La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L’appareil génital Féminin

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L’appareil génital Féminin"— Transcription de la présentation:

1 L’appareil génital Féminin
Institut de Formation des Aides-Soignants (IFAS) Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière L’appareil génital Féminin M. MAROLLA

2 PLAN Introduction Anatomie Physiologie Organes internes
Organes externes Physiologie Ovogenèse Cycle ovarien

3 Objectifs Apprendre les différents organes de l’appareil génital féminin. Citer le rôle de ces différents organes. Apprendre les différentes étapes du cycle menstruel. Citer les modifications accompagnant chacune de ces étapes. Citer les modifications physique et psychologique à la puberté. Apprendre les termes du vocabulaire médical

4 L’APPAREIL GÉNITAL FÉMININ : anatomie

5 Rôles dans le plaisir Lieu de fécondation
INTRODUCTION Rôles dans le plaisir Lieu de fécondation dans la reproduction de l’espèce humaine, par production des gamètes dans l’allaitement. Développement de l’embryon

6 Les organes génitaux féminins internes sont dans la cavité pelvienne.
= Ovaires, trompes utérines, utérus, vagin.  Les organes génitaux féminins externes = la vulve et les seins.

7 Les organes génitaux internes
ANATOMIE Les organes génitaux internes Les ovaires (2) situés de part et d'autre de l'utérus => droit et gauche * production des ovules * sécrétion les hormones sexuelles femelles = œstrogènes et progestérone. * La région médullaire contient les vaisseaux et les nerfs * Le cortex sert à la fabrication des ovules. Chaque ovaire est maintenu en place dans la cavité péritonéale par des ligaments.

8 Les ovaires (suite) Les follicules ovariens sont enfouies dans le tissu conjonctif très vascularisé du cortex de l'ovaire. A l’intérieur ce trouvent les ovocytes = ou œufs immatures. La structure du follicule se différencie à mesure que sa maturation progresse. Jusqu’à sortir à la surface de l'ovaire. Chaque mois, chez la femme adulte, un des follicules mûrs éjecte son ovocyte de l'ovaire: c'est l'ovulation. Après l'ovulation le follicule rompu se transforme et devient une structure d'aspect très différent appelé corps jaune, qui finit par dégénérer en l’absence de grossesse.

9 Naissance d’une gamète femelle

10 L’APPAREIL GÉNITAL FÉMININ

11 Les trompes utérines (ancienne dénomination = trompes de Fallope).
La trompe utérine capte l'ovule après l'ovulation. Sa paroi formée de tissu musculaire lisse et sa muqueuse est constituée de certaines cellules ciliées. L'ovule peut avancer vers l'utérus grâce au péristaltisme et aux battements rythmiques de cils. Siège de la fécondation.

12 Trompe utérine L’appareil génital

13 L'utérus Situé dans le bassin, entre le rectum et la base de la vessie. Organe creux à parois épaisses. Il est composé du corps, de l’isthme et du col . Le col qui fait saillie dans le vagin. localisé plus bas.

14

15 L'utérus est soutenu par de nombreux ligaments et les muscles du plancher pelvien.
La paroi utérine = myomètre. La tunique interne = l'endomètre (muqueuse de la cavité utérine). Nombreuses modifications au cours du cycle menstruel (28 jours), sous l’influence d’hormones. Lors de la fécondation, l’embryon s’implante dans l'endomètre.

16

17

18  Le vagin C'est un tube à paroi mince mesurant 8 à 10 cm de long. Il est localisé entre la vessie et le rectum. Il relie le col de l’utérus à la vulve. La paroi du vagin est très extensible. Il est terminé par l’ hymen est une cloison muqueuse incomplète, très vascularisée. Le vagin permet la sortie du bébé pendant l’accouchement ainsi que l’écoulement du flux menstruel.

19  Les organes génitaux externes = vulve, pubis, les grandes et les petites lèvres, le clitoris, les seins. N.B. : à l’avant des petites lèvres se trouve le méat urétral et l’orifice vaginal vers l’arrière. Mais les deux appareils urinaire et génital sont bien séparés et indépendants

20 De chaque côté de l’orifice vaginal, se trouvent les glandes de Bartholin.
=> Sécrétion de mucus, de lubrification Le clitoris est constitué de tissu érectile. Richement innervé, sensible au toucher. Le périnée = espace entre la vulve et l’anus

21 Les glandes mammaires  Le rôle biologique = lactation pour nourrir les bébés. glandes exocrines. Dans chaque sein une glande mammaire. Sur le thorax, sur le muscle pectoral. Au centre de chaque sein, peau pigmentée = aréole mammaire avec au milieu, le mamelon= le bout du sein. Pourquoi l’aréole est bosselée ?

22

23 PHYSIOLOGIE Ovogenèse La petite fille nait avec son stock d’ovocytes (~ ). Ils vont murir au cours de la vie génitale de la puberté jusqu’à épuisement = la ménopause (vers 50 ans). Tous les mois des ovocytes arrivent à maturité et libèrent des ovules. ~7 jours pour aller de l’ovaire jusqu’à l’utérus. La division des cellules reproductrices = la méiose

24 Cycle ovarien = phénomènes mensuels liés à la maturation d’un ovule. (tous les 28 jours) Deux phases : * la phase folliculaire (du 1er au 14 ème jour du cycle) = période de croissance du follicule. * la phase lutéale (du 15 ème jour au 28 ème jour du cycle) = période d’activité du corps jaune. L’ovulation se produit au 14 ème jour. N.B. : La durée des cycles peut varier entre 21 et 40 jours. La phase lutéale reste la même => 14 jours entre l’ovulation et la fin du cycle.

25 De j1 à J14 plusieurs follicules primaires commencent à mûrir et sécrètent des œstrogènes. Une capsule de tissu conjonctif se forme autour du follicule en voie de maturation. Un seul follicule arrive à maturation tous les mois et va libérer un ovocyte dans la cavité péritonéale. Puis de J15 à J28), le follicule rompu se transforme en corps jaune => production de la progestérone et des œstrogènes. Si l’ovocyte n’est pas fécondé, le corps jaune dégénère après 10 jours environ. La fonction ovarienne est réglée par des interactions hormonales entre l’hypophyse et les ovaires.

26 Cycle menstruel Ensemble des modifications de l’endomètre sous l’influence des hormones ovariennes et de leurs concentrations. Trois phases L’utérus = cavité virtuelle pour permettre l’implantation de l’œuf fécondé et le développement du bébé. Meilleure période = ~ 7 jours post ovulation. :

27 Jours 1 à 5 : Phase menstruelle
Règles = saignements de 3 à 5 jours. = desquamation de tout l’endomètre, sauf sa couche profonde (Chute des hormones. Puis augmentation de la FSH) le sang et les tissus s’écoulent par le vagin vers l’extérieur. Les follicules ovariens commencent à sécréter les oestrogènes.

28 Jours 6 à 14 : Phase proliférative
L’endomètre se reconstitue, sous l’influence des œstrogènes. L’endomètre redevient velouté, épais et bien vascularisé. La glaire cervicale est normalement épaisse et collante, mais les œstrogènes la rendent claire et cristalline, facilitant ainsi le passage des spermatozoïdes jusqu’à l’utérus. L’ovulation se produit dans l’ovaire à la fin de cette phase (jour 14) (brusque libération de LH par l’hypophyse qui convertit aussi le follicule rompu en corps jaune.

29 Jours 15 à 28 : Phase sécrétoire
S’il n’y a pas eu fécondation, le corps jaune dégénère en même temps que le taux sanguin de LH diminue. Le taux de progestérone chute. Les cellules endométriales meurent. La menstruation commence à J 28. Le sang élimine la desquamation de la couche fonctionnelle de l’endomètre = premier jour d’un nouveau cycle menstruel.

30 Jours 15 à 28 : Phase sécrétoire
L’endomètre se prépare à l’implantation d’un embryon. Augmentation du taux de progestérone sécrétée par le corps jaune prépare à la nidation. Si un ovule est fécondé il va pouvoir se développer dans l’utérus pendant les 9 mois à venir La glaire cervicale reprend une consistance visqueuse = bouchon muqueux.

31

32

33 Généralités sur les étapes de la vie génitale
De la naissance à la puberté (du latin « pubes » = poils) L’appareil génital est immature et reste en sommeil. Période marquée par : absence de pilosité du pubis, l’orifice vulvaire est fermé par l’hymen, les seins ne sont pas développés, absence de sécrétion hormonale.

34 La puberté : entre 10 et 15 ans
Les organes génitaux atteignent leurs dimensions adultes et deviennent fonctionnels. Elle se produit en réaction à l’augmentation du taux d’hormones gonadiques = œstrogènes chez les filles. modifications anatomiques, physiologiques et psychologiques. Le premier signe de la puberté chez les filles est l’apparition des seins, entre l’âge de 8 et 13 ans. Les premières règles suivront environ deux ans plus tard. En période pré pubertaire accélération de la stature qui se ralentit ensuite. Arrêt de la croissance 2 ans après les premières règles.

35 L’apparition de caractères sexuels secondaires :
* développement des seins (surélévation des mamelons, augmentation de volume de la glande mammaire, l’aréole se pigmente). * Modifications des organes génitaux : vulve, vagin, utérus et ovaires. * Apparition d’une pilosité génitale et axillaire * Augmentation des sécrétions des glandes sébacées (acné) * Répartition des graisses dans le segment inférieur * Elargissement du bassin

36 Les premiers cycles sont dépourvus d’ovulation.
Toutes les variations hormonales entrainent des modifications chez la fille : Du point de vue psychologique : maturation de l’intelligence, affirmation de la personnalité, apparition de l’instinct sexuel. L’adolescent est imprévisible et désarmant. Parfois morne, parfois il s’enflamme pour une cause. Il a une attitude ambivalente : il souhaite à la fois l’autonomie et la protection vis-à-vis de la famille. Cette ambivalence est source d’angoisse, c’est une période difficile de fragilité psychologique.

37 La période d’activité génitale
Elle commence à la puberté et se termine à la ménopause. Elle se caractérise par l’acte sexuel fécondant ou non et la possibilité de mener à terme une ou plusieurs grossesses. La ménopause (45-55 ans) Progressivement (péri ou pré ménopause) ou pas. Arrêt des règles par arrêt de l’activité des ovaires. => l’ensemble de modifications et de manifestations par privation d’oestrogènes.

38 Elle peut s’accompagner :
de bouffées de chaleur (troubles vasomoteurs), sueurs abondantes +- de suées abondantes souvent nocturnes, d’intensité variable D’une atrophie des organes génitaux et des seins. Le vagin s’assèche : les rapports sexuels deviennent douloureux ; les infections vaginales sont fréquentes. Irritabilité et troubles de l’humeur,( dépression), Amincissement graduel de la peau et perte de masse osseuse. Prise de poids


Télécharger ppt "L’appareil génital Féminin"

Présentations similaires


Annonces Google