La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réunion publique générale Habitants de lAgglomération le lundi 13 octobre 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réunion publique générale Habitants de lAgglomération le lundi 13 octobre 2008."— Transcription de la présentation:

1 Réunion publique générale Habitants de lAgglomération le lundi 13 octobre 2008

2 Cest dans le contexte actuel dune politique active de développement durable que les Plans de Déplacements Urbains se sont développés en France. Ces derniers sont des outils dorganisation des transports, de la circulation et du stationnement. Leur objectif est dassurer un équilibre durable entre les besoins de déplacements et la protection de lenvironnement. LAgglomération du Grand Besançon sest depuis longtemps engagée en faveur des modes de déplacements non polluants et de la qualité de ses transports en commun. Depuis 2002, elle a développé son réseau en le portant au niveau de performance de ceux dagglomérations de plus grande taille. Malgré ses excellents résultats, le réseau de bus GINKO atteint aujourdhui ses limites, conséquence directe de laugmentation du trafic automobile. Il sagit donc pour le réseau de lAgglomération de franchir un nouveau pallier pour conserver, voire améliorer ses performances. Le Transport en Commun en Site Propre est loutil de cette ambition.

3 Les enjeux dun TCSP pour lagglomération Pour se préparer à répondre à plus de mobilité dans lavenir, tout en tenant compte de la dimension environnementale et du développement durable, lAgglomération du Grand Besançon a, dès 2001, décliné les grands objectifs de sa politique de déplacements : Renforcer lusage des transports collectifs pour créer un lien social fort et préserver lenvironnement ; Renforcer lusage des autres modes alternatifs à la voiture particulière ; Favoriser un développement urbain harmonieux en synergie avec le Transport en Commun en Site Propre.

4 Les enjeux dun TCSP pour lagglomération des itinéraires de sites propres bus sur les axes TEMIS-Campus-Vauban et Boulevards nord ; un système TGV à deux gares (gare Viotte TGV - nouvelle gare TGV située à Auxon) reliées par une liaison ferroviaire à 3 haltes (Miserey-Salines, Ecole- Valentin, Portes de Vesoul) ; une ligne en site propre intégral reliant louest de lagglomération du Grand Besançon (Planoise-Hauts du Chazal) à lest de lagglomération (Palente- Chalezeule) via le centre-ville et desservant la gare Viotte TGV avec un matériel à forte capacité ; une complémentarité avec le réseau de bus Ginko. Ce projet de TCSP est intégré dans lactualisation du Plan de Déplacements Urbains (PDU) de lagglomération, en cours de réalisation. LAgglomération a réalisé en 2005, en lien avec la Ville de Besançon, une étude dopportunité et de faisabilité pour la mise en place dun réseau TCSP dagglomération. Elle a mis en évidence 4 axes forts, par lesquels devra passer le TCSP pour répondre au mieux à ses objectifs :

5 La Communauté dAgglomération souhaite réorganiser son réseau de transport autour de laxe structurant que formera le TCSP. Les enjeux dun TCSP pour lagglomération La mise en place du TCSP sera loccasion de redessiner la carte des transports en commun. Le parcours de certaines lignes du réseau GINKO sera modifié. La politique de stationnement sera elle aussi repensée. Les pôles déchanges existants (Micropolis, Saint- Jacques et Orchamps) seront réaménagés pour faciliter les correspondances entre le réseau périurbain, le réseau urbain et le TCSP et le réseau de pistes cyclables. La gare Viotte TGV sera le grand pôle déchanges multimodal au cœur de la croix ferroviaire et assurera le lien entre les 3 échelles de transport : urbain, périurbain et national. Des parcs-relais attractifs, point de convergence et daccès au réseau de transports collectifs, seront créés pour encourager les automobilistes à utiliser le TCSP. Des véloparcs sont aussi envisagés.

6 Le sigle T.C.S.P. désigne tout système de Transport en Commun en Site Propre, cest-à-dire qui circule sur une voie réservée, tels que : les métros et chemins de fer urbains ; les tramways sur fer ; les tramways sur pneu ; mais encore les bus à haut niveau de service, guidés ou non, disposant dun couloir propre. Philéas dEindhoven (Pays-Bas) Tramway sur fer de lagglomération mulhousienne Cristalis de lagglomération lyonnaise Quest quun TCSP ?

7 Au-delà dune simple voie réservée, un projet de TCSP recouvre dautres enjeux forts : favoriser les déplacements en les rendant plus attractifs et en garantissant leur qualité, leur régularité, leur fréquence et leur confort ; redéfinir le partage de lespace public et le valoriser ; soutenir le dynamisme économique de lagglomération. Le Transport en Commun en Site Propre est un mode de transport peu polluant, moins bruyant, moins cher pour lutilisateur que les voitures particulières. Tramway sur pneu de lagglomération clermontoise Tramway sur fer de lagglomération bordelaise TEOR de lagglomération rouennaise Quest quun TCSP ?

8 Appel à projets « TCSP » (hors Ile-de-France) de lEtat dans le cadre du Grenelle de lEnvironnement : Quest quun TCSP ? Angers Tramway Antibes Tramway BordeauxTramway et Tram-Train BrestTramway (fer) Grand BesançonTCSP CaenBHNS Clermont-FerrandTramway (pneu) DijonTramway (fer) DouaiTCSP GrenobleTramway Le HavreTramway (fer) Lens Tramway (fer) LyonMétro, Tramway, Trolleybus MetzBHNS Montpellier Tramway Orléans Tramway ReimsTramway Rennes Métro Saint-BrieucBHNS ToulouseMétro et BHNS ToursTramway (fer) et BHNS thermique ValenciennesTramway (fer) Source GART

9 Le projet proposé consiste en une ligne de Transport en Commun en Site Propre de 14 km entre louest de lagglomération (les Hauts du Chazal) et lest de lagglomération (la ZAC des Marnières/Chalezeule) avec une antenne vers la gare Viotte TGV. 28 stations sont envisagées sur cette ligne. Des parcs-relais attractifs, éléments indispensables à la réussite du TCSP dagglomération, seront également créés. Le tracé du TCSP dagglomération et ses variantes

10 Des variantes de tracé… avec la desserte du centre-ville qui pourra se faire soit par les quais, soit par la boucle ; Le tracé du TCSP dagglomération et ses variantes et lEst de Besançon qui sera relié soit par Les Vaîtes, soit par Les Vaîtes/Palente. … et un éventuel prolongement vers Chateaufarine

11 La Boucle Le passage par la Boucle permettrait une desserte centrale et équilibrée du centre-ville, en sinscrivant au cœur de la zone piétonne et de ses nombreux commerces. Par ailleurs, il limiterait les nuisances sonores, grâce à la réduction du nombre de bus empruntant les rues étroites du centre-ville, notamment dans la Grande Rue. Cependant un tel choix implique une plateforme en voie unique et donc une circulation en alternance. Ce dispositif est proposé ici pour donner un maximum despaces aux usagers de la rue : piétons, riverains sortant de leur garage, livraisons des commerces… Le TCSP dagglomération : Boucle ou quais ?

12 Les quais La circulation automobile serait pacifiée et des mesures, visant à maîtriser le trafic accompagneraient le projet pour garantir une bonne fluidité. Une station située au débouché du Pont Battant permettrait de mieux desservir le quartier du Battant et daccéder au centre-ville en quelques minutes. Lespace existant sur les quais permet dimaginer un passage du TCSP en double voie, mais cela nécessiterait la suppression de lalignement darbres existants. Le TCSP dagglomération : Boucle ou quais ?

13 Le Transport en Commun en Site Propre est véritablement au service de la mobilité durable. Grâce à un couloir dédié il est prioritaire sur les autres modes de déplacement. Il est ainsi plus fiable, plus rapide, mais aussi plus fréquent et régulier. Laccessibilité pour tous est garantie par laménagement de quais rehaussés pour les personnes à mobilité réduite, les personnes âgées ou accompagnées de jeunes enfants. Avec un couloir identifié, une signalisation particulière et la priorité sur la circulation automobile, le TCSP est aussi un moyen de déplacement sécurisé. Enfin, le TCSP permettra de réduire les nuisances sonores et la pollution du trafic des voitures et bus en centre-ville. Les atouts du futur TCSP dagglomération

14 Cest un véritable projet urbain qui accompagne le projet de Transport en Commun en Site Propre, afin quil devienne un élément fort didentité pour toute lagglomération du Grand Besançon. Un certain nombre de grands projets daménagement sont en cours de réalisation le long de son tracé. Ils vont générer des besoins de déplacements supplémentaires avec la création de logements, demplois, de services et de commerces. Les atouts du futur TCSP dagglomération

15 Le TCSP a comme objectifs : à louest : de transporter de nombreux voyageurs, de valoriser les deux projets daménagement des Hauts du Chazal et de Brûlard/Polygone et de desservir les équipements majeurs (CHU, Université…) ; vers la gare : de relier le centre-ville et la gare et dêtre un des éléments structurants du projet de pôle tertiaire Viotte ; au nord : dassurer la complémentarité avec la liaison ferroviaire (TER/TGV) ; à lest, au-delà de la bifurcation vers la gare : de structurer le futur écoquartier des Vaîtes et le pôle commercial des Marnières/Chalezeule. Il fera le lien entre les quartiers denses de lagglomération. Les atouts du futur TCSP dagglomération

16 Développer un TCSP performant pour lagglomération du Grand Besançon, cest loccasion de réorganiser loffre en transports en commun à léchelle dune agglomération de près de habitants, dans un bassin de vie de plus de habitants. Une nouvelle offre de service : un enjeu dagglomération Le Transport en Commun en Site Propre proposera : des fréquences pouvant aller jusquà 5 minutes par sens aux heures de pointe ; une amplitude de service très large (de 5h30 à 1h00) ; un matériel moderne et confortable pouvant accueillir 150 à 200 voyageurs ; une information sur les destinations des véhicules et les temps dattente aux stations ; une incitation forte pour les usagers des communes périphériques à utiliser le TCSP en remplacement des voitures particulières (plus chères et moins rapides). Tramway de Strasbourg Il constituera un axe au cœur de lintermodalité en contact avec tous les réseaux de transport irriguant lagglomération. Le trafic attendu dans le Transport en Commun en Site Propre est de à voyageurs par jour à la mise en service en 2014.

17 Le financement dun projet de Transport en Commun en Site Propre est assuré par : les recettes tarifaires, la taxe dite VT « Versement Transport » (levée auprès des entreprises, des collectivités et des établissements publics et privés de plus de 9 salariés), le concours dautres acteurs tels que les collectivités territoriales et locales partenaires, lEurope, … et bien sûr des subventions de lEtat dans le cadre du Grenelle de lEnvironnement. Le choix du mode de transport (tramway sur fer ou sur pneu, bus à haut niveau de service…) se fera ainsi au regard des contraintes techniques et budgétaires, le financement du projet étant estimé entre 180 et 300 millions deuros. Les conditions de financement du TCSP dagglomération

18 Pour enrichir ce projet de vos remarques et suggestions et vous tenir informés de son actualité, lAgglomération du Grand Besançon a décidé dengager une phase de concertation publique préalable. Des réunions publiques et des expositions se dérouleront durant les mois doctobre et de novembre 2008 dans les principaux secteurs de lagglomération. La concertation autour du projet de TCSP dagglomération Après analyse de vos différentes remarques et observations, viendra la phase détudes techniques détaillées. Lenquête publique, deuxième phase de consultation de la population, se tiendra courant 2009 pour une déclaration dutilité publique du projet en Les travaux pourront alors être progressivement engagés, avec un objectif de mise en service en début dannée 2014.

19 La concertation autour du projet de TCSP dagglomération


Télécharger ppt "Réunion publique générale Habitants de lAgglomération le lundi 13 octobre 2008."

Présentations similaires


Annonces Google