La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Maturation des fonctions digestives: Digestion Absorption Motricité Immunité Flore.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Maturation des fonctions digestives: Digestion Absorption Motricité Immunité Flore."— Transcription de la présentation:

1 Maturation des fonctions digestives: Digestion Absorption Motricité Immunité Flore

2 Développement des fonctions de digestion et d'absorption Glucides: Lactose: - La lactase, apparue à la fin du 2ème trimestre, a une activité maximale à terme. - Dégradation dans le colon du lactose non hydrolysé (seuil de 5 g/Kg/j): production de gaz, acide lactique. Polymères de glucose: - Immaturité de l'amylase pancréatique. - Rôle de: Amylases salivaire et intestinale.

3

4 Développement des fonctions de digestion et d'absorption Protides: Enzymes protéolytiques: - gastriques (HCl et pepsine) immatures ( caséine) - pancréatiques (trypsine) très immatures - surtout intestinales. Le facteur limitant principal est métabolique (rénal). La sensibilisation antigénique (APLV) est facilitée - par la perméabilité muqueuse aux peptides. - par limmaturité immune ( Immunotolérance)

5 Développement des fonctions de digestion et d'absorption Lipides: Enzymes: - Lipase pancréatique: très immature - Lipases accessoires: linguale, du lait maternel Solubilisation micellaire: Rôle des Acides Biliaires (taurine) immatures. Structure spécifique des TG du lait de femme: Acide palmitique en 2, peu d'acide stéarique. Métabolisme des AGE: élongation et désaturation

6

7 Développement de la motricité (1): Succion - Déglutition Temps buccal: Succion réflexe: - Mvt propulsif de la langue en arrière - Maturation au cours des premiers jours Temps pharyngé: réflexe: - Contraction du pharynx, relaxation du SSO. - Protection de la trachée (fermeture de la glotte). Temps oesophagien: - Contraction du corps: ondes peu propulsives au début. - SIO: tonus basal et relaxations.

8 Développement de la motricité (2) Vidange gastrique: - Rôle de la nature des aliments. - Vidange rapide du LM. Motricité du grêle: 2 phases: A jeun: CMM ( > 36 semaines) Phase post-prandiale: brassage ( > 35 semaines) Motricité colique: - Activité de brassage. - Phase propulsive : réflexe gastro-colique.

9 Développement de la motricité (3) Motricité ano-rectale: - Sigmoïde: segment propulseur - Rectum: segment compliant - Anus: segment résistant. - RRAI: à partir de 38 s.

10 L « Apprentissage » de la propreté

11 Développement des systèmes de défense Barrière "non spécifique": –Sécrétions digestives: HCl, sécrétion pancréatique, bile. –Mucus. –Péristaltisme intestinal. –Flore microbienne: cf

12 Développement des systèmes de défense Barrière immunitaire: –Cycle entéro-entérique des plasmocytes à IgA et des lymphocytes T. Ex: Plasmocytes à IgA: 14/mm2 à 1 mois, 400/mm2 à 12 mois. –Maturation de la sécrétion des IgA. –Augmentation du nb de LIE.

13 Développement des systèmes de défense Colostrum: - Immunoglobulines (IgA). - Cellules du lait (lymphocytes, macrophages). - Moyens non spécifiques: Lactoferrine, lysozyme, facteur de croissance du bacille bifide, interféron, complément etc.

14 Bouche: germes Estomac: Steptoc. Duodenum: 10 4 Streptoc. Ileon: Streptococcus Bacteroides Jejunum: Streptococcus Colon: Bacteroides Clostridium Peptostreptoc. Bifidobact. Enterobact = 40% poids des selles La flore intestinale

15

16 Effet barrière de la flore intestinale Adhésion des bactéries avec échanges « bactéries-épithélium » stimulant les défenses intestinales Equilibre entre la flore dominante et la flore sous-dominante Effet barrière « drastique »: souches exogènes éliminées. Effet barrière « permissif »: souches à population faible

17 Facteurs influençant la colonisation bactérienne du tube digestif chez le nouveau-né Flore maternelle, vaginale, fécale Mode daccouchement –Voie basse –Césarienne Environnement ( hospitalisation) Antibiothérapie Terme Mode dalimentation: allaitement au sein ou PPN

18 Facteurs intraluminaux favorisant la prolifération des bifidobactéries chez lenfant nourri au sein Oligosaccharides Caséine K Lactoferrine Nucléotides Faible teneur en protéines Faible teneur en phosphore Teneur élevée en lactose dégradé en acide lactique

19 Facteurs intraluminaux inhibant la croissance de certaines bactéries chez lenfant nourri au sein Immunoglobulines A sécrétoires Action bactériostatique ou bactéricide –Lactoferrine –Lysozyme –Macrophages –Polynucléaires –Lymphocyte T

20 Proportion de Nnés (4-5 j) présentant dans les selles un genre bactérien dominant (> 10 8 bactéries/g de selles): 1/ Enfant allaité 2/ Enfant au lait art.

21 Alimentation et développement psycho-moteur 4 Mois: Disparition de la succion réflexe. 5 Mois: Ebauche de mastication. 6 Mois: Peut manger un biscuit. 9 Mois: Tient son biberon. Porte la nourriture à la bouche Mois: Veut manger seul. Tient sa cuiller. 15 mois: Boit seul au verre. 18 mois: Mange seul. Découvre la bouche. Attrape les objets. Porte les mains à la bouche. Tient assis avec aide. Porte les objets à la bouche. Tient assis seul. Pince pouce-index. Marche.

22 Développement de l'oralité Les récepteurs linguaux du goût (Sucré, salé, acide, amer) sont matures très top. Le NNé exprime la perception de goûts différents par des réflexes gusto-faciaux. Le goût est indissociable de l'olfaction qui se développe par l'apprentissage d'odeurs nouvelles. L'oralité se développe également par la perception de la nature physique des aliments, leur texture, leur chaleur et leur aspect visuel. Le goût est par ailleurs influencé par les opinions familiales, culturelles, sociales.


Télécharger ppt "Maturation des fonctions digestives: Digestion Absorption Motricité Immunité Flore."

Présentations similaires


Annonces Google