La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LIBODE EN CHIRURGIE ORL. INTRODUCTION La chirurgie ORL sadresse aux pathologies de loreille, du nez, de la bouche,du pharynx,des sinus et de la face.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LIBODE EN CHIRURGIE ORL. INTRODUCTION La chirurgie ORL sadresse aux pathologies de loreille, du nez, de la bouche,du pharynx,des sinus et de la face."— Transcription de la présentation:

1 LIBODE EN CHIRURGIE ORL

2 INTRODUCTION La chirurgie ORL sadresse aux pathologies de loreille, du nez, de la bouche,du pharynx,des sinus et de la face. La chirurgie ORL sadresse aux pathologies de loreille, du nez, de la bouche,du pharynx,des sinus et de la face.

3 INTRODUCTION La chirurgie est donc très diversifiée. On peut voir : -Chirurgie de loreille *externe :esthétique (otoplastie,reconstruction du lobe…) *moyenne :fonctionnelle (tympanoplastie,otospongiose,mastoantroatticotomie -Chirurgie des voies aérodigestives supérieures (VADS) Larynx,Pharynx,tracchée,partie cervicale de lœsophage. -Chirurgie du nez *cloison nasale + sinus :chirurgie fonctionnelle *pyramide nasale :esthétique -Chirurgie de lenfant : interventions courtes Adénoïdectomie,amygdales,pose ATT,paracentèse

4 INTRODUCTION Dautres spécialités peuvent y être associées : Dautres spécialités peuvent y être associées : -Neurochirurgie : -Neurochirurgie : –neurinome de laccoustique,décompression du nerf facial -Chirurgie esthétique et réparatrice : -Chirurgie esthétique et réparatrice : –lambeau pour les BPTM Limites de la spécialité : Limites de la spécialité : -en haut :neurochirurgie -en haut :neurochirurgie -en arrière :la chirurgie du rachis -en arrière :la chirurgie du rachis -en bas :la chirurgie thoracique et digestive -en bas :la chirurgie thoracique et digestive

5 1. LES CARACTERISTIQUES DE LORL Cest une chirurgie très variée et qui peut être suivant le type dintervention : Cest une chirurgie très variée et qui peut être suivant le type dintervention : -Aseptique : oreille,neurinome -Aseptique : oreille,neurinome -Aseptique avec des temps septiques : BPTM,laryngectomies -Aseptique avec des temps septiques : BPTM,laryngectomies -Septique :VADS, sinus,nez -Septique :VADS, sinus,nez Cest aussi une chirurgie à risque par-rapport à la maladie de CreutzfeltJacob (contact avec les méninges ou le liquide périlymphatique) Cest aussi une chirurgie à risque par-rapport à la maladie de CreutzfeltJacob (contact avec les méninges ou le liquide périlymphatique) Cette spécialité saccompagne très souvent de technologies nouvelles : Cette spécialité saccompagne très souvent de technologies nouvelles : -laser CO2 ou YAG (section /coagulation. vaporisation) : nez, oreille, CV -laser CO2 ou YAG (section /coagulation. vaporisation) : nez, oreille, CV -Fibroscopie souple (endoscopie) -Fibroscopie souple (endoscopie) -Chirurgie vidéoassistée (oreille,sinus,endoscopie…) -Chirurgie vidéoassistée (oreille,sinus,endoscopie…)

6 2. LES CARACTERISTIQUES DE LOPERE Elles varient selon le type de chirurgie : Elles varient selon le type de chirurgie :

7 2. LES CARACTERISTIQUES DE LOPERE 1 / Loreille 1 / Loreille Tout âge et sexe confondus Tout âge et sexe confondus Attention à la communication selon atteinte de laudition : gestuelle ou écrite Attention à la communication selon atteinte de laudition : gestuelle ou écrite

8 2. LES CARACTERISTIQUES DE LOPERE 2/ Les VADS 2/ Les VADS Age > 50 ans Age > 50 ans Plus dhommes que de femmes bien que la tendance augmente Plus dhommes que de femmes bien que la tendance augmente Terrain alcoolo-tabagique Terrain alcoolo-tabagique Etat général affaibli : installation +++ car chirurgie longue Etat général affaibli : installation +++ car chirurgie longue Accueil très important : ce sont des personnes très angoissées car endoscopie à répétition ; des diagnostics pas toujours rassurants et une chirurgie souvent mutilante Accueil très important : ce sont des personnes très angoissées car endoscopie à répétition ; des diagnostics pas toujours rassurants et une chirurgie souvent mutilante Information ++ sur la chirurgie et soutien familial important Information ++ sur la chirurgie et soutien familial important

9 2. LES CARACTERISTIQUES DE LOPERE 3/ Le nez 3/ Le nez Adultes de tous âges Adultes de tous âges Sexe confondu Sexe confondu 4/ Lenfant 4/ Lenfant Arrivée au bloc à la dernière minute dans une salle chauffée Arrivée au bloc à la dernière minute dans une salle chauffée Prise en charge dans les bras pour les plus petits Prise en charge dans les bras pour les plus petits Lenfant conserve un doudou ou un jouet Lenfant conserve un doudou ou un jouet Laccueil se fera sans bavette pour rassurer lenfant Laccueil se fera sans bavette pour rassurer lenfant Le contrôle de lautorisation dopérer est indispensable Le contrôle de lautorisation dopérer est indispensable

10 3. ELEMENTS SPECIFIQUES DE LA PREPARATION DE LA SALLE 1. LES LOCAUX 1. LES LOCAUX

11 3. ELEMENTS SPECIFIQUES DE LA PREPARATION DE LA SALLE 1. LES LOCAUX 1. LES LOCAUX -Ils sont vastes car il y a beaucoup déquipements possibles en plus du mobilier de base : -Ils sont vastes car il y a beaucoup déquipements possibles en plus du mobilier de base : Microscope Microscope Colonne vidéo Colonne vidéo Laser Laser -La lumière doit être variable ; on diminue lintensité lors de lutilisation du microscope -La lumière doit être variable ; on diminue lintensité lors de lutilisation du microscope -La température est variable ; chirurgie de lenfant -La température est variable ; chirurgie de lenfant

12 3. ELEMENTS SPECIFIQUES DE LA PREPARATION DE LA SALLE 2/ EQUIPEMENT ET MATERIEL SELON LA CHIRURGIE 2/ EQUIPEMENT ET MATERIEL SELON LA CHIRURGIE

13 3. ELEMENTS SPECIFIQUES DE LA PREPARATION DE LA SALLE 2/ EQUIPEMENT ET MATERIEL SELON LA CHIRURGIE 2/ EQUIPEMENT ET MATERIEL SELON LA CHIRURGIE LOREILLE LOREILLE Microscope : focale de 250 Microscope : focale de 250 –+/- associé à la colonne vidéo (moniteur,caméra,magnétoscope) pour éviter la confidentialité de lintervention et éventuellement filmer Tabourets : les chirurgiens travaillent assis Tabourets : les chirurgiens travaillent assis Boite de base : Oreille avec des microinstruments Boite de base : Oreille avec des microinstruments Antisepsie : Bétadine dermique ou Dakin(enfant) Antisepsie : Bétadine dermique ou Dakin(enfant) Champ troué dégageant le pourtour de loreille Champ troué dégageant le pourtour de loreille Aspirations de différents diamètres Aspirations de différents diamètres Coagulation type bipolaire Coagulation type bipolaire

14 3. ELEMENTS SPECIFIQUES DE LA PREPARATION DE LA SALLE 2/ EQUIPEMENT ET MATERIEL SELON LA CHIRURGIE 2/ EQUIPEMENT ET MATERIEL SELON LA CHIRURGIE LOREILLE LOREILLE Spécifiques : Spécifiques : –Infiltration : seringue + aiguille+ Xylocaïne à 1% adrénalinée –Presse pour laponévrose temporale –Microinstruments spécifiques au type de chirurgie –Si fraisage : moteur avec des fraises + une irrigation (seringue et cathlon) Pansement : Pansement : –Tampons résorbables pour le fond du conduit type Gélita –Tampons absorbants non résorbables type Pop Ear Wick –Bande Velpeau et sparadrap

15 Les VADS Les endoscopies Les endoscopies -Equipements : -Equipements : –chariot vidéo –Laser avec des lunettes de protection pour le patient et le personnel présent en salle –Chariot durgence –Tabouret pour lopérateur –Générateur de lumière froide

16 Les VADS Les endoscopies Les endoscopies Matériel : Matériel : –1 champ de table –protège-dents –câble de LF en Y –Laryngoscope, Hypopharyngoscope, oesophagoscope –+/- bronchoscopes –Pinces à biopsie et à corps étrangers –Aspirations rigides de longueurs différentes –Pots et feuilles de prélèvement Anapath –Feuilles de schéma pour les Panendoscopies Spécifique : Spécifique : –Matériel de suspension –Fibroscope avec sa colonne vidéo

17 Les VADS Trachéotomie Trachéotomie Boîte de trachéotomie Boîte de trachéotomie Drapage type champ universel Drapage type champ universel Ecarteur de Laborde Ecarteur de Laborde Canules de trachéo adaptées + seringue pour vérifier le ballonnet Canules de trachéo adaptées + seringue pour vérifier le ballonnet Prévoir des canules de Montendon Prévoir des canules de Montendon

18 Les VADS Larynx.Pharynx Larynx.Pharynx Prévoir le matériel de fibroscopie, dendoscopie et de trachéotomie Prévoir le matériel de fibroscopie, dendoscopie et de trachéotomie Boîte de laryngectomie Boîte de laryngectomie Drapage large Drapage large Coagulation Coagulation Aspiration Aspiration Drainage Drainage Sonde gastrique lestée Sonde gastrique lestée Matériel de sondage urinaire Matériel de sondage urinaire Sonde thermique Sonde thermique Canules de trachéo et de Montendon Canules de trachéo et de Montendon Scie pour les laryngectomies partielles (électrique ou Giglie) Scie pour les laryngectomies partielles (électrique ou Giglie) Pot anapath adapté Pot anapath adapté

19 Les VADS Thyroïde.Parotide Thyroïde.Parotide Antiseptique sans iode pour la thyroïde Antiseptique sans iode pour la thyroïde Boîte de cervicotomie Boîte de cervicotomie Coagulation Coagulation Aspiration Aspiration Examen extempo Examen extempo Matériel de surveillance et de stimulation des N. facial et Récurrents :NIM Matériel de surveillance et de stimulation des N. facial et Récurrents :NIM

20 Les VADS. Amygdales et Végétations adenoïdes. Amygdales et Végétations adenoïdes Arceau sur la table pour fixer lécarteur de Boyle-Davis (amygdale) Arceau sur la table pour fixer lécarteur de Boyle-Davis (amygdale) Eclairage spécifique : casque de LF ou Miroir de Clar Eclairage spécifique : casque de LF ou Miroir de Clar Boite Amygdale ou Végétation avec lécarteur de Boyle-Davis et une pince de Bourgeois Boite Amygdale ou Végétation avec lécarteur de Boyle-Davis et une pince de Bourgeois Coagulation+++ Coagulation+++ Aspiration Aspiration Prévoir de lanapath pour les Amygdales chez les adultes Prévoir de lanapath pour les Amygdales chez les adultes

21 Les VADS LE NEZ ou chirurgie des sinus LE NEZ ou chirurgie des sinus -Equipement : -Equipement : –chariot vidéo si utilisation de la caméra pour éviter la confidentialité de lintervention -Matériel : -Matériel : –Mêchage : Xylocaïne 5% naphazolinée, coton, pince de Politzer –Générateur de LF –Boite de sinus –Champ troué –Aspiration –+/- coagulation –Optiques 0°,30°,70° –Instruments dendonasale : pinces et ciseaux –Lave-optique : irrigateur chirurgical avec chemise et aspiration –+/- caméra avec une housse stérile

22 4. INSTALLATION DE LOPERE

23 CONSTANTES CONSTANTES -Décubitus Dorsal -Décubitus Dorsal -Rond de tête -Rond de tête -Bras le long du corps -Bras le long du corps -Jambes droites dans le prolongement du corps -Jambes droites dans le prolongement du corps -Protection de gélatine pour le saccrum et les talons -Protection de gélatine pour le saccrum et les talons -Léger proclive -Léger proclive

24 4. INSTALLATION DE LOPERE SELON LES INTERVENTIONS : SELON LES INTERVENTIONS : Loreille Loreille Tête tournée sur le côté opposé à lintervention Tête tournée sur le côté opposé à lintervention

25 4. INSTALLATION DE LOPERE SELON LES INTERVENTIONS : SELON LES INTERVENTIONS : Les VADS Les VADS Cervicotomie Cervicotomie –Tête droite, le cou en légère hyperextension –Billot sous les épaules (il faut penser à lenlever au moment de la fermeture) Endoscopie Endoscopie –Tête droite sans billot –La tablette de la table sur laquelle repose la tête doit pouvoir se casser –Pour la laryngoscopie en suspension, il faut une table-pont et un appui thoracique (protéger le thorax et vérifier que la table ne le comprime pas,en passant la main)

26

27 4. INSTALLATION DE LOPERE COAGULATION COAGULATION Utilisation du bistouri bipolaire le plus souvent Utilisation du bistouri bipolaire le plus souvent Si monopolaire, ne pas oublier la plaque de bistouri (cuisse) Si monopolaire, ne pas oublier la plaque de bistouri (cuisse)

28 4. INSTALLATION DE LOPERE PLACE DES ACTEURS PLACE DES ACTEURS Les chirurgiens sont en général à la tête Les chirurgiens sont en général à la tête Anesthésistes aux pieds Anesthésistes aux pieds

29 5. LES ACTIVITES SPECIFIQUES DE LIBODE LORS DU SUIVI DES INTERVENTIONS

30 .Loreille.Loreille -Faire régner le calme -Faire régner le calme -Lumière tamisée mais prévoir léclairage de la table dinstrumentation au moment de la préparation de la greffe -Lumière tamisée mais prévoir léclairage de la table dinstrumentation au moment de la préparation de la greffe -Contrôler et manipuler le microscope et la vidéo (le microscope est mis en place dès le début de lintervention) -Contrôler et manipuler le microscope et la vidéo (le microscope est mis en place dès le début de lintervention) SELON LES INTERVENTIONS SELON LES INTERVENTIONS -Contrôle du fonctionnement du moteur et utilisation (fraises de rechange) -Contrôle du fonctionnement du moteur et utilisation (fraises de rechange) -Prévoir les prothèses adaptées (les connaître et bonne gestion du stock stérile) -Prévoir les prothèses adaptées (les connaître et bonne gestion du stock stérile) Faire respecter les règles dasepsie et éviter les entrées et les sorties dans la salle (éviter le bruit et lagitation car chirurgie très minutieuse et précise) Faire respecter les règles dasepsie et éviter les entrées et les sorties dans la salle (éviter le bruit et lagitation car chirurgie très minutieuse et précise)

31 5. LES ACTIVITES SPECIFIQUES DE LIBODE LORS DU SUIVI DES INTERVENTIONS 2. Les VADS 2. Les VADS CERVICOTOMIES : CERVICOTOMIES : -Interventions plus ou moins longues -Interventions plus ou moins longues -Vérifier le confort et la bonne position du patient -Vérifier le confort et la bonne position du patient -Identifier les moments septiques et aseptiques (élimination des instruments septiques) -Identifier les moments septiques et aseptiques (élimination des instruments septiques) -Examens anapath et extemporanés : prévoir les pots adaptés et les documents,ainsi que fixateurs (bouin alcoolique ou Formol 10%) ou non (extempo) -Examens anapath et extemporanés : prévoir les pots adaptés et les documents,ainsi que fixateurs (bouin alcoolique ou Formol 10%) ou non (extempo)

32 5. LES ACTIVITES SPECIFIQUES DE LIBODE LORS DU SUIVI DES INTERVENTIONS 2. Les VADS 2. Les VADS ENDOSCOPIE : ENDOSCOPIE : -Préparation rigoureuse du matériel (protocole de décontamination des endoscopes) -Préparation rigoureuse du matériel (protocole de décontamination des endoscopes) -Si réalisation de nombreuses biopsies,il faut prévoir des pots de prélèvement et les étiquetter en les numérotant (important car détermination du diagnostic) -Si réalisation de nombreuses biopsies,il faut prévoir des pots de prélèvement et les étiquetter en les numérotant (important car détermination du diagnostic) + prévoir des feuilles de schémas que le chirurgien annotera selon les biopsies effectuées + prévoir des feuilles de schémas que le chirurgien annotera selon les biopsies effectuées

33 5. LES ACTIVITES SPECIFIQUES DE LIBODE LORS DU SUIVI DES INTERVENTIONS 3.Les sinus 3.Les sinus -Contrôle de la bonne vision des optiques et du fonctionnement de la caméra -Contrôle de la bonne vision des optiques et du fonctionnement de la caméra -Gestion de lirrigateur ( changement des poches dirrigation) -Gestion de lirrigateur ( changement des poches dirrigation)

34 6. LE TRANSFERT DE LOPERE EN SALLE DE REVEIL Il nest pas particulier à cette spécialité Il nest pas particulier à cette spécialité -Vérifications habituelles de lIBODE (absence de compression sur les points dappui,de brûlure sous la plaque et dossier complet) -Vérifications habituelles de lIBODE (absence de compression sur les points dappui,de brûlure sous la plaque et dossier complet) -Veiller au transfert en douceur de la tête car il y a risque de vomissement chez les patients opérés de loreille -Veiller au transfert en douceur de la tête car il y a risque de vomissement chez les patients opérés de loreille Le transfert est réalisé en présence dun aide-soignant,dune IADE et dun médecin anesthésiste Le transfert est réalisé en présence dun aide-soignant,dune IADE et dun médecin anesthésiste

35 CONCLUSION –Les aspects particuliers du comportement professionnel de lIBODE : –La rigueur –-Respecter et faire respecter lasepsie nest pas très aisé dans cette spécialité qui regroupe en un même lieu : –La chirurgie aseptique : oreille –La « « « avec des temps septiques –Et la chirurgie septique pure : amygdale,endoscopie.. –-Faire respecter les temps de décontamination et de désinfection en chirurgie sinusienne et endonasale –-Faire évoluer les pratiques de la désinfection à la stérilisation, mettre des housses au microscope et aux caméras

36 –Une écoute particulière en fonction des opérés qui sont très différents (enfants et adultes) et quil faut rassurer, informer,satisfaire –La minutie dans la manipulation et le contrôle du matériel

37 –La disponibilité, lanticipation, ladaptation sont indispensables –La trachéotomie est une urgence qui touche toutes les spécialités et est quelque fois imprévisible

38 FIN


Télécharger ppt "LIBODE EN CHIRURGIE ORL. INTRODUCTION La chirurgie ORL sadresse aux pathologies de loreille, du nez, de la bouche,du pharynx,des sinus et de la face."

Présentations similaires


Annonces Google