La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Histoire des arts : les enluminures et la calligraphie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Histoire des arts : les enluminures et la calligraphie."— Transcription de la présentation:

1 Histoire des arts : les enluminures et la calligraphie.

2 Les enluminures sont de véritables fenêtres ouvertes sur le passé.

3 Lenluminure des manuscrits couvre la période du VIème au XVI ème siècle. Début du XI ème

4 Apparues en Europe au VI ème siècle, les enluminures sont dabord monastiques. VIII e siècle

5 Enluminer du latin lumen : lumière. La lumière venant de la pose de lor sur les miniatures. Au début, la « miniature » désignait la lettre ornée du chapitre puis les bordures et enfin les scènes figuratives. Létymologie de ce mot est liée à lutilisation du minium donnant une couleur rouge à la peinture utilisée pour les manuscrits.

6 Cest tout dabord la Bible, qui est inlassablement copiée par les scribes méticuleux dans le calme du scriptorium de leur monastère, sur du vélin ou du parchemin. VIIIe

7 Jusquau XIIIe siècle, les enluminures monastiques de style roman sont sans perspective, symétriques, cest lépoque de « limmobilité en mouvement ». Elles emploient les stéréotypes et les symboles intemporels.

8 Lenluminure évolue lentement au cours des siècles, passant du style roman avant le XIIIe siècle au style gothique.

9 Les livres enluminés sont réalisés pour laristocratie, le clergé, la bourgeoisie du commerce et de la finance. Les miniatures ont permis lélaboration dun vocabulaire artistique, elles ont été un véritable champ dexpérimentation pour la peinture, vers lacquisition de lespace et de la durée, du rendu des volumes et des mouvements. La fonction dillustration conduit peu à peu les enlumineurs vers la narration, le récit, les détails du réel.

10 Adam nommant les animaux XIIe siècle

11 Un bestiaire XIIe siècle La baleine

12 Le livre des prophètes 1220 Lettrines

13 Une Bible XIII ème

14 Livre des prophètes 1220

15 Intimement liées à larchitecture et à la peinture, les enluminures suivent lévolution des modes. Elles jouent un rôle essentiel dans la création de nouveaux genres picturaux comme ceux du paysage et du portrait. Malgré les contraintes fortes imposées par la religion, les enlumineurs introduisent dans leurs miniatures, audace et liberté dans les couleurs, la composition et les motifs.

16 Initiale historiée Une jongleuse Milieu de XIIe siècle

17 Les couleurs sont le rouge cinabre issu du minium, le bleu du Lapis-lazuli et lor martelé. Lengrangement de la récolte. 1253

18 La moisson Les s les Les miniatures font le récit des travaux et des saisons 1267

19 Lauteur et sa muse, 1372 Guillaume de Machaut Une grisaille

20 Le missel enluminé est considéré comme une cathédrale emplie de vitraux merveilleux. Missel 1380

21 Le bréviaire damour. Les sept œuvres de miséricorde agréables à Dieu. XIV èm e

22 Le livre dheures est un livre de prières, destiné à lélite intellectuelle de la société médiévale. Ce livre richement illustré, facile à transporter, faisait souvent partie du précieux trousseau de la jeune mariée. Elle le transmettait ensuite à son fils. Ces manuscrits religieux étaient aussi le reflet des goûts, des styles et des idées de lépoque.

23 Heures à lusage de Rome XIVe

24 Heures dites de Marie Stuart XV e

25 Ici encore, en dehors de limage liée au texte religieux, se distinguent linitiale ornée, la bordure et la marge narrative avec sa perspective montante.

26 La récolte des fruits 1430

27 Avec le style gothique, les décors se libèrent, les enlumineurs datelier enrichissent lornementation par des motifs végétaux ou floraux complexes, ils varient les filigranes débordant des marges, donnent vie à des miniatures indépendantes du texte.

28 Les rinceaux sortent du cadre et portent des feuilles et des fleurs.

29 Heures de Rolin-Lévis à lusage de Paris. Crucifixion XVe

30 La mêlée 1490

31 Recherche de lantimoine. Le livre des simples médecines

32

33 Cerf Livre des simples médecines XVe

34 Rose Le livre des simples médecines XV e

35 Les imagiers à la fois peintres, sculpteurs, enlumineurs, ont légué un vaste patrimoine dont les historiens reconnaissent la valeur. Les artistes enlumineurs transposent les événements de la mythologie, de lhistoire profane et de la Bible à leur propre époque. En labsence de modèle, ils substituent tout ce qui leur est familier à tout élément étranger.

36 Enluminures par thèmes Le monde : linformation des rois

37

38 Maître enseignant 1315 Léducation

39 Parents confiant léducation de leur fils à des moines XIV e

40 Enseignement de la lecture, de la lutte, du dessin et du chant. Fin XV e

41 Conversation pendant la veillée. XV e

42 Un mariage

43 La vie agricole Tonte des moutons

44 Le ramassage du bois

45 Les vendanges 1430

46 Les échanges 1430

47 Le marchand de sel

48 Le marché 1403

49 Lartisanat Le traitement de la laine 1402

50 Fabrication des cordes vers 1408/1410

51 Une séance dessayage chez le tailleur. 1390

52 Lhabitat Géomètre traçant des figures avec un compas 1315

53 Piège à loup posé aux abords dune ferme 1408

54 Siège du château de Derval 1480

55 La précarité Les florentins fuyant la peste 1430

56 Le maintien de la santé Jeune homme épouillé par un singe 1470

57 La cuisson du pain fin XVe

58 Les divertissements Chanteurs 1390

59 La calligraphie : du grec Kallos : beauté et Graphé : écriture. La belle écriture nécessite entraînement et sens esthétique.

60 La Gothique sest développée dans le nord de lEurope entre le XII e et le XV e. Il en existe de nombreuses variantes. Linclinaison est à 40°.

61 La Gothique cursive

62 La Gothique textura

63 Cest une évolution de lécriture employée par les moines copistes mise au point selon les règles calligraphiques établies par Charlemagne. Cest lécriture de la bible de Tours datant de lan 840. La Caroline

64 La cursive anglaise Élégante, elle apparaît au XVII e, elle remplace la Bâtarde. Les lettres sont liées entre elles.

65 Plumes métalliques, plumes doie, stylos automatiques, calames, feutres de calligraphie, encres colorées et dorées : la calligraphie retrouve ses lettres de noblesse…

66 Quelques exemples de lettrines pour un abécédaire médiéval.

67

68

69

70

71

72

73

74

75

76

77

78

79

80

81 Ou bien…

82

83

84

85

86

87

88

89

90

91

92 Les enluminures et la calligraphie mêlent intimement artisanat, art plastique et découverte de l Histoire. Quils découvrent lécriture ou le Moyen-âge, les élèves apprécieront ce cheminement dans lArt.

93 A riane S ayegh Janvier 2009


Télécharger ppt "Histoire des arts : les enluminures et la calligraphie."

Présentations similaires


Annonces Google