La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Évaluer par compétences ». Nos objectifs : Vous parler de vous parce que cest votre préoccupation quotidienne et une URGENCE quotidienne également Une.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Évaluer par compétences ». Nos objectifs : Vous parler de vous parce que cest votre préoccupation quotidienne et une URGENCE quotidienne également Une."— Transcription de la présentation:

1 « Évaluer par compétences »

2 Nos objectifs : Vous parler de vous parce que cest votre préoccupation quotidienne et une URGENCE quotidienne également Une ambition : que vous appreniez des autres, que cela vous enrichisse et vous fasse « sortir » de votre salle de cours… parce que les autres sont une aide pour vous, les collègues dautres matières le sont VRAIMENT !

3 Contexte… Pourquoi un de vos groupes a-t-il choisi les thèmes suivants ?

4 … dans le Haut-Rhin… pour 3 groupes : se comporter civilement en groupe pour 2 groupes : comprendre une consigne écrite pour 1 groupe : sexprimer oralement en groupe.

5 Lévaluation diagnostique prend ici tout sons sens ! - Aucun guide de haute montagne ne démarrerait une marche sans apprécier longuement les capacités des marcheurs qui lui sont confiés… vérifier si léquipement est adapté etc… - Nous proposons pour certains de nos élèves des parcours très difficiles et risqués… - Ne démarrons pas sur les chapeaux de roue sans sonder les élèves…

6 Dans la réalité : pour déterminer les registres qui « clochent », les compétences qui coincent = travail pointu demandant habitude professionnelle fine Au départ, dans lordre : 1- un devoir, une prestation, bref, un des outils que vous utilisez pour noter… 2- après, le professeur doit faire le tri pour que lélève puisse savoir précisément ce qui ne marche pas ! Certains dentre vous ont essayé en classe des évaluations diagnostiques composées en TD (ou le font depuis longtemps déjà…!)

7 …toujours rester dans le global…? Si le prof peut sen sortir, lélève non. Travailler plus ciblé, de temps en temps, cest garantir une prise de conscience ciblée de lélève…

8 Aparte de taille !!!! … et les programmes ? Aucun problème, ils sont un support…

9 Les programmes Les programmes vous guident un peu comme un voyage au cours duquel il faut « avoir vu », « être passé » par tel ou tel chapitre…, telle notion, etc. Les élèves ressentent les chapitres comme des savoirs différents mais identifient rarement les compétences qui y sont liées… … plus flous

10 Raisonner par compétences, permet de choisir dans vos programmes obligatoires… … les compétences les plus évidentes…

11 1- s'informer, en particulier observer, saisir des données, exploiter des documents ; 2- adopter une démarche d'investigation, faire preuve d'esprit critique pour résoudre un problème… ; …sont 2 compétences des « programmes » qui « appellent » des supports, des chapitres différents… Votre expertise professionnelle est ici sollicitée !

12 « Tu as les 3 ème F ?... Ils nont aucune logique, cest à pleurer !... Ils narrivent pas à respecter une consigne ! Chez moi, cest la même chose !... » Quels collègues ont un intérêt à maider pour que cela aille mieux pour tout le monde, les élèves donc les professeurs !

13 Changez lordre de vos chapitres pour coller à dautres collègues… parce que vous travaillez par compétences …

14 - reconnaître les principaux styles musicaux et les replacer dans leur contexte historique et culturel ; EM - reconnaître les documents patrimoniaux (textes fondamentaux, œuvres majeures) et les paysages qui jalonnent le passé et le présent de l'humanité ; HG - construire un commentaire à l'aide d'un vocabulaire approprié pour rendre compte d'une oeuvre écoutée et communiquer aux autres ses impressions. AP - intervenir dans un débat pour exposer une opinion et réfuter d'éventuelles objections F - agencer, selon quelques principes de composition simple, des formes, des couleurs et des matières sur un support plan en vue d'obtenir une image porteuse de sens. AP - Observer l'image F

15 Programmer par compétences ?

16 On est daccord sur… Accord sur : Production = globale, somme de ressources recrutées par lélève (exemple : laffectivité est une clé essentielle dans les conduites) Accord sur : des groupes délèves ou des classes entières ont des besoins différents que dautres Accord sur nécessité de les traiter par groupe de besoins si et seulement si cest possible (chronophage etc.) Accord sur existence de catégorie de besoins qui peuvent être travaillées par différentes matières, dautant plus que les « manques » sont dans des registres « éloignés » de la matière

17

18

19 Pilier 1 : la maîtrise de la langue française Connaissances : vocabulaire, grammaire, orthographe Capacités : lire, écrire, sexprimer à loral, utiliser des outils Attitudes : volonté de justesse dans les types dexpression, intérêt pour la lecture, ouverture à la communication, au dialogue, au débat..

20

21 Détailler, analyser pour être pointu !

22 TD1 - Comprendre une consigne écrite 1- a. savoir lire la consigne ; b. repérer les mots-clés ; c. savoir reformuler la consigne ; d. mobiliser les connaissances (savoirs et compétences) 2- a. lecture de la consigne à l'oral ; b. mise en évidence des verbes d'action, des notions de la leçon concernées par la consigne, des mots de liaison ; c. récrire la consigne en commençant par : "ce que je dois faire...", donner des synonymes ; d. identifier les connaissances explicitement convoquées par la consigne et les connaissances implicitement convoquées par la consigne Thomas

23 TD1 - Comprendre une consigne écrite 1- a. savoir lire la consigne ; b. repérer les mots-clés ; c. savoir reformuler la consigne ; d. mobiliser les connaissances (savoirs et compétences) 2- a. lecture de la consigne à l'oral ; b. mise en évidence des verbes d'action, des notions de la leçon concernées par la consigne, des mots de liaison ; c. récrire la consigne en commençant par : "ce que je dois faire...", donner des synonymes ; d. identifier les connaissances explicitement convoquées par la consigne et les connaissances implicitement convoquées par la consigne Thomas -Il semble y avoir une hiérarchie depuis le 1a- jusquau 2 b-

24 Hiérarchiser !

25 Corriger : Nbre de copies corrigées en 42 ans de service… 2 à 3 DS / trim x 3 trimestres x 3 à 4 classes x 30 élèves x 42 ans = copies x 10 à 20 minutes = 14 ans à temps complet !

26 Faire fois la même chose en 42 ans de carrière…? par exemple, coévaluation et autoévaluation (que lon change ou non les produits que vous utilisez déjà…) sont 2 modes qui vous aideront !

27 Co évaluation… autoévaluation… … dans les 2 extraits de la grille de SVT qui suit… …lequel est selon vous le plus adapté ? …pourquoi ?

28

29

30 Être précis et concret

31 Nom : Classe : ElèveProfess eur Mon écoute en classe - Jai été attentif(ve) - Jai écouté mes camarades - Jai écouté le professeur - Je nai pas bavardé / 7 / 7 Ma participation - Jai participé régulièrement - Jai parlé pour faire avancer le cours - Jai parlé pour aider/corriger un camarade - Jai toujours levé le doigt pour parler / 7 Mes devoirs- Jai toujours fait mes devoirs - Je les ai faits soigneusement - Je les ai présentés en cours - Je ne les ai pas recopiés / 6 / 6 Note / 20 Dans quels domaines dois- je progresser ? Autoévaluation participation

32 Evaluation de l'oral Est-ce que je sais: -lire ou répéter un mot -trouver un mot -faire une phrase correcte -corriger une phrase fausse d'un(e) camarade -participer à la correction d'un exercice Je ne parle jamais Je ne parle que si je suis interrogé(e) Je participe parfois, quand le sujet m'intéresse Je participe aussi souvent que possible Mon anglais n'est pas compréhensible (un anglais ne me comprendrait pas) Je fais des phrases simples pour le moment (sujet-verbe) en me trompant encore J'essaie de faire des phrases plus élaborées; il m'arrive encore de me tromper Je parle aisément, en faisant peu de fautes

33 A partir de là, dans les TD qui vont suivre : = avant toute chose… se construire à soi (cest doublement pronominal sciemment !), ou en équipe … les produits « en pensant autrement »…

34 Réalisation des tâchesCorrection de la languePropreté et écriture Respect de la forme de la lettre Le contenu exigé GrammaireOrthographe Un point sera accordé pour chaque élément vu en cours : 6 p. max. Un point sera accordé pour chaque élément demandé dans la consigne : 7. P. max. Bon contrôle gramm. : Il ny a pratiquement pas derreurs : 4 p. Bon contrôle orth. : Il ny a pratiquement pas derreurs : 2 p. La copie est propre et lécriture lisible : 1p. Assez bon contrôle gramm. : Il ny a que des erreurs occasionnelles qui nentravent pas la compréhension ni la lisibilité: 3 p. Contrôle orth. Satisfaisant : Il ny a que des erreurs occasionnelles qui ne gênent pas la lisibilité : 1 p. La copie nest pas propre et/ou lécriture nest que difficilement lisible : 0 p. Contrôle gramm. satisfaisant : Les erreurs se multiplient, mais elles nentravent que rarement la compréhension : 2 p. Contrôle orth. Insuffisant : Les erreurs sont tellement nombreuses quelles gênent profondément la décodage : 0 p. Contrôle gramm. assez satisfaisant : Les erreurs fréquentes entravent la lisibilité et la compréhension ou créent des malentendus : 1 p. Contrôle gramm. insuffisant : Les erreurs sont tellement nombreuses que la lettre est pratiquement inintelligible : 0 p.

35 Réalisation des tâchesCorrection de la languePropreté et écriture Respect de la forme de la lettre Le contenu exigé GrammaireOrthographe Un point sera accordé pour chaque élément vu en cours : 6 p. max. Un point sera accordé pour chaque élément demandé dans la consigne : 7. P. max. Bon contrôle gramm. : Il ny a pratiquement pas derreurs : 4 p. Bon contrôle orth. : Il ny a pratiquement pas derreurs : 2 p. La copie est propre et lécriture lisible : 1p. Assez bon contrôle gramm. : Il ny a que des erreurs occasionnelles qui nentravent pas la compréhension ni la lisibilité: 3 p. Contrôle orth. Satisfaisant : Il ny a que des erreurs occasionnelles qui ne gênent pas la lisibilité : 1 p. La copie nest pas propre et/ou lécriture nest que difficilement lisible : 0 p. Contrôle gramm. satisfaisant : Les erreurs se multiplient, mais elles nentravent que rarement la compréhension : 2 p. Contrôle orth. Insuffisant : Les erreurs sont tellement nombreuses quelles gênent profondément la décodage : 0 p. Contrôle gramm. assez satisfaisant : Les erreurs fréquentes entravent la lisibilité et la compréhension ou créent des malentendus : 1 p. Contrôle gramm. insuffisant : Les erreurs sont tellement nombreuses que la lettre est pratiquement inintelligible : 0 p. Cest un contrat !!!

36 Nom : Prénom : Classe : Vous devez impérativement cochez une case pour chaque critère ! Avant lécriture : critèresouià peu près non Jai lu la consigne attentivement Jai relu la consigne et jai entouré les mots-clés Jai pris conscience de la grille dévaluation Jai noté sur un brouillon toutes les idées qui me passent par la tête (en français et en allemand) Jai barré les idées qui ne sont pas en rapport avec le sujet et celles qui me semblent trop difficiles à exprimer en allemand Jai organisé mes idées en faisant un plan (uniquement en allemand cette fois-ci)

37 Pendant lécriture : critèresouià peu près non Jai veillé à construire des phrases simples Jai utilisé les expressions et les nouveaux mots vus en cours Jai utilisé des connecteurs (weil, aber, und, oder, deshalb, etc.) Jai veillé à conjuguer chaque verbe en accord avec son sujet Jai veillé à placer correctement le verbe selon le type dénoncé (phrase déclarative : 2è position ; subordonnée : dernière position) Jai veillé à décliner les groupes nominaux Jai veillé à orthographier correctement (les noms prennent une majuscule) Jai veillé à ponctuer chaque phrase

38 Après lécriture : critèresouià peu près no n Jai vérifié si jai abordé tous les éléments demandés dans la consigne Jai vérifié si jai conjugué chaque verbe en accord avec son sujet Jai vérifié si jai placé chaque verbe correctement Jai vérifié si jai orthographié correctement Jai vérifié si jai ponctué chaque phrase

39 Après cette construction (la moins coûteuse possible, ces conférences et TD vous y aident!) on peut chercher des recettes ailleurs…

40 Le savoir est une valeur sûre… la base depuis très longtemps… Comment se sortir de ce formatage de plus de 20 années ? On peut aller plus loin… vers la connaissance… puis vers la compétence

41 Changez le plus vite possible Je connais très peu de collègues qui ont changé leur façon de travailler… mis à par celles et ceux qui ont préparé des concours internes ou externes… pas réussi, mais préparé…

42 La compétence est au-dessus des activités, au-dessus du support, au-dessus des savoirs et connaissances… mais jamais sans eux !!!!

43 Lerreur est indispensable pour repérer les registres (compétences, capacités, connaissances, savoirs…) à peaufiner. Elle justifie nos postes… Traitez-là différemment !

44 Votre souci defficacité = vital, compréhensible… mais utiliser des outils sans le mode demploi est souvent dangereux ! Entrez dabord dans cette forme desprit (compétences et transversalité) en construisant un minimum (nos TD tentent de vous faire apprécier…) puis après cherchez ailleurs !

45

46

47

48

49

50

51

52

53 Une discipline, un site Le portail Educnet héberge, pour chaque discipline du second degré, un site d'information. Celui-ci, animé par les experts disciplinaires nationaux, en liaison avec l'Inspection générale, permet la mutualisation des ressources pédagogiques issues de toutes les académies. experts disciplinaires nationaux

54

55

56

57 Radioscopie dune évaluation dun des T1 : une analyse à lenvers

58 Nom : Classe : ElèveProfess eur Mon écoute en classe - Jai été attentif(ve) - Jai écouté mes camarades - Jai écouté le professeur - Je nai pas bavardé / 7 / 7 Ma participation - Jai participé régulièrement - Jai parlé pour faire avancer le cours - Jai parlé pour aider/corriger un camarade - Jai toujours levé le doigt pour parler / 7 Mes devoirs- Jai toujours fait mes devoirs - Je les ai faits soigneusement - Je les ai présentés en cours - Je ne les ai pas recopiés / 6 / 6 Note / 20 Dans quels domaines dois- je progresser ? Autoévaluation participation

59 1- son existence même me fait dire que c'est un problème pour un nombre suffisant d'élèves de ta classe (la majorité peut-être, mais pas sûrement). Tu peux en effet prévoir de donner cette fiche à qqes élèves seulement parce que justement, ils ne participent pas ou mal... et que tu as des difficultés à les rendre un peu conscients de ce que tu attends d'eux. 2- La fiche : a- 2 domaines : "en classe" et "à la maison". Celui "en classe" est 2 fois plus important que celui à la maison (2 rubriques contre 1, ou encore 14 points contre 6). Tu attaches donc bcp d'importance à cette présence en classe, elle constitue pour toi un impératif, suffisant pour permettre de réussir de façon optimale. Ton cours permet de "remplir" l'élève au 2/3, le dernier 1/3 se faisant à la maison. b- "en classe" : - on écoute sans bavarder les camarades et le professeur - et on essaie de parler par rapport à ses camarades et au professeur. Je note ici une symétrie entre tes 2 rubriques. Les items "camarades" et "professeur ou cours" sont encadrés par des items d'attitude générale. Si ces rubriques apparaissent, avec les items qui correspondent, c'est que tes élèves n'ont pas coutume de le faire, c'est donc une préoccupation pour toi.

60 c- Les items.. l'emploi du "je..." est essentiel, très bien, je suis impliqué dans ma réponse par obligation (et cela correspond aux enfants et ado "moi personnellement je..."). Les items peuvent éventuellement poser des pbs d'interprétation parce que stricto sensu, la réponse ne peut être que oui ou non (exemple : j'ai toujours fait mes devoirs, cela se rapporte à une très longue période depuis le début de l'année, et si 1 fois, j'ai manqué de les faire, ma seule réponse ne peut être que "non", donc le 1er smiley) Si tu avais opté pour "je fais mes devoirs", les 3 smileys se justifient, même si c'est subjectif pr toi et pr l'élève. Mon hypothèse est que tu as choisi cela parce que tes élèves vont fonctionner globalement (choisir un smiley) et ne détecteront pas la logique dont je viens de parler. c'est un niveau de classe 6è ou 5è. Ils n'arriveront pas à compter précisément ou meêm à peu près. Tu ne le veux p-ê pas, tu souhaites laisser du flou... Tu peux opter en core pour plus précis : "combien de fois je ne les ai pas faits ?"... plus précis encore, "combien de fois je ne les ai pas faits depuis la dernière autoévaluation ?" (Cela permet une remise à zéro du compteur, un progrès possible, une satisfaction qui en découle... La quantification est intéressante, même si difficile : ""J'ai participé combien de fois ?", "J'ai levé le doigt combien de fois ?" "j'ai présenté mes devoirs combien de fois en cours ?"... la syntaxe est moche, mais peu importe peut-être ici... d- L'effet "test". Dès que tu mets cette feuille en main de tous ou de qqes'uns, tu provoques un apprentissage, une prise de conscience, surtout si c'est le voisin qui peut aussi remplir etc... Ton, enfin un de tes, objectifs est déjà atteint, "éveiller à la conscience" par le biais d'une forme autre que la parole incessante que nous assénons aux élèves des heures durant... Les réactions que cette fiche engendrera seront des indicateurs de son impact sur l'élève ! A relever absolument pour : - faire évoluer la fiche (négocier) - expliquer tes objectifs

61 e- la présence de la notation est, à mon sens, une disposition essentielle, même si on peut la remettre en cause facilement... La traduction par la note a un avantage primordial, elle est parlante en soi, elle assoit la démarche, elle illustre sur une échelle le barreau sur lequel tu poses l'élève, or nous demandons toutes et tous cette évaluation par les autres, nous ne vivons que par le regard des autres, c'est bien le propre de l'homme, de la plupart en tous les cas. Je ne connais pas le poids de cette "note de participation" ds l'évaluation finale. S'il est important (1/4 de la note par ex) c'est que le problème est important ds cette classe. f- le pluriel de la toute dernière rubrique me paraît ambitieux. Un seul objectif est déjà difficile (chassez le naturel...), je limiterais à un. Qui décide ? On prend le plus mauvais smiley ? En conclusion, mon hypothèse : - il me semble que tu es en collège (les devoirs à présenter etc... lever la main etc...), - que ta classe est vivante, trop remuante, -...égocentrique, (classe de 6è ou 5è) - qu'ils en sont pas "méchants" ds leurs rapports - que leur milieu socioculturel ne les aide pas à travailler à la maison (ou alors, c'est leur âge tt simplement) ou qu'ils n'en ont pas l'habitude dans ta matière...

62 Nom : Classe : ElèveProfess eur Mon écoute en classe - Jai été attentif(ve) - Jai écouté mes camarades - Jai écouté le professeur - Je nai pas bavardé / 7 / 7 Ma participation - Jai participé régulièrement - Jai parlé pour faire avancer le cours - Jai parlé pour aider/corriger un camarade - Jai toujours levé le doigt pour parler / 7 Mes devoirs- Jai toujours fait mes devoirs - Je les ai faits soigneusement - Je les ai présentés en cours - Je ne les ai pas recopiés / 6 / 6 Note / 20 Dans quels domaines dois- je progresser ? Autoévaluation participation

63 Nom : Classe : ElèveProfess eur Mon écoute en classe - Jai été attentif(ve) - Jai écouté mes camarades - Jai écouté le professeur - Je nai pas bavardé / 7 / 7 Ma participation - Jai participé régulièrement - Jai parlé pour faire avancer le cours - Jai parlé pour aider/corriger un camarade - Jai toujours levé le doigt pour parler / 7 Mes devoirs- Jai toujours fait mes devoirs - Je les ai faits soigneusement - Je les ai présentés en cours - Je ne les ai pas recopiés / 6 / 6 Note / 20 Dans quels domaines dois- je progresser ? Autoévaluation participation

64 Nom : Classe : ElèveProfess eur Mon écoute en classe - Jai été attentif(ve) - Jai écouté mes camarades - Jai écouté le professeur - Je nai pas bavardé / 7 / 7 Ma participation - Jai participé régulièrement - Jai parlé pour faire avancer le cours - Jai parlé pour aider/corriger un camarade - Jai toujours levé le doigt pour parler / 7 Mes devoirs- Jai toujours fait mes devoirs - Je les ai faits soigneusement - Je les ai présentés en cours - Je ne les ai pas recopiés / 6 / 6 Note / 20 Dans quels domaines dois- je progresser ? Autoévaluation participation

65 Nom : Classe : ElèveProfess eur Mon écoute en classe - Jai été attentif(ve) - Jai écouté mes camarades - Jai écouté le professeur - Je nai pas bavardé / 7 / 7 Ma participation - Jai participé régulièrement - Jai parlé pour faire avancer le cours - Jai parlé pour aider/corriger un camarade - Jai toujours levé le doigt pour parler / 7 Mes devoirs- Jai toujours fait mes devoirs - Je les ai faits soigneusement - Je les ai présentés en cours - Je ne les ai pas recopiés / 6 / 6 Note / 20 Dans quels domaines dois- je progresser ? Autoévaluation participation

66 Nom : Classe : ElèveProfess eur Mon écoute en classe - Jai été attentif(ve) - Jai écouté mes camarades - Jai écouté le professeur - Je nai pas bavardé / 7 / 7 Ma participation - Jai participé régulièrement - Jai parlé pour faire avancer le cours - Jai parlé pour aider/corriger un camarade - Jai toujours levé le doigt pour parler / 7 Mes devoirs- Jai toujours fait mes devoirs - Je les ai faits soigneusement - Je les ai présentés en cours - Je ne les ai pas recopiés / 6 / 6 Note / 20 Dans quels domaines dois- je progresser ? Autoévaluation participation Objectif et subjectif… choix du subjectif…

67 Nom : Classe : ElèveProfess eur Mon écoute en classe - Jai été attentif(ve) - Jai écouté mes camarades - Jai écouté le professeur - Je nai pas bavardé / 7 / 7 Ma participation - Jai participé régulièrement - Jai parlé pour faire avancer le cours - Jai parlé pour aider/corriger un camarade - Jai toujours levé le doigt pour parler / 7 Mes devoirs- Jai toujours fait mes devoirs - Je les ai faits soigneusement - Je les ai présentés en cours - Je ne les ai pas recopiés / 6 / 6 Note / 20 Dans quels domaines dois- je progresser ? Autoévaluation participation Effet « TEST »

68 Nom : Classe : ElèveProfess eur Mon écoute en classe - Jai été attentif(ve) - Jai écouté mes camarades - Jai écouté le professeur - Je nai pas bavardé / 7 / 7 Ma participation - Jai participé régulièrement - Jai parlé pour faire avancer le cours - Jai parlé pour aider/corriger un camarade - Jai toujours levé le doigt pour parler / 7 Mes devoirs- Jai toujours fait mes devoirs - Je les ai faits soigneusement - Je les ai présentés en cours - Je ne les ai pas recopiés / 6 / 6 Note / 20 Dans quels domaines dois- je progresser ? Autoévaluation participation

69 Nom : Classe : ElèveProfess eur Mon écoute en classe - Jai été attentif(ve) - Jai écouté mes camarades - Jai écouté le professeur - Je nai pas bavardé / 7 / 7 Ma participation - Jai participé régulièrement - Jai parlé pour faire avancer le cours - Jai parlé pour aider/corriger un camarade - Jai toujours levé le doigt pour parler / 7 Mes devoirs- Jai toujours fait mes devoirs - Je les ai faits soigneusement - Je les ai présentés en cours - Je ne les ai pas recopiés / 6 / 6 Note / 20 Dans quels domaines dois- je progresser ? Autoévaluation participation Poids de la note dans la matière ?

70 Nom : Classe : ElèveProfess eur Mon écoute en classe - Jai été attentif(ve) - Jai écouté mes camarades - Jai écouté le professeur - Je nai pas bavardé / 7 / 7 Ma participation - Jai participé régulièrement - Jai parlé pour faire avancer le cours - Jai parlé pour aider/corriger un camarade - Jai toujours levé le doigt pour parler / 7 Mes devoirs- Jai toujours fait mes devoirs - Je les ai faits soigneusement - Je les ai présentés en cours - Je ne les ai pas recopiés / 6 / 6 Note / 20 Dans quels domaines dois- je progresser ? Autoévaluation participation - il me semble que tu es en collège - que ta classe est trop remuante, - égocentrique, (classe de 6è ou 5è) - qu'ils en sont pas "méchants" dans leurs rapports - que travailler à la maison nest pas une habitude dans ta matière... - que tu veux absolument les rendre conscients et responsables de leur attitude

71 Poursuivre la logique de construction : 1- compétences 2- détailler en sous-compétences

72

73 Il y a des matières qui se guident au GPS ! Optez pour votre GPS à vous… Général Propre Spécifique

74 Exemple : Ce sont des extrait de textes officiels… Dans quelle discipline sommes-nous, à quel niveau de classe ? CP Assurer sa sécurité en respectant les consignes et les techniques de sécurité CG Être attentif et maintenir une vigilance face aux événements CS Communiquer avec un code précis CS Mémoriser la hiérarchie des manipulations CS Se placer sans risque pour lentourage

75 Poursuivre la logique de construction : 1- compétences 2- détailler en sous-compétences 3- trouver les indicateurs objectifs qui correspondent…

76

77 Poursuivre la logique de construction : 1- compétences 2- détailler en sous-compétences 3- trouver les indicateurs objectifs qui correspondent… 4- créer une grille dindicateurs par niveaux

78

79

80 Essai de « grille » en rapport avec la construction précédente…

81 Je propose un pari, atteindre lefficience des produits construits : triple rôle (diagnostique, formatif, sommatif) sauf incompatibilités spécifiques bien sûr.

82 Réalisation des tâchesCorrection de la languePropreté et écriture Respect de la forme de la lettre Le contenu exigé GrammaireOrthographe Un point sera accordé pour chaque élément vu en cours : 6 p. max. Un point sera accordé pour chaque élément demandé dans la consigne : 7. P. max. Bon contrôle gramm. : Il ny a pratiquement pas derreurs : 4 p. Bon contrôle orth. : Il ny a pratiquement pas derreurs : 2 p. La copie est propre et lécriture lisible : 1p. Assez bon contrôle gramm. : Il ny a que des erreurs occasionnelles qui nentravent pas la compréhension ni la lisibilité: 3 p. Contrôle orth. Satisfaisant : Il ny a que des erreurs occasionnelles qui ne gênent pas la lisibilité : 1 p. La copie nest pas propre et/ou lécriture nest que difficilement lisible : 0 p. Contrôle gramm. satisfaisant : Les erreurs se multiplient, mais elles nentravent que rarement la compréhension : 2 p. Contrôle orth. Insuffisant : Les erreurs sont tellement nombreuses quelles gênent profondément la décodage : 0 p. Contrôle gramm. assez satisfaisant : Les erreurs fréquentes entravent la lisibilité et la compréhension ou créent des malentendus : 1 p. Contrôle gramm. insuffisant : Les erreurs sont tellement nombreuses que la lettre est pratiquement inintelligible : 0 p. En étant plus précis, plus concret, surtout colonnes 1et 2, ok pr les 3 fonctions !

83 Nom : Prénom : Classe : Vous devez impérativement cochez une case pour chaque critère ! Avant lécriture : critèresouià peu près non Jai lu la consigne attentivement Jai relu la consigne et jai entouré les mots-clés Jai pris conscience de la grille dévaluation Jai noté sur un brouillon toutes les idées qui me passent par la tête (en français et en allemand) Jai barré les idées qui ne sont pas en rapport avec le sujet et celles qui me semblent trop difficiles à exprimer en allemand Jai organisé mes idées en faisant un plan (uniquement en allemand cette fois-ci) ok pr les 3 fonctions !

84 Docimologie et stratégie égalitaire de traitement… quelques règles simples … vous seront envoyées avec ce diaporama sur le site, après le 29 janvier 2009…

85 Quelques considérations personnelles dun professeur de mathématiques 1- La même erreur na pas le même poids en fonction - dune part de la valeur totale de lexercice - et dautre part des objectifs. Exemple : sur un exercice à 3 points : -0,5 pour erreur de signe… Si ce même exercice était coté à 1 point, lerreur de signe ne serait pas notée (elle serait relevée cependant !), lobjectif de lexercice risquant de ne plus être évalué, supplanté par lerreur de signe. 2- La même erreur comptée une seule fois… dans un devoir. 3- La valeur du résultat par rapport à celle de la démarche ? Ce choix est à faire pour chaque exercice. 4- Note dhumeur : en mathématiques, actuellement, on travaille sur des techniques, du répétitif, de la reconnaissance de cas, et peu sur le raisonnement, jusquen BTS. Une conséquence, la géométrie tend à disparaître. Ce quapporte la géométrie : obligation de description claire et hiérarchisée de la démarche, dune logique hupothético-déductive plus marquée et plus complexe. 5- Le barème est annoncé pour chaque question, toujours !

86 6- Sur une tâche complexe, à étapes, valoriser chacune de ces étapes. Exemple : Létude de fonction, la résolution déquation… 1 point = 4 fois 0,25 pt. 7- Le lien cours-devoir surveillé (DS) doit être évident ; les stratégies de pouvoir par les mises à distance volontaires du support du cours sont à bannir. 8- DS sur un thème : 10 minutes suffisent. Mieux vaut 4 DS de 10 minutes qu1 DS de 40 minutes. 9- Stagiaire PLC2 répètent souvent la même question or cela na aucun intérêt mis à part la capacité à répéter la même opération (bref, le travail à la chaîne en usine…sans quil ny ait plus aucun raisonnement). 10- Faire ses gammes = obligatoire, apprentissage pavlovien ou watsonnien = base incontournable. Exemple : Comment parler des « nombres premiers » si les « tables de multiplication » ne sont pas sues, autant dans leur structure que dans leurs expressions ? Exemple : les mots sont indispensables à la construction de phrases. Le nombre limité de mots empêche toute possibilité dexpression de la complexité, on dit quil empêche lexistence même dune pensée complexe parce que le mot véhicule avec lui un rapport au monde. « Apprendre » le mot « axiome », « théorème », « hypothèse »… cest faire naître la sensibilité à ces mots et faire naître lexistence des concepts eux-mêmes ! 11- Hiérarchiser les notions mathématiques. Comment passer au concept de supériorité ou dinfériorité si celui dégalité nest pas intégré ? 12- Les éventuelles accumulations des mêmes « choses » dans un DS ne peuvent pas avoir la même valeur, veiller à attribuer une valeur dégressive jusquà la valeur nulle.

87 La docimologie -Définition : -étude systématique des facteurs déterminants la notation des examens et des concours -Moyenne, médiane -Les arrangements évaluatifs - lempirique qui prend le pas sur lanalytique : la croyance plus forte que la connaissance (la passion contre la raison). -Coefficientage -Moyenne + ou – élevée et dispersion… 1932 et 1975… même combat –En 1975 lIREM de Grenoble entreprend une expérience analogue de multi correction. –Un échantillon de 6 copies photocopiées de mathématiques (niveau B.E.P.C.) est soumis à 64 correcteurs, avec un barème, très précis, sur 40 points. –Les résultats confirment ceux de l'enquête précédente, effectuée 43 ans plus tôt. La dispersion des notes atteint près de 20 points.

88 1932 la note chiffrée sur le ban des accusés : -Effets d'ordre (les premières copies sont évaluées plus sévèrement) ; -Effet d'ancrage ou de contraste par contiguïté (surévaluation ou sous- évaluation selon que la copie se situe immédiatement après une copie jugée mauvaise ou bonne) ; -Effets de la place des erreurs dans la copie (les erreurs en début de copie provoquent un a priori défavorable) ; -Effet de source (ce que l'évaluateur sait de l'évalué ou ce qu'il perçoit à travers la copie provoque une impression plus ou moins favorable en fonction de la subjectivité du correcteur). -Effet de négociation implicite entre l'enseignant et les élèves (vous allez progresser en cours d'année, donc en début d'année les notes ne sont pas très élevées, ou vous n'avez pas assez travaillé ces derniers temps et je vous signifie mon mécontentement par des notes sévères...) -Infidélité dans le temps -La présentation et lécriture seules suffisent…

89 Les biais dans la notation 1- Lévaluateur –L'évaluation est fortement teintée par la personnalité de l'évaluateur. –Lévaluateur : le désir inconscient en question…déchec ou de succès du professeur vis-à-vis de lélève en question ? –Peu de choses suffisent à faire basculer……(une belle phrase, une idée quon apprécie particulièrement, une référence…) –Lenseignant sévalue autant quil évalue ses élèves. 2- Le choix du sujet –variabilité de l'exactitude des réponses selon les différents items d'un concept donné, de même que la compréhension d'un cours dépend… –vers une analyse plus soigneuse des sujets proposés 3- Lévalué (affectif, individualité des réactions…) 4- Le barème - les utilisateurs du barème ont corrigé plus… - l'écart entre les notes extrêmes est moindre quand on tient compte du barème - le barème ne supprime pas la dispersion des notes.

90 Les bénéfices de lépreuve ponctuelle Leffet test en épistémologie… sérendipité … attitude d'esprit, qui consiste à rebondir… = la compréhension instantanée et l'exploitation concomitante des conséquences heureuses et inattendues d'un concours imprévu de circonstances malheureuses. « Toutes les choses sont des accidents sans importance ou des travaux de la chance sauf lorsque votre merveilleux regard fixe qui les sonde, les connecte et les ordonnent, les rendent divins... » Un feed-back… Caler le tracteur… Lerreur comme la question de celui qui ne comprend pas…

91 Lévaluation en pratique… Travailler ou pas le sujet AVANT la correction ? Corriger avec ou sans grille de départ ? Lordre des copies Le lieu, structuration de lespace Reprendre les premières évaluations… Les préjugés… Quand corriger ? Avant ou après le repas… Les délais : un pouvoir, un rapport à lélève (théorie cognitive sur la mémoire)…

92 Et APRES lévaluation ? Revenir sur louvrage = OBLIGATOIRE ! –Sinterroger sur le sens de la note Apprentissage = répétition = problème particulièrement contemporain On refait ? Écrire cest réécrire… Assimiler cest réussir 3 fois ! On individualise ? En g al, pour lélève, après lévaluation ou la note, TOUT sarrête : corrigeons les corrections…

93 Bilan Evaluer = suivre les progrès « Evaluer… cest accompagner » Evaluer = aussi outil de certification –MAIS attention, faire fi de ses sentiments et de son expérience pédagogique et appliquer les barèmes…

94 Associer lélève à lanalyse pour remédier Lévaluation est une rencontre, un dialogue avec toutes les caractéristiques des théories de la communication…(couple affectif) peu de choses suffisent à faire basculer Dans la société, quelle image du « prof » ? –Quelles déformations professionnelles ? …

95 Creux ou bosses ? –Ne vaut-il pas mieux et surtout montrer à lélève les « bosses », les aspérités, les mains-courantes en positif sur lesquelles il pourra se tirer, sappuyer ? On ne définit rien par la négation ! En droit la preuve négative nexiste pas… Embauche : « voici ce que je ne suis pas… » - « Evaluer, cest aider à lavancée de lautre »

96 Comment accepter aujourdhui que certains professeurs névaluent pas lexpression française écrite et orale à chaque contrôle dans leur matière? Luttez contre le cloisonnement des compétences transversales !

97 Avec les élèves… …en restant au niveau des savoirs (définitions, faits, règles, lois, principes dont la caractéristique est laspect statique. Ces savoirs sont déclaratifs, non intégré par lélève, mais il peut le répéter, mécaniquement…) Exemple : ce n'est pas parce que l'on connaît la longue liste des diagnostics différentiels d'une tumeur du poumon que l'on est capable en situation clinique de poser un diagnostic exact. …alors vous privilégiez l exécutant pour notre société, le fonctionnaire de catégorie C…celui aux impôts qui sera « Agent de recouvrement », les BEP- CAP comme objectif…

98 Avec les élèves… …en accédant au niveau des connaissances (qui sont les savoirs précédents, mais appelés « procéduraux », vrais DANS laction, dynamiques parce que confrontés à des situations dans lesquelles il faut les utiliser, ce sont des savoir-faire…) Exemple : On n'apprend pas à réaliser une ponction lombaire uniquement en lisant la liste des étapes à effectuer, on apprend en faisant …alors vous privilégiez le futur organisateur, avec des responsabilités limitées, pour notre société, le fonctionnaire de catégorie B…celui aux impôts qui sera « Contrôleur», qui aura son BAC…

99 Avec les élèves… …en continuant jusquau niveau des compétences (stratégies, connaissances « conditionnelles », les connaissances précédentes sont utilisées dans tous les contextes qui peuvent le nécessiter, on sort de son champ disciplinaire, …) Exemple : en effet, ce n'est pas parce que l'on possède un vaste savoir dans le domaine médical, que l'on maîtrise de nombreuses procédures techniques que l'on est un expert. On le devient dans la mesure où l'on peut, dans différents contextes, appliquer ces différentes connaissances et procédures. …alors vous privilégiez les concepteurs pour notre société, les fonctionnaires de catégorie A…celui aux impôts qui sera « Inspecteur des Impôts », les BAC+3, les inventeurs, les novateurs…

100 Merci de votre attention. … et bonne continuation avec vos élèves !


Télécharger ppt "« Évaluer par compétences ». Nos objectifs : Vous parler de vous parce que cest votre préoccupation quotidienne et une URGENCE quotidienne également Une."

Présentations similaires


Annonces Google