La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INSEE ALSACE Mayette GREMILLET Christiane KUHN SCOT Thur Doller.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INSEE ALSACE Mayette GREMILLET Christiane KUHN SCOT Thur Doller."— Transcription de la présentation:

1 INSEE ALSACE Mayette GREMILLET Christiane KUHN SCOT Thur Doller

2 Page 2 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Le territoire du SCOT Thur Doller, Un territoire de montagne Situé dans la partie-ouest de lAlsace, le territoire du Scot Thur Doller couvre deux vallées des Vosges du Sud et leur débouché sur la plaine, à une vingtaine de km de Mulhouse 30 communes, représentant les deux tiers de la superficie et plus de la moitié de la population, sont classées en zone montagne

3 Page 3 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Le territoire du SCOT Thur Doller 4 communautés de communes regroupent lensemble des communes du territoire Le pôle urbain Thann-Cernay se partage entre la CC du Pays de Thann et la CC de Cernay et environs Le bipôle urbain est réuni dans un contrat de ville moyenne favorisant les complémentarités entre les deux cités Pôle urbain Thann-Cernay CC Vallée de Saint-Amarin CC Cernay et environs CC Vallées de la Doller et du Soultzbach CC Pays de Thann

4 Page 4 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Le territoire du SCOT Thur - Doller 4 bassins de vie reflétant la morphologie du territoire Tous quatre ont une économie à dominante industrielle, avec une orientation résidentielle plus marquée dans la haute vallée de la Doller Typologie des bassins Selon lorientation économique

5 Page 5 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Le territoire du SCOT Thur - Doller Couronne périurbaine : communes dont au moins 40 % des actifs ayant un emploi travaillent dans le pôle urbain ou dans les communes attirées par celui-ci. Source : Insee – RP 1999 Évolution des aires urbaines entre 1990 et 1999 Pôle urbain Couronne périurbaine Un espace à dominante urbaine Quatre pôles urbains polarisent les déplacements domicile-travail Le pôle Thann-Cernay forme, avec sa couronne, un ensemble de 10 communes, en totalité sur le territoire, mais excentré. Son aire dattraction sest réduite au cours des années 1990 avec lavancée de la périurbanisation mulhousienne La proximité des pôles urbains de Guebwiller et de Belfort limite également son influence

6 Page 6 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Le territoire du SCOT Thur Doller habitants au 1 er janvier 2006 Localisée le long des infrastructures de communication, la population se concentre, pour plus des deux tiers, dans la partie-est A lui seul, le pôle urbain Thann-Cernay regroupe habitants, dont dans la partie Cernéenne, qui coïncide avec le territoire de la CC de Cernay et environs Localisation de la population en 2006 © IGN-Insee 2008 – Source : RP 2006 Thann Cernay Masevaux Saint-Amarin Guebwiller

7 Page 7 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Le territoire du SCOT Thur Doller 49 communes - Thann, chef lieu darrondissement de habitants et Cernay, habitants, villes centres dun pôle urbain de 8 communes regroupant habitants à lui seul, le pôle urbain concentre 46 % de la population du territoire du SCOT et 62 % des emplois - Masevaux, habitants Chef lieu de canton et bourg-centre du bassin de vie de la haute vallée de la Doller - Saint-Amarin, habitants Chef lieu de canton et bourg-centre du bassin de vie de la haute vallée de la Thur Saint-Amarin fait partie dune unité urbaine de 9 communes étalées le long de la RN66 et formant un espace bâti continu, de Moosch à Oderen ; lensemble regroupe habitants - Burnhaupt-le-Haut, habitants forme une unité urbaine de habitants avec Burnhaupt-le-Bas et constitue un pôle de services pour les communes situées au débouché de la Doller sur la plaine - 16 communes de moins de 500 habitants dont 12 situées dans la partie haute des vallées (partie « Montagne » du territoire)

8 Page 8 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Le territoire du SCOT Thur Doller Trois zones détude aux dynamiques démographiques et économiques différenciées

9 Page 9 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Le territoire du SCOT Thur Doller Source : Insee – RP 2006, CLAP 2006 Le Pôle urbain concentre les activités économiques. Son poids dans lemploi local sest accru au cours des dernières décennies alors que son poids démographique est en recul (46 % contre 50 % en 1975) Le Piémont, hors pôle urbain, saffirme avec un poids démographique et économique grandissant 21 % de la population et 14 % des emplois en 2006, contre respectivement 14 % et 5 % en 1962 La partie Montagne, fortement touchée par la crise du textile, maintient tout juste son niveau de population, mais son poids dans le territoire diminue (33 % de la population en 2006, contre 39 % en 1962) Le territoire du SCOT dans le Haut-Rhin : 14 % de la superficie, 9 % de la population, 8 % des emplois

10 Page 10 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie : territoire du SCOT Thur Doller Une croissance démographique modérée La population du SCOT sest accrue de habitants entre 1999 et 2006, soit une croissance de 0,5 % par an, proche de la moyenne dans le Haut-Rhin (0,6 %) Plus de la moitié de cette hausse est due à larrivée de nouveaux habitants, le solde migratoire, alimenté principalement par la périurbanisation mulhousienne, est en progression depuis 1990 et compense lérosion de lexcédent naturel Le taux de croissance sest stabilisé autour de 0,5 % par an depuis 1982, un rythme dévolution supérieur à celui enregistré dans le périmètre du SCOT de Mulhouse, mais plus faible que dans le Sundgau ou que dans le territoire du SCOT Rhin-Vignoble-Grand Ballon... portée par le Piémont et par la partie Cernéenne du pôle urbain À elles seules, les communes du Piémont, hors pôle urbain, contribuent à 70 % de laccroissement de la population entre 1999 et 2006

11 Page 11 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie : Pôle urbain Thann-Cernay Une croissance ralentie depuis 1975… Avec 500 habitants supplémentaires, la population du pôle urbain a augmenté au rythme de 0,3 % par an entre 1999 et 2006 (contre 0,5 % par an, en moyenne dans le périmètre du SCOT) Si dans les années 1960, le pôle urbain portait seul la croissance du territoire, il ny contribue que pour un quart seulement sur la période récente Le rythme de croissance sest fortement ralenti depuis le milieu des années 1970, avec lexcédent naturel comme seul moteur. Wattwiller fait exception, avec un solde migratoire largement excédentaire sur toute la période et concentrée sur la partie Cernéenne Le gain de population entre 1999 et 2006 est dû en totalité au développement de la partie Cernéenne, la partie Thannoise perdant quelques dizaines dhabitants Depuis la fin des années 1960, la croissance du pôle urbain se concentre essentiellement dans la partie aval, moins contrainte par la géographie et plus proche des axes de communication Le centre de gravité du pôle sest déplacé vers laval : la partie Cernéenne, qui a gagné habitants entre 1962 et 2006, est désormais plus peuplée que la partie Thannoise dont la population sest accrue de 300 personnes sur la même période

12 Page 12 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie : Piémont, hors pôle urbain Lessor démographique se poursuit Avec un gain de habitants, le Piémont contribue pour 70 % à laccroissement de la population dans le périmètre du SCOT entre 1999 et 2006 Un rythme de croissance supérieur à 1 % par an depuis le début des années ,7 % par an entre 1999 et 2006, contre 1,5 % dans les années communes ont plus que doublé leur population depuis 1962, 7 autres enregistrent une croissance supérieure à 50 % Une dynamique de péri-urbanisation Lapport migratoire est le principal moteur de ce dynamisme démographique Situées à la confluence de deux mouvements de péri-urbanisation, les communes du Piémont accueillent des habitants en provenance des pôles urbains de Thann-Cernay et de Mulhouse Linstallation sur le territoire dune population jeune entretient un excédent naturel élevé

13 Page 13 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie : Partie Montagne Le rebond démographique sinfléchit La population na que très faiblement augmenté entre 1999 et 2006 : 140 habitants supplémentaires, soit 20 personnes de plus par an, contre près de 60 dans les années 1990 Après une longue période de déclin, lié à la crise textile, la population augmente de nouveau depuis 1982, mais avec un rythme de croissance qui saffaiblit Le taux de croissance moyen se réduit à 0,1 % par an, alors quil sétait redressé à 0,3 % sur la période Un équilibre fragile L apport migratoire, seul moteur de la croissance dans la vallée de Saint-Amarin, sest amenuisé entre 1999 et 2006, alors que les naissances compensent à peine les décès Le départ des forces vives, durant les années de déprise, a durablement marqué la pyramide des âges. Sans apport dune population jeune, le déficit naturel risque de se creuser.

14 Page 14 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Source : Insee – RP 1962, 1999 et 2006 Démographie : évolution La population du SCOT sest accrue de habitants entre 1999 et 2006 avec un rythme de croissance de 0,5 % par an, identique à celui observé sur le période Les plus fortes hausses …en nombre dhabitants Cernay (+310) Aspach-le-Haut (+260) Burnhaupt-le-Bas (+220) Aspach-le-Bas (+170) …en proportion Michelbach (+30 %) Soppe-le-Bas (+26 %) Bourbach-le-Haut (+26 %) Aspach-le-Haut (+23 %) La poussée démographique est due, pour plus de la moitié, à larrivée de nouveaux habitants et se concentre essentiellement dans la partie piémont du territoire

15 Page 15 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie Une croissance démographique modérée et continue depuis comparable à celle du territoire Montagne-Vignoble-Ried, mais en retrait par rapport aux autres SCOT haut-rhinois, celui de Mulhouse excepté Evolution de la population depuis 1962 Base 100 en 1962 Source : Insee – Recensements de la population...avec des évolutions contrastées selon les parties du territoire et selon les périodes La CC de Cernay et celle des Vallées Doller-Soulztbach enregistrent les croissances les plus fortes, alors que la Vallée de Saint-Amarin peine à retrouver le niveau de population atteint au début des années 1960 Territoires des SCOT du Haut-Rhin Communautés de communes du SCOT Thur Doller

16 Page 16 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie Le Piémont et la partie Cernay du pôle urbain portent lessentiel de la croissance démographique du territoire, depuis la fin des années 1960 Évolution de la population depuis 1962 Base 100 en 1962 Source : Insee – recensements de la population Le centre de gravité du territoire se déplace vers laval La partie Cernay du pôle urbain est désormais plus peuplée que la partie Thann, et le poids du Piémont (hors pôle urbain) sest fortement accru Évolution de la population depuis 1962 En volume 33% 21% 23% 39% 14% 20% 27% Zones détude du SCOT Thur Doller

17 Page 17 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Population, population active et emploi Source : Insee – Recensements de la population Population et activités économiques se concentrent dans la partie aval du territoire

18 Page 18 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie : évolution de la population des communes Évolution Le développement se concentre au débouché des vallées sur la plaine Source : Insee – RP 1990, 1999 et 2006 Évolution La tendance saccentue La taille du rond est proportionnelle à lévolution annuelle moyenne en nombre dhabitants, la couleur indique le taux de variation annuelle en %. Thann -7 Cernay + 44 Masevaux -13 Saint-Amarin + 6 Guebwiller Thann +31 Cernay + 15 Masevaux +7 Saint-Amarin + 4 Guebwiller 12 des 16 communes du Piémont, hors pôle urbain, enregistrent une croissance annuelle supérieure à 1 % entre 1999 et 2006

19 Page 19 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Source : Insee – RP 1990, 1999 et 2006 Démographie : évolution de la densité de population Évolution sur la période Évolution sur la période Avancée de la péri-urbanisation mulhousienne principalement le long de la N83 et de lA36 Entre 1999 et 2006 la densification du territoire sest intensifiée dans la partie piémont, alors quelle samenuise dans la partie montagne © IGN – Insee 2009

20 Page 20 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 dû au solde naturel dû au solde migratoire % Taux de variation annuel moyen Démographie : les composantes de lévolution Source : Insee – Recensements de la population Depuis 1982, la population augmente au rythme de 0,5 % par an dans le périmètre du SCOT Thur-Doller avec une érosion de lexcédent des naissances sur les décès, que compense la hausse du solde migratoire Négatif dans les années 1960, marquées par la crise textile et lexode rural, le solde migratoire sest inversé avec la périurbanisation mulhousienne. Lexcédent des arrivées sur les départs contribue pour plus de la moitié à laccroissement de la population entre 1999 et 2006 Évolution

21 Page 21 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 dû au solde migratoire dû au solde naturel % Démographie : les composantes de lévolution, Source : Insee – RP et estimations localisées de population Taux de variation annuel moyen Entre 1999 et 2006, le rythme dévolution sest accentué dans la CC de Cernay, qui renoue avec un solde migratoire positif. A linverse, le taux de croissance faiblit dans les autres CC, suite à une érosion lexcédent naturel. Le recul est plus sensible dans la Vallée de Saint-Amarin où le retour à un solde naturel négatif se conjugue à une baisse de lapport migratoire

22 Page 22 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie : les composantes de lévolution, Source : Insee – RP et estimations localisées de population Taux de variation annuel moyen Piémont : un essor démographique soutenu par un solde naturel vigoureux et surtout, par larrivée de nouveaux habitants en provenance des pôles urbains de Thann-Cernay et de Mulhouse Pôle urbain Thann-Cernay : la croissance se concentre dans la partie Cernéenne et lexcédent naturel en est le seul moteur, mais qui va en samenuisant Montagne : le regain démographique observé sur la période sessouffle et permet tout juste de maintenir le niveau de population dû au solde naturel dû au solde migratoire %

23 Page 23 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie : les composante de lévolution 1. Variation due au solde naturel2. Variation due au solde migratoire Taux de variation annuel moyen entre 1999 et 2006 Taux de variation annuel en %

24 Page 24 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie : évolution du solde naturel Solde des naissances moins les décès Solde naturel sur la période en pourcent de la population présente en 1999 Source : Insee – Etat Civil de 1999 à 2006 inclus Recul de lexcédent naturel, dû à une baisse des naissances conjuguée à une augmentation des décès Le Piémont (hors pôle urbain), très attractif pour les familles de trentenaires, fait exception Solde naturel, en % de la population 1999

25 Page 25 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie : construction de logements Evolution de la construction de logements Source : DRE – Logements commencés Logements construits sur la période Le rythme de construction de logements sest fortement accéléré dans la partie piémont sur la période , notamment à Cernay, Thann et Burnhaupt-le-Bas

26 Page 26 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Démographie : construction de logements Logements commencés sur les périodes , , Logements commencés sur la période en pourcent du parc des résidences principales en 1999 Source : DRE – Logements commencés © IGN - Insee Nombre de logements construits sur la période

27 Page 27 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 LES MIGRATIONS RESIDENTIELLES Sur la période

28 Page 28 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Migrations résidentielles Source : Insee – RP 1999 Entre 1990 et résidents ont quitté le territoire du SCOT (hors départs vers létranger) à destination dune commune du Haut-Rhin, dont vers la CAMSA vers un autre département, dont 900 vers le Bas-Rhin nouveaux habitants sy sont installés en provenance du Haut-Rhin, dont venus de la CAMSA en provenance dun autre département, dont 500 du Bas-Rhin 900 en provenance de létranger, dont 500 venus de lUnion Européenne résidents ont changé de commune à lintérieur du territoire du SCOT Hors échanges avec létranger, les migrations résidentielles entre 1990 et 1999 se soldent par un apport de habitants, soit une moyenne de 175 personnes par an

29 Page 29 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Migrations résidentielles Les échanges entre communes du SCOT : - Des migrations de proximité, qui seffectuent le plus souvent au sein de la communauté de communes de résidence, peu fréquentes entre les parties hautes des deux vallées. - Un mouvement de péri-urbanisation autour du pôle urbain : Thann et Cernay perdent des habitants au profit des communes voisines, essentiellement des jeunes couples avec enfant(s). Les échanges avec lextérieur -Entre 1999 et 1990, le territoire du SCOT a bénéficié dun excédent migratoire de 175 personnes par an, en moyenne. -Lessentiel de cet apport est dû à larrivée de jeunes ménages en provenance des communes de la Communauté dAgglomération de Mulhouse. La Vallée de la Doller totalise à elle seule, près de la moitié de lexcédent migratoire avec CAMSA -Les échanges avec les autres départements se soldent par un apport moyen de 38 habitants par an, au bénéfice presque exclusif du pôle urbain. La Lorraine, le Nord-Pas-de-Calais et la Franche- Comté sont les principales régions contributrices. -Les arrivées de létranger se concentrent principalement sur le pôle urbain et proviennent, dans 1 cas sur 3, dun pays de lUnion Européenne, mais le solde des échanges est inconnu.

30 Page 30 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Migrations résidentielles : profil des nouveaux arrivants Comparés à la moyenne des résidents Une population... - jeune : les trois quarts ont moins de 40 ans (contre 52 % pour lensemble des résidents) ; - active : 73 % dactifs parmi les nouveaux arrivants de plus de 15 ans (contre 56 % en moyenne) ; - plus diplômée : 23 % possèdent un diplôme de lenseignement supérieur (12 % en moyenne) ; - comptant une part plus élevée de cadres et de professions intermédiaires : 4 sur 10 parmi les actifs de moins de 40 ans arrivés dune commune extérieure au SCOT ; - travaillant plus souvent hors du périmètre du SCOT : 5 sur 10, avec une proportion qui atteint 6 sur 10 dans la Vallée de la Doller Des ménages de plus grande taille - composés dau moins 3 personnes dans la moitié des cas (2,8 personnes/ménage contre 2,6 ) ; - optant plus souvent pour un habitat collectif ( 43 %, contre 31 % pour lensemble des ménages) et plus rarement propriétaires de leur logement (46 % contre 66 %).

31 Page 31 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Migrations résidentielles Source : Insee – RP199 – nd = non disponible Arrivées et départs dans les communes du SCOT Thur-Doller entre 1990 et % des mouvements résidentiels seffectuent dans le périmètre du SCOT au profit du Piémont hors pôle urbain et de la Vallée de saint-Amarin Les échanges avec lextérieur se font, dans 6 cas sur 10, avec une commune du Haut-Rhin mais lessentiel de lexcédent migratoire est alimenté par la péri-urbanisation mulhousienne

32 Page 32 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Migrations résidentielles : profil des nouveaux arrivants Source : Insee – RP199 Les nouveaux arrivants : une population en moyenne plus jeune, plus diplômées et optant plus souvent pour un habitat collectif Des profils différenciés entre le Piémont et la Montagne

33 Page 33 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Migrations résidentielles : nouveaux résidents Source : Insee – RP199 Nouveaux arrivants sur le territoire du SCOT part dans la population des communes en 1999 Part des nouveaux arrivants travaillant dans le périmètre du SCOT en % des nouveaux arrivants occupant un emploi

34 Page 34 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars dans le périmètre du SCOT...avec le Haut-Rhin (hors SCOT) Migrations résidentielles : solde des échanges......avec les autres départements Déficit des échanges intra SCOT Cernay : -450 habitants Thann : -375 habitants Solde en nombre dhabitants Solde négatif Solde positif Thann et Cernay sont largement déficitaires dans leurs échanges avec les autres communes du SCOT, principalement au profit des communes voisines et de la vallée de Saint-Amarin

35 Page 35 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Migrations résidentielles : solde des échanges Solde migratoire entre , par zone déchanges (hors échanges avec létranger) Solde migratoire en nombre dhabitants Source : Insee – RP 1999 © IGN - Insee CC Vallées de la Doller et du Soultzbach une dynamique démographique liée à la périurbanisation mulhousienne. Les communes situées en piémont concentrent 90 % de lapport migratoire CC Vallée de Saint-Amarin le pôle urbain Thann-Cernay alimente plus de la moitié de lexcédent migratoire CC Cernay et environs et CC Pays de Thann des profils migratoires comparables, marqués par la présence du pôle urbain. Thann et Cernay totalisent, à elles seules, la moitié du solde des échanges du SCOT avec les autres régions

36 Page 36 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Migrations résidentielles : solde des échanges Source : Insee – RP 1999 Solde migratoire entre Dans les années 1990, le territoire Thur-Doller a bénéficié dun apport de population des régions du quart nord-est, principalement de la Lorraine. Mais le solde reste négatif avec la plupart des régions du sud

37 Page 37 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Migrations résidentielles : solde des échanges Source : Insee – Recensement 1999 La ville de Mulhouse alimente plus des deux tiers de lexcédent migratoire du territoire Thur-Doller. Nouveaux arrivants et solde migratoire Solde hors échanges avec létranger Solde migratoire entre 1990 et 1999, par zone déchange (Hors échanges avec létranger) Forte attractivité résidentielle des communes du piémont qui accueillent des populations venant du pôle Thann-Cernay et du pôle mulhousien

38 Page 38 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Migrations résidentielles : solde des échanges Solde des flux migratoires, par âgeSolde par catégorie socioprofessionnelle Source : Insee – RP 1999 Le Pays Thur – Doller, un territoire attractif pour les couples de trentenaires avec enfants, mais moins que le territoire Rhin-Vignoble-Grand ballon Comparé à ce dernier, il attire une population en moyenne plus âgée, avec une plus forte représentation des ouvriers et des retraités SCOT Thur-Doller SCOT Rhin-Vignoble-Gd Ballon

39 Page 39 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Solde migratoire par âge CC Cernay et environs CC Pays de Thann CC Vallées Doller-Soultzbach CC Vallée de Saint-Amarin Solde migratoire entre 1990 et 1999 en nombre dhabitants par classe dâge Linstallation de familles avec de jeunes enfants se traduit par un gain de population dans les tranches dâge de moins de 15 ans et de ans, particulièrement marqué dans la CC Vallées de la Doller et du Soultzbach Le déficit migratoire pour les ans est lié aux départs détudiants vers les villes universitaires

40 Page 40 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 PERSPECTIVES DEMOGRAPHIQUES à lhorizon 2025

41 Page 41 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Perspectives démographiques Scénario tendanciel - Le territoire du SCOT devrait dépasser habitants en 2015, soit 3 % de plus quen Les effectifs de moins de 15 ans devrait aller en diminuant (-6 % par rapport à 1999), alors que la population des 60 ans et plus devrait fortement progresser par rapport à 1999, soit une augmentation de 31 % - La taille des ménages devrait continuer de baisser et leur nombre augmenter : ménages et autant de logements supplémentaires à prévoir Scénario tendanciel -. Hypothèse dun prolongement des tendances démographiques observées - sur la période pour les taux de mortalité et de fécondité - sur la période pour ce qui concerne le taux de migration Avec un calage sur les évolutions régionales

42 Page 42 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Projections de population : scénario tendanciel Source : Insee – Projections OMPHALE habitants en 2015 si les tendances démographiques observées sur la période se prolongent Le recul de la population active pourrait samorcer dès 2010 (mais le scénario ne prend pas en compte la réforme des retraites) Base 100 en 2005 Évolution de la population à lhorizon 2030 Population totale, population active et ménages à l'horizon 2030 sur le territoire Thur-Doller Scénario tendanciel , avec un calage sur les évolutions démographiques régionales sur la période Source : INSEE - projections de population OMPHALE (âge en années révolues)

43 Page 43 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Projections de population : scénario tendanciel Scénario tendanciel En 2015, 1 habitant sur 4 aura atteint ou dépassé le cap des 60 ans Source : Insee – Projections OMPHALE Évolution de la structure par âgePyramide des âges en 2015 Population active : génération entrante / génération sortante En nombre dhabitants

44 Page 44 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Projections de population : scénario tendanciel Source : Insee – Projections OMPHALE Projections démographiques dans le périmètre du SCOT Thur-Doller

45 Page 45 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 POPULATION

46 Page 46 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Une population relativement âgée, notamment dans la partie Montagne -En 2005, les jeunes de moins de 20 ans représentent le quart (26 %) de la population des ménages, une proportion identique à la moyenne départementale. La part des 60 ans et plus est en revanche supérieure à la moyenne (20 % contre 19 %, avec une proportion qui atteint 22 % dans la partie Montagne). Une forte représentation des ouvriers et des retraités -Les retraités et les inactifs de plus de 60 ans représentent près de 1 habitant sur 3 en 1999 (population de 15 ans et plus). La proportion atteint 30 % dans la Vallée de Saint-Amarin, contre 25 % en moyenne dans le Haut-Rhin Des revenus relativement modestes -Des revenus en deçà de la moyenne départementale, notamment dans la Vallée de Saint-Amarin -Rapporté à habitants, le nombre dallocataires de minima sociaux reste inférieur à la moyenne départementale, mais il est plus élevé que dans le territoire Rhin-Vignoble-Grand Ballon. Population

47 Page 47 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Population - Âge Evolution de la population des ménages de 1999 à 2005 Source : Insee – RP 1999 ; estimations démographiques supra-communales 2005 Pyramide des âges en 1999 Une population en moyenne plus âgée que dans lensemble du département et que dans le territoire du SCOT Rhin-Vignoble- Grand Ballon où les installations de jeunes ménages ont été plus nombreuses Lécart semble sêtre accentué entre 1999 et 2005 Population des ménages par âge en 2005

48 Page 48 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Population - Âge Population de moins de 20 ans / Population de 60 ans et plus en 1999 Source : Insee – Recensements de la population ; estimations démographiques supracommunales 2005 En 1999, le territoire du SCOT Thur Doller accueillait 12 jeunes de moins de 20 ans pour 10 seniors ; le rapport est de 14 pour 10 en moyenne départementale Population de moins de 20 ans / Population de 60 ans et plus Un rapport jeunes/seniors plus favorable dans la CC Vallées de la Doller et du Soultzbach, terre daccueil des jeunes ménages mulhousiens

49 Page 49 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Population - Âge Source : Insee – RR 1999 Part des 60 ans et plusPart des moins de 20 ans en 1999 Une population de moins de 20 ans relativement nombreuse dans le sud-est, où joue une dynamique de péri-urbanisation Une population plus âgée dans la partie ouest du territoire

50 Page 50 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Population – Catégories socioprofessionnelles Source : Insee – RP 1999 Répartition de la population selon la catégorie socioprofessionnelle Ouvriers et retraités sont en proportion plus nombreux quen moyenne dans lensemble du département Les retraités et les personnes de 60 ans et plus sans activité professionnelle représentent, ensemble, 27 % de la population de 15 ans est plus. La proportion atteint 30¨% dans la Vallée de Saint-Amarin en % de la population de 15 ans et plus

51 Page 51 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Population – Niveau de formation Le niveau de formation sélève, mais le CAP/BEP occupe encore une place prépondérante Près de 3 personnes sur 10 sont titulaires dun diplôme égal ou supérieur au Bac, alors que 4 personnes sur 10 disposent au plus dun BEPC. Évolution du niveau de diplôme de 1999 à 2005 Niveau de diplôme en 2005 Source : Insee – Estimations démographiques supra-communales 2005 Champ : personnes de plus de 14 ans ayant terminé leurs études Un peu moins de diplômés de lenseignement supérieur quen moyenne dans lensemble du département et que dans le territoire Rhin-Vignoble-Grand Ballon.

52 Page 52 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Population - Revenus Précarité et revenus fiscaux en 2005 Bas revenu : moins de 845 par mois et par unité de consommation Source : Source : CNAF – Insee-DGI– Revenus des foyers fiscaux en 2005 ; Revenus des ménages fiscaux 2005 Une population aux revenus plus modestes quen moyenne dans le département avec des disparités sensibles entre Piémont et Montagne

53 Page 53 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Population - Revenus Source : Insee /DGI – Revenus fiscaux des ménages 2005 Revenu annuel médian des ménages par unité de consommation en 2005 Part des salaires dans le revenu des ménages Part des retraites et pensions dans le revenu des ménages © IGN – Insee 2008

54 Page 54 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Population - Ménages Source : Insee - RP 1999 ; estimations démographiques supra-communales 2005 Mode dhabitat des ménages Le nombre de ménages continue daugmenter plus rapidement que la population Le nombre de ménages a augmenté de près de entre 1999 et 2005, soit une progression de 9 % pour une augmentation de 3 % de la population. Dans le même temps, le nombre de personnes vivant seules sest accru de 17 %. Lhabitat collectif reste très minoritaire, bien quen progression. Ménage : ensemble des personnes qui partagent la même résidence principale, quelles aient ou non des liens de parenté

55 Page 55 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Population - Seniors Source : Insee - RP 1999 Ménages dune seule personne de 60 ans ou plus En 1999, 36 % des personnes âgées de 75 ans ou plus vivaient seules, 13 % résidaient en communauté. © IGN – Insee 2008 Mode de vie des plus de 60 ans

56 Page 56 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Population – Résidences secondaires Source : Insee - RP 1999 Part des résidences secondaires en 1999 Les résidences secondaires sont relativement peu nombreuses et se localisent essentiellement dans le Massif Vosgien. © IGN – Insee 2008

57 Page 57 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 DEPLACEMENTS DOMICILE - TRAVAIL

58 Page 58 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Déplacements domicile-travail Multiplication des déplacements domicile-travail - Lessor de lemploi local, dans les années 1990, ne sest pas traduit par une réduction des déplacements domicile-travail : le nombre des résidents travaillant dans une commune du SCOT na pas augmenté, alors que les actifs travaillant à lextérieur sont de plus en plus nombreux ( ) et que de plus en plus demplois locaux sont occupés par des non-résidents ( ) - Les flux de navettes se sont encore intensifiés sur la période récente fin 2004, 44 % des salariés (hors frontaliers) résidant sur le territoire du SCOT ny travaillent pas, (la proportion varie de 56 % à lentrée de la Vallée de la Doller à 30 % dans la Vallée de Saint-Amarin) tandis quun tiers des emplois locaux sont occupés par des non résidents Une interpénétration des zones demploi -La zone demploi de Mulhouse constitue la principale destination, mais aussi la principale provenance des « navetteurs »

59 Page 59 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Déplacements domicile-travail Source : Insee – RP 1990 et 1999 Une multiplication des déplacements domicile-travail dans les années 1990, malgré une croissance de lemploi supérieure à celle de la population active Un phénomène lié à la périurbanisation mulhousienne : la moitié des actifs venus sinstaller sur le territoire du SCOT entre 1990 et 1999 ny travaillent pas Equilibrage du marché du travail entre 1990 et 1999

60 Page 60 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Déplacements domicile-travail Source : Insee – DADS 2004, hors agriculture, intérim et services domestiques Déplacements domicile-travail des salariés en 2004, hors travailleurs frontaliers des emplois salariés offerts localement sont occupés par des non résidents Salariés travaillant dans la CC Salariés résidant dans la CC Fin 2004, parmi les salariés résidant dans le périmètre du SCOT travaillent sur le territoire, dont dans le pôle urbain Thann-Cernay occupent un emploi à lextérieur, dans le pôle urbain de Mulhouse pour la majorité

61 Page 61 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Déplacements domicile-travail Part des salariés travaillant......dans le périmètre du SCOT dans le pôle urbain de Mulhouse dans le pôle urbain Thann-Cernay Hors agriculture, intérim, salariés de particuliers et travail frontalier Source : Insee – DADS 2004 Salariés résidant dans le périmètre du SCOT 29 % 33 % 56 %

62 Page 62 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Déplacements domicile-travail Source : Insee – DADS 2004, hors agriculture, intérim et services domestiques Lieu de travail des salariés résidant dans le périmètre du SCOT Lieu de résidence des salariés travaillant dans le périmètre du SCOT Vosges

63 Page 63 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Déplacements domicile-travail

64 Page 64 SCOT Thur Doller Insee AlsaceMars 2009 Déplacements domicile-travail


Télécharger ppt "INSEE ALSACE Mayette GREMILLET Christiane KUHN SCOT Thur Doller."

Présentations similaires


Annonces Google