La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INSEE Alsace SCOT Thur - Doller Marché du travail – Appareil productif.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INSEE Alsace SCOT Thur - Doller Marché du travail – Appareil productif."— Transcription de la présentation:

1 INSEE Alsace SCOT Thur - Doller Marché du travail – Appareil productif

2 Page 2 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 POPULATION ACTIVE MARCHE DU TRAVAIL

3 Page 3 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Croissance de la population active, plus rapide que celle de la population actifs supplémentaires sur la période (+10 %, pour 5 % de croissance démographique) une progression due à lapport migratoire (+ 850) et surtout, à la forte augmentation de lactivité féminine, passée de 54 % à 62 % en neuf ans. - La croissance a été particulièrement forte dans le Piémont, hors pôle urbain, ( actifs) avec une incidence plus importante de lapport migratoire (qui perdure sur la période récente). Un taux dactivité légèrement en retrait de la moyenne départementale -Lécart est beaucoup plus sensible dans la commune de Cernay, où le taux dactivité est inférieur de 3 points à la moyenne départementale, tant pour les hommes que pour les femmes. La présence détablissements médicosociaux, accueillant des personnes hors du marché du travail, peut expliquer, pour partie, cette particularité Une forte composante ouvrière, liée à la structure de lappareil productif local - Avec dimportantes disparités territoriales : la part des ouvriers dépasse 40 % dans la partie Montagne et à Cernay, Bitschwiller-lès-Thann et Willer-sur-Thur ; à linverse, cadres et professions intermédiaires sont sur-représentés dans le Piémont (37 %) et à Steinbach, Uffholtz et Wattwiller où la proportion dépasse 42 % (26% dans la partie Montagne) Population active Actif : personne ayant déclaré occuper un emploi ou en rechercher un - Population active : Actifs occupés (ayant un emploi) + chômeurs

4 Page 4 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Population active Source : Insee – RP 1999 au lieu de résidence Population active et taux dactivité des ans Forte croissance de la population active dans les années 1990, due, à la fois, à laugmentation de lactivité féminine et à linstallation de jeunes couples dactifs dans la partie Piémont

5 Page 5 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Population active Population active ayant un emploi Source : Insee –RP 1999 au lieu de résidence Hommes Femmes Taux dactivité selon lâge Des taux dactivité comparables à la moyenne départementale avec un décalage aux deux extrémités de la vie active, un peu plus marqué dans la population féminine Source : Insee –RP 1999 Actifs occupant un emploi : une répartition par âge et une proportion de non salariés très proches des moyennes départementales

6 Page 6 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Population active Population active ayant un emploi Source : Insee –RP 1999, DADS –FPE 2004 (au lieu de résidence) La population active continue de progresser plus rapidement dans le Piémont que dans le reste du territoire Salariés au 31/12/2004 hors agriculture, intérim, défense, salariés de particuliers et travail frontalier Les effectifs salariés 2004 ne sont pas strictement comparables à ceux de 1999 hors frontaliers : le champ couvert est incomplet et un salarié y est comptabilisé autant de fois que demplois occupés

7 Page 7 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Population active : profil socioprofessionnel Source : Insee – RP 1999 Catégorie socioprofessionnelle des résidents occupant un emploi Une forte composante ouvrière, en particulier dans la Vallée de Saint-Amarin En 1999, 4 actifs sur 10 occupaient un emploi douvrier, mais la proportion varie fortement dune commune à lautre. Cadres et professions intermédiaires sont fortement représentés dans le Piémont hors pôle urbain et dans les communes de Steinbach, Uffholtz et Wattwiller. Ils sont également, en proportion, plus nombreux à Thann quà Cernay

8 Page 8 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Population active : niveau de formation Source : Insee – RP 1999 Les niveaux Bac et Bac+2 progressent parmi les actifs de moins de 40 ans, dans le périmètre du SCOT comme dans lensemble du département Etroitement lié au profil socioprofessionnel des résidents, le niveau de formation est en moyenne plus faible dans la Vallée de Saint-Amarin. En particulier, la part des actifs peu ou pas diplômés y est relativement élevée. Une caractéristique que partage également la ville de Cernay Niveau de formation des actifs de moins de 40 ans Ensemble des actifs

9 Page 9 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Population active : niveau de formation Source : Insee – RP 1999 Les diplômés de lenseignement supérieur se concentrent dans la partie- est du territoire 26 % des actifs de moins de 40 ans résidant dans Piémont, hors pôle urbain, possèdent un diplôme supérieur au Bac, contre 16 % dans la partie Montagne Part des titulaires dun diplôme supérieur au bac parmi les actifs de moins de 40 ans

10 Page 10 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Le nombre de demandeurs demploi repart à la hausse, comme dans le reste du pays personnes résidant sur le territoire recherchaient un emploi fin décembre 2008, non compris les personnes ayant exercé une activité réduite (360, principalement des femmes) - Leur nombre est en hausse de 4 % par rapport à décembre 2007 (+7 % dans le Haut-Rhin) Comme dans lensemble du département, cette nouvelle dégradation touche essentiellement les hommes (+13 %). La part des femmes reste cependant supérieure à la moyenne dans le périmètre du SCOT - La répartition par âge est proche de la moyenne départementale. En revanche, la part des personnes peu ou pas diplômées est plus faible dans le périmètre du SCOT (18 %, contre 22 %) Baisse des offres demploi au 4e trimestre Les offres demploi enregistrées par Pôle Emploi sont en recul de 11% par rapport à 2007 La baisse concerne principalement les postes en CDD ou en intérim de lindustrie Un taux de chômage relativement élevé dans le contexte régional - 6,7 % fin décembre 2008 dans la zone demploi de Thann-Cernay (7,1 % dans le Haut-Rhin) Dans le Haut-Rhin, la zone demploi Thann-Cernay est celle qui a le taux de chômage le plus élevé, après celle de Mulhouse (9,2 %), mais loin derrière cependant Marché du travail

11 Page 11 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Population active – Marché du travail Source : Insee –Recensements de la population Après 15 années de stagnation, lactivité sest redressée dans la décennie 1990, en se concentrant en entrée de vallée, principalement sur le pôle urbain. Si globalement, le territoire offre 78 emplois pour 100 actifs, le rapport varie de 43 dans la partie Piémont à 102 dans le Pôle urbain Evolution de lemploi et de la population active CC Pays de ThannCC Cernay CC Vallées Doller-Soultzbach CC Vallée de Saint-Amarin SCOT Rhin-Vignoble-Gd BallonSCOT Thur-Doller 78 emplois pour 100 actifs en emplois pour 100 actifs en 1999

12 Page 12 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Population active – Marché du travail Source : Insee – Estimations demplois au 31 décembre ; Taux de chômage au 4e trimestre Evolution de lemploi et du chômage (périmètre des Zones demploi) Evolution de lemploi Après une phase dembellie, la situation de lemploi sest dégradée sur la période , dans la zone demploi de Thann-Cernay comme dans lensemble du Haut-Rhin, mais de façon plus marquée. Fin 2006, le volume demplois dans la zone Thann-Cernay est redescendu au niveau atteint en 1999 Ce retournement de tendance sest traduit par une montée du chômage jusquen Le mouvement de recul amorcé depuis lors a été plus faible dans la zone demploi de Thann-Cernay que dans le reste du département. Le taux de chômage sétablit à 6,7 % fin décembre 2008, le plus élevé des zones demploi du Haut-Rhin, après celle de Mulhouse (9,2 %) La zone demploi de Thann-Cernay coïncide avec le périmètre du SCOT Thur-Doller, à la commune de Bernwiller près, rattachée au SCOT du Sundgau Evolution du chômage

13 Page 13 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Demandes demploi Source : ANPE – Demandes demploi en fin de mois, catégories 1+2+3, non compris les personnes ayant exercé une activité réduite Fin 2008, personnes du territoire Thur-Doller recherchaient un emploi, non compris les demandeurs ayant exercé une activité réduite Plus de la moitié résident dans le pôle urbain Les femmes et les jeunes de moins de 25 ans sont, en proportion, plus nombreux dans la partie Piémont mais le chômage de longue durée y est moins fréquent

14 Page 14 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Demandes demploi Source : ANPE – Demandes demploi en fin de mois de décembre, catégories 1+2+3, hors personnes ayant exercé une activité réduite dans le mois Evolution de la demande demploi demandes au 31 décembre La demande demploi repart à la hausse, après deux années de recul Dans la Vallée de saint-Amarin, les difficultés de lindustrie, essentiellement du textile, sest traduite par une forte montée du chômage sur la période Lapparente stabilité du nombre de demandeurs demploi entre 2007 et 2008 masque une nouvelle dégradation du tissu industriel au cours du 4e trimestre 2008 (réduction des effectifs de SAIC Velcorex et de Hydra, fermeture dEurobloc). Une dégradation que ne reflètent pas les statistiques du chômage, probablement du fait des dispositifs daccompagnement mis en place Base 100 en 1997

15 Page 15 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Catégories de demandes demploi Anciennes catégories Catégorie 1 : recherche dun emploi à durée indéterminée à temps complet Catégorie 2 : recherche dun emploi à durée indéterminée et à temps partiel Catégorie 3 : recherche dun emploi à durée déterminée ou dune mission dintérim Sans emploi ou éventuellement activité réduite dau plus 78 heures dans le mois Catégorie 6 : recherche dun emploi à durée indéterminée à temps complet Catégorie 7 : recherche dun emploi à durée indéterminée et à temps partiel Catégorie 8 : recherche dun emploi à durée déterminée ou dune mission dintérim Activité réduite supérieure à 78 heures dans le mois Catégorie 4 : recherche dun emploi, non immédiatement disponible Sans emploi, indisponible (en formation, stage, maladie…) Catégorie 5 : recherche dun autre emploi En emploi Nouvelles catégories Catégorie A Catégories 1, 2, 3 hors activité réduite Catégorie B Catégories 1, 2, 3 avec activité réduite Catégorie D Catégories 4 Catégorie C Catégories 6, 7, 8 Catégorie E Catégories 5

16 Page 16 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 DEPLACEMENTS DOMICILE - TRAVAIL

17 Page 17 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Déplacements domicile-travail Multiplication des déplacements domicile-travail - Lessor de lemploi local, dans les années 1990, ne sest pas traduit par une réduction des déplacements domicile-travail : le nombre des résidents travaillant dans une commune du SCOT na pas augmenté, alors que les actifs travaillant à lextérieur sont de plus en plus nombreux ( ) et que de plus en plus demplois locaux sont occupés par des non-résidents ( ) - Les flux de navettes se sont encore intensifiés sur la période récente fin 2004, 44 % des salariés (hors frontaliers) résidant sur le territoire du SCOT ny travaillent pas, (la proportion varie de 60 % dans le Piémont à 30 % dans la Vallée de Saint-Amarin) tandis quun tiers des emplois locaux sont occupés par des non résidents Une interpénétration des zones demploi -La zone demploi de Mulhouse constitue la principale destination, mais aussi la principale provenance des « navetteurs »

18 Page 18 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Déplacements domicile-travail Source : Insee – RP 1990 et 1999 Une multiplication des déplacements domicile-travail dans les années 1990, malgré une croissance de lemploi supérieure à celle de la population active Un phénomène lié à la périurbanisation mulhousienne : la moitié des actifs venus sinstaller sur le territoire du SCOT entre 1990 et 1999 ny travaillent pas Equilibrage du marché du travail entre 1990 et 1999

19 Page 19 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Déplacements domicile-travail Source : Insee – DADS 2004, hors agriculture, intérim et services domestiques Déplacements domicile-travail des salariés en 2004, hors travailleurs frontaliers des emplois salariés offerts localement sont occupés par des non résidents Salariés travaillant dans la CC Salariés résidant dans la CC Fin 2004, parmi les salariés résidant dans le périmètre du SCOT : travaillent sur le territoire, dont dans le pôle urbain Thann-Cernay occupent un emploi à lextérieur, dans le pôle urbain de Mulhouse pour la majorité

20 Page 20 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Déplacements domicile-travail Source : Insee – DADS 2004, hors agriculture, intérim et services domestiques Déplacements domicile-travail des salariés en 2004, hors travailleurs frontaliers Le pôle urbain concentre 62 % des postes offerts dans le périmètre du SCOT et draine un tiers des salariés qui y résident son influence est limitée par la proximité de la zone demploi de Mulhouse Salariés travaillant dans le pôleSalariés résidant dans le pôle

21 Page 21 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Déplacements domicile-travail Part des salariés travaillant......dans le périmètre du SCOT dans le pôle urbain de Mulhouse dans le pôle urbain Thann-Cernay Hors agriculture, intérim, salariés de particuliers et travail frontalier Source : Insee – DADS 2004 Salariés résidant dans le périmètre du SCOT 29 % 33 % 56 %

22 Page 22 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Déplacements domicile-travail Source : Insee – DADS 2004, hors agriculture, intérim et services domestiques Lieu de travail des salariés résidant dans le périmètre du SCOT Lieu de résidence des salariés travaillant dans le périmètre du SCOT Vosges Non compris les travailleurs frontaliers (1 400 en 1999)

23 Page 23 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Déplacements domicile-travail Nombre demplois pour 100 salariés en 2004 Nombre de postes offerts pour 100 salariés résidant dans la commune Hors agriculture, intérim, salariés de particuliers et travail frontalier - Source : Insee – DADS 2004 Part des salariés travaillant dans la commune de résidence

24 Page 24 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Déplacements domicile-travail Source : Insee Alsace – CPA n°2, mars 2009 Lieu de résidence des salariés de PSA travaillant à Sausheim Fin 2007, un millier de personnes résidant sans le périmètre du SCOT travaillaient sur le site Peugeot de Sausheim

25 Page 25 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 LAPPAREIL PRODUCTIF emploi et activités économiques

26 Page 26 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Un redéploiement des activités en entrée de vallée - Le tissu économique sest recomposé au cours des dernières décennies alors que lindustrie textile décline dans la partie Montagne, de nouvelles activités se sont développées en entrée de vallée : essentiellement à Cernay jusquà 1990, puis également dans la partie thannoise du pôle urbain et à lentrée de la Vallée de la Doller (Burnhaupt-le-Haut) - Après quinze années de stagnation, lemploi sest redressé dans les années Lembellie sest poursuivie jusquen 2001, avant une nouvelle détérioration de lemploi industriel. Fin 2006, le nombre demplois est estimé à au total, dont postes salariés (*) - A lui seul, le pôle urbain concentre 62 % des emplois. La partie Montagne regroupe désormais moins dun quart des postes de travail, contre 40 % dans les années 1960 Le territoire conserve une forte orientation industrielle - Fin 2006, lindustrie fournit encore 39 % des emplois salariés (*) la proportion atteint 44 % dans la CC de Cernay, contre 26 % en moyenne dans le Haut-Rhin - Les activités présentielles, essentiellement destinées aux ménages résidant sur le territoire, sont sous-représentées dans le périmètre du SCOT (52 % des emplois, contre 60 % en moyenne dans le département) Appareil productif (*) emplois salariés hors agriculture, intérim, défense et salariés de particuliers

27 Page 27 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars salariés dans lindustrie - Chimie-plasturgie-caoutchouc : salariés, 33 établissements le secteur a connu de nombreuses restructurations au cours des dernières années, avec une contraction des effectifs. Fin 2006, 4 établissements comptent encore plus de 200 salariés et concentrent 60 % des emplois du secteur (Millennium, PPC, Du Pont de Nemours, Mac Dermid) - Équipements mécaniques : salariés, 53 établissements secteur moins concentré que la Chimie, avec 1 seul établissement de plus de 200 salariés (Emerson) - Textile : 900 salariés, 19 établissements le secteur a évolué vers lennoblissement, le non tissé et les produits dhygiène, mais le déclin se poursuit (SAIC Velcorex et Hydra, principaux employeurs, ont encore réduit leurs effectifs en 2008). Fin 2006, le secteur représentait près du quart des emplois salariés de la Vallée de Saint-Amarin - Automobile : 700 salariés, 5 établissements secteur aujourdhui fragilisé : lun des 5 établissements à disparu (Dalphi Metal) et la tendance est à la compression des effectifs. Cette fragilisation touche également les nombreux sous-traitants et fournisseurs présents sur le territoire (et classés sous un autre code dactivité que lautomobile) Appareil productif

28 Page 28 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars salariés dans la construction établissements dont un seul compte plus de 100 salariés (SOGECOFA) Le secteur reste peu concentré, avec 37 établissements employant plus de 10 salariés salariés dans la commerce établissements, dont 5 dau moins 50 salariés à lui seul, le commerce de détail emploie personnes et compte 347 établissements, dont un seul de plus de 200 salariés salariés dans les services, y compris les effectifs des trois fonctions publiques - Le secteur de la santé / action sociale est le principal employeur avec salariés LInstitut saint-André et le Centre hospitalier de Thann, qui emploient chacun plus de 400 salariés, sont les deux plus gros établissements du territoire - Les services du secteur marchand sont sous-représentés dans le périmètre du SCOT cest en particulier le cas des services aux entreprises qui emploient un millier de personnes, soit 5 % des du total des effectifs salariés du territoire, contre 9 % en moyenne dans le Haut-Rhin Appareil productif

29 Page 29 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : évolution de lemploi Evolution de lemploi de 1962 à 1999 Après un recul lié au déclin du textile, lactivité sest redéployée en entrée de vallée, principalement dans la partie Cernay du Pôle urbain ( emplois entre 1975 et 1999) et dans la partie Piémont de la vallée de la Doller (+1 200) Malgré un rebond dans les années 1990, le volume demplois offerts dans la partie Montagne est en forte chute par rapport au début des années 1960 Ensemble, le Pôle urbain et la partie Piémont concentrent 75 % des emplois du territoire, contre 60 % au début des années 1960 Source : Insee – Recensements de la population

30 Page 30 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : localisation de lactivité en 2006 Localisation des emplois salariés en 2006 par zone emplois salariés fin 2006, dont 6 sur 10 dans le pôle urbain Source : Insee –CLAP 2006 par communauté de communes Emplois salariés, hors agriculture, intérim et services domestiques, y compris les 3 fonctions publiques

31 Page 31 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : évolution par secteur Source : Insee – Recensements de la population au lieu de travail Evolution de lemploi par secteur dactivité Essor des activités tertiaires durant la décennie 1990 Elles offrent désormais plus demplois que les secteurs de lindustrie et de la construction réunis (dans lensemble du Haut- Rhin, le rapport industrie / tertiaire sest inversé au début des années 1980) Même si elle occupe une place importante dans la vie du territoire et dans le façonnement de ses paysages, lagriculture ne représente que peu demplois : 400 en 1999, soit deux fois moins que dans les années Évolution relative 1. Évolution en nombre et construction

32 Page 32 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Source : Insee, Recensements de la population Appareil productif : évolution par secteur Croissance continue de lemploi depuis la fin des années 1960, conjuguant essor du tertiaire et relative stabilité de lactivité industrielle CC Cernay et environs CC vallées Doller et Soultzbach CC Pays de Thann CC Vallée de Saint-Amarin Concentré à 90 % dans la partie Thannoise du pôle urbain, lemploi sest redressé durant la décennie 1990 avec le développement des activités tertiaires qui compensent le déclin de lindustrie Rebond de lactivité dans les années 1990, principalement dans la partie piémont qui concentre maintenant la moitié des emplois de la CC, contre moins de 20 % en 1962 Un déclin continu de lemploi industriel, dans le secteur textile essentiellement, non compensé par le développement du secteur tertiaire

33 Page 33 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : activités en 2006 Source : Insee –CLAP 2006 Répartition des emplois salariés par secteur dactivité en 2006 Sphères dactivité et part des secteurs exposés dans lemploi Activités présentielles activités essentiellement destinées aux ménages présents sur le territoire, y compris les touristes Secteurs exposés : secteurs qui ont subi les plus fortes baisses relatives demplois entre 2000 et 2005 C1 Habillement cuir, C2 Édition imprimerie, C4 Industrie des équipements du foyer, F2 Industrie textile, F6 Industrie des composants électriques et électroniques Lorientation industrielle du territoire reste forte Bien quen recul, lindustrie fournit encore 4 emplois salariés sur 10 Lensemble des activités non présentielles, orientées vers un marché extérieur au territoire, totalisent près de la moitié des emplois

34 Page 34 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : localisation des activités Source : Insee –CLAP, emplois salariés au 31/12/2006 Emplois par secteur dactivitéPoids de lindustrie en Alsace

35 Page 35 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif Source : Insee – CLAP 2006 Les emplois salariés, par secteur dactivité en 2006 La production des biens intermédiaires prédomine très largement avec emplois, pour lessentiel dans les secteurs Chimie/plasturgie, textile et métallurgie Le poids de lautomobile, en tant que secteur identifié, est relativement faible, mais il ne couvre que partiellement lactivité des sous-traitants et fournisseurs présents sur le territoire Comparés à la moyenne départementale, le commerce et les services sont sous-représentés dans le périmètre du SCOT. Cest le cas, en particulier, des services aux entreprises et de ladministration

36 Page 36 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif Source : Insee – CLAP 2006 Le secteur de la santé et de laction sociale est, de loin, le principal employeur du territoire, comme dans lensemble du département Les principaux secteurs employeurs en 2006 NES 36

37 Page 37 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : spécificité Source : Insee – CLAP 2005 Forte spécificité industrielle du territoire dans les secteurs des biens intermédiaires, notamment dans les secteurs exposés des composants électriques et du textile qui ont encore perdu des effectifs depuis 2006 Indice de spécificité : Poids du secteur dans le périmètre du SCOT / Poids du secteur dans le Haut-Rhin Activités sur-représentées dans le territoire du SCOT Activités sous-représentées par rapport à la moyenne départementale Spécificité sectorielle du territoire par rapport à lensemble du Haut-Rhin

38 Page 38 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Source : Insee –CLAP 2006 LAPPAREIL PRODUCTIF Les établissements

39 Page 39 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : les établissements Source : Insee –CLAP établissements actifs fin Une forte proportion dentre eux (45 %) nont pas de salarié comparés à la moyenne départementale, les établissements industriels sont en proportion plus nombreux et de plus grande taille dans le périmètre du SCOT (11 % comptent au moins 50 salariés) La grande majorité des emplois industriels dépendent de groupes - 80 % des salariés de lindustrie sont employés par un établissement dépendant dun groupe Les établissements de groupes étrangers totalisent, à eux seuls, la moitié des emplois industriels Créations détablissements : une dynamique comparable à celle du département créations détablissements ont été recensées en 2007, soit un taux de création de 11 % Le nombre de créations est en augmentation par rapport à 2006 (+46 au total) ; seule la Vallée de la Doller se démarque par un léger recul - Commerce, services aux entreprises et construction : ces trois secteurs totalisent près des deux tiers des créations - La moitié des créations sont localisées dans le pôle urbain

40 Page 40 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : les établissements Source : Insee –CLAP 2006 Répartition des établissements par taille établissements actifs fin 2006, dont 357 établissements industriels 380, soit 13 %, comptent au moins 10 salariés

41 Page 41 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : les établissements Source : Insee –CLAP 2006 Établissements par secteur dactivité et par taille Des établissements moins nombreux mais de plus grande taille dans lindustrie : 11 % comptent plus de 49 salariés, alors que la moyenne est de 7 % dans le Haut-Rhin

42 Page 42 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif Répartition de emplois salariés par taille détablissement Source : Insee –CLAP 2006 Plus de la moitié des salariés employés dans lindustrie (54 %), travaillent dans des établissements dau moins 100 salariés La proportion est de 47 % dans le secteur de la santé/action sociale qui compte les deux plus gros établissements employeurs du territoire

43 Page 43 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : concentration Source : Insee –CLAP 2006 Niveau de concentration de l'emploi dans l'industrie et la construction Part des trois principaux établissements dans lemploi du secteur Secteurs où les trois majors concentrent plus de 2 emplois sur 3 Dans lensemble des secteurs industriels, hormis la métallurgie, lemploi se concentre à 40 % dans les trois principaux établissements A linverse, lemploi reste très peu concentré dans la construction

44 Page 44 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : principaux établissements Source : Insee –CLAP 2006 Principaux établissements employeurs au 31/12/2006 Etablissements qui ont réduit leurs effectifs depuis 2006 Etablissement fermé Etablissement en extension Source : presse régionale

45 Page 45 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : centres de décision La grande majorité (80 %) des emplois industriels dépendent de groupes, principalement de groupes étrangers Source : Insee – Lifi-CLAP 2005 Localisation du centre de décision Appartenance à un groupe Si la majorité des établissements employeurs présents sur le territoire du SCOT ont leur siège en Alsace, près de la moitié des effectifs salariés dépendent de centres de décisions extérieurs à la région

46 Page 46 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : centres de décision Source : Insee – Lifi-CLAP 2005 Établissements dépendant de groupes étrangers Emplois salariés dépendant de groupes étrangers Les plus gros établissements industriels présents sur le territoire dépendent de groupes américains ou allemands

47 Page 47 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : créations détablissements Source : Insee - Répertoire des Entreprises et des Etablissements (REE) - Activités marchandes, non agricoles Création : mise en oeuvre de nouveaux moyens de production ou reprises sans continuité Taux de créations : nombre de créations d'établissements dans lannée 2007, rapporté au stock d'établissements présents au 1er janvier 2007 Démographie des établissements dans le secteur marchand 284 créations détablissements en 2007, principalement dans le commerce, les services aux entreprises et la construction

48 Page 48 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : créations détablissements Source : Insee - Répertoire des Entreprises et des Etablissements (REE) - Activités marchandes, non agricoles Taux de créations : nombre moyen de créations d'établissements en 2007, rapporté au stock d'établissements présents au 1er janvier 2007 Stock et créations détablissements en 2007 Création détablissements en 2007 : une dynamique proche de celle observée dans lensemble du département

49 Page 49 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : créations détablissements Source : Insee - Répertoire des Entreprises et des Etablissements (REE) - Activités marchandes, non agricoles La moitié des créations sont localisées dans le pôle urbain Nombre détablissements au 01/01/07Nombre de créations en

50 Page 50 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 LAPPAREIL PRODUCTIF caractéristiques des emplois offerts

51 Page 51 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : emplois offerts Le pôle urbain concentre les emplois les plus qualifiés - Les postes douvriers restent prépondérants (4 emplois sur 10). Leur nombre a même augmenté dans les années 1990 alors quil avait chuté au cours de la précédente décennie la part des postes douvriers non qualifiés est relativement élevée, notamment dans la Vallée de Saint-Amarin - En forte hausse, les emplois de cadres dentreprise et de technicien sont localisés dans le pôle urbain, pour la majeure partie (72 %) Essor des métiers des services de proximité et de la santé / action sociale - Ce sont les services de proximité et la santé / action sociale qui ont généré le plus demplois au cours des dernières décennies ( entre 1982 et 1999) - Les postes de cadres des fonctions métropolitaines sont également en forte hausse et leur part dans lemploi total est très proche de la moyenne départementale

52 Page 52 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : emplois offerts Source : Insee – RP 1999, au lieu de travail Emplois offerts par catégorie professionnelle La répartition des emplois par catégorie professionnelle reflète la structure de lappareil productif local Les emplois douvriers sont en proportion plus nombreux dans le périmètre du SCOT que dans lensemble du département Les postes de cadres dentreprise et de techniciens, en forte hausse dans les années 1990, sont localisés, pour la majeure partie, dans le pôle urbain. En revanche, le poids des postes non qualifiés reste important dans la partie Montagne

53 Page 53 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : emplois offerts Évolution des emplois par fonction Ce sont les fonctions « services de proximité » et « santé, action sociale » qui ont généré le plus dempois au cours des dernières décennies, alors que la fonction « production » est en recul Source : Insee – RP 1999, au lieu de travail Analyse fonctionnelle des emplois Regroupement des professions par fonctions transverses aux secteurs dactivité Emplois métropolitains supérieurs approximation par les emplois de cadres dans les six fonctions métropolitaines (conception- recherche, prestations intellectuelles, commerce inter- entreprises, gestion, transport-logistique, culture-loisirs) La fonction « services de proximité » regroupe les professions des services de la vie courante (assistantes maternelles, employés de lhôtellerie-restauration, coiffeurs, agents de sécurité,...) Fonctions métropolitaines

54 Page 54 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Appareil productif : emplois offerts Emplois offerts par fonction Bien quen recul, la fonction production reste largement sur-représentée dans le périmètre du SCOT Néanmoins, avec un millier demplois, la part des cadres des fonctions métropolitaines est très proche de la moyenne départementale (4,6 % de lemploi total dans le périmètre du SCOT, 4,8 % dans le Haut-Rhin) Source : Insee – RP 1999, au lieu de travail

55 Page 55 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Source : Insee – CLAP 2006 LAPPAREIL PRODUCTIF Zoom

56 Page 56 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 La filière bois Source : Insee – CLAP 2006Source : Insee Alsace – CPA n°1, février 2009 La filière bois dans la zone demploi Thann-Cernay La filière bois en Alsace Près dun millier demplois dans la filière bois, soit 5 % des effectifs régionaux Lindustrie papetière et lactivité bois- construction rassemblent 60 % des emplois. Malgré ses effectifs réduits, lactivité bois énergie est assez bien représentée dans le périmètre du SCOT (7 % des emplois régionaux)

57 Page 57 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Économie sociale Source : Insee – CLAP 2006, DADS 2006 Établissements et salariés de léconomie sociale en 2006 Le secteur de léconomie sociale employait près de personnes en 2006, soit 10 % des effectifs salariés travaillant dans le périmètre du SCOT Les deux tiers des postes sont dans les associations intervenant dans le secteur social Les salariés sont en majorité des femmes, employées fréquemment à temps partiel Caractéristiques des salariés de léconomie sociale

58 Page 58 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Tourisme Source : Insee – Pôle de compétence tourisme, données au 1er janvier 2008 Capacité daccueil en hôtellerie de plein-air homologuée Capacité daccueil en hôtellerie homologuée

59 Page 59 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Tourisme : activités caractéristiques Source : Insee – DADS 2006 Nombre détablissements employeurs et effectifs salariés Amplitude saisonnière effectif moyen du mois où lemploi est maximum rapporté à celui où lemploi est minimum Autres activités remontées mécaniques, agences de voyage, activités thermales 760 emplois salariés en moyenne dans lannée, souvent à temps partiel

60 Page 60 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Sphère publique Source : Insee – CLAP 2006 Emplois dans les établissements publics en emplois dans les établissements publics en 2006, dont dans ceux relevant de la Fonction Publique dÉtat Avec 15 % des effectifs salariés, la sphère publique est moins présente dans le Pays Thur-Doller que dans le territoire Rhin-Vignoble-Grand Ballon (28 %) et quen moyenne dans le Haut-Rhin (21 %)

61 Page 61 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 LES RESSOURCES LOCALES

62 Page 62 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Les ressources locales : les indicateurs - Richesse fiscale Produit communal et intercommunal des 4 taxes directes locales qui serait obtenu en appliquant les taux moyens nationaux. La richesse fiscale est estimée uniquement sur le champ "communes, syndicats et organismes à fiscalité propre" - Richesse fiscale modulée Produit qui serait obtenu en appliquant le taux moyen communal et intercommunal de la strate de population à laquelle appartient la commune - Coefficient de mobilisation de la richesse fiscale Somme des produits votés (communes+structures intercommunales) rapportée à la richesse fiscale - Degré dintégration intercommunale Rapport entre les produits votés par toutes les structures intercommunales auxquelles appartient la commune et lensemble des produits votés (commune + structures intercommunales) Définitions

63 Page 63 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Les ressources locales Un poids relativement important de la taxe professionnelle - La taxe professionnelle représente 61 % des produits de la fiscalité locale votés dans le périmètre du SCOT, contre 57 % en moyenne dans le département elle contribue aux deux tiers des produits votés dans les CC de Cernay et du Pays de Thann qui concentrent la majeure partie des activités du territoire De fortes disparités entre communautés de communes - La richesse fiscale calculée sur lensemble du territoire du SCOT (723 par habitant) est très proche de la moyenne départementale, mais avec un coefficient de mobilisation moindre (0,7 contre 0,8) - Les disparités entre communautés de communes sont toutefois très importantes, les écarts allant de 874 /habitant dans la CC de Cernay à 547 /habitant dans la Vallée de Saint-Amarin, avec un coefficient de mobilisation de la richesse fiscale plus élevé

64 Page 64 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Ressources locales Source : Insee – DGI – recensement des éléments dimposition 2006 Répartition du produit des quatre taxes Répartition des produits votés en 2006 (ensemble du territoire du SCOT) Communes : 38 % ; Structures intercommunales : 17 % ; Département : 37 % ; Région : 8 % Produits votés par lensemble des collectivités (communes, structures intercommunales, Département, Région), avant écrêtement éventuel au profit du Fonds Départemental de Péréquation de la Taxe Professionnelle. Niveau et structure des ressources fiscales : de fortes disparités entre intercommunalités

65 Page 65 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Ressources locales Source : Insee – DGI – recensement des éléments dimposition 2006 Richesse fiscale et intégration intercommunale Richesse fiscale estimée uniquement sur le champ "communes, syndicats et organismes à fiscalité propre", avant écrêtement éventuel au profit du Fond départemental de péréquation de la taxe professionnelle (FDPTP). Une richesse fiscale supérieure à la moyenne départementale dans les CC de Cernay et du Pays de Thann où se concentre la majeure partie des activités du territoire

66 Page 66 SCOT Thur-Doller Insee Alsace Mars 2009 Ressources locales Source : Insee – DGI – recensement des éléments dimposition 2006 Richesse fiscaleTaux de mobilisation de la richesse fiscale


Télécharger ppt "INSEE Alsace SCOT Thur - Doller Marché du travail – Appareil productif."

Présentations similaires


Annonces Google