La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les bases de la perspective. Antonello DE MESSINE Saint Jérôme dans son cabinet de travail 1475.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les bases de la perspective. Antonello DE MESSINE Saint Jérôme dans son cabinet de travail 1475."— Transcription de la présentation:

1 Les bases de la perspective

2 Antonello DE MESSINE Saint Jérôme dans son cabinet de travail 1475

3 Andrea MANTEGNA Le Christ mort 1490

4 LE TINTORET La Glorification de saint Roch 1564

5 RAPHAËL LÉcole dAthènes

6 Albrecht DÜRER Saint Jérôme dans son studio 1514

7

8 RAPHAËL LÉcole dAthènes

9 Albrecht DÜRER Saint Jérôme dans son studio 1514

10 Alberto SARTORIS Projet de la villa du Dr Brum, Lausanne 1934

11 Jean FOUQUET Extrait de lenluminure des Grandes chroniques de France

12 Léonard de VINCI La Vierge aux rochers 1508

13 Comment définir le terme de perspective?

14 L'étymologie Le terme de « perspective » vient du latin perspectiva, pour traduire le grec Optiké. Par étymologie, le terme de perspective signifie « voir à travers » lespace, la profondeur.

15 Définition La perspective : Cest un système de représentation de lespace en trois dimensions dans un espace bidimensionnel. Le but est de donner lillusion de la profondeur, de la succession des plans, du réel. Le problème est celui de limitation, ce quon nomme en philosophes la mimesis.

16 Deux conceptions de la perspective La perspective naturalis = La perspective naturelle, celle de la vision binoculaire. La perspective artificialis = La perspective artificielle, celle des peintres.

17 I. En Italie, au Trecento (XIV°s) Cest lépoque de la perspective empirique, une perspective crée à tâtonnement faîtes de multiples expérimentations. Des solutions partielles sont trouvées pour créer lillusion de profondeur. La perspective nest pas rationalisée, ni théorisée. Le trecento est lépoque de la perspective empirique.

18 Quelques exemples GIOTTO DUCCIO Simone MARTINI Ambrogio LORENZETTI

19 GIOTTO ( ) Présence dun cube virtuel = un cube perspectif Mais, perspective approximative, empirique.

20

21 DUCCIO ( ) Tentative de perspective. Mais cela reste une représentation empirique de lespace, non rationalisée.

22

23

24 Simone MARTINI (v )

25

26 Ambrogio LORENZETTI ( )

27

28 Ambrogio LORENZETTI (œuvre à retenir) Pour la première fois, avec LAnnonciation (1344) de LORENZETTI, les lignes de fuite du dallage convergent en un seul et même point de fuite. Le motif du dallage régulier et fuyant deviendra la structure fondamentale de lespace pictural de la Renaissance.

29 II. Naissance de la perspective artificialis

30 A. La conceptualisation de la perspective : ALBERTI De Pictura er ouvrage qui théorise la perspective Le tableau est « une fenêtre ouverte par laquelle on puisse regarder lhistoria »

31 B. Lexpérience révélée de la perspective : BRUNELLESCHI 1ère expérience vers 1413, avec la Tavoletta.

32 La Tavoletta

33 La tavoletta Outil démonstratif de la perspective Avec lexpérience de BRUNELLESCHI, tout le vocabulaire de la perspective est mis en place : point de vue, point de fuite, lignes de fuites (ou fuyantes), ligne dhorizon… Cette expérience marque le point de départ de la perspective artificialis.

34 ALBERTI De Pictura 1435 les 1 er fondements théorique de la perspective linéaire Il établit 5 préceptes : la pyramide visuelle « lhomme est la règle et la mesure de toute chose » « la fenêtre ouverte par laquelle on puisse regarder lhistoria » la méthode abrégée le voile intersecteur

35 Mais, lapport dALBERTI est dans sa conception du monde. Il place lhomme, le peintre en tant que créateur, à légal du créateur du monde. La conception de lartiste naît alors. Il indique du peintre que « sa main peut traduire ce que son esprit aura conçu. »

36 Quelques exemples dune perspective maîtrisée

37 MASACCIO La Trinité 1427

38 - La rigueur géométrique est rendu par une extrême symétrie de la composition. - lespace sacré, de la chapelle voûtée à caisson -lespace profane, avec la représentation des deux donateurs de profils et le squelette partage avec nous.

39 Piero della FRANCESCA La Flagellation du Christ

40

41 Andrea MANTEGNA Le Christ mort v.1490

42

43 Exercice : Analyser et Comparer ces deux œuvres

44 << Albrecht DÜRER Le Mariage de la Vierge 1504 (Gravure) RAPHAËL >> Le Mariage de la Vierge 1504 (Peinture à l'huile, 170 x 117 cm, Pinacothèque de Brera, Milan)

45

46 Les Grands Maîtres de la Renaissance

47 A.Léonard de VINCI ( )

48 Léonard de VINCI La Cène 1497 Fresque du réfectoire de Santa Maria Novella delle Grazie, Milan.

49

50

51 Léonard de VINCI La Vierge aux rochers Huile sur bois, 189,5 x 120 cm Musée du Louvre, Paris

52 Le principe de la Camera obscura

53 B. RAPHAËL ( )

54 RAPHAËL LÉcole dAthènes Fresque de la Chambre de la Signature, Vatican, Rome.

55 Le point sur le Vatican, la Chapelle Sixtine

56 Le Vatican

57 C. MICHEL-ANGE ( )

58 La Chapelle Sixtine, Vatican, Rome.

59

60 MICHEL-ANGE Série de Fresque de la Voûte de la Chapelle Sixtine La Création Vatican, Rome.

61

62 MICHEL-ANGE Fresque du Jugement dernier Vatican, Rome.

63

64 V. La perspective curviligne Jean FOUQUET (vers avant 1481)

65 Jean FOUQUET Extrait de lenluminure des Grandes chroniques de France

66 VI. La perspective chez les peintres flamands

67 A.Jan VAN EYCK (v )

68 Jan VAN EYCK Portraits des Époux Arnolfini 1434 Peinture à lhuile sur bois, 82 x 60 cm, National Gallery, Londres.

69 Exercice : Analyse plastique de lœuvre - Sujet? - Composition - Traitement de lespace (Type de représentation de lespace) - les plans - Éclairage - Couleur

70 Exercice : Analyse sémantique de lœuvre Quelles significations? - le chien - Ventre rond - Une seule bougie allumée?

71 Exercice : Analyse dun détail de lœuvre Quelle signification? - Le médaillon - le reflet? - Lécriture sur le mur

72 B. Albrecht DÜRER ( )

73 Albrecht DÜRER Saint Jérôme dans son studio 1514

74 La représentation de lespace et le Maniérisme

75 A.PONTORMO ( )

76 PONTORMO Déposition ,13m de haut x 192 cm, Èglise Santa Felicità, Florence, Italie.

77 B. LE PARMESAN ( )

78 LE PARMESAN Autoportrait dans un miroir convexe 1523

79 LE PARMESAN La Madone au long cou Musées des Offices, Florence, Italie.


Télécharger ppt "Les bases de la perspective. Antonello DE MESSINE Saint Jérôme dans son cabinet de travail 1475."

Présentations similaires


Annonces Google