La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Accueillir, scolariser, enseigner un élève allophone : Une scolarité commencée ailleurs qui se continue en.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Accueillir, scolariser, enseigner un élève allophone : Une scolarité commencée ailleurs qui se continue en."— Transcription de la présentation:

1 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Accueillir, scolariser, enseigner un élève allophone : Une scolarité commencée ailleurs qui se continue en France.

2 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux LEcole : un droit pour tous LEcole est un droit pour tous les enfants résidant sur le territoire national quels que soient, leur nationalité, leur statut migratoire ou leur parcours antérieur comme le précise le code de léducation : articles L11-1 / L / L131- 1/ pour lobligation dinstruction et LEcole est un droit pour tous les enfants résidant sur le territoire national quels que soient, leur nationalité, leur statut migratoire ou leur parcours antérieur comme le précise le code de léducation : articles L11-1 / L / L131- 1/ pour lobligation dinstruction et L / L pour lobligation dorganiser des actions particulières pour laccueil et la scolarisation des élèves allophones arrivants. L / L pour lobligation dorganiser des actions particulières pour laccueil et la scolarisation des élèves allophones arrivants.

3 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Circulaires doctobre 2012 N° relative à lorganisation de la scolarité des élèves allophones nouvellement arrivés (EANA) N° relative à lorganisation de la scolarité des élèves allophones nouvellement arrivés (EANA) N° relative à la scolarisation et à la scolarité des enfants issus des familles itinérantes et de voyageurs. N° relative à la scolarisation et à la scolarité des enfants issus des familles itinérantes et de voyageurs. N° relative à lorganisation des CASNAV N° relative à lorganisation des CASNAV

4 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Accueil et inscription Dans le premier degré Dans le premier degré Les élèves allophones arrivants sont inscrits obligatoirement dans les classes ordinaires de lécole maternelle ou élémentaire. Les élèves allophones arrivants sont inscrits obligatoirement dans les classes ordinaires de lécole maternelle ou élémentaire. Dans le second degré Dans le second degré On veillera à ce que les élèves allophones arrivants ayant été scolarisés antérieurement soient inscrits dans les classes ordinaires correspondant à leur niveau sans dépasser un écart dâge de plus de deux ans. On veillera à ce que les élèves allophones arrivants ayant été scolarisés antérieurement soient inscrits dans les classes ordinaires correspondant à leur niveau sans dépasser un écart dâge de plus de deux ans.

5 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Laffectation soumise à évaluation Lévaluation des acquis à larrivée détermine laffectation et le projet de scolarisation du nouvel arrivant. Elle met en évidence ses connaissances en langue française, le cas échéant, afin de déterminer son degré de francophonie. son degré de familiarisation avec lécrit quel que soit son système décriture. ses connaissances et compétences scolaires construites dans sa langue de scolarisation antérieure, en maths en particulier. ses connaissances en langue vivante.

6 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Laffectation soumise à évaluation Lévaluation des acquis à larrivée détermine laffectation et le projet de scolarisation du nouvel arrivant. détermine laffectation et le projet de scolarisation du nouvel arrivant. Elle met en évidence ses connaissances en langue française, le cas échéant, afin de déterminer son degré de francophonie. ses connaissances en langue française, le cas échéant, afin de déterminer son degré de francophonie. son degré de familiarisation avec lécrit quel que soit son système décriture. son degré de familiarisation avec lécrit quel que soit son système décriture. ses connaissances et compétences scolaires construites dans sa langue de scolarisation antérieure, en maths en particulier. ses connaissances et compétences scolaires construites dans sa langue de scolarisation antérieure, en maths en particulier. ses connaissances en langue vivante. ses connaissances en langue vivante.

7 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Outils dévaluation 1 Dans le premier degré : Dans le premier degré : « Passerelles en quinze langues » « Passerelles en quinze langues » Editions : Les cahiers de Ville Ecole Intégration - CNDP Scérén - de J. C. Rafoni et N Deruguine. Complété par une édition en ligne : « Passerelles bis » sont les outils dévaluation de la proximité avec lécrit en français ou en langue dorigine. Le CRDP dAix - Marseille propose des évaluations de maths en ligne, pour le palier 2, du cycle 2 au cycle 3, en français ou en langue dorigine. Le CRDP dAix - Marseille propose des évaluations de maths en ligne, pour le palier 2, du cycle 2 au cycle 3, en français ou en langue dorigine.

8 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Outils dévaluation 2 Dans le second degré : Dans le second degré : « Lire, comprendre et mémoriser dans sa langue dorigine » Editions INETOP CNAM « Lire, comprendre et mémoriser dans sa langue dorigine » Editions INETOP CNAM sont les outils dévaluation de la proximité avec lécrit, en français, en langue dorigine ou de 1 ère scolarisation. Le CRDP dAix - Marseille propose des évaluations de maths en ligne, pour le palier 3, de la 6°à la 3°, en français ou en langue dorigine. Le CRDP dAix - Marseille propose des évaluations de maths en ligne, pour le palier 3, de la 6°à la 3°, en français ou en langue dorigine.

9 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Les acteurs de lévaluation Dans le premier degré comme dans le second degré : Les enseignants des dispositifs pour élèves allophones nouvellement arrivés sont à même deffectuer ces évaluations. Les enseignants des dispositifs pour élèves allophones nouvellement arrivés sont à même deffectuer ces évaluations. Sils ne sont pas disponibles : Les enseignants des classes ordinaires sont à même de les effectuer avec laide du CASNAV. Les enseignants des classes ordinaires sont à même de les effectuer avec laide du CASNAV. Les CIO apportent leur expertise dans le second degré. Les CIO apportent leur expertise dans le second degré. En Gironde, pour le second degré, le CASNAV évalue tous les adolescents nouvellement arrivés et qui demandent à être scolarisés pour la première fois en France. En Gironde, pour le second degré, le CASNAV évalue tous les adolescents nouvellement arrivés et qui demandent à être scolarisés pour la première fois en France.

10 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Laffectation et le dispositif 1 Dans le premier degré et à partir du CP : Sur la base de lévaluation à larrivée, en conformité avec les textes et les moyens locaux, le dispositif est activé : Classe ordinaire +UPE2A (CLIN) Classe ordinaire +UPE2A (CLIN) Classe ordinaire + UPE2A mobile (CRI) Classe ordinaire + UPE2A mobile (CRI) Classe ordinaire + UPE2A (Bri. FLS sco) Classe ordinaire + UPE2A (Bri. FLS sco) Classe ordinaire + Différenciation Classe ordinaire + Différenciation

11 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Laffectation et le dispositif 2 Dans le second degré : Sur la base de lévaluation à larrivée, en conformité avec les textes et les moyens locaux, le dispositif est activé : Sur la base de lévaluation à larrivée, en conformité avec les textes et les moyens locaux, le dispositif est activé : Division ordinaire + UPE2A (CLA) Division ordinaire + UPE2A (CLA) Division ordinaire + UPE2A (MAT) Division ordinaire + UPE2A (MAT) Division ordinaire + UPE2A (H S) Division ordinaire + UPE2A (H S) Division ordinaire + UPE2A NSA : dispositif pour élèves non ou peu scolarisés antérieurement. Division ordinaire + UPE2A NSA : dispositif pour élèves non ou peu scolarisés antérieurement. Division ordinaire + Différenciation Division ordinaire + Différenciation

12 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Plus de 16 ans. Les élèves allophones arrivants âgés de plus de 16 ans, ne relevant pas de lobligation dinstruction, doivent bénéficier, autant que faire se peut, des structures daccueil existantes. Les élèves allophones arrivants âgés de plus de 16 ans, ne relevant pas de lobligation dinstruction, doivent bénéficier, autant que faire se peut, des structures daccueil existantes. La MGIEN apporte son expertise et active ses dispositifs. La MGIEN apporte son expertise et active ses dispositifs.

13 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Caractéristiques du dispositif Objectif légal dinclusion scolaire et dacquisition du socle commun des connaissances et compétences. Objectif légal dinclusion scolaire et dacquisition du socle commun des connaissances et compétences. Le temps du dispositif est variable et révisable en fonction des apprentissages. Le temps du dispositif est variable et révisable en fonction des apprentissages. Le dispositif doit disparaître. Le dispositif doit disparaître. Dautres dispositifs peuvent se substituer si nécessaire : PPRE voire ASH Dautres dispositifs peuvent se substituer si nécessaire : PPRE voire ASH

14 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Lenseignement et le suivi des élèves Les modalités daccueil et de suivi des élèves allophones arrivants, doivent figurer dans le projet décole ou détablissement, Les modalités daccueil et de suivi des élèves allophones arrivants, doivent figurer dans le projet décole ou détablissement, lobjectif étant la maîtrise du français enseigné comme langue de scolarisation. lobjectif étant la maîtrise du français enseigné comme langue de scolarisation. Au-delà de la première année denseignement, plusieurs années peuvent être nécessaires durant lesquelles un accompagnement doit être assuré, le dispositif évolue. Au-delà de la première année denseignement, plusieurs années peuvent être nécessaires durant lesquelles un accompagnement doit être assuré, le dispositif évolue.

15 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Lenseignement du français langue seconde de scolarisation Le FLS sco nest pas une discipline, mais une modalité dentrée dans la langue française, en tant quelle est : Le FLS sco nest pas une discipline, mais une modalité dentrée dans la langue française, en tant quelle est : langue enseignée, comme une matière : la littérature langue enseignée, comme une matière : la littérature langue denseignement comme langue instrumentale, dans les autres disciplines. langue denseignement comme langue instrumentale, dans les autres disciplines. A ce titre lenseignement ne saurait être réalisé par le seul enseignant référent, lensemble de léquipe est impliqué. A ce titre lenseignement ne saurait être réalisé par le seul enseignant référent, lensemble de léquipe est impliqué. Lenseignement se décline en situations langagières autour dun objet de savoir. Lenseignement se décline en situations langagières autour dun objet de savoir. Larticulation entre lenseignement en UPE2A et lenseignement en classe ordinaire est à privilégier. Larticulation entre lenseignement en UPE2A et lenseignement en classe ordinaire est à privilégier.

16 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Lorganisation de lenseignement en dispositif Lhoraire scolaire doit être identique à celui des autres élèves inscrits dans le même niveau. Lhoraire scolaire doit être identique à celui des autres élèves inscrits dans le même niveau. Le livret personnel de compétences et/ou le livret daccueil et de suivi - - témoigne du parcours individualisé de l élève dès son arrivée et jusquà extinction du dispositif. Le livret personnel de compétences et/ou le livret daccueil et de suivi - - témoigne du parcours individualisé de l élève dès son arrivée et jusquà extinction du dispositif.http://carec.ac-bordeaux.fr Des évaluations régulières attestent de la progression de lélève. Des évaluations régulières attestent de la progression de lélève. Ces évaluations justifient la poursuite du cursus scolaire. Ces évaluations justifient la poursuite du cursus scolaire. Elles déterminent le suivi des actions engagées. Elles déterminent le suivi des actions engagées. Aucune voie ne doit être fermée au seul motif de la non maîtrise de la langue, si les progrès sont avérés. Aucune voie ne doit être fermée au seul motif de la non maîtrise de la langue, si les progrès sont avérés. Tout cycle commencé doit être achevé. Tout cycle commencé doit être achevé.

17 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Ressources Sur le site éduscol Ressources pour le français langue de scolarisation Ressources pour le français langue de scolarisation

18 Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Ressources Sur le site du CASNAV Sur le site du CASNAV


Télécharger ppt "Dominique Carré CASNAV Rectorat de Bordeaux Accueillir, scolariser, enseigner un élève allophone : Une scolarité commencée ailleurs qui se continue en."

Présentations similaires


Annonces Google