La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Différenciation dans la classe Animation du 17 Décembre 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Différenciation dans la classe Animation du 17 Décembre 2008."— Transcription de la présentation:

1 Différenciation dans la classe Animation du 17 Décembre 2008

2 En guise de préambule… Elle vit venir à elle trois femmes, dont la première avait un grand pied plat; la seconde une lèvre inférieure si grande et si tombante quelle couvrait et dépassait le menton; et la troisième, un pouce large et aplati. […] Elle introduisit ces trois singulières femmes et débarrassa une place dans la première chambre pour les installer; elles se mirent à louvrage. La première filait létoupe et faisait tourner le rouet; la seconde mouillait le fil; la troisième le tordait et lappuyait sur la table avec son pouce, et, à chaque coup de pouce quelle donnait, il y avait par terre un écheveau de fil le plus fin. Chaque fois que la reine entrait, la jeune fille cachait ses fileuses et lui montrait ce quil y avait de travail de fait, et la reine nen revenait pas dadmiration. Jacob et Wilhem Grimm, Les trois fileuses

3 « Pédagogie différenciée » ou « différenciation pédagogique » ? Quelques définitions Le terme de pédagogie différenciée veut désigner " un effort de diversification méthodologique susceptible de répondre à la diversité des élèves. " (Louis LEGRAND, La différenciation pédagogique, Scarabée, CEMEA, Paris 1984) " Différencier, c'est avoir le souci de la personne sans renoncer à celui de la collectivité. " (P. MEIRIEU, Enseigner, scénario pour un métier nouveau, ESF, 1989) " La pédagogie différenciée est une démarche qui consiste à mettre en œuvre un ensemble diversifié de moyens et de procédures d'enseignement et d'apprentissage pour permettre à des élèves d'âge, d'aptitudes, de compétences, aux savoirs hétérogènes d'atteindre par des voies différentes des objectifs communs. " (AUZELOUX) " La pédagogie différenciée est une méthodologie d'enseignement et non une pédagogie. Face à des élèves très hétérogènes, il est indispensable de mettre en œuvre une pédagogie à la fois variée, diversifiée, concertée et compréhensive. Il doit y avoir une variété de réponses au moins égale à la variété des attentes, sinon le système est élitiste. Chaque enseignant est différent dans sa manière de faire et il reconnaît à l'autre le droit d'avoir une méthode différente. La diversification est facteur de réussite. Du bon sens, de la bonne entente sont des gages de réussite. Le travail en équipe devient une obligation de service, l'enseignant ne peut rester isolé. " (A. De PERETTI) Une définition possible de la différenciation de lenseignement : différencier, cest organiser les interactions et les activités de sorte que chaque élève soit constamment ou du moins très souvent confronté aux situations didactiques les plus fécondes pour lui. (P. PERRENOUD, Faculté de psychologie et des sciences de léducation, Université de Genève, 1992)

4 et encore des définitions… " La 'flexibilité méthodologique' du maître est un facteur de la réussite des élèves dans la mesure où elle permet à chacun d'élaborer sa propre stratégie. " (L. DREVILLON, Pratiques pédagogiques et développement de la pensée opératoire, PUF, 1980) La pédagogie variée : " Varier sa pédagogie c'est se rendre compte que toute méthode dominante en appelle d'autres - complémentaires - qui seront employées de façon plus légère. " La pédagogie diversifiée : " Diversifier la pédagogie c'est s'interroger sur l'éventail des démarches simultanément possibles. " (J.P. ASTOLFI) Différenciation simultanée et différenciation successive : - Soit le maître fait preuve de flexibilité pédagogique en proposant à sa classe une succession d'activités ordonnées autour d'un même objet, telle que chacun puisse découvrir sa propre stratégie et s'approprier le savoir proposé; c'est le cadre le plus facile. - Soit le maître, à un moment donné, fait que les élèves s'adonnent à des activités diverses définies pour chacun d'eux, en fonction de leurs besoins, de leurs ressources etc. ; c'est un cadre plus complexe à gérer. (AUZELOUX)

5 Ce que la différenciation n'est pas … "... le culte de la différence. " (Bernard Xavier RENE) " Elle est moins un système qu'une démarche. " (P. MEIRIEU) " Différencier la pédagogie, ce n'est pas renoncer à élaborer des programmes rigoureux, des méthodes bien construites, des principes pédagogiques clarificateurs. " (P. MEIRIEU) " Elle n'a de sens que dans un système d'objectifs constants." Différencier ne suppose pas non plus s'extraire de transmissions magistrales du savoir, et encore moins refuser la systématisation, la répétition et la mémorisation qui peuvent constituer comme autant de repères structurants... mais c'est toujours réfléchir à la relation qui existe entre l'élève et ce qu'il apprend. La différenciation pédagogique, pour être possible, ne doit pas venir "en plus du reste", mais doit être intégrée y compris d'un point de vue économique et ergonomique à la classe : à cet égard, les pratiques de l'école maternelle qui sait s'adapter aux rythmes des élèves notamment par la mise en place d'unités pédagogiques et d'activités satellites proposent des organisations transposables à tout niveau.

6 Implication pédagogique La problématique de la différenciation est au cœur du questionnement des maîtres les plus anciens comme des débutants. Pourquoi différencier ? Comment différencier ?

7 Pourquoi différencier ? REPERER ET COMPRENDRE LES NIVEAUX DHETEROGENEITE A PRENDRE EN COMPTE DANS UNE CLASSE Les élèves sont différents parce que : Ils nont pas les mêmes acquis scolaires Ils nont pas le même style cognitif, Ils nont pas les mêmes stratégies dapprentissage Ils nont pas les mêmes codes culturels Ils nont pas les mêmes expériences vécues Ils nont pas les mêmes habitudes éducatives familiales (rigide, souple, laxiste) Ils nont pas exactement le même âge (début et fin dannée) Ils nont pas le même sexe (différences garçons / filles non négligeables) Ils nont pas la même capacité à se mobiliser pour le scolaire. Mobilisation (lattrait de lactivité pour elle-même) plutôt que motivation (la carotte) ; argent, prix, attente de félicitation, …) Ils ont tous une histoire personnelle singulière : chaque élève est un « sujet ». De par leur histoire, certains ont une mauvaise image deux-mêmes (manque de confiance…), dautres pensent quils ne peuvent pas réussir, dautres ont peur dentrer dans les apprentissages, dautres ne peuvent accepter de vivre au sein du groupe, dautres encore sont « fâchés » avec les règles et la loi, il y a les "surdoués" etc.

8 Comment différencier ? Si possible, lobjectif général reste le même pour tous. Sur quoi peut porter la différenciation ? sur les démarches et les processus dapprentissage sur les outils et supports dapprentissage, sur les contenus : parole, écriture, schéma, manipulation, dessin, audiovisuel... sur les situations dapprentissage mises en place : collective, individualisée, interactive sur les formes de travail proposées : travail collectif avec toute la classe, travail par ateliers, travail individuel, en groupes de besoin, de niveau, d'intérêt, tutorat sur les consignes données sur la manière de mobiliser les élèves sur le degré de guidage et daide de lenseignant sur la place du relationnel sur la gestion et lalternance des temps sur lorganisation de la classe, laménagement de lespace sur la nature de lévaluation (sommative ou formative)

9 Outils pratiques Présentation des étapes essentielles dune séance dapprentissage : Présentation générale et vérification des pré- requis Recherche, découverte Mise en commun, structuration, institutionnalisation Entraînement, réinvestissement Outil de questionnement

10 Différenciation pédagogique Présentation des étapes essentielles dune situation dapprentissage Outil de questionnement Présentation générale et vérification des pré-requis Est-ce que les élèves ont les mêmes connaissances antérieures ? Est-ce quils ont la même représentation de ce que je leur demande ? Recherche, découverte Les situations proposées permettent-elles d'effectuer une activité de recherche ? Les outils utilisés (consigne, matériel) permettent-ils à tous les élèves daborder la situation- problème ? Lorganisation de la classe, le mode de communication permettent-ils à tous les élèves dentrer dans la tâche ? Mise en commun, validation, structuration, institutionnalisation L'énonciation des différentes stratégies et procédures est-elle accessible à tous les élèves (formulation, mode de communication) ? Le questionnement oral ou écrit permet-il à l'élève de se poser des questions pertinentes et de progresser dans son argumentation ? Quel est le statut et le traitement de l'erreur ? Les moyens mis en œuvre permettent-ils à tous les élèves de vérifier les hypothèses (construction, documents, échanges avec une personne ressource...) ? L'énonciation de la découverte est-elle accessible à tous les élèves (formulation, mode de communication) ? Entraînement, réinvestissement L'organisation de la classe permet-elle à chaque élève de disposer d'un temps de travail suffisant pour asseoir ses connaissances ? Une graduation ou une adaptation de la difficulté est-elle envisagée ? Quels types d'aides sont proposés ?

11 Différenciation et évaluation Phase dévaluation : L'évaluation correspond-elle au niveau cognitif de l'élève (par rapport à la consigne, à la tâche proposée, aux compétences attendues) ? L'évaluation formative me donne-t-elle des informations suffisantes pour améliorer le suivi de tous les élèves ? L'évaluation sommative différée se limite-t-elle à un nombre restreint de critères bien définis et est-elle centrée sur la performance de l'apprenant ?


Télécharger ppt "Différenciation dans la classe Animation du 17 Décembre 2008."

Présentations similaires


Annonces Google