La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP LE PMSI Programme de Médicalisation des Systèmes dInformation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP LE PMSI Programme de Médicalisation des Systèmes dInformation."— Transcription de la présentation:

1 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP LE PMSI Programme de Médicalisation des Systèmes dInformation

2 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Constat vers 1980 Le système d information contient peu de données médicales entrées, journées, mais ni diagnostics ni actes Les dossiers existent, mais ne sont pas standardisés ni électroniques Un recueil de données est à mettre en place, afin de standardiser la description du « casemix » CaseMix = Éventail des cas traités

3 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Origine du PMSI Les coûts de santé liés à l hospitalisation sont importants et difficiles à contrôler échec de multiples « plans », absence de lien entre activités et moyens Lexplication des coûts se trouve dans les pathologies prises en charge, la description des pathologies se trouve dans les dossiers médicaux Allouer les moyens selon lactivité et les ressources consommées par cette activité : création dun système regroupant les malades en fonction de leurs consommation de moyens, cohérent sur le plan médical (les Groupes Homogènes de Malades, issus des DRG américains, aujourdhui GHS avec la T2A, cest la base du PMSI)

4 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Le dossier médical Outil principal du médecin Devenu outil commun d une équipe de soins Outil de la qualité des soins Outil de traçabilité Massivement sous forme « papier » en 1980, aujourdhui DM Partagé et informatisé

5 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Période Clarification de l objectif du PMSI Définition du dossier médical obligatoire dans tous les établissements (Arrêté 30/03/92) Création des « DIM » : Département d information médicale nouveaux services (médico-administratif) dirigés par un médecin « DIM » (particularité française) Ouverture du secret médical au DIM

6 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Les établissements concernés Tous les établissements publics, PSPH, et privés Champ « MCO » Champ « SSR » Sont exclus : les hôpitaux locaux l hospitalisation à domicile

7 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Les bénéfices attendus du PMSI Pour les établissements dhospitalisation Permettre le développement de la partie médicale du SI autour dun recueil minimal standardisé et informatisé Le PMSI identifie ce qui est fait en nature et en volume mais pas la qualité des actes (celle-ci sévalue par dautres moyens)

8 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Les bénéfices attendus du PMSI Pour les autorités de tutelle : Etat et Assurance maladie Gérer lallocation des moyens Disposer dun outil de planification (SROS, COM, etc..) Disposer dune base de données sanitaires

9 Principes du PMSI - MCO Entrée dans l établissement Sortie de l établissement Diagnostics, Actes (techniques, thérapeutiques) 1 PRISE EN CHARGE = 1 Résumé de Séjour

10 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP RAPPEL SUR LE PROGRAMME DE MEDICALISATION DU SYSTEME D'INFORMATION Pour tous les patients en hospitalisation complète ou incomplète MCO (extension soins de suite et réadaptation : objectif 1° janvier 2001 ) RUM RSS RSA GHM Résumé d'Unité Médicale Résumé de Sortie Standardisé Résumé de Sortie Anonyme Groupe Homogène de Malades Département d'Information Médicale DIM "casemix"

11 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP La périodicité du recueil dinformation En MCO : un recueil par séjour, le Résumé de Sortie Standardisé (RSS) En SSR: Un recueil hebdomadaire, le Résumé Hebdomadaire Standardisé (RHS) En Psychiatrie (expérimentation): Un recueil hebdomadaire de prise en charge, le Résumé dInformation Standardisé (RIS)

12 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Le champ du recueil Etendu: toute présence ayant donné lieu à louverture dun dossier administratif dadmission dans une unité médicale dhospitalisation Toutes les présences administrativement comptabilisées en entrées et en journées, en venues et en séances Hospitalisation complète, de jour et de nuit, de semaine assimilée à lhospitalisation complète, traitements et cures ambulatoires (séances).

13 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Le champ du recueil Le recueil se fait dans lUnité Médicale Elle correspond le plus souvent à un regroupement dunités fonctionnelles, cohérent en termes dactivité médicale Les unités médicales peuvent correspondre à un service médical, eux-mêmes aujourd'hui intégrés dans les pôles médicaux (nouvelle gouvernance)

14 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Le contenu du recueil Données administratives: identification et mouvements du patient, identification de létablissement La morbidité : diagnostics La prise en charge : Actes La dépendance pour les SSR

15 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Exemple : les données du recueil dune UM en MCO (le RUM) Numéro FINESS (N° de létablissement), date de naissance, sexe, N° de lUM, date et mode dentrée, Provenance, date et mode de sortie, destination, code postal, nombre de séances, Diagnostic principal, Diagnostic relié, Diagnostics Associés Significatifs, Actes, données associées documentaires

16 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Les outils du recueil dinformations Les guides méthodologiques de production des recueils (BO) La Classification internationale des maladies de lOMS, 10ème révision (CIM 10). Elle permet de coder la morbidité (Les diagnostics) La Classification Commune des Actes Médicaux (CCAM). Elle permet de coder les Actes médico-techniques

17 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Les outils du recueil dinformations La CIM 10 : exemple de codage A 4 caractères (le plus souvent): Q61.0: Kyste congénital unique du rein A 5 caractères: M65.04: Abcès de la gaine du tendon; main A 6 caractères CIM 10 + extensions : I : Infarctus du myocarde à répétition, de localisation non précisée, prise en charge initiale, infarctus de 24 heures ou moins

18 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Les outils du recueil dinformations La Classification Commune des Actes Médicaux (CCAM) La CCAM remplace La CDAM (classification des Actes Médicaux) utilisée pour le PMSI La NGAP : Nomenclature Générale des Actes Professionnels (Utilisée pour les actes externes et par la médecine libérale)

19 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Les outils du recueil dinformations La confidentialité du recueil est garantie: Informations non anonymisées (RSS): ny ont accès que le médecin ayant donné des soins au patient, Le médecin responsable de linformation médicale (DIM) Informations anonymisées (RSA, RHA): elles peuvent être transmises à tout autre acteur (direction, tutelle)

20 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Les regroupements de GHM OAP G-GHM RUIZ Objectifs : partager le sens des données PMSI

21 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP De la CMD au Pôle d activité, en passant par le GHM

22 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP AA - Digestif AB - Orthopédie, Rhumatologie AC - Uro-néphrologie Etc…. AW - Décés, Transferts immédiats AX - Autres prises en charge AY - Erreurs et séjours inclassables 25 Pôles dactivité

23 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP 165 lignes de produit

24 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Exemple de tableau

25 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP LE PMSI - ORGANISATION Les structures de recueil et de traitement : le Département de lInformation Médicale (DIM) Dans les établissements dhospitalisation, le Département dinformation Médicale est chargé du recueil et du traitement des données Ces activités sont obligatoirement sous la responsabilité dun médecin : le DIM Ce médecin peut être épaulé par des Technicien en Information Médicale (TIM)

26 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Le circuit de linformation dans les établissements Trois types dorganisations peuvent exister: Codage décentralisé des RUM dans les Unités médicales (le plus courant) Codage centralisé des RUM au niveau du DIM Codage mixte, pour un même établissement, variable suivant les unités médicales

27 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Le circuit de linformation dans les établissements Rôle du DIM au niveau du codage des RUM : Aide les unités médicales à produire les RUM dans un système décentralisé Produit les RUM si le système est centralisé Vérifie la qualité et lexhaustivité des données Veille à la confidentialité due aux patients

28 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Le circuit de linformation dans les établissements Rôle du DIM au niveau de la production des RSA et des GHM/GHS : Groupe les RUM, anonymise et chaîne les RSS en RSA, produit des fichiers de CMD et de GHS Produit le « case Mix » de létablissement : description en volume et en nature de lactivité de la structure Financement avec la T2A

29 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Le circuit de linformation dans les établissements Rôle du DIM au niveau de la transmission des données et des informations : Traite et analyse linformation pour répondre aux besoins internes : Unités Médicales, CME, Direction… Transmet les RSA à lARH ou à lAgence Technique de lInformation sur lHospitalisation (avec la mise en place de lePMSI les données sont maintenant transmises par internet directement à lATIH)

30 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Le contrôle externe Compétence de la tutelle (ARH) Il ne porte pas que sur le codage des RUM mais aussi sur lorganisation du DIM Identique pour tous les établissements (publics et privés) Un contrôle automatisé superficiel et général lors de la transmission des données pour identifier les atypies et les sites à contrôler en priorité Un contrôle sur site (chaîne de production des informations) Un contrôle aléatoire Constat aujourdhui : sous-codage

31 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP CONCLUSION

32 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP Le PMSI : base de la réforme de la T2A Objectif : déterminer les coûts par GHS à laide détablissements volontaires de tous types et de toutes tailles, lEtude Nationale des Coûts (ENC) Cas général : 1 GHM = 1 GHS = 1 Tarif Cas particulier : 1 GHM = Plusieurs GHS = Plusieurs tarifs

33 François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP EXEMPLE DE CALCUL DU COÛT D UN SEJOUR (GHS)


Télécharger ppt "François PONS DH, Hôpital Rothschild AP-HP LE PMSI Programme de Médicalisation des Systèmes dInformation."

Présentations similaires


Annonces Google