La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Service Central des Blanchisseries ANNEE 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Service Central des Blanchisseries ANNEE 2012."— Transcription de la présentation:

1 Le Service Central des Blanchisseries ANNEE 2012

2 J.Larzul/hygiène-qualité/20122 Le Service Central des Blanchisseries cest : Un service général de lAP-HP qui loue et entretien le linge des établissements 2 usines de production –Salpêtrière : 42 t/jour –Macdonald : 22 t/jour

3 J.Larzul/hygiène-qualité/20123 Le SCB présent dans les établissements 12 antennes : vers une intégration progressive de la fonction linge –Lariboisière / Fernand Widal –Saint Antoine –Louis Mourier –Paul Brousse –HEGP –Pitié Salpêtrière –Avicenne –H mondor –R Poincaré –Avicenne, J Verdier

4 J.Larzul/hygiène-qualité/20124 Lignes de produits Linge du Lit du Patient (LLP) –draps, alèses, taies, couvertures Linge du patient –Chemises patients –Pyjamas Vêtements de travail –Tenues des personnels hospitaliers –Tenues de blocs, réanimation –Tenues des SAMU –Autres (logistique, technique …) A parts - Linge de résidents, linge hôtellerie, etc…

5 J.Larzul/hygiène-qualité/20125 Organisation de la production Secteur Tri (linge sale) Linge du Lit du Patient –Le plat(lavage, séchage, mise sous film, logistique…) Linge en forme –Vêtements de travail, chemises patients Secteur Apparts –Tenues particulières, linge de résident … Le marquage La logistique

6 J.Larzul/hygiène-qualité/20126 Quelques données dactivité Au quotidien le SCB entretien – draps – alèses – taies – chemises patients – vêtements de travail Tonnage lavé : 64 tonnes

7 J.Larzul/hygiène-qualité/20127 La modernisation du SCB Les investissements Remplacement de 5 tunnels de lavage (3 à Mc Do, 2 à Salpêtr.) Installation de 9 nouveaux trains de séchage 2007 – Remplacement de 2 tunnels de lavage à Salpêtr. Modernisation de la chaîne vêtements + secteur petite prestation (linge de toilette par ex. ) Rénovation des secteurs tri Tunnel de lavage des rolls

8 J.Larzul/hygiène-qualité/20128 La modernisation du SCB De nouveaux produits (rationalisation de la gamme) Chemises patients Nouvelles tenues de travail Lutilisation doutils modernes de gestion Traçabilité (puçage des articles) Gescli : nouvelle application de gestion clientèle (logistique + facturation) La mise en place dun système de gestion du VT Distributeur automatique de vêtements (D A V )

9 J.Larzul/hygiène-qualité/20129 Le mouillage Agent mouillant Forte quantité de salissures Sang frais 3 à 5 mn 1 à 2 fois T°C 30° max.

10 J.Larzul/hygiène-qualité/ Le pré lavage Enlever 80% des salissures Graisses Sang (salissures protéïques) T°C 40 à 60°

11 J.Larzul/hygiène-qualité/ Le lavage Blanchir et enlever les dernières salissures Salissures colorées 10 à 20 mn (à température atteinte) T°C 65°

12 J.Larzul/hygiène-qualité/ Les rinçages Neutraliser les produits lessiviels Agent blanchissant/ désinfectant Assouplissant ESSORAGE

13 J.Larzul/hygiène-qualité/ Difficultés rencontrées Taches dencre Sparadrap Poils et cheveux Moisi Trainées

14 J.Larzul/hygiène-qualité/ LA FONCTION LINGE DE PLUS EN PLUS ENCADREE………..

15 J.Larzul/hygiène-qualité/ REGLEMENTATION Clin Certification V1, V2, V2010 R A B C (démarche libre)

16 J.Larzul/hygiène-qualité/ Rôle du linge dans la transmissions des infections Linge propre: épidémie dans une maternité = séchoir à tambour = réservoir du streptocoque Staph auréus à des N-nés Oreillers en duvet mal séchés= acinétobacter

17 J.Larzul/hygiène-qualité/ ROLE DU LINGE DANS LA TRANSMISSION DES INFECTIONS Le linge sale La manipulation du linge sale peut contaminer les mains et les tenues des personnels (poignées et poches sont les parties les plus contaminées)

18 J.Larzul/hygiène-qualité/ LA DEMARCHE R.A.B.C. BRisk Analysis and Biocontamination Control Analyse des risques et maîtrise de la biocontamination

19 J.Larzul/hygiène-qualité/ R.A.B.C. LES DANGERS Un danger est un élément ou facteur qui affecte de façon défavorable la qualité microbiologique des articles textiles Les dangers biologiques: Bactéries,virus, champignons

20 J.Larzul/hygiène-qualité/ R.A.B.C. Les principes du système Identifier les dangers à chaque étape Analyser les risques Établir des actions correctives Établir des limites et des tolérances Établir des procédures intégrées dans une gestion documentaire Mettre en place une démarche damélioration de la qualité (roue de DEMING)

21 J.Larzul/hygiène-qualité/ ORGANIGRAMME DE PRODUCTION –Tri du linge –Lavage *** –Engagement ou tunnel de finition –Pliage –Filmage –Logistique

22 J.Larzul/hygiène-qualité/ PROCESSUS DES ANTENNES Réception du linge propre Comptage Tri et préparation par service Stockage Livraison Collecte du linge sale

23 J.Larzul/hygiène-qualité/ R A B C MISE EN PLACE DUNE SURVEILLANCE au S C B Prélèvements microbiologiques mensuels Secteur de production (surfaces et eau) Antennes Lingeries. Audit

24 J.Larzul/hygiène-qualité/ EN PRATIQUE………. Dans les services ………….. RESPECT DES CIRCUITS PROPRES ET SALES Les procédures doivent être validées par le CLIN de létablissement

25 J.Larzul/hygiène-qualité/ Le linge propre Linge propre maintenu à labri dune contamination (filmé, stocké dans un local propre, chariots ou armoires propres) Hygiène des mains exigée avant toute manipulation de linge propre

26 J.Larzul/hygiène-qualité/ Le linge sale Respect des procédures de tri, de conditionnement, et des applications spécifiques (ex: gale) Lieu de stockage intermédiaire propre Respect du temps de stockage Application des précautions standards

27 J.Larzul/hygiène-qualité/ SERVICES DE SOINS ET RESPECT des collègues « les objets trouvés » Les DASRI Les sacs plastiques Non respect des couleurs de sacs


Télécharger ppt "Le Service Central des Blanchisseries ANNEE 2012."

Présentations similaires


Annonces Google