La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les convulsions fébriles de lenfant Olivier richer urgences pédiatriques CHU Bordeaux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les convulsions fébriles de lenfant Olivier richer urgences pédiatriques CHU Bordeaux."— Transcription de la présentation:

1 Les convulsions fébriles de lenfant Olivier richer urgences pédiatriques CHU Bordeaux

2 Définition National institute of health, 1980 : « une convulsion fébrile est un évènement survenant chez un nourrisson ou un enfant habituellement entre 3 mois et 5 ans, associé à de la fièvre sans signe dinfection intracrânienne ou dautre cause définie. Les crises convulsives avec fièvre survenant chez des enfants qui ont présenté dans leurs antécédents une crise épileptique non fébrile sont exclus de la définition. »

3 Epidémiologie Première cause de convulsions occasionnelles, 2 à 5% des enfants présentent au moins une convulsion fébrile avant lâge de 5 ans. Sexe ratio = 1,2 à 1,4, Caractère familial : –RR = 10% si mère ATCD de convulsion fébrile, –RR = 20% si mère ATCD de convulsion non fébrile, –RR = 15% si ATCD périnatal.

4 Diagnostic Clinique++++, Distinction entre convulsions fébriles simples et compliquées, Principale période = 18 à 24 mois, jusquà 5 ans, après 1 an, Survenue à lacmé de la fièvre mais aussi pendant les 24 premières heures de la fièvre, et pendant la défervescence thermique, Toute convulsion survenant avant lâge de 6 mois, lors dun syndrome fébrile, doit faire rechercher une autre cause quune convulsion fébrile.

5 Diagnostic Type de convulsion Convulsion fébrile simple Convulsion fébrile compliquée -Âge -Durée -Localisation -Examen neurologique -ATCD familiaux dépilepsie -> 12 mois -< 15 mn ou 1 crise/j -Pas de focalisation, -Normal, -Pas dATCD -< 12 mois -> 15 mn ou > 1 crise/j -Focalisation -Anormal, -ATCD familiaux

6 Examens complémentaires EEG : NON après 1 an, et si convulsion fébrile simple, PL : « systématique » avant 1 an, au moindre doute après 1 an, Radios crâne : aucun intérêt, Examens biologiques : NFS, glycémie, calcémie, CRP, ECBU,

7 Risque de récidive Risque de récidive à 12 mois = 0,25, 90% des récidives surviennent dans lannée qui suit le premier épisode, principaux facteurs de récidive : durée de la crise, intensité de la fièvre, le jeune âge < 12 mois, Probabilité de récidive dautant plus forte que le délai entre début de la fièvre et convulsion est court, Hérédité : transmission autosomique dominante à pénétrance réduite dexpression variable possible.

8 Risque dépilepsie Après une convulsion fébrile simple : 2,4%, Avec un critère de convulsion fébrile compliquée : 7%, Avec 2 critères de convulsion fébrile compliquée : 22%, Avec 3 critères de convulsion fébrile compliquée : 49%, Lien avec épilepsie temporale, Attention à lépilepsie myoclonique sévère du nourrisson.

9 Traitement Dans limmédiat : VALIUM intrarectal 0,5mg/kg renouvelable, 1 ampoule = 10mg, 2 ml, Ensuite, prévention des récidives : –Lutter contre la fièvre (antipyrétiques …) –Diazépam per os, dès lapparition de la fièvre, –En dehors des épisodes fébriles : valproate de sodium (avant 1 an).

10 Convulsions occasionnelles en rapport avec un processus infectieux intracrânien Méningites purulentes : premier diagnostic à éliminer, surtout avant 1 an, Encéphalite herpétique : deuxième cause à évoquer, convulsions localisées++, PL avec PCR, EEG et IRM.

11 Conclusion Diagnostic rigoureux, Examen clinique fondamental dans lévaluation initiale, Les examens complémentaires ne concernent que les convulsions fébriles compliquées.

12 Complication: état de mal épileptique Episode convulsif de durée supérieur à 20 minutes CCH compliquée Méningite Meningo-encephalite ou encéphalite Sans fievre: processus expansif intra- crânien, épilepsie décompensée, encéphalopathe

13 Valium IR 0,5 mg/kg Dilantin 15 mg/kg IVL 15 min Rivotril 0,05 mg/kg (max 1 mg) IVL 5 min (DC) puis 0,1 mg/kg/j Dilantin 15 mg/kg IVL 15 min Rivotril 0,05 mg/kg (max 1 mg) IVL 5 min (DC) puis 0,1 mg/kg/j Gardenal 20 mg/kg IVL 20 min Nesdonal 3 à 5 mg/kg IVD pour sequence dintubation rapide Intubation/ventilation assistée Sedation sufentanyl/hypnovel (400 gamma/kg/h) 5 min


Télécharger ppt "Les convulsions fébriles de lenfant Olivier richer urgences pédiatriques CHU Bordeaux."

Présentations similaires


Annonces Google