La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Syndrome d’alcoolisation foetale

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Syndrome d’alcoolisation foetale"— Transcription de la présentation:

1 Syndrome d’alcoolisation foetale
ANPAA 2008 C.Yvenou

2 « Désormais, fais bien attention : ne bois ni vin ni boisson fermentée,et ne mange aucun aliment impur, car tu vas concevoir et enfanter un fils ». Livre des juges 13; 3 500 av JC ANPAA 2008 C.Yvenou

3 1970 : l’ alcool n’est pas tératogène
1968 : Lemoine (127 foetopathies) 1973 : Smith..Streissguth : 1er cas de SAF 1992 : Lemoine : 105 adultes ANPAA 2008 C.Yvenou

4 Incidence élevée Etudes en maternité entre 1977 et 1990 (Roubaix)
Entre 1.3 et 4.8 ‰ des naissances selon sévérité des symptômes Au total, pas loin de 1% des naissances ANPAA 2008 C.Yvenou

5 1ère cause exogène de débilité mentale
1/100 : atteinte fœtale par alcoolisme dans le quart-monde 1/700 à 800 atteinte fœtale par l’alcool dans notre pays ANPAA 2008 C.Yvenou

6 3 faits indéniables Phénotype dose-dépendant
Cerveau : cible privilégiée de l’alcool Embryo-foetopathie évitable! ANPAA 2008 C.Yvenou

7 30 ans : âge minimum des patientes à haut risque ANPAA 2008 C.Yvenou

8 43% des enfants de mère alcoolique ont un SAF
ANPAA 2008 C.Yvenou

9 En France 60 % des femmes ne consomment pas d’alcool
30 % des femmes consomment 1 à 2 verres par jour 8 % des femmes consomment 3 à 4 verres par jour 2 % des femmes consomment + de 5 verres par jour NORD, BRETAGNE, POITOU-CHARENTE ANPAA 2008 C.Yvenou

10 N’oublions pas le cidre : 2 à 7°
ANPAA 2008 C.Yvenou

11 Acétate ANPAA 2008 C.Yvenou

12 Physiopathologie L’alcool passe la barrière placentaire
alcoolémie fœtale = alcoolémie maternelle Large distribution déficit en alcool déshydrogénase élimination passive exposition plus prolongée LA = réservoir ANPAA 2008 C.Yvenou

13 Bases métaboliques Narcose membranaire cellulaire
dépression du fonctionnement de toutes les cellules et surtout les cellules excitables Anomalies des synthèses protéiques ANPAA 2008 C.Yvenou

14 Mères alcoolo-dépendantes : Risque 2 fois plus élevé de malformations
Malformations congénitales liées à l’alccol 2 à 3 /1000 ANPAA 2008 C.Yvenou

15 SAF Retard de croissance pré et/ou post-natal
Dysmorphie cranio-faciale Atteinte du Système Nerveux Central Consommation >60 à 75g alcool/j ANPAA 2008 C.Yvenou

16 EAF Effets de l’Alcool sur le fœtus
Continuum de troubles cognitifs, émotifs, sociaux liés à des dysfonctionnements cérébraux avec des modes d’expression variant suivant les âges. ANPAA 2008 C.Yvenou

17 SAF ANPAA 2008 C.Yvenou

18 Dysmorphie ANPAA 2008 C.Yvenou

19 ANPAA 2008 C.Yvenou

20 ANPAA 2008 C.Yvenou

21 ANPAA 2008 C.Yvenou

22 ANPAA 2008 C.Yvenou

23 ANPAA 2008 C.Yvenou

24 Croissance Alcoolisation du 2ème et troisième trimestre
Retard proportionnel au degré d’alcoolisation 30 ml par jour au 3ème trimestre =150g PN Rattrapage inconstant pour taille et poids Rattrapage inexistant pour le PC ANPAA 2008 C.Yvenou

25 SNC Microcéphalie Troubles de la migration neuronale
dysgénésie cérébelleuse atteinte des noyaux gris agénésie du corps calleux hétérotopies Atteinte du tube neural Epilepsie, hémiplégie, IMC ANPAA 2008 C.Yvenou

26 ANPAA 2008 C.Yvenou

27 ANPAA 2008 C.Yvenou

28 ANPAA 2008 C.Yvenou

29 Atteinte neuro-endocrinienne
Altération de la réponse de l’axe hypothalamo-hypophysaire Troubles du comportement (anomalies de la réponse au stress) ANPAA 2008 C.Yvenou

30 Atteinte auditive et ophtalmologique
Strabisme Microphtalmie Cataracte ANPAA 2008 C.Yvenou

31 Malformations (1er trimestre)
Cardiaques (CIV ++ , CIA, CAV, Fallot, CoAo ) Rénales (Rein en fer à cheval, double pyélon, hypoplasie rénale , hydronéphrose) Ostéo-articulaires mains botes brièveté du 4è et 5è métacarpien. clinodactylie du V phalanges distales brèves. synostose radio-cubitale , chondrodysplasie ponctuée ANPAA 2008 C.Yvenou

32 ANPAA 2008 C.Yvenou

33 Fréquence des malformations associées au SAF
95% dysmorphie faciale 84% microcéphalie 46% malformations génitales 44% fossette spinale 37% déformations thoraciques 35% Cheveux bas implantés 29% malformations cardiaques 25% problèmes ophtalmo 16% dents hypoplasiques 13% anomalies des doigts 12% hernies 10% malformations rénales 9% malformation des hanches 7% fentes palatines 6% clinodactylie du 5ème doigt ANPAA 2008 C.Yvenou

34 ANPAA 2008 C.Yvenou

35 Altérations de la réponse immunitaire
Anomalies lymphocytaires qualitatives et quantitatives Déficit en anticorps  Infections Cancers Mort Subite Inexpliquée ANPAA 2008 C.Yvenou

36 EAF ANPAA 2008 C.Yvenou

37 EAF chez le nouveau-né anomalies de la succion, hyperexcitabilité,
tremblements, troubles du sommeil. ANPAA 2008 C.Yvenou

38 EAF chez l’enfant 89% retard moteur et mental (troubles de l’attention, de la mémoire, de l’apprentissage) 80% troubles du langage 72% Hyperactivité 58% faiblesse musculaire 20% troubles de l’audition 20% anomalies déglutition et alimentation 20% autisme, agressivité, problèmes sociaux ANPAA 2008 C.Yvenou

39 EAF chez l’adulte instabilité = troubles du comportement,
troubles de la personnalité, anxiété, dépression, difficultés dans les interactions sociales, difficultés d’intégration sociale, absence de qualification professionnelle, marginalisation. ANPAA 2008 C.Yvenou

40 Evolution Etude du Dr Lemoine (1992) 105 SAF adultes
graves faciès marqué hypotonie et microcéphalie -3D malformations légers : atteinte plus modérée sans dysmorphie ANPAA 2008 C.Yvenou

41 A l’âge adulte Modification de l’ensellure Développement du menton
Persistance du philtrum convexe et des anomalies des oreilles ANPAA 2008 C.Yvenou

42 ANPAA 2008 C.Yvenou

43 ANPAA 2008 C.Yvenou

44 ANPAA 2008 C.Yvenou

45 Mortalité 50 SAF graves : 4 décès entre 2 et 8 ans 1 AVP à 25 ans
28 SAF légers : 2 suicides à 20 et 21 ans 5 TS (N : 2.13/10000) ANPAA 2008 C.Yvenou

46 Evolution neuropsychique
Déficit intellectuel 63 SAF graves 8 arriérés profonds (pas de langage) 8 grands débiles (QI<50) 32 débiles moyens (QI 50 à 65) 15 débiles légers (QI 60 à 70) 28 SAF légers 6 débiles légers difficultés scolaires+++ Troubles du comportement Instabilité, irritabilité ANPAA 2008 C.Yvenou

47 ANPAA 2008 C.Yvenou

48 Groupe sans dysmorphie faciale
Microcéphalie légère Troubles psychiques malformations ANPAA 2008 C.Yvenou

49 Syndrome d’alcoolisation foetale
3 ème rang des syndromes malformatifs avec déficience mentale Après TRI 21 et anomalies du tube neural ANPAA 2008 C.Yvenou

50 Alcool et allaitement ANPAA 2008 C.Yvenou

51 Impact sur la lactation
Bière : galactologue Augmente le taux de prolactine (bétaglucane) Avec ou sans alcool Si consommation régulière avant tétée : diminution de la quantité de lait absorbée par l’enfant Alcool : diminue le réflexe d’éjection, dose dépendant (blocage de la sécrétion d’ocytocine) Blocage total pour doses supérieures à 2g/kg ANPAA 2008 C.Yvenou

52 Passage de l’alcool dans le lait (1)
Très rapidement absorbé Pic sanguin en moins de 15 mn, Taux dans le lait similaire, voire supérieur au taux sanguin Passage influencé par de nombreux facteurs (quantité ingérée, dedré alcoolique, vitesse, estomac vide ou non, poids de la mère, climat hormonal) ANPAA 2008 C.Yvenou

53 Passage dans le lait (2) Pic observé après 30 à 60 mn si alcool pris à jeun, 60 à 90 mn si prise d’aliments Baisse du taux lacté parallèle au taux sérique Tirer le lait ne modifie pas la rapidité d’ élimination de l’alcool ni au niveau du lait ni au niveau de l’organisme ANPAA 2008 C.Yvenou

54 Effet sur l’enfant allaité
Variable selon quantité d’alcool absorbée, délai de mise au sein, âge de l’enfant Capacité d’élimination 2 fois plus basse dans le premier mois de vie (/adulte), complète à partir de 3 mois Absorption de <1g/kg d’alcool ne posera pas de problème à court terme Stimulation de la succion (goût particulier) mais diminution de la quantité de lait absorbée ANPAA 2008 C.Yvenou

55 Quelques chiffres 23 g alcool pur par jour : développement moteur diminué de 8% 46 g : développement diminué de 15% 18 g en 1 prise : absorption de lait diminuée de 23% Ejection de lait bloquée chez 50% des femmes pour 60 à 90 g Ejection bloquée chez 100% des femmes pour 120 g en 1 prise Syndrome d’ébriété chez un nourrisson : 124 g d’alccol pur en 24h Pseudo syndrome de Cushing chez 1 enfant pour >90 g alcool/j (chronique) ANPAA 2008 C.Yvenou

56 Recommandations Cocktails et boissons sans alcool
Tirer du lait « sans alcool» si consommation prévue Se donner une limite précise eviter les alcools forts Boire lentement Ne pas boire l’estomac vide Inutile de tirer le ait après la prise d’alcool ANPAA 2008 C.Yvenou

57 Prise en charge néonatale
Hospitalisation si petit poids ou syndrome de sevrage Dépistage de malformations Nursing attentif Stimulations minimales Nutrition adaptée Lien mère-enfant ANPAA 2008 C.Yvenou

58 Prise en charge ultérieure
Médicale Surveillance de la croissance et du développement psychomoteur Sociale ANPAA 2008 C.Yvenou

59 ANPAA 2008 C.Yvenou


Télécharger ppt "Syndrome d’alcoolisation foetale"

Présentations similaires


Annonces Google