La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les prodiges de l'année Tite Live, Ab Vrbe condita Depuis la fondation de la Ville : de 753 av. J.-C 59 av. J.-C – 17 après J.-C Auteur de lHistoire Romaine,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les prodiges de l'année Tite Live, Ab Vrbe condita Depuis la fondation de la Ville : de 753 av. J.-C 59 av. J.-C – 17 après J.-C Auteur de lHistoire Romaine,"— Transcription de la présentation:

1 Les prodiges de l'année Tite Live, Ab Vrbe condita Depuis la fondation de la Ville : de 753 av. J.-C 59 av. J.-C – 17 après J.-C Auteur de lHistoire Romaine, récit des évènements qui ont façonné Rome, dont il exalte la grandeur. Seules certaines parties de cet ouvrage nous sont parvenues. à 9 av. J.-C

2 Romae aut circa urbem multa ea hieme prodigia facta aut, quod evenire solet motis semel in religionem animis, multa nuntiata et temere credita sunt, in quis ingenuum infantem semenstrem in foro holitorio triumphum clamasse, et in foro boario bovem in tertiam contignationem sua sponte escendisse atque inde tumultu habitatorum territum sese dejecisse, et navium speciem de caelo adfulsisse, et aedem Spei, quae est in foro holitorio, fulmine ictam, et Lanuvi hastam se commovisse et corvum in aedem Junonis devolasse atque in ipso pulvinari consedisse et in agro Amiternino multis locis hominum specie procul candida veste visos nec cum ullo congressos, et in Piceno lapidibus pluvisse, et Caere sortes extenuatas, et in Gallia lupum vigili gladium ex vagina raptum abstulisse. Parmi les événements de l'année 219 et 218, Tite Live raconte que…

3 Romae aut circa urbemmulta ea hieme prodigia facta Quand ?Quoi ? (sunt) aut, quod evenire solet motis semel in religionem animis ce qui arrive ordinairement une fois que les esprits se sont tournés vers les scrupules religieux multa nuntiata et temere credita sunt À la légère Où ?

4 Romae aut circa urbemmulta ea hieme prodigia facta(sunt) aut, quod evenire solet motis semel in religionem animis ce qui arrive ordinairement une fois que les esprits se sont tournés vers les scrupules religieux multa nuntiata et temere credita sunt Ces prodiges ont eu lieu ou ont été crusà la légère ? L'historien donne-t-il un avis critique sur les prodiges ?

5 Romae aut circa urbem multa ea hieme prodigia facta aut, quod evenire solet motis semel in religionem animis, multa nuntiata et temere credita sunt, in quis ingenuum infantem semenstrem in foro holitorio triumphum clamasse et in foro boario bovem in tertiam contignationem sua sponte escendisse atque inde tumultu habitatorum territum sese dejecisse et navium speciem de caelo adfulsisse et aedem Spei, quae est in foro holitorio, fulmine ictam et Lanuvi hastam se commovisse et corvum in aedem Junonis devolasse atque in ipso pulvinari consedisse et in agro Amiternino multis locis hominum specie procul candida veste visos nec cum ullo congressos et in Piceno lapidibus pluvisse et Caere sortes extenuatas et in Gallia lupum vigili gladium ex vagina raptum abstulisse

6 Romae aut circa urbem multa ea hieme prodigia facta aut, quod evenire solet motis semel in religionem animis, multa nuntiata et temere credita sunt, in quis ingenuum infantem semenstrem in foro holitorio triumphum clamasse et in foro boario bovem in tertiam contignationem sua sponte escendisse atque inde tumultu habitatorum territum sese dejecisse et navium speciem de caelo adfulsisse et aedem Spei, quae est in foro holitorio, fulmine ictam et Lanuvi hastam se commovisse et corvum in aedem Junonis devolasse atque in ipso pulvinari consedisse et in agro Amiternino multis locis hominum specie procul candida veste visos nec cum ullo congressos et in Piceno lapidibus pluvisse et Caere sortes extenuatas et in Gallia lupum vigili gladium ex vagina raptum abstulisse

7 ingenuum infantem semenstrem in foro holitorio triumphum clamasse clamavisse Triomphe de Titus; arc de Titus

8 et in foro boario bovem in tertiam contignationem sua sponte escendisse atque inde tumultu habitatorum territum sese dejecisse,

9 et navium speciem de caelo adfulsisse,

10 et aedem Spei quae est in foro holitorio fulmine ictam (esse) Aedes, is, f : le temple A Rome, on élève des temples à des idées abstraites qui sont ainsi divinisées : lEspoir, la Paix, la Concorde… La foudre est lattribut de… Jupiter

11 Lanuvi hastam se commovisse et Lanuvium : ville du Latium

12 corvum in aedem Junonis devolasse et atque in ipso pulvinari consedisse Il sagit peut-être du temple de Junon, aujourdhui disparu, et qui était situé sur le Capitole. Lors des repas offerts aux dieux, les lectisternes, les divinités étaient allongés sur des lits nommés pulvinar

13 et in agro Amiternino multis locis hominum specie procul candida veste visos nec cum ullo congressos (esse), dans le pays d'Amiterne, en de nombreux endroits, on avait vu de loin des apparitions d'hommes vêtus de blanc, mais nul n'avait pu les approcher Ville du pays Sabin, au sud-est de Rome

14 in Piceno lapidibus pluvisse, Caere sortes extenuatas (esse) et Quel explication naturelle pourrait-on donner à ce phénomène ? Tablettes de bois portant les sentences et déposées dans les temples ; leur diminution de volume était considérée comme un mauvais présage. (Article du Gaffiot)

15 in Gallia lupum vigili gladium ex vagina raptum abstulisse et

16 Pour les autres prodiges, on chargea les décemvirs de consulter les livres de la Sibylle; quant à la pluie de pierres du Picénum, on ordonna neuf jours de sacrifices ; et, à plusieurs reprises, toute la ville fut occupée de cérémonies expiatoires : on fit d'abord des lustrations dans tous les quartiers de Rome; on immola les grandes victimes aux dieux qui furent désignés; une offrande en or, du poids de quarante livres, fut portée à Lanuvium dans le temple de Junon; sur l'Aventin, une statue de bronze fut aussi consacrée à cette déesse par les dames romaines. On ordonna un lectisterne à Caeré, où les sorts s'étaient rapetissés; des supplications à la Fortune, sur le mont Algide; à Rome aussi, un lectisterne dans le temple de la Jeunesse; puis, des prières dans celui d'Hercule nommément; enfin des supplications générales dans tous les sanctuaires. On immola cinq grandes victimes au Génie de Rome; et le préteur C. Atilius Serranus reçut l'ordre de se lier par des vœux solennels, dans le cas où, pendant dix années, la situation de la république n'aurait point éprouvé de changement. Ces expiations, ces vœux, commandés par les livres sibyllins, calmèrent en grande partie les frayeurs superstitieuses. Les livres Sibyllins, qui furent donnés, selon la légende, par une nymphe au roi Tarquin, contenaient des oracles. Des prêtres, les decemvirs, étaient chargés de les lire et de prescrire les cérémonies adaptées à la situation Supplication : rite public pour apaiser la colère des dieux ou les remercier Lustration : purification, par aspersion deau ou grâce à de la fumée


Télécharger ppt "Les prodiges de l'année Tite Live, Ab Vrbe condita Depuis la fondation de la Ville : de 753 av. J.-C 59 av. J.-C – 17 après J.-C Auteur de lHistoire Romaine,"

Présentations similaires


Annonces Google