La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pathologies pancréatiques Pancréatites aigües Pancréatites chroniques Cancer du pancréas.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pathologies pancréatiques Pancréatites aigües Pancréatites chroniques Cancer du pancréas."— Transcription de la présentation:

1 Pathologies pancréatiques Pancréatites aigües Pancréatites chroniques Cancer du pancréas

2 PLAN 1.Rappels anatomophysiologiques 2.Moyens d exploration du pancréas 3.Pancréatites aiguës 4.Pancréatites chroniques 5.Cancer du pancréas

3 1.Rappels anatomophysiologiques Glande rétro péritonéale constituée de 3 parties: tête, corps et queue Rapports étroits avec le duodénum Constituée de glandes exocrines et endocrines Le pancréas exocrine se draîne dans l intestin grêle par le conduit pancréatique (canal de WIRSUNG).

4

5

6 Rappels anatomophysiologiques Pancréas endocrine: –Synthèse de diverses hormones dont l insuline et le glucagon Pancréas exocrine: –Sécrétion du suc pancréatique dans l intestin grêle (liquide constitué de diverses enzymes : lipase, amylase, trypsine, chymotrypsine…) avec fonction de digestion des lipides, des glucides complexes et des protéines.

7 Rappels anatomophysiologiques Lactivation des enzymes pancréatiques se fait dans la lumière duodénale grâce aux enzymes intestinales (entérokinases) L insuffisance sécrétoire des différents composants du suc pancréatiques conduit à une maldigestion portant principalement sur les lipides (absence de pénétration dans les micelles produites par les sels biliaires).

8 2.Moyens d exploration du pancréas exocrine Biologie: –Amylasémie (sécrétion également salivaire) –Amylasurie (sur 24H) rarement utilisé –Lipasémie (parfois plus sensible) –Stéatorrhée (recherche une maldigestion des graisses par IPE) : repas avec régime calibré en graisses et mesure du taux dexcrétion fécale de graisses, pendant 72h –Tests diabétologiques (insuline, glycémie)

9 Moyens d exploration du pancréas exocrine Morphologie: ASP (surtout pour la pancréatite chronique) TOGD (recherche de compression) Echographie TDM Cholangiographie rétrograde endoscopique (permet l opacification du WIRSUNG, la pose de prothèses pancréatiques…) Echo endoscopie IRM pancréatique

10 ASP

11 TDM – pancréas normal

12 Scanner (TDM)

13 Cholangio-pancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) WIRSUNG VESICULE CHOLEDOQUE

14 3.Pancréatites aiguës Activation enzymatique en chaîne intra pancréatique occasionnant : œdème, hémorragie, nécrose de la glande. Causes: –En France, essentiellement Alcool (40%) et lithiase (50%). –Virus, médicaments, traumatismes, causes métaboliques… En augmentation Lithiase = femme de 50 ans Alcool = homme de 40 ans 2 formes : –Oedémateuse (80%) –Nécrosante (20%) risque de complications +++ Différenciation par le scanner (score de Balthazar)

15 Manifestations cliniques : –Douleur +++ épigastrique, transfixiante, intense, position en chien de fusil –Vomissements (SNG) –Parfois ictère (cause biliaire) –Déshydratation. –Etat de choc (forme grave) : marbrures, tachycardie, hypotension.

16 Bilan biologique: –Score de RANSON: Glycémie, ASAT,Globules Blancs, pO2 (GDS), bicarbonates, urée, calcémie, Hématocrite. NFS, Coagulation, CRP, Ionogramme, fonction rénale, bilan hépatique complet, Gaz du sang, LDH, CRP+++ –Amylase, lipase : 3N, amylasurie –Etiologique : Alcoolémie, bilan phosphocalcique

17 Bilan morphologique: –Essentiellement échographie et surtout TDM abdominale avec injection de produit de contraste (fonction rénale!!!), faite à J3 (72h après début des douleurs) –Dans quelques rares cas, CPRE –ASP : recherche diléus (occlusion) –Echographie : peu dinteret pour la pancréas mais utile pour la vésicule (lithiases+++)

18 Prise en charge: –Hospitalisation en service spécialisé –Réhydratation poussée intraveineuse (parfois 3 à 4 L/ 24h) –0xygénothérapie –Antalgiques, parfois morphine –Héparine de BP (Risque de phlébite et embolie+++) –Aspiration digestive seulement si vomissements incoercibles –Surveillance régulière (, TA, T°, dextro /2h) –Sphinctérotomie si lithiase enclavée et forme grave –Ré-alimentation progressive et rapide selon l évolution (formes oedémateuses) –Sinon Nutrition entérale ou parentérale pour les formes graves.

19 Evolution: –Favorable le plus souvent –Défavorable plus rarement (surtout si nécrose) Infection +++ (à redouter si T° ré ) Nécrose Pseudo-kyste pancréatique Pancréatite chronique si PA à répétition (OH) Pathologies pulmonaires (SDRA) Phlébites, embolie pulmonaire (HBPM)

20 Pancréatites chroniques Manifestations: –Douleurs chroniques –Amaigrissement –Anorexie –Diarrhée (stéatorrhée) –Diabète

21 Pancréatites chroniques Bilan biologique: –Glycémie –Stéatorrhée Bilan morphologique: –ASP (calcifications) –TDM (dilatation du wirsung) –Echographie –Bili – IRM ( Wirsungo-IRM )

22 Affection inflammatoire chronique conduisant à des altérations morphologiques et fonctionnelles du pancréas Causes: –Alcool dans plus de 80% des cas –Pancréatites aigues à répétition –Malnutrition –Pancréatites chroniques héréditaires –Mucoviscidose

23 Pancréatites chroniques Prise en charge: –Traitement de la douleur (antalgiques) –Supplémentation par extraits pancréatiques –SEVRAGE –Prise en charge nutritionnelle –Traitement des complications

24 Pancréatites chroniques Complications: –Pseudo-kyste (drainage, voire chirurgie) –Compressions vasculaires et digestives –Insuffisance pancréatique exocrine –Insuffisance pancréatique endocrine (diabète)

25 Pseudokyste

26 Cancer du pancréas Cancer glandulaire le plus souvent Fréquent et grave (diagnostic tardif) Survie à 5 ans de 5 à 15% Facteur de risque principal: TABAC Homme > femme 60 – 80 ans

27 Cancer du pancréas Manifestations: –Amaigrissement très important –Douleurs –Compression des voies biliaires –Diabète rarement

28 Cancer du pancréas Bilan biologique: –Bilan hépatique et phosphocalcique –Marqueurs tumoraux ( CA 19.9) Bilan morphologique –TDM –Echographie –Echoendoscopie –Eventuellement scintigraphie osseuse

29 Cancer du pancréas Prise en charge –Chirurgie (DPC pour les cancers peu avancés, chirurgie palliative) –Radio-chimiothérapie complémentaire –Radio-chimiothérapie exclusive –Traitements palliatifs (endo-prothèses) –Traitement antalgique et de confort –Psychothérapie de soutien

30 Duodéno-pancréatectomie céphalique


Télécharger ppt "Pathologies pancréatiques Pancréatites aigües Pancréatites chroniques Cancer du pancréas."

Présentations similaires


Annonces Google