La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La sexualité des personnes handicapées. Une enquête avait attesté qu'en France, 37% des adultes handicapés avaient vécus une relation amoureuse. En France,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La sexualité des personnes handicapées. Une enquête avait attesté qu'en France, 37% des adultes handicapés avaient vécus une relation amoureuse. En France,"— Transcription de la présentation:

1 La sexualité des personnes handicapées

2 Une enquête avait attesté qu'en France, 37% des adultes handicapés avaient vécus une relation amoureuse. En France, les différents débats sur la santé parlent dune intégration dans la société des personnes handicapées sur un point de vue dautonomie et dépanouissement. Pourtant longtemps écarté dans notre pays, considéré comme un sujet tabou, lépanouissement complet ne peut pas être accompli sans inclure la sexualité dune personne. Jusquà aujourdhui, la sexualité ne semblait pas compatible avec le handicap. De nombreuses personnes, quelles soient du monde médical, politique ou simples anonymes se posent encore bien des questions dans ce droit primordial à lépanouissement. Chez nos voisins, la barrière est tombée. En Allemagne, en Suisse et aux Pays Bas, il est possible de faire appel à des assistants sexuels pour accompagner les personnes dans la recherche du plaisir.

3 Définitions D'après l'OMS, " Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant. " Article 114 loi du 11 février La sexualité est lensemble des pratiques sexuelles des êtres vivants à des fins de reproduction sexuée, pour le plaisir sexuel.

4 Les différentes structures d'accueil CAMSP : Centre d'Action Médico Social Précoce ESAT CMPP : Centre Médico-Psycho-Pédagogique Foyers d'hébergement Foyers de vie Foyer occupationnel IMPro : Institut médico-professionnel MAS : Maison daccueil spécialisée

5 Législation Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées du 13/12/2006 Déclaration sur la promotion des droits des patients en Europe OMS 1994 Déclaration de Lisbonne de l'Association médicale mondiale sur les droits du patient 1995 Résolution du parlement européen de 1992 A3-231 Règles pour l'égalisation des chances des handicapés du ONU 20/12/1993 Loi n° du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs

6 A propos du « Droit à la sexualité » Depuis les années on observe une évolution sur le droit à l'accès à la sexualité : les hôpitaux psychiatriques permettent la mixité des sexes mais différentes problématiques se posent qui ne sont toujours pas résolu à ce jour: le droit au plaisir laisse une porte ouverte aux comportements pervers les différents actes sexuels qui ne sont pas toujours consenti ni fondé sur une relation de couple la protection des jeunes adultes victimes dabus de toutes sortes et surtout victimes de leurs illusions dans leur attente amoureuse.

7 Généralité Les personnes handicapées mentales ont des besoins affectifs immenses. La vie affective, cest-à-dire le besoin de vie relationnelle chaleureuse, tolérante et gratifiante nest absente chez aucune des personnes handicapées. En milieu institutionnel nous avons pu observer que, quelle que soit la profondeur du handicap mental, la sexualité impulsive, neurohormonale pour les physiologues, principe de plaisir pour les psychanalystes, est toujours présente. Et rien, en dehors datteintes neurologiques graves, ne peut la réduire.

8 Généralité (2) Par contre, les personnes handicapées mentales ne bénéficient pas de linstrument cognitif qui leur permettrait datteindre l'équilibre entre laffect et le désir. Pour la plupart, ils vivent dans un perpétuel abandonnisme. Elles doivent donc être encadrés dans leurs relations amoureuse. Leur méconnaissance de lhygiène, de la contraception peut leur valoir maladie et grossesse inattendue. La réalité quotidienne de la vie affective et sexuelle en institution se décrit donc en fonction de lâge et de lintelligence de la personne handicapée.

9 Les exigences de la pudeur Voir, être vu et montrer, cest bien autour du regard que se joue en grande partie notre tolérance à la vie sexuelle. En institution, il faut tenir compte des sentiments de pudeur des résidents. Si nous voulons obtenir un comportement pudique, il est clair que nous devons nous-mêmes respecter la pudeur des personnes handicapées. Dans ces situations, nous évitons que lintéressé ne sexhibe. Nous lisolons autant que possible et tentons de loccuper avec des activités dérivatives.

10 Les exigences de la pudeur (2) Pour les enfants ou adolescents handicapés, nous procédons comme avec tout enfant normal en lui faisant comprendre ce quon attend de lui. Paradoxalement, les manifestations excessives des grands déficients sont à peu près gérables car les appétits sexuels sont réduits par les traitements neuroleptiques ou anti-épileptiques qui sont indispensables à ces personnes. Et surtout cette activité reste solitaire. Lautre nest guère concerné en-dehors de quelques attouchements furtifs.

11 Responsabilités de linstitution Nous devons être attentifs aux attentes des parents et nous devons tenir compte des normes sociales du moment, et, bien souvent, ces exigences sont contradictoires. Ainsi, tous les travaux menés aujourdhui-même sont sous- tendus par lidée que la sexualité des personnes handicapées était méconnue et peu tolérée. Ce nest pas le discours que tiennent habituellement les parents. Les familles nous parlent de « prudence » de « protection » de « modération » en ce qui concerne la personne handicapée quelles nous confient. Des études statistiques menées auprès de nombreux parents et éducateurs montrent que ce sont ces derniers qui sont les plus tolérants face à ces problèmes. Les parents sont significativement moins tolérants en général.

12 Les assistants sexuels, dans les pays voisins... En général, ces assistants sont des volontaires faisant partie le plus souvent de léquipe médicale: infirmières, aides soignantes et kinésithérapeutes. Ces services pour atteindre le bien-être de la personne sont pris en charge par la sécurité sociale puisque le bénéficiaire est remboursé. Cette tâche nécessite pour les volontaires une longue préparation avec une formation et doit faire également lobjet dun suivi ainsi que des discussions avec les professionnels de la santé en relation avec la personne handicapée. Lassistant sexuel accompagne la personne dans laboutissement de lacte.

13 Source de recherche Généralité Lhebdomadaire du social fai par et pour des travailleurs sociaux. Publication n° 557 du 21 décembre Publication n° 843 du 7 juin du 15mars 2011 En institution Le droit à la sexualité pour les personnes handicapées mentales en institutions. L'avis d'un psychiatre Développement de la vie affective et sexuelle des personnes handicapées Les Cahiers de l'Actif – N°268/269 Approche globale de la sexualité de la personne handicapée Sexe et handicap un colloque contre les tabous


Télécharger ppt "La sexualité des personnes handicapées. Une enquête avait attesté qu'en France, 37% des adultes handicapés avaient vécus une relation amoureuse. En France,"

Présentations similaires


Annonces Google