La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evaluer les politiques documentaires dEPLE Jean-Pierre Véran, IA-IPR EVS, académie de Montpellier Vice président du jury de CAPES documentation et Denis.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evaluer les politiques documentaires dEPLE Jean-Pierre Véran, IA-IPR EVS, académie de Montpellier Vice président du jury de CAPES documentation et Denis."— Transcription de la présentation:

1 Evaluer les politiques documentaires dEPLE Jean-Pierre Véran, IA-IPR EVS, académie de Montpellier Vice président du jury de CAPES documentation et Denis Tuchais, Professeur documentaliste, membre du jury 28 mai -Chartres Académie dOrléans Tours

2 Le silence de Google « évaluation des politiques documentaires »+ « établissement scolaire » : total de 4 réponses Les politiques documentaires et leur évaluation sont encore peu présentes dans les écrits en ligne sur /et les/des EPLE. Lévaluation des politiques documentaires : de quoi parle-t-on ?

3 Pourquoi, pour quoi, évalue-t-on ? 1 Un double objectif : évaluer la performance du système dinformation…et déducation : La performance cest « le rapport entre le résultat obtenu et leffort déployé pour y arriver » doù un élément majeur: la question du temps utilisé pour atteindre tel ou tel objectif. Cest pourquoi les indicateurs existent, pour maîtriser et faire évoluer lactivité du CDI en même temps que le projet détablissement. Doù aussi la durée de lévaluation : le temps du projet détablissement. 1 – Daprès Amandine Jacquet, EVALUER L ACTIVITE EN BIBLIOTHEQUE : Quels indicateurs pour quels objectifs ? sur

4 Des indicateurs concertés indicateurs quantitatifs (nombre de… prêts, douvrages achetés, de visites sur le site du CDI, sur telle rubrique …) indicateurs qualitatifs liés à la satisfaction des usagers (enquêtes de satisfaction…), aux résultats obtenus aux évaluations dacquisitions de compétences … Les indicateurs doivent être élaborés en concertation entre léquipe de direction - dont le gestionnaire -,le professeur documentaliste, les enseignants et CPE au conseil pédagogique

5 Des repères (1) Préambule du Protocole dinspection de février 2007: « Le professeur-documentaliste doit savoir situer son action dans le cadre du projet détablissement et, conformément à la circulaire du 27 mars 2006, proposer une politique documentaire aux instances de direction de létablissement ; celle - ci ne se limite pas à la politique dacquisition de létablissement ; elle inclut la notion de projet pédagogique et éducatif faisant appel aux ressources documentaires, lanalyse des besoins en matière dinformation, le système dinformation documentaire, la formation des élèves à la maîtrise de linformation, louverture de létablissement sur lenvironnement, lapport du documentaliste à la politique en faveur de la lecture. »

6 Des repères (2) Code de déontologie du bibliothécaire (ABF, 2003) : 4 axes principaux, lusager, la collection, la tutelle, la profession. Code de déontologie du bibliothécaire (ABF, 2003) : 4 axes principaux, lusager, la collection, la tutelle, la profession. Pour le documentaliste, ajouter celui de léducation, notamment la formation à la culture de linformation. Pour le documentaliste, ajouter celui de léducation, notamment la formation à la culture de linformation. Des repères pratiques : site de lENSSIB sites/poldoc/ Des repères pratiques : site de lENSSIB sites/poldoc/index.php?page=7 sites/poldoc/ sites/poldoc/index.php?page=7

7 Lusager Qui ? Elèves, personnels, parents, autres Objectifs : un CDI « ouvert, tolérant, convivial », fiabilité et mise à jour des informations, répondre à chaque demande et, à défaut, la réorienter, assurer le libre accès de linformation en respectant la plus large ouverture possible, élargir le public Indicateurs : accessibilité (horaires, accueil et capacité daccueil, personnels, superficie, espaces dédiés) fréquentation, taux demprunts (moins dun emprunt par an et par élève dans un lycée général et technologique à coloration littéraire), place dans lENT ( création de produits documentaires selon les besoins : bibliographies, sitographies, netvibes, delicious…), nombre de demandes, évolution de la demande…,, enquête de satisfaction par catégorie de publics

8 La collection Le plan de développement des collections, le désherbage et la conservation, « Offrir aux usagers l'ensemble des documents nécessaires à sa compréhension autonome des débats publics, de l'actualité », des programmes denseignement, « œuvrer à la mise à jour permanente et à la conformité à létat présent des connaissances scientifiques » Indicateurs : analyse des besoins en ressources, taux demprunt et de consultation (exemple des périodiques : abonnements susceptibles dêtre remplacés), nombre douvrages de plus de dix ans, budget (dynamique dacquisition)

9 La tutelle Dans létablissement : la Direction, le CA, linspecteur « rendre compte, en les évaluant, des services et des activités » Les partenaires vitaux : collectivités territoriales, autres lieux ressources : quelle prise en compte dans lintérêt des élèves de leur politique éducative, de lecture ? exemple des ateliers de lecture et décriture dans les collèges (DDLL 34) Indicateurs : lensemble des indicateurs dans les différents domaines

10 La profession coopération, mutualisation, dans le bassin, le département, lacadémie Publier et transmettre, faire avancer la réflexion autour du métier en participant à des publications, à des colloques et journées d'étude Relations en interne avec les professeurs de discipline et les CPE, en externe avec les bibliothécaires (lecture publique et université), les professionnels des médias Indicateurs : contribution aux bases documentaires communes, au travail partagé de veille et de traitement documentaire, au système dinformation de létablissement, actions communes avec la lecture publique, les médias, les institutions culturelles (ouverture, culture, lecture)

11 La contribution à léducation de lélève Le socle commun dans ses 7 compétences, notamment maîtrise des TIC, compétences sociales et civiques, autonomie et initiative : quelles acquisitions (connaissances, capacités et attitudes) réalisées par les élèves au CDI ? La culture de linformation (le parcours de formation à la culture de linformation) : quels apprentissages pour tous les élèves au CDI ? Indicateurs : programmation concertée dactivités info-documentaires pour chaque classe, contribution du documentaliste au PDMF, à laccompagnement éducatif et personnalisé, aux TPE, PPCP, enseignements dexploration, au B2i et à lECJS ?

12 Une autre entrée pour lévaluation du service rendu par lECDI à létablissement On pourrait imaginer quatre axes dévaluation du service rendu : 1 er axe : lorganisation du service (accessibilité, personnel, emplacement dans létablissement, budget…) 2 ème axe : laccessibilité de linformation: -physiquement (le fonds) -virtuellement (les services en ligne, site…) 3 ème axe : la qualité du contenu de linformation et des services (voir les indicateurs sur les collections) 4 ème axe : pertinence, cohérence, continuité, résultats du parcours de culture de linformation des élèves dans lECDI


Télécharger ppt "Evaluer les politiques documentaires dEPLE Jean-Pierre Véran, IA-IPR EVS, académie de Montpellier Vice président du jury de CAPES documentation et Denis."

Présentations similaires


Annonces Google