La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Personnes âgées et urgences Dr Marie Floccia CHU Xavier Arnozan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Personnes âgées et urgences Dr Marie Floccia CHU Xavier Arnozan."— Transcription de la présentation:

1 Personnes âgées et urgences Dr Marie Floccia CHU Xavier Arnozan

2 Données démographiques 1 - Augmentation de lespérance de vie à la naissance au cours des 10 dernières années (2,6 ans pour les hommes et 1,5 an pour les femmes) 75,8 ans Hommes en 2003 (81,9 ans en 2035) 82,9 ans Femmes en 2003 (89 ans en 2035) Réduction de lécart entre les sexes 7 ans en 2003 vs 8,2 ans en Taux de mortalité 9,2 décès / 1000 habitants en 2003 (9 décès en 2002) Baisse de la mortalité aux âges élevés

3

4 Données démographiques (2) 3 - Vieillissement de la population Française En 2003 : 16,3% de 65 ans et plus 7,7% de 75 ans et plus En 2020 : 21% de 65 ans et plus 9,6% de 75 ans et plus En 2050 : 29,2% de 65 ans et plus 18,1 % de 75 ans et plus

5 Population de personnes âgées Evolution et projection sur la population des 60 ans et plus entre 1980 et 2050

6 % des personnes âgées de plus de 75 ans par rapport à la moyenne nationale

7 Personnes âgées aux urgences En France 12 à 14% des passages aux urgences concernent des sujets âgés de plus de 75 ans. Aux urgences de ST André : 30%; en Salle dobservation à Pellegrin: 45% Le motif est dordre médical dans plus de 80% des cas Le motif est exclusivement « social » dans moins de 5% des cas Ladmission est souvent secondaire à une situation de crise : - évènement médical aigu - dégradation progressive et non reconnue de létat de santé - une rupture de lentourage familial

8 Les situations de crise (1) 1- Evènement médical aigu infection iatrogénie chute avec séjour au sol confusion aiguë (90% organique ou iatrogène) AVC Décompensation cardiaque Rétention aiguë durines, fécalome…

9 Les situations de crise (2) 2- Dégradation progressive et non reconnue de l'état de santé Troubles aigus du comportement - troubles de la mémoire et de l'orientation depuis 3 ans Chute chez une personne marchant mal depuis quelques temps et ne sortant plus de chez elle Confusion aiguë chez un homme incontinent depuis peu révélant en fait une rétention chronique d'urines et des mictions par regorgement Glissement chez une personne dépressive depuis longtemps

10 Les situations de crise (3) 3 - Rupture de l'entourage familial Mort du conjoint Hospitalisation de l'aidant principal Départ en vacance de la famille Changement d aides à domicile

11 Conférence de consensus (Strasbourg, déc 2003) 1- Repérage de la fragilité = risque de déséquilibre entre des éléments somatiques, psychiques et sociaux, provoqués par une agression même minime. Critères de fragilité - âge > 85 ans - au moins 1 syndrome gériatrique : - troubles de la marche ou chutes - incontinence - confusion mentale ou démence - dénutrition - > 3 comorbidités - atteinte dau moins une des activités de la vie quotidienne (AVQ)

12 Conférence de consensus (2) 2 - Prescriptions médicamenteuses Elle doit être hiérarchisée en fonction des pathologies et des handicaps, réévaluée et régulièrement actualisée. Les grands principes de prescription sont : - pharmacocinétique courte - faible fixation protéique - élimination mixte - évaluation des interactions médicamenteuses - adaptation en fonction des critères cliniques tels que déshydratation, hémodynamique, dénutrition, hypotension orthostatique, troubles cognitifs

13 Conférence de consensus (3) - adaptation en fonction des critères biologiques tels que une insuffisance rénale (formule de Cockroft et Gault, une hypokaliémie, un bilan hépatique perturbé…) - maintien des prescriptions antérieures sil ny a pas dinterférences avec le traitement de la pathologie aiguë, si il ny a pas deffet indésirable, après vérification et adaptation des doses à la fonction rénale et à létat dhydratation de la PA. - prudence dans la prescription des médicaments récents (absence fréquente détudes chez les PA) - justification des modifications du traitement de façon précise et explicite dans le courrier de sortie pour le médecin traitant.

14 Evaluation des traitements en phase aiguë Conduite à tenir Arrêt momentané des médicaments diurétiques anti-hypertenseurs Contrôle systématique Fonction rénale Cl créat (Cockroft & Gault) Albuminémie INR si AVK Dosages médicamenteux (Digitaline, dépakine…)

15 Conférence de consensus (4) 3 - Orientation Non hospitalisation : les alternatives sont - retour à domicile organisé avec mise en place des aide nécessaires - activation du réseau gérontologique : hôpital de jour gériatrique, consultation dévaluation gériatrique, hospitalisation programmée… - accueil de jour ou hébergement temporaire : alternatives non médicalisées à la charge de la personne âgée - hospitalisation à domicile - entrée en EHPAD

16 Conférence de consensus (5) Hospitalisation - les patients âgés « fragiles » relèvent du court séjour gériatrique - les patients âgés à létat de santé conservé, hospitalisés pour une pathologie aiguë unique relèvent du court séjour spécialisé - admission en réanimation : les facteurs les plus importants à considérer sont létat physiologique, létat fonctionnel, les défaillances dorganes antérieures, le souhait du patient et/ou de lentourage, le bénéfice attendu et le risque de dépendance.

17 Conférence de consensus (6) 4 - Rôle de la filière gériatrique La collaboration avec une équipe gériatrique médico-sociale permet : - une analyse complémentaire de la situation grâce à lévaluation globale de la PA - une meilleure connaissance des différents services daval - de mieux organiser le retour vers la structure dorigine. Léquipe participe à lorganisation de la sortie en informant les différents partenaires du réseau - une expertise pour la meilleure orientation possible - le suivi et lorientation ultérieure du patient dans la filière gériatrique


Télécharger ppt "Personnes âgées et urgences Dr Marie Floccia CHU Xavier Arnozan."

Présentations similaires


Annonces Google