La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

C.Yvenou Ecole de puériculture 20081 Les rythmes de sommeil chez l enfant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "C.Yvenou Ecole de puériculture 20081 Les rythmes de sommeil chez l enfant."— Transcription de la présentation:

1 C.Yvenou Ecole de puériculture Les rythmes de sommeil chez l enfant

2 C.Yvenou Ecole de puériculture = 1/3 de la vie humaine Phénomène complexe Besoin impérieux, qui coïncide avec la nuit, adapté à la périodicité de 24 heures, avec alternance veille -repos

3 C.Yvenou Ecole de puériculture Sur le plan subjectif : suspension complète de la conscience et de la volonté, suppression des sensations, mise à l abri des stimulations externes conservation de l activité mentale (rêves, mémoire du rêve) Sur le plan objectif, C est un comportement : position horizontale, immobilité, paupières closes, pupilles serrées Sur le plan électrique, L EEG enregistre des activités typiques des différents phénomènes Sur le plan fonctionnel, le sommeil restaure les fonctions de l organisme affaiblies par l état vigile

4 C.Yvenou Ecole de puériculture Quand dort-on? Pour un adulte (8 h) :la nuit (NB : heures pour dormir) Chez l enfant : fonction de l âge : alternance nuit jour progressive diminution du temps total

5 C.Yvenou Ecole de puériculture Chez le prématuré, éveil = 3h /24h Alternance veille -sommeil répartie toutes les 3 heures 30 Vers 2 à 3 semaines, période régulière de 4 h avec progressivement prépondérance du sommeil nocturne De 3 à 6 mois, le rythme de 4 h s atténue et la répartition sur 24 h apparaît Vers 2 ans, le sommeil est surtout nocturne avec 2 puis une sieste dans la journée Vers 4-6 ans, la sieste disparaît.

6 C.Yvenou Ecole de puériculture Alternance veille sommeil chez lenfant

7 C.Yvenou Ecole de puériculture Comment dort - on ? (Organisation interne du sommeil) Déroulement du sommeil en plusieurs cycles que l on divise en étapes Endormissement Sommeil lent SP Sommeil lent SP

8 C.Yvenou Ecole de puériculture 20088

9 9

10 10

11 C.Yvenou Ecole de puériculture ère étape :lendormissement début de nuit puis entre chaque cycle Facile à observer chez un tout petit Entre 2 cycles, ébauche de mouvements d installation, bâillements ne laisse aucun souvenir

12 C.Yvenou Ecole de puériculture Endormissement

13 C.Yvenou Ecole de puériculture Le sommeil proprement dit Le sommeil dit « lent » comprend 4 stades de 20 mn environ, au cours desquels le sommeil devient de plus en plus profond : respiration régulière yeux inertes sous les paupières fermées cœur régulier longs soupirs Stade 1 : mouvement à l appel (vague réponse) Stade 2 : l appel est entendu et mémorisé (pas de réponse) (NB :sommeil superficiel mais déjà réparateur) Stade 3 et 4 : le dormeur n entend plus, ne répond plus (=sommeil profond) (NB Stade 4 début de nuit - GH)

14 C.Yvenou Ecole de puériculture Sommeil lent et léger (I et II)

15 C.Yvenou Ecole de puériculture Sommeil lent et profond (III et IV)

16 C.Yvenou Ecole de puériculture Sommeil paradoxal sommeil rapide, REM respiration irrégulière mouvements oculaires rapides mimiques du visage atonie des muscles du cou Phénomène de « jerk » Sommeil paradoxal profond au début puis de plus en plus léger : éveil possible à la fin de ce stade Durée de 15 à 30 mn (plus court en début de nuit) Phase des rêves Rôle important dans la maturation cérébrale

17 C.Yvenou Ecole de puériculture Sommeil paradoxal

18 C.Yvenou Ecole de puériculture Le sommeil paradoxal est reconnaissable in utero dès la deuxième moitié de la gestation et occupe la plus grande partie du temps du fœtus. Grâce aux progrès de l'échographie, il est possible d'observer les mouvements des yeux et des doigts

19 C.Yvenou Ecole de puériculture Ce cycle de 5 stades se reproduit plusieurs fois au cours de la nuit, de façon différente avec l âge 90mn 90 mn 90 mn 90 mn Nuit de 8 heures chez l adulte (et enfant à partir de 8-10 mois) Prématuré Enfant à terme

20 C.Yvenou Ecole de puériculture

21 C.Yvenou Ecole de puériculture La durée de sommeil varie avec l âge A la naissance : 23 heures 1 mois : 19 à 20 h 4 mois : 16 à 18 h 8 mois : 15 à 16 h Fin de 1ère année : 13 à 15 h 3 ans : 11 h Entre 4 et 9 ans : 9 à 11 h Entre 10 et 14 ans : 8 à 1O h

22 C.Yvenou Ecole de puériculture

23 C.Yvenou Ecole de puériculture Hygiène du sommeil

24 C.Yvenou Ecole de puériculture Chez le nourrisson, endormissement = phase capitale Phénomène de nidation (Existe chez tout humain quelque soit son âge et chez animaux) Comportement lié à l angoisse (abandon au sommeil) Rite corporel pour réunir les conditions nécessaires à l endormissement : température (air au contact de la peau à 27°) limites sures odeur reconnue (drap, jouet..) orientation connue repères précis S accompagne de bercement : besoin d un mouvement rythmique (frottement du nez, succion)

25 C.Yvenou Ecole de puériculture Moment idéal pour l endormissement : quand l enfant est fatigué ! (sinon délai de 2h)

26 C.Yvenou Ecole de puériculture Le réveil On ne réveille pas un enfant qui dort Si obligation pour un départ : –Observer l enfant (stade de sommeil): Idéal = éveil en phase intermédiaire après sommeil paradoxal car phase importante du sommeil (chez l adulte, réveil en REM : se lever du mauvais pied) – De même pour l enfant énurétique, si rééducation par réveil nocturne, repérer organisation du sommeil et programmer le réveil en fin d un cycle de sommeil –Appels nocturnes ont lieu en phase intermédiaire ne pas réveiller complètement l enfant

27 C.Yvenou Ecole de puériculture Chez l enfant de 3 à 10 ans Age du réveil obligatoire à une heure déterminée Risque du réveil imposé : priver l enfant d une phase importante du sommeil Il faut donc d abord connaître les besoins individuels de l enfant (l observer en dehors des périodes scolaires) On pourra déterminer l heure idéale du coucher en fonction de celle imposée du réveil Décaler progressivement sur 15 j l heure du coucher Problème des gros dormeurs

28 C.Yvenou Ecole de puériculture Classification et mécanisme d action des sédatifs (1) Médicament sédatif (Larousse) : « entraîne une légère dépression du SNC, maintenant le malade éveillé mais relativement plus calme » Clinique : Sédation = réduction d un état émotionnel exagéré jusquà un niveau de réactivité considéré comme normal et d autre part une diminution de l attention

29 C.Yvenou Ecole de puériculture Sédatifs (2) Utilisation dans l anxiété (car calmants et tranquillisants) et dans les troubles du sommeil (comme hypnotiques) Classification clinique (selon effet tranquillisant ou hypnotique)

30 C.Yvenou Ecole de puériculture Classification et mécanismes daction des sédatifs (3) 1ères substances utilisées (antiquité) : Alcool et opium 1ères substances de synthèse (XIXème) Bromure Chloral (effets secondaires) Barbituriques (début XXème) et dérivés (thalidomide) Antihistaminiques (années 50) Nopron Neuroleptiques (peu utilisés pour sommeil) Méprobamate (effets 2aires aux doses hypnotiques) Benzodiazépines plus grande sécurité d emploi 2 groupes selon activité clinique problème de la tolérance et de la dépendance

31 C.Yvenou Ecole de puériculture Classification et mécanismes daction des sédatifs (4) Plus récemment (1987) nouveaux hypnotiques : zopiclone zolpidem

32 C.Yvenou Ecole de puériculture Conséquences de lutilisation dhypnotiques diminuent la latence d endormissement diminuent le nombre et la durée des réveils (pendant quelques semaines) modifient l architecture du sommeil Diminuent le SP et retardent son apparition dans la nuit si utilisation prolongée : retour à la N Si arrêt du traitement : rebond SP (cauchemars) les BZD diminuent le sommeil lent profond (stade 3 et 4) et augmentent le stade 2 (retentissement ?) augmentent les apnées du sommeil dépendance Troubles de mémoire

33 C.Yvenou Ecole de puériculture Hypnotiques chez lenfant BZD contre-indiquée avant l âge de 6 mois antihistaminiques : pas avant 3 ans utilisation en courte période en situation « d urgence » sans négliger l aspect hygiène du sommeil (Théralène® 2 à 5 gouttes au coucher pendant une semaine)

34 C.Yvenou Ecole de puériculture Les troubles du sommeil de l enfant

35 C.Yvenou Ecole de puériculture Les insomnies Insomnies d endormissement entre 2 et 6 ans –Opposition au coucher entre 2 et 3 ans conseils éducatifs –Rites du coucher : collection d objets, répétition de comportements, rythmies disparaît avant 6 ans –Peurs du coucher entre 3 et 6 ans (peur du noir, d animaux …) Insomnies nocturnes à tout âge

36 C.Yvenou Ecole de puériculture Origines des insomnies Facteurs stimulant le système d éveil multiples voir l enfant et les parents et reprendre les détails d organisation de la journée, de la nuit, des repas, du mode éducatif Troubles de la relation affective parent-enfant Evénements extérieurs (séparation…) Troubles pathologiques parentaux Fautes éducatives Non respect des rythmes diurnes Absence de limites Télévision Enfants laissés seuls trop tôt

37 C.Yvenou Ecole de puériculture Origine des insomnies (2) Difficultés socio-culturelles et familiales Difficultés propres à l enfant (Besoins, anxiété) Facteurs perturbant le système de sommeil Médicaments hypnotiques traitements antiépileptiques Etats d autostimulation cercle vicieux du manque de sommeil

38 C.Yvenou Ecole de puériculture Epiphénomènes nocturnes Cauchemars Si l enfant s éveille, il reconnaît son entourage et peut être rassuré Pendant le sommeil rapide Laisse un souvenir Terreurs nocturnes 1ère partie de la nuit Stade 4 entre 3 et 6 ans Cris, pleurs Pas de contact possible avec l enfant dure qq mn Amnésie totale

39 C.Yvenou Ecole de puériculture Somnambulisme entre 4 et 14 ans 7 fois sur 10 chez le garçon Antécédents familiaux dans la moitié des cas 1ère moitié de la nuit sommeil lent profond de quelques mn à 30 mn Somnambulisme à risque : accès plus de 3 fois par semaines difficultés pour l entourage (collectivités) accès prolongés activité motrice dangereuse au cours de l accès Survector® 50 à 150 mg au coucher pendant 2 mois Arrêt sur 15 jours

40 C.Yvenou Ecole de puériculture Illusions hypnagogiques endormissement conscience de l irréalité des phénomènes mais ne peut les empècher Ces différents phénomènes sont souvent associés

41 C.Yvenou Ecole de puériculture

42 C.Yvenou Ecole de puériculture Bibliographie Les rythmes de sommeil Jeannette Bouton Réapprendre à dormir Ed ESF Bons et mauvais dormeurs Ed Gamma Rythmes biologiques Reinberg L homme malade du temps Ed Pernoud Stock Guy Vermeil La fatigue à l école ESF Reinberg Des rythmes biologiques à la chronobiologie Ed Gautier Villard

43 C.Yvenou Ecole de puériculture

44 C.Yvenou Ecole de puériculture


Télécharger ppt "C.Yvenou Ecole de puériculture 20081 Les rythmes de sommeil chez l enfant."

Présentations similaires


Annonces Google