La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conduite à tenir devant des vomissements chez lenfant RGO IIA PYLORE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conduite à tenir devant des vomissements chez lenfant RGO IIA PYLORE."— Transcription de la présentation:

1 Conduite à tenir devant des vomissements chez lenfant RGO IIA PYLORE

2 2 GRANDS AXES Vomissements aigus, dits occasionnels Vomissements chroniques, dits habituels

3 Vomissements aigus Eliminer ou affirmer une urgence chirurgicale

4 Eléments dorientation du Dc étiologique : Age Aspect des vomissements: aliments, bile,sang,etc. Signes digestifs associés Ballonnement, transit Signes extra-digestifs Fièvre

5 1 Urgences chirurgicales Nné: Occlusion néonatale –Atrésie et obstructions duodénales –Atrésies et sténoses du grêle –Volvulus sur MC –Iléus méconial (mucoviscidose) –Atrésie colique –Maladie de Hirschsprung Triade: Vomissements Ballonnement Retard d émission du méconium

6 Atrésie duodénale Hydramnios Trisomie 21 Vomissements verts immédiats, à ventre plat. Sonde naso-gastrique ++ Double bulle

7 Atrésie du grêle: classification

8 Volvulus sur mésentère commun Tous les âges Risque de nécrose étendue du grêle Vomissements verts Ballonnement Choc hémodynamique Urgence absolue +++

9 Ileus méconial: Impaction dans liléon terminal de méconium visqueux Mucoviscidose (10 %)

10 1 Urgences chirurgicales –Nourrisson: Invagination intestinale aiguë Diagnostic échographique Traitement par lavement baryté ou Tt chirurgical en cas de non réduction ou de complication (signe de nécrose, saignement, choc, diagnostic tardif) Volvulus sur mésentère commun

11 1 Urgences chirurgicales –Enfant: Appendicite Péritonite Volvulus sur mésentère commun Hernie étranglée Occlusion sur bride

12 Vomissements aigus, occasionnels 2 Causes médicales A/ Infection de tout type Digestive (gastro-entérite aiguë) Extra-digestive. Méningite. Infection ORL (otite). Infection urinaire. Infection respiratoire

13 Vomissements aigus, occasionnels 2 Causes médicales B/ Trouble métabolique Hyperammoniémie Insuffisance surrénale aiguë Intoxication médicamenteuse C/ Neurologiques Hémorragie méningée Hématome sous-dural aigu Traumatisme crânien

14 Vomissements chroniques ou habituels Rechercher un retentissement nutritionnel comme devant tout signe digestif chronique Ne pas se polariser sur le tube digestif Bien peser les indications de chaque exploration Savoir évoquer une cause non organique

15 Eléments dorientation du Dc étiologique (1) : Age de début Révélation néonatale: IPLV, malformations, obstacles incomplets Maladies métaboliques Nourrisson: IPLV, maladie coeliaque, RGO Enfant - adolescent: RGO, UGD

16 Eléments dorientation du Dc étiologique (2): Diététique Composition des repas Déroulement des repas Aliments ou nutriments incriminés PLV Gluten Autres aliments « allergènes ».

17 Eléments dorientation du Dc étiologique (3): Sémiologie Vomissements: aspect, horaire, faciles ou non, facteurs déclenchants,etc. Autres signes digestifs : Douleurs, troubles du Transit, etc. Signes extradigestifs : neurologiques, endocriniens, respiratoires, cutanés, etc.

18 Vomissements habituels, chroniques Les causes digestives –Causes fonctionnelles digestives Erreurs diététiques. quantitative : par excès +++. qualitative : lait de vache, excès de farine... –Sténose du pylore –IPLV, allergie alimentaire –Reflux gastro-oesophagien –Megaoesophage –Ulcère et gastrite

19 Vomissements habituels, chroniques Les causes digestives –Causes fonctionnelles digestives –Sténose du pylore –IPLV, allergie alimentaire –Reflux gastro-oesophagien –Megaoesophage –Ulcère et gastrite

20 La sténose du pylore Leiomyomatose bénigne du muscle pylorique. Terrain : Garçon : 8/10. 1er né : 1/2. PDN normal. A terme. Caractère familial (hérédité polygénique). Clinique : Les vomissements : - début entre 15 et 40 j - Alimentaires, jamais bilieux, souvent brutaux, explosifs, post prandiaux précoces puis tardifs. Les signes associés : - constipation, - ictère à bilirubine libre - persistance de l'appétit Examen:- clapotage à jeun - ondulations péristaltiques - olive pylorique

21 -Echographie : -- Hypertrophie de l'olive pylorique en longueur et en épaisseur -Rareté des passages. - ASP : rareté des gaz, distension gastrique -TOGD: - -Floculation de la baryte dans la stase -Dilatation gastrique -- Défilé pylorique - Retentissement biologique: Alcalose hypochlorémique et désydratation.

22 TRAITEMENT Après correction des troubles électrolytiques : Pylorotomie extramuqueuse (Fredet). Réalimentation est rapide : qq heures après.

23 Vomissements habituels, chroniques Les causes digestives –Causes fonctionnelles digestives –Sténose du pylore –IPLV, allergie alimentaire, maladie coeliaque (cf) –Reflux gastro-oesophagien –Megaoesophage –Ulcère et gastrite

24 Vomissements habituels, chroniques Les causes digestives –Causes fonctionnelles digestives –Sténose du pylore –IPLV, allergie alimentaire –Reflux gastro-oesophagien –Megaoesophage –Ulcère et gastrite

25 Physiopathologie du RGO

26 Signes cliniques de RGO (1) Signes digestifs : –Régurgitations, vomissements: passifs, positionnels –Douleurs: pyrosis, agitation, pleurs, grimaces –Hémorragie: traces de sang, anémie ferriprive –Dysphagie: blocage alimentaire Signes généraux: prise pondérale

27 Signes cliniques de RGO (2) Signes extra-digestifs : –Malaises du nourrisson: évènement de survenue brutale Accès de cyanose ou de paleur Accès dhypo ou dhypertonie Apnée, désaturation Bradycardie …MSN ?

28 Signes cliniques de RGO (3) Signes extra-digestifs : –Pathologie ORL et respiratoire chronique ou récurrente: –Rhinopharyngites, otites à répétition –Laryngites à répétition –Bronchites à répétition –Pneumopathies ( droites) –Asthme ( intriqué) –Toux chronique

29 Mécanismes des signes extradigestifs

30 Diagnostic du RGO Cliniques: –Signes digestifs ( directs ) –Signes extradigestifs ( indirects ) Examens Paracliniques: –A visée diagnostique directe: montrer le RGO Examen de référence: PHMétrie de 24H RGO acide TOGD, Echographie, Scintigraphie, Impédancemétrie –A visée diagnostique indirecte : montrer la conséquence ou la cause du RGO Endoscopie: diagnostic doesophagite Manométrie: troubles moteurs

31 PH METRIE OESOPHAGIENNE

32 Diagnostic positif du RGO: 1 / Signes "classiques", digestifs Pas d'examen complémentaire –Peu sensibles: TOGD, Scintigraphie – ou peu spécifiques: TOGD Echographie –ou invasifs pour lexamen de référence: PHMétrie. Problème: diagnostic différentiel RGO maladie ou RGO symptôme ? Mise en route du TT et surveillance

33 Diagnostic positif du RGO 2 / Signes extradigestifs: malaises du nourrisson et pathologie ORL ou respiratoire chronique Dc + du RGO Lien de causalité Cause associée au RGO PHMétrie: examen de référence

34 Diagnostic positif du RGO: Malaise Examen dans les conditions de survenue du malaise (avec ou sans TT) PHMétrie de 24H: –"Séquences" RGO-Apnée- Bradycardie –Contrôle d'efficacité du TT (IPP) TOGD:Recherche de RGO + Arc vasculaire anormal. Fistule. Trouble de déglutition. Achalasie.

35 Diagnostic positif du RGO: Signes respiratoires chroniques PHMétrie de 24H: –Recherche d'un RGO nocturne avec longs épisodes (troubles de la clairance). TOGD: –Arc vasculaire anormal. –Troubles de déglutition, fistule. Ne pas oublier les autres causes

36 2 ème étape:Rechercher une oesophagite Quand faire une fibroscopie. 1 Chez un nourrisson Retentissement sur la courbe pondérale Douleurs: Agitation, pleurs, grimaces, lors des renvois. Sd des pleurs incessants ??? Saignement (trace de sang rouge ou brune). Malaise sévère. Quelque soit le symptôme "d'entrée" et les critères de diagnostic de RGO:

37 2 ème étape: Rechercher une oesophagite Quand faire une fibroscopie. 2 Chez un enfant –Saignement (trace de sang rouge ou brune). –Douleurs Epigastriques avec irradiations ascendantes rétrosternales. Brûlures, pyrosis. –"Goût" dans la bouche, de sang, métallique. –Dysphagie. –Retentissement sur la courbe pondérale

38 Traitement du RGO: position de sommeil

39 LAITS EPAISSIS 2 Types dépaississant: Farine de Caroube (équivalent du Gumilk*): Gallia AR Milupa AR Nutrilon AR Modilac expert AR (caroube + amidon de maïs) Nutriben AR Amidon (maïs, riz, pomme de terre): Guigoz confort Nidal AR Modilac confort + Enfamil AR Picot AR AR ne signifie pas « caroube »

40 Traitement du RGO I:Alginates, antiacides. II:Prokinétiques: Dompéridone, Métoclopramide Cisapride: Plus en première intention (utilisé dans le RGO « compliqué » sous réserve de précautions) IIIA: IPP: ( AMM pédiatrique) Oesophagite peptique authentique (fibroscopie) Symptomes persistants sous TT (Malaise, PHMétrie sous TT) IIIB:AntiH2: Ranitidine: 10 mg /Kg/j Impossibilité de prise des IPP

41 Indications chirurgicales Oesophagite ulcérée: Après acquisition de la marche Résistante au TT avant 18 mois Encéphalopathie Sténose peptique: Atrésie de l'oesophage Endobrachyoesophage: Signes extradigestifs non contrôlés: Malaises, Pathologie respiratoire chronique (asthme, pneumopathie à répétition, bronchodysplasie)

42 Vomissements habituels, chroniques Les causes digestives –Causes fonctionnelles digestives –Sténose du pylore –IPLV, allergie alimentaire –Reflux gastro-oesophagien –Megaoesophage –Ulcère et gastrite

43 Megaoesophage ou achalasie Défaut de relaxation et hypertonie du SIO Formes précoces: nourrisson Sd AAA Formes + tardives: enfants –Vomissements alimentaires tardifs –Blocage parfois paradoxal –Troubles respiratoires –Dc: RX, manométrie –TT: Dilatation ou chirurgie

44

45 Vomissements habituels, chroniques Les causes digestives –Causes fonctionnelles digestives –Sténose du pylore –IPLV, allergie alimentaire –Reflux gastro-oesophagien –Megaoesophage –Ulcère et gastrite

46 Ulcères et gastro-duodénites Prédominance masculine. Surtout après 7 ans. Sd douloureux + vomissements + ATCD familial. Hémorragie: révélatrice, déclenchée / médicaments. Endoscopie: Ulcère plus souvent duodénal. Antrite nodulaire. Etiologie: Helicobacter pylori +++ Biopsies antrales, Test à l'uréase, Culture Traitement: Antisecrétoires + TT étiologique Trithérapie: Omeprazol + 2 ATB : Amoxycilline+ Clarithromycine

47 Vomissements habituels, chroniques : Les causes extradigestives a) Neurologiques:Hématome sousdural. Tumeur cérébrale b) Endocriniennes:Hyperplasie cong. surrénales Hypercalcémie (HyperparaT) c) Métaboliques:Hyperammoniémie. Intolérance au fructose Galactosémie congénitale d) Rénales: Néphropathies et Tubulopathies

48 Vomissements fonctionnels Psychogènes: Vomissements simples, parfois déclenchés par l'introduction des doigts dans le pharynx. Traduisant des perturbations des relations mère-enfant Mérycisme : régurgitations volontaires avec rumination et redéglutition, traduisant une pathologie psychiatrique sévère Vomissements acétonémiques évoluant par crises. Garçon à partir de 4 ans, anxieux, émotif, instable. Vomissements soudains du matin, abondants, avec cétonémie, cétonurie, parfois hypoglycémie. Traitement par des sucres rapides per os voire IV.


Télécharger ppt "Conduite à tenir devant des vomissements chez lenfant RGO IIA PYLORE."

Présentations similaires


Annonces Google