoire en France depuis le 1 er janvier 1992 Destiné aux véhicules nexcédant pas 3,5 tonnes Seffectue sans aucun démontage Concerne 125 points de contrôle liés à la sécurité et au respect de lenvironnement

4 EVALUATION DU RISQUE Visites de plusieurs ateliers de contrôle technique Synthèse des risques chimiques potentiels Étude de la faisabilité technique, financière et humaine du protocole déterminé Étude de la faisabilité technique, financière et humaine du protocole déterminé Détermination des opérations à risque

5 PARTICIPANTS A LETUDE 14 ateliers de contrôle technique automobile Effectif total de 31 salariés Répartition dans le bassin annécien Présence dun atelier indépendant + ateliers intégrés à des groupes nationaux DEKRA SECURITEST AUTOSUR AUTOVISION AUTOSECURITE

6 PROTOCOLE ET RAPPEL TOXICOLOGIQUE

7 PROTOCOLE VENTILATION PARTICULES DIESEL MONOXYDE DE CARBONE BENZENE PERIODE ESTIVALE MONOXYDE DE CARBONE BENZENE PERIODE HIVERNALE

8 PROTOCOLE VENTILATION DES LOCAUX Anémomètre thermique (quantitatif) Générateur de brouillard (qualitatif) EXPOSITION AUX PARTICULES DIESEL 1 VME individuelle alvéolaire 1 VME ambiance EXPOSITION AU MONOXYDE DE CARBONE Niveau atmosphérique - Mesure en continu Niveau expiratoire individuel – Variation début de poste / fin de poste EXPOSITION AU BENZENE IBE urinaire (acide trans, trans muconique) en fin de poste fin de journée

9 PARTICULES DIESEL hydrocarbures adsorbés cœur carboné particules dhydrocarbures condensés sulfates PARTICULE DIESEL Absence de VLEP Valeur de référence allemande (TRK) : exprimée en carbone élémentaire TRK = 0,1 mg/ m3

10 Effet cancérogène Pénétration par voie respiratoire TOXICITE PARTICULES DIESEL Atteinte ORL par mécanisme immuno-allergologique Atteinte cardiovasculaire ? Poumon Vessie Augmentation des rhinites et asthme ?

11 METROLOGIE PARTICULES DIESEL Fiche Métropol 002 (concentration pondérale dun aérosol sur filtre) de lINRS Fraction alvéolaire Cassette fermée 1700 mL/min Cyclone 10 mm NF EN « Dosage des matières particulaires émises par les moteurs diesel » Pompe EXEC SKC ARELCO Cassette porte-filtre Diam. 37 mm + filtre en fibre de quartz Cyclone Panametrics

12 TOXICITE MONOXYDE DE CARBONE Atteinte au niveau du Système Nerveux Central Maux de tête (200 ppm) Atteinte au niveau du coeur Accélération du rythme Douleurs thoraciques Infarctus VME : 50 ppm Atteintes générales 800 ppm : Céphalées Perte de conscience en 2 à 3h et décès 1000 ppm : Décès en 1 H Atteintes générales 800 ppm : Céphalées Perte de conscience en 2 à 3h et décès 1000 ppm : Décès en 1 H Rougeur générale Fatigue Asphyxie Décès

13 METROLOGIE MONOXYDE DE CARBONE NIVEAU ATMOSPHERIQUE NIVEAU EXPIRATOIRE Mesure en continu Enregistrement du pic maximum dexposition Variation début de poste / fin de poste Prise en compte des facteurs pouvant influencer ce paramètre Dräger Pac III

14 TOXICITE BENZENE Cancérogène reconnu R45 Des gants de protection adaptés sont : Présents dans les ateliers de contrôle techniques Utilisés systématiquement Exposition par voie cutanée : risque faible dans notre étude Exposition par voie respiratoire Benzène se retrouve dans les gaz déchappement (30 %) Pot catalytique : aucune influence sur la concentration atmosphérique en benzène

15 BIOMETROLOGIE BENZENE Recueil urinaire en fin de poste, fin de journée Dosage de lacide trans trans muconique Facteurs confondants : Tabac, certains médicaments et additifs VLI : 1 mg/g de créatinine Population générale : <0,1 mg/g de créatinine INTERPRETATION ACIDE MUCONIQUE URINAIRE 0 mg/g créat 0,3 mg/g créat 1 mg/g créat Exposition Négligeable Exposition Faible Exposition Certaine

16 RESULTATS

17 PRESENCE DUNE VENTILATION GENERALE MECANIQUE DE LATELIER OUI NON 0/14 14/14 DOUBLE PORTE (entrée et sortie) OUI NON 4/14 10/14 OUVERTURES FAVORISANT VENTILATION GENERALE OUVERTURES FAVORISANT VENTILATION GENERALE OUI NON 2/10 8/10 RESULTATS VENTILATION VENTILATION GENERALE EFFICACE : 6 /14

18 RESULTATS VENTILATION PRESENCE DUNE ASPIRATION LOCALISEE (contrôle pollution) OUI NON 7/14 UTILISATION DE CETTE ASPIRATION OUI NON 5/7 2/7 EFFICACITE DE CETTE ASPIRATION EFFICACITE DE CETTE ASPIRATION EFFICACITE DE CETTE ASPIRATION EFFICACITE DE CETTE ASPIRATION OUI NON 5/5 0/5 OUI NON 1/2

19 RESULTATS MONOXYDE DE CARBONE (été) CO ambiant (ppm) CO expiratoire (différence début et fin de poste) (ppm) 30 % VME Fumeur (interférence) Ventilation générale efficace

20 Mesure de lexposition individuelle des contrôleurs Particules diesel detectées : 5 /14 RESULTATS PARTICULES DIESEL (été) 30 % TRK Mesure de lambiance de latelier 30 % TRK Particules diesel detectées : 4 /14 Ventilation générale inefficace

21 RESULTATS BENZENE (été) Population générale < 0,1 mg/g créatinine Acide muconique (mg/g de créatinine) Fumeur (interférence possible) NON Fumeur Valeur en relation avec lexposition professionnelle de la journée travaillée

22 RESULTATS MONOXYDE DE CARBONE (hiver) 30 % VME CO ambiant (ppm)CO expiratoire (différence début et fin de poste) (ppm) Fumeur (intérference) Ventilation générale efficace Portes fermées

23 RESULTATS BENZENE (hiver) Population générale < 0,1 mg/g créatinine Acide muconique (mg/g de créatinine) NON Fumeur Exposition au benzène en dehors de son activité professionnelle (tondeuse)

24 COMPARAISON CO AMBIANT ETE/HIVER 30 % VME Comparaison CO ambiant été/hiver (en ppm) : portes fermées durant le contrôle (absence de ventilation générale)

25 COMPARAISON BENZENE ETE/HIVER Population générale < 0,1 mg/g créatinine

26 RECOMMANDATIONS

27 Favoriser au maximum la ventilation générale naturelle de latelier Préchauffer au maximum les véhicules à lextérieur de latelier et/ou en utilisant systématiquement un système daspiration des gaz déchappement. Préchauffer au maximum les véhicules à lextérieur de latelier et/ou en utilisant systématiquement un système daspiration des gaz déchappement. Utiliser à chaque contrôle pollution le système daspiration des gaz déchappement ou effectuer ce contrôle le plus à lextérieur de latelier Éviter au maximum de laisser tourner les moteurs à lintérieur de latelier notamment pendant laccueil dun nouveau client, dune prise de rendez vous, … Éviter au maximum de laisser tourner les moteurs à lintérieur de latelier notamment pendant laccueil dun nouveau client, dune prise de rendez vous, …

28 SUIVI DE LETUDE SENSIBILISATION DU PERSONNEL Restitution collective Employeur / Employé / MdT / IPRP MISE EN PLACE DUNE SURVEILLANCE MEDICALE ? Restitution individuelle orale à tous les ateliers de contrôle technique Bonne participation (> 90 %) Public intéressé Ceci a motivé la seconde étude (période hivernale)

29 REMERCIEMENTS A LA SOCIETE DAUPHINEE SAVOIE MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "ETUDE COLLECTIVE SUR LE RISQUE CHIMIQUE AU SEIN DES ATELIERS DE CONTRÔLE TECHNIQUE AUTOMOBILE Journée Dauphiné-Savoie Mars 2006 Groupe Toxicologie."

Présentations similaires


Annonces Google